[Test] Sacred 3, un pastiche de Hack'n Slash 
par Aelya

mercredi 27 août 2014 19:11 0 commentaire

 sacred 3,deep silver,test

Jusqu'à présent la série des Sacred parvenait à tirer son épingle du jeu dans l'univers des hack'n slash. Ainsi même si elle n'atteignait pas le niveau d'un Diablo, elle avait su trouver sa place dans le coeur des joueurs.

Sacred 3 signe l'arrivée de la saga sur console et, par là même, un nouveau virage de la série pour conquérir ce public. Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : sacred 3, deep silver, test

[Preview] Homefront the Revolution, on oublie tout et on recommence 
par Quantic

jeudi 07 août 2014 19:16 0 commentaire

 homefront the revolution,preview,deep silver,crytek

Homefront the Revolution a un objectif clair : faire oublier le cataclysmique premier épisode de la licence Homefront qui n’avait pas grand-chose pour lui. Et avec Deep Silver aux commandes d'un projet initié par Crytek, le potentiel pour produire une suite de qualité est certainement présent. Voici mes premières impressions...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, Preview, PS4, Xbox One
Tags : homefront the revolution, preview, deep silver, crytek

[Preview] Dead Island 2, les zombies débarquent en Californie 
par Quantic

vendredi 27 juin 2014 19:17 2 commentaires

dead island 2,preview,yager,deep silver,zombies

Le premier Dead Island avait connu un joli succès auprès du public, il faut dire que ce FPS qui nous mettait dans les baskets d’un survivant en pleine attaque de zombies avait son charme. Mais maintenant que son développeur, Techland, se consacre à Dying Light, Deep Silver réussira-t-il à trouver de bonnes idées pour relancer sa licence à succès ?

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, Preview, PS4, Xbox One
Tags : dead island 2, preview, yager, deep silver, zombies

[Test] Saints Row 4, l'anti GTA prend le pouvoir 
par Quantic

mardi 08 octobre 2013 19:00 6 commentaires

 saints row 4,monde ouvert,test,volition,deep silver

La licence Saints Row avait débuté sa carrière comme un sous-produit de GTA. Une "copie" imparfaite et disons-le inférieure en tout point à son exemple Rockstarien. Puis cette licence a évolué et petit à petit les développeurs de Volition ont trouvé la recette. Tandis que GTA devenait de plus en plus sérieux à chaque épisode, Saints Row choisissait de suivre la voie inverse en devenant de plus en plus fun, de plus en plus délirant...

Lire la suite

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : saints row 4, monde ouvert, test, volition, deep silver

[Test] Killer is Dead, la tête dans la Lune 
par Quantic

vendredi 04 octobre 2013 18:57 2 commentaires

 killer is dead,test,jessica nigri,suda51,deep silver

Killer is Dead est la nouvelle production de Suda51, célèbre créateur japonais surtout connu pour les petites merveilles que sont No More Heroes ou Killer 7, même si en ce qui me concerne, c’est le sympathique (mais sans plus) Lollipop Chainsaw qui a marqué mon esprit...

Lire la suite

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : killer is dead, test, jessica nigri, suda51, deep silver

[Test] Dead Island Riptide, le retour de l'île aux zombies 
par Quantic

vendredi 31 mai 2013 19:37 0 commentaire

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Dead Island, premier du nom, avait connu un joli succès commercial. Il faut dire que le mix entre Zombie Slasher et Survival avec une bonne dose de RPG rendait le titre intéressant. Bon, ce n’était pas non plus le jeu du siècle mais progresser de manière aussi libre dans une île paradisiaque tout en décapitant du zombie par centaines ne manquait pas de charme.

Les petits gars de Techland ont dû sentir le filon et se sont tout de suite remis au travail sur ce Dead Island Riptide. Plus un add on qu’un vrai nouvel épisode, Riptide a été créé avant tout pour satisfaire les fans du premier épisode. Heureusement d’ailleurs que Techland a eu l’intelligence de ne pas le nommer Dead Island 2 car les nouveautés se font plutôt rares.

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Riptide démarre exactement à la fin du premier Dead Island mais heureusement pour ceux qui ne l’ont pas fini, une longue vidéo d’intro nous raconte tout ce qui s’est passé dans cet épisode. On repart donc dans l’aventure en important notre héros du premier épisode ou bien en recommençant l'aventure avec l'un des 5 héros disponibles directement au niveau 15. A noter que seul un héros supplémentaire est proposé mais que celui-ci s’avère particulièrement sympa à manipuler.

