À l’ère de la 4K et des techniques visuelles avancées, la course aux graphismes sophistiqués bat son plein. Mais, cela améliore-t-il vraiment les jeux-vidéo ?

De l’importance des graphismes dans l’expérience vidéoludique

Le 10 décembre 2021, lors de la cérémonie des Game Awards censée délivrer les récompenses et les distinctions dans l’univers du gaming, les joueurs dans le monde entier ont découvert ébahis une démo technologique nommée The Matrix Awakens. Exploitant à fond les capacités du nouveau moteur graphique Unreal Engine 5, cette démo accessible sur PS5 et XBOX Series X nous a offert un sacré teasing des réelles capacités des consoles next-gen. Avec les graphismes 4K de qualité incroyable, les animations ultra-fluides et les expressions faciales bluffantes, rendant parfois la tâche très compliquée lorsqu’il s’agit de distinguer le réel du virtuel, cet aperçu du futur en a laissé plus d’un bouche bée.

Les débats par rapport aux graphismes dans les jeux-vidéo ne datent pas d’aujourd’hui, mais la question se pose de plus en plus dans une industrie qui va toujours plus loin afin de se surpasser et de briser les limites. Systèmes de motion capture, caméras à très haute résolution et plein d’autres logiciels de pointe sont employés de nos jours, sans oublier les fonds verts, les techniques d’incrustation avancées ou encore les dalles d’écran qui permettent de mettre en place quasiment n’importe quel univers de façon réaliste. D’ailleurs, cela ne se remarque pas que dans l’univers du gaming, le cinéma faisant aussi de gros efforts pour atteindre l’hyperréalisme et proposer des images sublimes. Même sur les sites web ou les applications, tout est mis en place pour accrocher l’œil du potentiel client et lui balancer des images qu’il n’oubliera pas de sitôt. Des géants comme Apple ou Samsung ont tous des sites web à l’esthétique bien marquée, et avec une interface intéressante, Tortuga casino fait partie de ces plateformes où vous passerez des heures à visiter les différentes pages et sections. Pourtant, l’on pourrait se demander si cela garantit toujours au final une expérience mémorable à l’utilisateur final. Peut-on même s’entendre sur ce que représentent de beaux graphismes, vu à quel point les critères de beauté peuvent être subjectifs ? En somme, quelle est la place des attributs visuels dans un processus de création et à quel point devons-nous y attacher de l’importance ?

Qu’entendons-nous par « beaux graphismes » ?

Dans un jeu vidéo, les graphismes sont définis comme l’ensemble des formes permettant de représenter le jeu à l’écran. La question de la beauté des graphismes est subjective et dépend à la fois du joueur, mais aussi du type de jeu et des aspects techniques. Cela veut dire que l’appréciation des graphismes varie d’un individu à un autre. Ainsi, l’attribut visuel d’un titre n’est beau que si l’observateur s’y immerge. C’est d’ailleurs pour cette raison, que l’on préfère souvent certains média visuels à d’autres. Pour certains, un beau graphisme dépend du talent artistique du graphiste. Mais pour d’autres, il doit avoir les caractéristiques suivantes : un bump mapping réussi, des textures de haute qualité, des modèles de qualité supérieure, un excellent modèle d’éclairage, une interface utilisateur de grande qualité, une abondance de post-effets non-amplifiée et une gamme de couleurs cohérente.

La place de l’attribut visuel dans le processus de création

Le graphisme est un élément essentiel dans un jeu. Certains diront même qu’il représente 60 % de la qualité d’un titre, car il fait immerger le joueur dans un monde ludique et renforce son impression de la réalité. Dans le processus de création des JV, l’attribut visuel occupe les premières places, juste après la conceptualisation qui est à la première position. Cette dernière représente le travail initial sur un jeu, ce qui le définit.

À cette étape, plusieurs corps de métiers se mettent à travailler. La phase du design vidéo est aussi celle de la conception graphique et fait intervenir plusieurs métiers comme celui du Game Artist, du VFX artist, du level designer, du character designer, du UI/UX designer, de l’Emotion designer. Quant à la phase de développement du titre, elle se passe souvent sur les moteurs Unity ou Unreal Engine. De plus à ce niveau, des développeurs travaillent en harmonie avec les artistes 3D pour finaliser le tout. C’est à ce niveau que les dernières technologies de rendu à l’instar du Ray tracing et des techniques comme la motion capture et la performance capture sont utilisées dans la création du jeu.

Quelques jeux qui prouvent l’importance des graphismes dans les jeux vidéo

Les graphismes en général donnent une belle apparence à un bon jeu, quel que soit son réel gameplay. Lorsque vous jouez sur une console ou un PC, de par le visuel déjà vous êtes en mesure de dire si un jeu vidéo se démarque un peu plus d’un autre ou pas. Voici quelques titres avec de beaux graphismes qui vous garantissent une expérience ludique unique.

