[Test] WRC 6, le championnat du monde des rallyes comme si vous y étiez 
par Quantic

mardi 15 novembre 2016 19:01 0 commentaire

wrc 6,test,avis,rallye,kylotonn,big ben

L’année dernière, le studio parisien Kylotonn a récupéré des mains des italiens de Milestone la licence WRC en signant un WRC 5 (voir notre test) correct mais sans plus. Avec un an de développement supplémentaire, on pouvait espérer voir ce titre s’améliorer assez nettement. Cela sera-t-il suffisant pour concurrencer la nouvelle référence qu’est Dirt Rally ? Voici notre test de WRC 6...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : wrc 6, test, avis, rallye, kylotonn, big ben

[Test] Sébastien Loeb Rally Evo, l'aura d'un champion se mesure à la qualité de ses jeux 
par Quantic

jeudi 28 janvier 2016 19:48 5 commentaires

 sébastien loeb rally evo,test,avis,rallye

Sébastien Loeb Rally Evo est le successeur spirituel du piteux WRC 4. Ce titre "validé" par le grand champion français est, en effet, développé par les italiens de Milestone qui "oeuvraient" auparavant sur la licence WRC sans jamais réussir à la faire décoller.

WRC 5, sorti il y a quelques mois, n’est donc pas à confondre avec Sébastien Loeb Rally Evo puisque la licence WRC a été reprise avec un certain succès par les français de Kylotonn. Avant mon test, j’avais un sentiment mixte sur Sébastien Loeb Rally Evo puisque d’un côté, je me souvenais de mes sessions pas toujours grandioses sur la licence WRC mais d’un autre côté, mon court essai de cette nouvelle licence s’était plutôt bien passé. Milestone allait-il réussir à signer un bon jeu de rally sans la fameuse licence WRC ? Voici mon avis...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : sébastien loeb rally evo, test, avis, rallye

[Test] WRC 5, la renaissance du rallye en jeu-vidéo ? 
par Quantic

mardi 03 novembre 2015 19:03 1 commentaire

 wrc 5,test,avis,voitures,rallye

La série des jeux WRC a été longtemps confiée au studio italien Milestone, grand spécialiste du jeu de course. Après 4 épisodes à la qualité un peu en dents de scie et un WRC 4 particulièrement décevant, Big Ben Interactive, propriétaire de la licence, a décidé de redistribuer les cartes en confiant le développement aux français de Kylotonn pour un résultat en net progrès. Fans de rallye, voici ce que vous pouvez attendre de WRC5...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS VITA, PS3, PS4, Test, Xbox One, Xbox360
Tags : wrc 5, test, avis, voitures, rallye

[Preview] Sebastien Loeb Rally Evo, le jeu de rally que tous les fans attendent ? 
par Quantic

mardi 05 mai 2015 19:11 0 commentaire

sébastien loeb rally evo,preview,rallye,impressions

Le développeur historique de la licence WRC, Milestone, s’étant fait chiper sa juteuse licence (on attend d’ailleurs plus d’infos sur WRC 5 du côté de chez Big Ben Interactive), le développeur italien a réussi à convaincre un grand nom du rallye, Sébastien Loeb, de se lancer dans l'aventure. Objectif affirmé haut et fort des deux côtés : développer le jeu de rallye ultime.

Vu la qualité plus que douteuse du dernier WRC 4, on pouvait avoir quelques doutes mais après un court essai d'une version encore très "alpha", je dois avouer que mes espoirs de retrouver un bon jeu de rallye sont repartis en hausse. Voici mes premières impressions...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, Preview, PS4, Xbox One
Tags : sébastien loeb rally evo, preview, rallye, impressions

[Test] WRC 4, grands dérapages et gomme brûlée 
par Quantic

mardi 19 novembre 2013 19:41 2 commentaires

wrc 4,test,wrc,rallye,milestone,jeux de courseLa série des WRC poursuit son bonhomme de chemin avec ce 4ème opus. Toujours développé par les italiens de Milestone, on nous avait promis (voir notre preview) monts et merveilles mais qu'en est-il de la réalité ?