Quel que soit notre choix, le prologue nous met directement aux prises avec de sombres militaires tandis que l’on s’échappe d’un navire... pour retourner immédiatement sur l’île infestée... Franchement, ça valait la peine de se casser la tête pour la quitter dans le premier épisode.

D’un autre côté, on mettra rapidement le scénario de côté car on nage toujours dans les clichés assumés et finalement, c’est plus la progression en niveau et l’accomplissement des nombreuses quêtes qui rendront le jeu fun à jouer.

 dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Des nouveautés... vraiment ?

Vous l’aurez compris, Riptide est quasi un copier-coller du premier Dead Island. Cette constatation n’est pas négative à condition que l'on ait apprécié le premier épisode mais je vous avouerai que j’espérais un petit peu plus d’originalité. Alors oui, il y a de nouveaux types de zombies qui nous forceront à adapter un peu notre stratégie. Oui, il y a de nouvelles armes et une vraie mise en avant des armes à feux ou a projectiles mais au final, cela fait très léger pour encourager le joueur à repartir dans l’aventure.

Enfin, on est bombardé GO d'un groupe de survivants qui nous suivront de campements en campements et qu'il faudra tâcher de protéger au cours de phases de Tower Defense dont on se serait bien passé. Et si l'aspect relationnel peut se montrer intéressant, on se rend malheureusement vite compte que ces incapables vous laissent faire tout le sale boulot à leur place...

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Finalement, on garde donc le bon vieux zombie slasher que l’on connaissait déjà avec ses défauts (les distances toujours difficiles à juger, ...) et ses qualités (un incroyable système de craft d’armes qui permet de créer à peu près tout et n’importe quoi,...). Et même si les environnements entièrement neufs sont agréables à découvrir, il faut avouer qu’à moins d’être fan de la licence, on attendra plutôt un vrai Dead Island 2 sûrement en préparation dans les cartons de Techland.

 dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Conclusion

Dead Island Riptide n’est pas un mauvais jeu, loin de là. Il garde les qualités et les défauts du précédent épisode tout en n’apportant pas grand-chose de neuf.

C’est donc un achat idéal si vous avez apprécié le premier épisode car vous serez reparti pour une vingtaine d’heures de découpage de zombies.

Par contre, ne vous attendez pas à beaucoup d’innovation, ce titre s’apparentant réellement à un gros add on pour fans de la licence.

Dead Island Riptide est disponible sur PS3, Xbox 360 et PC à petit prix.

Ma Note : 6,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dead island, dead island riptide, test, techland, deep silver

Dead Island Riptide : compte-rendu du launch event et premières impressions 
par Quantic

lundi 22 avril 2013 19:11 3 commentaires

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Dead Island, c’était un peu le jeu surprise de 2011. Porté par un trailer à l’ambiance unique, ce zombie slasher à tendance RPG qui avait choisi une ile paradisiaque pour décor avait surpris pas mal de monde. Et même si sa qualité finale était un peu en dent de scies (voir notre test à l’époque), il fallait lui reconnaitre une vraie originalité dans le traitement d’un sujet aussi lessivé par le jeu-vidéo que de celui de l’attaque de zombies.

C’est donc avec curiosité que nous nous sommes rendus à l’event que Deep Silver avait concocté pour le Benelux. Au programme : Présentation du jeu, séances de gameplay, parcours de Quad et/ou de Tyrolienne tout cela entre deux attaques de zombies. Voilà qui promettait une après-midi bien remplie.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

On vous l’avoue, vu l’état d’Aelya qui commence à ressembler à une montgolfière, on a évité le quad et la tyrolienne mais certainement pas les attaques de zombies. Vous nous connaissez, il en faut plus pour Quantic qui n’a pas hésité une seule seconde à fracasser le crane des mangeurs de cervelles à coup d’appareil photo pour protéger sa princesse en détresse.