  • Red Dead Redemption 2 : Probablement un des jeux les plus aboutis sur le point visuel. Par moment, on dirait presque un film tellement les paysages et les personnages sont détaillés. RDR2 est une vraie pépite de Rockstar Games et les graphismes ne sont qu’un des nombreux plans sur lesquels le jeu excelle.
  • The Witcher 3 Wild Hunt : Il s’agit d’un des jeux les plus phénoménaux jamais créés. Ce titre de CD Projeckt Red disponible sur PS4, PC, Switch, Xbox One est incroyable. Les paysages sont époustouflants et même si les monstres et personnages ne sont pas forcément les plus beaux à voir, ils correspondent tout à fait à l’atmosphère de l’histoire. Sur PS4, le jeu a fière allure, et sur PC il atteint des niveaux graphiques hors du commun.
  • Forza Horizon 5 : Il est disponible sur Xbox Series et PC. C’est l’un des plus beaux jeux sur le marché sortis sur Xbox, mais aussi l’un des plus grands jeux de course jamais créés au cours de ces dernières années.
  • Control : On doit la réalisation de ce chef-d’œuvre à Remedy Entertainment. Dans ce jeu, d’étranges évènements se passent et déforment la réalité. Le style artistique du titre prend tout son sens quand ce monde perd contact avec la réalité. C’est un plaisir pour les yeux, surtout avec sa palette graphique bien unique.

D’autres titres comme God of War, Final Fantasy 7 Remake, Ratchet & Clank : Rift Apart, Resident Evil 2, Star Wars Battlefront 2, The Last Of Us 2 et Microsoft Flight Simulator n’ont rien à envier à ceux cités plus haut. En particulier, le jeu vidéo développé par Microsoft et Asobo, Microsoft flight simulator 2020 est considéré comme le plus beau jeu au monde a ébloui tous les amateurs du genre.

D’autres éléments plus importants que le graphisme dans le jeu vidéo ?

La qualité des graphismes est aujourd’hui un bon argument de vente des jeux vidéo, mais ce n’est pas toujours ce qui compte le plus. Pour qu’un titre soit intéressant, il faut aussi un bon gameplay, une direction artistique bien pensée, une difficulté savamment calibrée, un scénario bien fignolé, une bande-son entrainante, un univers cohérent, une prise en main accessible et une durée de vie satisfaisante. Tous ces différents éléments sont aussi importants que les graphismes, mais nous n’allons vous en développer que certains.

Le gameplay

Il s’agit d’un élément très important, car les joueurs se basent souvent sur cet aspect pour apprécier un jeu. C’est ce qui donne envie de jouer à un titre et aussi ce que les gamers attendent lors de la sortie d’un nouveau jeu. C’est la base du jeu.

La musique ou bande-son

Que serait un titre sans une bande-son qui le sublime. La musique et les différents bruitages vous mettent dans l’ambiance et vous procurent de fortes émotions. Parfois la musique restera dans les mémoires à jamais, associés à de tendres ou déchirants souvenirs, comme sur The Last of US 2, un jeu qui marquera toute une décennie.

L’histoire

C’est une partie aussi importante des jeux vidéo, mais cela dépend du type de jeu auquel vous jouez. En général, il ne faut pas que le titre soit trop verbeux, sauf pour les RPG et les visual novels. L’histoire donne un sens ou un contexte à votre aventure, et elle doit absolument être cohérente.

Des jeux qui montrent que les graphismes ne sont pas si importants

Un jeu de qualité n’est pas toujours forcément beau. Il y a des cas où certains jeux sont tellement bons sur d’autres plans que les graphismes ne sont pas importants. Cette liste vous présente quelques options du genre.

  • Minecraft : Le jeu du studio suédois Mojang n’est pas vraiment beau et sa qualité graphique est l’une des plus basiques. Et pourtant on peut y passer des centaines d’heures, et ce, sans s’ennuyer. Sa popularité est telle que Microsoft a racheté Minecraft avec son studio pour 2,5 milliards de dollars. C’est simplement l’un des jeux les plus vendus de l’histoire.
  • Fallout 3 : disponible sur PS3 et Xbox 360, ce jeu n’offre pas les plus beaux graphismes de son temps. Malgré ses textures sommaires et ses animations très moyennes, ses qualités sont incroyables et indéniables.
  • Mount & Blade : Ses graphismes sont secondaires et très moyens, mais c’est un jeu d’action de bonne qualité. Il se passe à l’époque médiévale et les joueurs ont une grande liberté dans leur progression, sans oublier les combats épiques et jouissifs. Ce titre est très intéressant malgré un aspect visuel pas forcément à la hauteur. Accessible uniquement sur PC.

Verdict

Un jeu vidéo n’a pas forcément besoin de beaux graphismes pour être intéressant. Dans la création d’un titre, ce qui doit dominer est l’élaboration d’un ensemble cohérent : un background intéressant, un gameplay original, des graphismes réussis, des personnages attirants, un level design accessible, et peaufiner la bande-son. Néanmoins, de nos jours, surtout avec les prouesses et les techniques innovantes apportées (capture de mouvement, raytracing, etc.) apportées par les consoles next-gen et les PC hyper performants, il y a moyen d’offrir une expérience visuelle stupéfiante aux gamers. Dans l’absolu les critères de beauté resteront subjectifs, mais les devs peuvent définitivement créer un monde magnifique pour renforcer l’immersion. En somme, il serait idiot de se focaliser uniquement sur les graphismes, mais la beauté d’un jeu peut définitivement lui permettre d’être plus complet et satisfaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.