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS VITA, PS3, Test, Xbox360
Tags : wrc 4, test, wrc, rallye, milestone, jeux de course

[Test] WRC 3, le vrai rallye enfin de retour ? 
par Quantic

mardi 13 novembre 2012 19:29 0 commentaire

 wrc 3,jaquette, ps3

WRC 3 est le troisième épisode (qui aurait deviné ?) de la licence WRC depuis sa renaissance en 2010 par Milestone, développeur de l'excellente licence SBK que les plus motards doivent connaître. Après un premier épisode qui a eu un succès d’estime et un second épisode assez catastrophique, les italiens de Milestone ont décidé de recommencer tout à zéro pour rompre avec l’accueil un peu frisquet de leurs précédentes simulations de rallye.
Bonne résolution mais qu’en est-il dans la réalité ?

 wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Vous devez le savoir, si vous nous suivez, je suis un fan de rallye depuis de très nombreuses années et niveau jeu, je suis plutôt simulation qu’arcade. Ce que j’attends d’un jeu de rallye est simple : du réalisme. Des spéciales de 35 kms avec un tracé réaliste, une voiture qui ne glisse pas de partout et une vraie prise en compte des cordes et des dégâts. Autant vous dire que peu de jeu m’ont pleinement satisfait. Ma référence reste toujours Rally Championship 2000 même si j’ai toujours beaucoup apprécié la série des Colin McRae Rally et l’unique Richard Burns Rally. Mais depuis cette époque bénie ou 2-3 jeux sortaient chaque année, il faut reconnaitre que c’est un peu la disette pour les fans de cette discipline.

En dehors de l’excellente série des Dirt de Codemasters (excepté l’épisode maudit : Showdown) qui ne consacre qu’un petit bout de son gameplay au rallye, au vrai, rien de rien à l’horizon en dehors de ce WRC 3 qu’on espère enfin à la hauteur de ce sport auto passionnant.

 wrc 3,test,rallye,big ben,milestone wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Une vraie évolution !

Après avoir pu tâter du titre à plusieurs reprises sur un pad, je vais enfin voir ce que WRC 3 a dans le ventre sur mon volant G27... Et premières constatations immédiates, fuyez comme la peste la vue externe proposée par défaut qui offre des sensations proches du zéro absolu. La voiture flotte et l’impression de vitesse est horrible. A l’opposé, la vue capot offre une expérience des plus satisfaisantes.

Bien entendu, l’intégriste que je suis aimerait conseiller la vue interne qui propose également de bonnes sensations mais le cockpit semble avoir été modélisé sur une Matchbox un peu pourrie et je l’ai vite abandonnée.

Cela m’amène à vous parler de l’emballage graphique du jeu malheureusement un peu moyen. Les voitures me paraissent trop fausses, comme en plastique (encore une fois l’effet Matchbox). Heureusement, elles sont totalement customizables (couleur, stickers, etc), ce qui permet au moins de noyer le poisson avec un style qui pourra s’adapter aux gouts de chacun. Les décors sont jolis sans être exceptionnels mais aucun ralentissement n’est à noter sur console, ce qui, par les temps actuels, est déjà un excellent point.

wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Licence WRC oblige, on retrouve toutes les voitures, tous les pilotes et tous les rallyes du championnat du monde... Mais pas les spéciales. Milestone a, en effet, décidé de ne pas reprendre les spéciales officielles des rallyes. J’imagine, bien sûr, que reproduire à l’identique toutes les spéciales aurait été un travail titanesque mais ils auraient au moins pu faire l’effort de garder un semblant de tracés réels.

Il ne faut pourtant pas être trop négatif. Dans l’ensemble, les spéciales proposées gardent l’esprit du rallye : A fond entre les rangées d’arbre en Finlande, on s'appuie sur les murs de neige en Suède,... Néanmoins, je regrette que certaines spéciales exagèrent un peu sur le nombre d’épingles ou qu’à l’opposé, il y ait rarement de grandes sections rapides où l’on touche le rupteur.

L’amélioration par rapport à WRC 2 reste quand même importante mais on est encore en-dessous de ce qu’un jeu bénéficiant de la licence WRC se doit d’offrir.
Peut-être pour WRC 4 ?

 wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Une simulation très arcade

Autant prévenir directement les fans de drifts, on est très loin d’un jeu d’arcade qui se joue tout en glisse. Au contraire, il faut bien balancer la voiture pour commencer à glisser. Pour autant, WRC 3 ne peut pas se targuer du titre de simulation et même le plus mauvais des pilotes aura vite fait de réaliser de bons temps.