Les animations proposées se sont d’ailleurs avérées plutôt sympas avec un sacré paquet de zombies qui nous ont harcelés tout au long de l’après-midi… Et comme vous pouvez le voir, certaines zombies étaient assez bien conservées ;-)

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Une fois bien dans l’ambiance, nous avons pu rencontrer Anthony Cardahi, Creative Director chez Deep Silver dont vous pourrez lire notre interview dans quelques jours et jouer au titre pendant une grosse heure.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Alors, quoi de neuf dans ce Riptide

Une première chose frappe immédiatement. Riptde n’est pas réellement un Dead Island II. On est beaucoup plus proche d’un gros add on que d’un vrai nouveau jeu. Ainsi, les 4 héros du premier épisode sont de retour et même si on a la possibilité de recommencer de zéro, le fan pourra aussi reprendre sa sauvegarde de Dead Island premier du nom et repartir à l’aventure avec son bon vieux perso, son arbre de talent et son niveau. Une initiative toujours trop rare qu’il est bon de souligner.

Un cinquième personnage jouable fait son apparition en la personne de John Morgan, un spécialiste du combat à mains nues qui dispose de deux attaques spéciales bien cool : l’uppercut et le coup de pied puissant. De quoi facilement se dégager d’une masse de zombie attirée par votre parfum subtil. Après avoir testé le monsieur au cours de la démo, je vous avouerai que je l’ai trouvé bien plus fun à jouer que les persos du premier Dead Island. Un bon point, donc. Mais comme on distribue aussi les mauvais points, on ne peut pas s’empêcher de se demander pourquoi une femme ne s’est pas rajoutée au casting pour maintenir la parité. D’autant plus que les persos féminins disponibles n’étaient pas des plus intéressants. Sexisme, quand tu nous tiens...

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

A côté de ce nouveau héros, on découvre également un tout nouvel environnement avec la ville de Henderson dont on nous garantit qu’elle est constitué à 100% sans récup aucune du premier Dead Island. Rien que du neuf. Bon, dans la pratique, on quitte un peu l’ambiance tropicale pour découvrir une petite ville aux accents méditerranéens assez réussis mais pas révolutionnaires.

La grande nouveauté étant l’objectif avoué des développeurs de mettre l’eau au centre du gameplay. Ainsi, un système de météo dynamique nous fait passer du grand soleil à l’orage tropical en quelques minutes de manière très naturelle avec tout ce que cela sous-entend de difficultés : mobilité réduite, visibilité bouchée, etc. La ville sera également inondée d’eau camouflant ainsi les zombies qui auront encore plus de facilités à vous sauter à la gorge.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Au niveau du gameplay, quelques petites modifications mais le feeling du jeu reste assez similaire au premier épisode, à savoir un zombie slasher avec une bonne couche de RPG à gros coup d’arbre de talents et de créations d’armes maisons. Ces dernières étant encore plus délirantes qu'avant. A noter que les armes à distance ont été retravaillées afin de faciliter leur utilisation et que les balles seront moins rares que dans le premier épisode où trouver un chargeur complet revenait à gagner au lotto. Néanmoins, le jeu ne donne pas du tout l’impression de se transformer en shooter et on nous promet des armes à distance intéressantes à utiliser comme le fusil à harpons ou le pistolet à clous. A tester dans la version finale.

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Après une petite heure de jeu, je vous avouerai que nous n’avons pas réellement été bluffés par les nouveautés proposées par Dead Island. Pourtant, le jeu reste très agréable à manipuler et les fans du premier épisode y trouveront certainement leur compte. Dommage que les nouveautés présentées nous soient apparues un peu trop « légères » pour réellement justifier un nouveau titre. Il y a fort à parier que Dead Island Riptide s’adresse avant tout aux fans qui seront comblés.

Dead Island Riptide sortira le 26 Avril sur PS3, Xbox 360 et PC.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : dead island riptide, dead island, preview, event, deep silver, compte-rendu

Saints Row 4 annoncé : préparez-vous pour un jeu survolté 
par Aelya

vendredi 15 mars 2013 15:20 1 commentaire

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Saints Row 3 nous avait énormément plu lors de sa sortie il y a plus d'un an (voir notre test). Après la faillite de THQ, on s'interrogeait sur le devenir de cette licence au fort potentiel, mais nous voilà rassurés : Deep Silver vient d'annoncer la sortie de Saints Row 4 pour le 23 Aout 2013 !

Le précédent épisode était déjà complètement déjanté mais Saints Row 4 semble bien parti pour faire encore mieux (ou pire?).