Il est, bien entendu, possible de supprimer quelques aides « assez classiques » : ABS, aide à la traction, freinage automatique, ... Mais même avec toutes les aides enlevées, la voiture reste trop facile à contrôler. On peut ré-accélérer à fond en plein virage et ne pas avoir la moindre trace de sur ou sous-virage et le tête à queue est donc presque impossible. En dehors de ces défauts, le modèle de simulation reste quand même agréable et même l’intégriste que je suis y a pris beaucoup de plaisir.
Meilleure preuve que le modèle de pilotage est fort axé arcade, je n’hésite pas à utiliser l’affreuse option de rewind, option que je m’interdis systématiquement dans une simulation.

 wrc 3,test,rallye,big ben,milestone  wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Des modes de jeu à foisons

WRC 3 propose de nombreux modes de jeux pour varier les plaisirs. Le plus intéressant étant sans aucun doute le mode « Road to Glory » qui reprend les voitures et les rallyes officiels WRC mais des pilotes fictifs. On commence en bas de l’échelle avec les Citroën C2 et autres Renault Clio pour débloquer au fur et à mesure de nouvelles voitures et des upgrades. Ce mode garantit un bon paquet d’heures de jeu (une quinzaine à vue de nez) mais si les premières heures sont très agréables, on ressent vite une certaine lassitude s’installer et l’impression d’enchaîner les courses de manière mécanique (normal pour un jeu de rallye) et sans véritable émotion.
Pourtant, pour varier un peu, ce mode nous propose aussi des épreuves "bonus" consistant à éclater des murs de mousse ou à réaliser des drifts mais rien à faire, la lassitude finit par s’installer.

wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Le second mode solo fait appel à la licence WRC puisqu’il simule tout simplement le championnat du monde des rallyes (pour une spéciale unique, un rallye complet de 6 spéciales ou tout un championnat de 13 rallyes). Rien à dire, la licence est bien exploitée et le fan sera comblé. Dommage quand même que, comme pour le mode « Road to Glory », l’émotion ait été oubliée au garage. Alors qu’un F1 2012 retransmet avec brio la sensation d’être au cœur de la F1, dans WRC 3 on a encore trop l’impression d’enchaîner les spéciales sans vraiment avoir la sensation d'être dans les chaussettes d’un pilote WRC. Peut-être que des questions de droits ont limité Milestone dans ses initiatives... Toujours est-il que cela manque de liant.

Enfin, le mode multi permettra de se frotter aux meilleurs pilotes du monde et croyez-moi, je ne suis pas nul, mais la concurrence en ligne est sérieuse. Le mode multi est très complet avec la possibilité de concourir jusque 16 pilotes sur une spéciale unique, un rallye complet ou même un championnat complet. A noter qu’il est également possible de lancer une partie rapide en 1 contre 1 sur une super-spéciale pour un vrai duel de pilotes.
Hors ligne, Milestone a prévu un mode Hot Seat jusque 4 joueurs, l’idéal pour bien s’amuser entre passionnés. Ce mode multi est donc une vraie réussite même si, pour ma part, je préfère nettement affronter le chrono en solo.

wrc 3,test,rallye,big ben,milestone wrc 3,test,rallye,big ben,milestone

Conclusion

WRC 3 propose une véritable évolution par rapport aux médiocres épisodes précédents. De nombreux défauts restent pourtant présents comme un emballage graphique un peu limite ou des tracés pas toujours passionnants mais dans l’ensemble le modèle de pilotage, sans être une simulation, est agréable.

Il faut dire que WRC 3 reste désespérément seul sur le marché du jeu de rallye et que le passionné sera donc bien obligé de fermer les yeux sur ses carences. Pourtant, autant je déconseillais les précédents épisodes (même aux fans), autant Milestone a réussi a améliorer son titre pour qu’il devienne fréquentable.

WRC 3 n’est donc certainement pas le jeu de rallye ultime mais un bon jeu pour les amateurs pas trop exigeants sur le niveau de finition et sur le côté un peu trop arcade du moteur de simulation.

Ma Note : 7/10

N'oubliez pas que vous pouvez remporter un exemplaire de WRC 3 pour PS3, Xbox 360 ou PC ainsi qu'un volant Big Ben jusqu'au 25 Novembre.

        

dans Gaming, PC, PS VITA, PS3, Test, Xbox360
Tags : wrc 3, test, rallye, big ben, milestone

[Preview] WRC 3, le renouveau de la licence WRC est-il arrivé ? 
par Quantic

lundi 10 septembre 2012 19:35 0 commentaire

 wrc 3,wrc,milestone,rallye,gamescom 2012,preview

Après un WRC premier du nom rempli de bonnes intentions mais globalement décevant et un WRC 2 qui élevait l’absence de nouveautés au rang d’art, plus personne n’espérait quelque chose de ce WRC 3. Pourtant, le rallye, le vrai, celui des Colin McRae Rally, des Richard Burns Rally ou de ma référence ultime : Rally Championship 2000 et pas celui des récents Dirt (qui misent un peu trop sur le grand spectacle) mérite une place à part dans le jeu-vidéo.