Il n'y a qu'à prendre l'histoire : le chef des Saints est devenu le président des Etats-Unis... Déjà, rien que ça, c'était déjà pas mal, mais en plus, il se trouve qu'une invasion extraterrestre a lieu !

saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Comme par hasard, les Saints sont transportés dans une sorte de version futuriste de Steelport (la ville emblématique de la série) et c'est là qu'ils vont hériter de supers pouvoirs pour combattre les aliens.

Bref, ce nouvel opus est parti comme étant encore plus délirant que le précédent. Déjà avant, on se sentait surpuissant aux commandes de tank ou en parvenant à survivre au crash d'un avion, mais là on va devenir de véritables super-vilains héros ! 

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Maintenant, tout cela a l'air vraiment cool, mais il faudra attendre un peu pour en savoir plus... Vivement que l'on obtienne de nouvelles informations car cela me fait très envie, surtout qu'on annonce encore plus de possibilités de personnalisations !

Je me demande si cette fois-ci on aura droit à un mode multi-joueur pour s'affronter entre super-héros^^ 

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Je croise donc les doigts pour Saints Row 4 soit au moins aussi bon que son prédécesseur, voire meilleur !

Le jeu est annoncé pour le 23 Aout 2013 sur PC et sur toutes les consoles de la génération actuelle (on peut donc penser qu'il sortira aussi sur WiiU en plus de la PS3 et de la Xbox360).

Je vous laisse découvrir le teaser :

        

dans Gaming, News, PC, PS3, Wii U, Xbox360
Tags : saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie, trailer

[Test] Risen 2 Dark Waters : Larguez les amarres ! 
par Aelya

mercredi 12 septembre 2012 19:11 3 commentaires

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver

Yohoyoho, a pirate’s life for me ! Risen 2, le nouveau jeu de Piranha Bytes se déroule dans un monde de piraterie teinté de fantastique et de magie où des titans se sont réveillés et menacent l’humanité…

On y  incarne un héros sans nom qui va devoir s’infiltrer dans la piraterie pour retrouver des artefacts susceptibles de tuer Mara, une sorte de déesse Titan qui veut se venger.

Bref, une histoire assez classique mais dans une ambiance haute en couleur !

En effet, les développeurs se sont fait une joie de retranscrire la vie d’un pirate et sa façon de parler. Les dialogues, souvent longs et à choix multiples, sont bourrés de reparties pleines d’humour ou d’ironie. On dénombre aussi un bon nombre de jurons^^.  Le jeu est en anglais sous-titré français, ce qui pour moi est un avantage car on peut profiter du doublage original qui est ma foi assez bon.

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver

Attention, cependant, on reste dans un univers assez gentillet plus proche d’un Pirate des Caraïbes (que j’ai d’ailleurs revu à cause du jeu^^) que de ce que devait être de vrais pirates.

Les personnages principaux et secondaires ont un fort caractère et ne se laissent pas faire, n’hésitant pas à régler des mésententes en duel  et  les membres de notre équipage ne sont pas en reste.

Car, si l’on ne part de rien (on commence sans chemise), vient un moment où l’on accède au rang de capitaine pirate avec son propre bateau et un équipage à soi. Bon, le bateau sert surtout à se déplacer d’île en île, sans que nous le dirigions, mais c’est quand même la classe ;-)

La carte est donc composée de plusieurs îles et l’on passe de l’une à l’autre au gré des quêtes, des cartes aux trésors, des besoins en formation... Chaque île est différente et propose ses propres challenges, d’ailleurs si l’on est trop faible pour certains ennemis à un moment donné, rien ne nous empêche de revenir plus tard.

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver risen 2,test,piranha bytes,deep silver

En effet, Risen 2 est un RPG et votre personnage évolue. Chaque action vous fait gagner des points de Gloire que l’on peut ensuite dépenser pour augmenter 5 catégories (maniement d’arme, arme à feu, résistance, ruse et vaudou). Ces 5 catégories sont elles-mêmes subdivisées en 3 compétences qui augmentent en fonction du nombre de points que l’on a dans cette catégorie, mais aussi selon certaines potions (permanentes ou non), équipements ou objets légendaires. Enfin, il faudra acheter des talents auprès de PNJ contre de l’or pour débloquer certaines capacités.

Ainsi, un voleur nous apprendra à crocheter des serrures, faire les poches aux gens, dresser un singe pour voler, une prostituée nous donnera des leçons pour amadouer les gens par la parole tandis que le tenancier d’une taverne pourra nous indiquer comment intimider des gens. Les gardes eux serviront de professeurs de combats. Mais tout cela à un prix : chaque capacité est très chère, même après des dizaines d’heures de jeu !

Bref, il y a une foule de choses à faire et à apprendre dans Risen 2 et l’on prend plaisir à se balader dans cet univers riche et à faire évoluer son personnage.

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver

Cependant, le jeu souffre de deux gros défauts : des bugs graphiques/sonores et un gameplay bancal.

Commençons par les graphismes et je tiens à préciser que j’ai joué sur PS3.

Les décors sont vraiment beaux avec des paysages de jungles luxuriantes, mais tout ceci est gâché par un trop grand nombre de bugs. On avance, on voit les touffes d’herbes apparaître à 2 mètre devant soi, certains dialogues se font avec une superbe vue des fesses du personnage en gros plan et occultant tout le reste (quand ce n’est pas simplement de l’intérieur du personnage), certains effets sonores sont complètement buggés et se limitent à des grésillements parasites qui viennent gâcher l’ambiance. Ajoutons également des temps de chargement très longs.

Et pour couronner le tout, chaque mouvement de caméra transforme le jeu en slide show finissant de me convaincre que le portage en provenance du PC a été accompli par une équipe de bras cassés.

N'ayant pas testé la version PC, j'ose espérer que celle-ci ne souffre pas des mêmes carences techniques.

Cependant, le plus gênant reste le gameplay en lui-même. Le personnage est raide comme un piquet et chaque combat est une vraie torture. Certaines capacités achetées sont quasi inutilisables (la riposte par exemple) et on peut se retrouver coincé sans pouvoir répliquer aux attaques d’un ennemis... Tuer un crocodile sera plus difficile que de tuer un boss !

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver risen 2,test,piranha bytes,deep silver

Bref, de quoi être déçu surtout que le jeu propose quelques idées sympas comme les tours pendables, genre jeter du sable à un ennemi, pour rendre les combats plus stratégiques. Cependant, matraquer le bouton d’attaque marche généralement aussi bien voire mieux !

En fait, la meilleure technique d’attaque revient à quasi abandonner l’épée et à seulement utiliser des armes à feu, en particulier les fusils ou mousquets, transformant le jeu en sorte de TPS... Ce qui est quand même regrettable.

Conclusion

Risen 2 est un jeu sur lequel j’ai déjà passé plus de trente heures et sur lequel j’en aurais certainement passé encore plus si Guild Wars 2 n’était pas sorti ;-)

L’univers est vraiment sympa et intéressant : on prend un vrai plaisir à l’arpenter et à interagir avec les différents personnages (même si certains PNJs se ressemblent un peu beaucoup^^), certaines situations pouvant se résoudre différemment (par la force, la séduction, la ruse voire le vaudou).

L’évolution de notre personnage permet également de le façonner à notre guise (ainsi, j’ai préféré lui apprendre à crocheter des serrures  ou à voler les gens qu’à bien se battre au début^^), même si le coût peut sembler un peu décourageant.

 risen 2,test,piranha bytes,deep silver risen 2,test,piranha bytes,deep silver

Malheureusement, le jeu est desservi par une technique dépassée qui rend le gameplay vraiment frustrant et pourra décourager certains.

Malgré tout, j’ai vraiment apprécié Risen 2 et je conseille donc à ceux qui aiment les RPG dans un univers pirate de lui donner sa chance, à condition d'être prêt à supporter sa technique défaillante.

Ma Note : 7,5/10

Petits conseils pour jouer à Risen 2 :
- Même si vous êtes fans des combats à l’arme blanche, optez pour les fusils ou mousquets : j’étais coincée pour certains combats jusqu’à ce que je me décide à les utiliser.
- A un moment dans le jeu, on vous demandera de faire un choix entre deux peuples qui vous offriront l’accès à deux différentes capacités : attention, en choisissant l’un vous faites une croix sur l’autre.
- Le jeu de tir devient plus facile si vous augmentez votre catégorie Armes à feu et peut vous permettre de gagner pas mal d’argent (je ne l’ai compris que très tard dans le jeu^^)

Enfin, n'oubliez pas que vous pouvez remporter une superbe édition collector PS3 de Risen 2 avec notre concours exclusif !