Un peu à l’image de la Formule 1 absente pendant de longues années de nos machines avant que Codemasters ne relance le genre avec son excellente série des F1 20XX, le championnat du monde des rallyes mériterait une adaptation à la hauteur du talent de ses pilotes.

Les développeurs Italiens de Milestone l’ont bien compris et ont surtout mal digéré l’accueil plus que mitigé que leurs titres ont reçu lors de leurs sorties... Et ils ont décidé de mettre les mains sous le capot en abandonnant le rythme de sortie annuelle et en se donnant 2 ans pour repenser de fond en comble leur jeu.

wrc 3,wrc,milestone,rallye,gamescom 2012,preview

Ainsi, tout est nouveau dans WRC3 ou presque.

Nouveau moteur graphique, nouveau moteur de simulation, les voitures ont toutes été re-modélisées, la bande son ré-enregisrée, bref, on efface tout et on recommence.
Et il faut reconnaitre que leur travail se voit du premier coup d’œil. Les voitures sont enfin regardables tandis que le pilotage semble enfin un peu plus crédible.

Mais je ne m’avancerai pas plus sur cette partie du jeu puisque j’ai pu juste réaliser une spéciale avec les réglages de difficulté standard et à la manette, ce qui, pour ceux qui ont lu ma preview E3 de F1 2012, revient à me faire jouer avec les doigts cassés. Mais mon bon ami Gohanblog avec qui je partageais la présentation m’a bien confirmé que le progrès dans la maniabilité était remarquable. A confirmer sur mon G27 dès que possible.

wrc 3,wrc,milestone,rallye,gamescom 2012,preview  wrc 3,wrc,milestone,rallye,gamescom 2012,preview

A noter quand même que la vue pilote me déçoit toujours un peu sans doute parce que les voitures gardent un côté cartoon alors que le photoréalisme me semble beaucoup plus adapté à une simulation... Mais cela évoluera peut-être encore un peu d'ici à la version finale.

A l’image de tous les jeux de course automobile qui se respectent, le nombre de réglages possible semblait très complet mais je me demande si l'effet sera réellement visible sur la route. WRC3 propose également un élément qui a touché ma sensibilité de co-pilote puisqu’il sera possible de décaler dans le temps l’annonce des notes afin de les recevoir plus tôt ou au contraire dans le virage. De quoi changer pas mal de choses pour ceux qui se la jouent pilote de l’extrême et qui coupent toutes les aides visuelles.

wrc 3,wrc,milestone,rallye,gamescom 2012,preview

Au niveau des modes de jeu, il y a également du nouveau.

Bien sûr, on pourra toujours participer au championnat du monde avec les vrais pilotes et les vraies voitures (licence WRC oblige) et c’est toujours ce mode qui continuera à passionner les aficionados du rallye. Mais Milestone propose également un mode « Road to Glory » qui utilisera les mêmes voitures et les mêmes circuits que dans le championnat du monde mais avec des pilotes fictifs et des courses scénarisées pour faire progresser un jeune pilote jusqu’au sommet de la hiérarchie. Une bonne idée si celle-ci est bien exploitée.

Vous l’aurez compris, j’attends beaucoup de ce WRC 3 mais la douche froide des deux précédents épisodes me rappelle combien il ne faut pas s’enthousiasmer trop vite.
Pourtant, je pense que les développeurs se sont donnés les moyens de réussir leur pari.
A confirmer sur la version finale.


WRC 3 est prévu sur PS3, Xbox 360 , PC et même PS Vita courant Octobre 2012 tandis que la démo sortira encore cette semaine sur Xbox Live et PSN pour que chacun se fasse une idée du chemin parcouru depuis les précédents épisodes de la série.


        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : wrc 3, wrc, milestone, rallye, gamescom 2012, preview

[Test] Dirt Showdown, il va y avoir de la casse 
par Quantic

mardi 07 août 2012 19:32 2 commentaires

Dirt Showdown, jaquette, ps3

Je l’avoue, je suis fan de Codemasters. Depuis maintenant de longues années, cet éditeur a démontré qu’il peut produire des simulateurs de course de qualité tout en restant accessible au plus grand nombre.

La série des F1 2010-2011-2012-... en est la meilleure preuve. Et même si je regrette l’époque où Codemasters faisait de vrais jeux de rallye, je continue également à apprécier la série des DIRT qui propose une simulation de rallye de grande qualité tout en proposant un jeu accessible et pourtant très pointu.