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : risen 2, test, piranha bytes, deep silver, rpg, pirate

[Test] Catherine, le cauchemar des amoureux ? 
par Quantic

mercredi 08 février 2012 19:27 9 commentaires

 catherine, jaquette, ps3

Deep Silver a choisi la période de la Saint Valentin pour "enfin" sortir le nouveau titre des créateurs de Persona, les Japonais d'Atlus. Il faut dire que le sujet de Catherine se marie particulièrement bien à la fête des amoureux.

A moins que vous n'ayez passé les 6 derniers mois isolé sur un caillou au milieu du Pacifique, impossible de ne pas connaître Catherine, tellement ce jeu a fait le buzz lors de ses sorties Japonaises et Américaines... D'abord par sa difficulté "décourageante" mais surtout par son sujet et son héroïne dont la campagne Marketing laissait entrevoir un jeu presque érotique (Ah, la mozzarella, ça fait des fils…).

 catherine, fils, mozzarella

Un scénario mature et original

Vous incarnez donc Vincent, jeune informaticien trentenaire en couple depuis bien longtemps avec Katherine, jolie brune, bien faite, carriériste à souhait et vous coulez des jours heureux entre vos sorties entre potes et votre amoureuse. La liberté et le bonheur, quoi !

Mais Katherine aimerait que vous vous engagiez un peu plus dans votre relation et vous parle mariage, enfant et tout ce qui va avec... Ce qui vous stresse particulièrement.
Et c'est à ce moment délicat de votre vie que débarque Catherine (avec un C), magnifique blonde, innocente jeune fille aux atouts aguicheurs et très portée sur le sexe... surtout avec vous.

 

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Sans même que vous vous en rendiez compte, vous voilà en train de tromper Katherine avec une autre alors que vous parliez mariage avec elle 5 minutes auparavant. Mais il y a pire car depuis quelques jours, une série de morts inexpliquées sème la peur dans la ville et ne semble frapper que les hommes volages... A quand votre tour ?

Vous le voyez, le sujet de Catherine est pour une fois, dans le jeu vidéo, assez sérieux et le jeu vous amène inévitablement à vous poser des questions sur votre couple, sur la fidélité et sur l'Amour (avec un grand A). Et le sujet n'est pas traité à la légère, au contraire. Les cinématiques sont même parfois dérangeantes tellement elles visent là où ça fait mal. Il est rare de bénéficier d'un scénario aussi mature dans un jeu-vidéo.

 catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver  catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Le jour, histoire et drague à la japonaise

Le gameplay est séparé en deux phases bien distinctes. Le jour, vous incarnez Vincent dans un film non interactif aux graphismes de toute beauté (on dirait un Anime). Ces séquences, parfois un peu longues à mon goût, vous racontent l'histoire de Vincent, histoire que vous pouvez légèrement modifier à l'aide de questions existentielles sur l'amour et la fidélité pour finalement aboutir à 8 fins très différentes en fonction de vos réponses.

Entre ces cinématiques, quelques séquences RPG vous permettent d'interagir avec les personnages de votre choix, afin de les sauver d'une mort affreuse ou au contraire de les abandonner à leur sort. Votre portable joue également un rôle important puisque vous serez assailli de sms des deux C(K)atherine auquel vous devrez répondre en fonction de vos préférences pour vos deux amours.

Si les cinématiques sont agréables à suivre et vous poussent à continuer le jeu coûte que coûte pour connaitre la suite des aventures de Vincent, il faut reconnaitre que les séquences interactives sont extrêmement répétitives et me sont apparues plus comme une corvée que comme une découverte.

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver  catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

La nuit, préparez-vous à manger votre manette

La nuit, changement complet de gameplay puisque vous découvrirez ce qui constitue 80% du jeu, à savoir les puzzles que Vincent doit résoudre pour échapper à ses cauchemars et à une mort certaine. Et oui, tromper sa bien-aimée, cela perturbe les rêves, sachez-le.

Ces casse-têtes sont d'ailleurs d'une difficulté épouvantable au point que, sur la version Japonaise, un patch a été dare-dare développé afin d'intégrer ce qui se retrouve sur notre version comme le mode "Facile" et de calmer les acheteurs les moins doués du jeu.