Bon, évidemment, ils pourraient retirer toutes les épreuves de rallye cross pour garder la quintessence du rallye qui reste une épreuve chronométrée mais bon par les temps qui courent, ce serait peut-être trop leur demander ;-)

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Bref, en attendant un Dirt 4 (sans doute l’année prochaine), nos amis de Codemasters nous proposent un petit apéritif avec Dirt Showdown, que l’on peut imaginer comme le fils bâtard de Sébastien Loeb (pour l’excellence de la réalisation), de Ken Block (pour le spectacle) et de Borat (pour le côté un peu bête).

Comment peut-on réussir à proposer un jeu de rallye à la fois irritant et incroyablement fun ?

J'ai la réponse : En proposant des courses qui ne font absolument pas appel à la moindre qualité de pilotage !

 dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Le volant, c'est pour tourner, les pédales pour accélérer...

Dirt Showdown nous propose donc de nous plonger dans la catégorie bien beauf des courses de voitures, le stock car. Attention, je ne parle pas ici du Nascar que l’on confond souvent avec le stock car. Là où le Nascar peut être considéré comme un équivalent un peu viril de la F1, le vrai stock car met aux prises de vieilles carrioles retapées et renforcées de partout sur des circuits lents et remplis de croisements avec une seule règle : le premier qui passe la ligne a gagné.

Vous pourrez ainsi prendre part à trois types d’épreuves :

Courses sur circuit

Au volant de voitures bien boostées, vous prenez le départ aux côtés d’autres acharnés sur des circuits très courts, remplis d’épingles, de croisements en 8, de pneus au milieu de la route et de tremplins... Bref, tout ce qu’il faut pour que votre talent de pilote soit le moins mis à contribution au profit de la chance.

Pour gagner, il faut donc se frayer un chemin au milieu des débris en espérant que l’avance qu’on a patiemment construite ne soit pas réduite à néant par un adversaire sorti de nulle part lors d’un croisement à l’aveugle.

Bien entendu, d’autres modes de jeu sont disponibles comme la course à l’élimination ou la domination des différentes sections de la course mais dans l’ensemble, c’est quand même un peu du pareil au même.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Courses en arène

Suivre un circuit, c’est trop difficile, on a mieux pour vous : l’arène.

Vous êtes lâchés avec vos petits camarades au volant de voitures renforcées de partout et même si les développeurs ont eu beaucoup d’imagination pour nous proposer des variantes originales, l’objectif final est assez simple : exploser les autres à coups de pare-chocs !

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Gymkhana

Le gymkhana avait fait son apparition dans Dirt 3 et il fait son retour dans Dirt Showdown...

Et malheureusement, c’est la seule manière de pouvoir piloter une vraie voiture de rallye. Vous pouvez ainsi directement affronter Ken Block dans des épreuves en 1 contre 1 où il faudra accumuler les drifts, les donuts et autres figures dans un ordre précis.

L’autre manière de profiter de sa voiture est d’explorer les zones ouvertes spécialement conçues pour le gymkhana en exécutant les figures proposées, exactement comme dans Dirt 3 même si j’ai trouvé les zones proposées un peu moins intéressantes.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Vous l’aurez compris, le solo se résume à une succession d’épreuves variant entre le "Rentre-dedans" et le "Vas-y que je te pousse", bref, un jeu assez répétitif en solo et qui peine à nous motiver à succéder les courses.

Heureusement le multi vient un peu sauver le jeu avec des épreuves bien pensées pour se détendre quelques minutes en froissant de la tôle.

Là où le Multi de Dirt 3 avait le don d'être énervant puisqu'il était envahi de gros lourds qui vous poussaient hors de la route, ici, il n'y a que des gros lourds, vous y compris, puisque c'est le but du jeu.
Alors, bien sûr, ce multi ne déborde pas d'originalité mais au contraire du solo qui est très répétitif et ne fait pas beaucoup appel à votre talent de pilotage, le multi est fun et distrayant. Je me suis même surpris à relancer une partie comme ça en passant, preuve que le mode multi est vraiment addictif.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Conclusion

Dirt Showdown est un titre difficile à classer. Affligeant pour le peu de pilotage qu'il réclame et pourtant vraiment fun à jouer avec une bonne bande de potes. C'est une belle tentative de Codemasters pour rameuter les joueurs amateurs de délires et pas toujours friands de pilotage mais le solo reste trop répétitif pour vraiment amuser.

Au final, on ne garde que les épreuves de gymkhana (dont je ne suis pas trop fan en plus) et le multi qui permet de bien s’amuser entre potes décérébrés fou du volant.

Mais quel dommage qu’un jeu dont la réalisation soit proche de la perfection ne serve qu’à une grande orgie métallique.

Vivement Dirt 4 pour rattraper tout ça !

Ma note : 6,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dirt, dirt showdown, codemasters, rallye, test