Et très honnêtement, même en mode facile, j'ai été confronté à quelques crises de nerfs dont Aelya pourra vous parler. N'hésitez donc pas à vous essayer à ce mode avant d'affronter les modes plus difficiles.

 catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Point positif, le mode facile vous entraine le cerveau, ce qui fait que recommencer le jeu en mode normal s'avère moins ardu que ce que l'on pourrait craindre.

Mais que les intégristes se rassurent, le mode difficile et l'abominable mode Babel vous occuperont l'esprit pendant que les autres mangeront leur manette de rage devant la difficulté extrême de ces modes.

Si vous voulez profiter simplement de l'histoire sans le challenge de la difficulté, je vous conseille de lancer le jeu en Facile, il n'y a pas de honte et au moins, vous profiterez de l'excellent scénario jusqu'au bout.

 catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver  catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Ces casse-têtes sont un véritable délire visuel puisqu'ils représentent Vincent en caleçon face à une montagne de cube à gravir. Mais bien entendu, il va falloir déplacer ces cubes pour vous frayer un chemin au milieu des pièges et de vos compagnons de jeu : des moutons !

Bien que souvent difficiles, et même si je ne suis pas du tout amateur de casse-tête, ces séquences s'avèrent finalement très originales. On découvre les techniques pour progresser assez naturellement, on meurt des centaines de fois mais on recommence encore et encore jusqu'à atteindre le sommet et le niveau suivant.

A la fin de chaque étage, vous affronterez même un boss qui représente les angoisses de Vincent. Ainsi, une mariée démoniaque, un bébé tueur ou encore une bouche pulpeuse mais mortelle vous pourchasseront dans votre ascension avec un seul objectif, vous débarrasser à tout jamais de votre stress et "punir" votre infidélité.

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver  catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Conclusion

Catherine est un jeu surprenant. Bien loin du jeu érotique annoncé par sa campagne Marketing, il est finalement avant tout un jeu de casse-tête assaisonné d'une pointe de RPG de drague japonais.

Soyez donc prévenu et ne craquez pas sur la très belle jaquette sans connaissance de cause. Pour apprécier ce jeu, il faut avant tout, avoir envie de se casser la tête.
Mais si c'est le cas, vous aurez alors le plaisir de suivre une histoire passionnante et traitée de manière très mature avec des trahisons, des infidélités, du sexe, des dialogues un peu cru, bref un jeu adulte qui vous fera réfléchir à votre propre vie amoureuse.

Pourtant, ce jeu a peiné à me convaincre totalement. En effet, n'étant pas amateur de casse-têtes, ces séquences bien qu'agréables ne constituaient pour moi que des passages obligés pour connaître la suite des aventures de Vincent.

 catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Et malheureusement, j'ai eu un peu de mal à m'identifier à ce trentenaire indécis si hésitant à s'engager avec la femme de sa vie. Peut-être est-ce dû au fait que dès notre premier rendez-vous, Aelya me parlait déjà de mariage et de chats (!) et que je n'ai donc jamais connu une telle indécision.

Toujours est-il que Vincent mériterait bien quelques baffes pour lui remettre les idées en place et croyez-moi, il n'aurait pas fait tous ces cauchemars. Ainsi, le scénario, quoiqu'excellent, a peiné à m'impliquer complètement dans son univers.

Et enfin, la répétitivité extrême de certaines séquences de jeu, même en dehors des casse-têtes m'a tout de même fait pousser quelques soupirs de lassitude.

Néanmoins, j'ai fort apprécié de partager quelques heures (comptez une dizaine d'heures de jeu en mode facile) avec Vincent au sein d'une histoire originale pour le monde du jeu vidéo et suffisamment bien traitée que pour conseiller l'achat du jeu à tous les curieux... à condition d'être prêt à affronter de longues séances de résolution de casse-têtes.

Ma Note : 7/10

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

L'avis d'Aelya

Le buzz autour de Catherine m'avait rendu curieuse mais également méfiante par rapport au jeu : est-il aussi bien qu'on le dit ? Ne vais-je pas avoir envie de tout casser devant sa difficulté ? Et puis, l'histoire aurait plutôt tendance à viser un public typiquement masculin...

Finalement, j'ai vraiment accroché au jeu. Bon, comme le dit Quantic, Vincent mériterait qu'on lui remette un peu les idées en place, mais en cela il incarne bien le japonais indécis (le syndrome Shinji d'Evangelion).

Il est aussi un peu dommage que l'on soit parachuté dans l'histoire juste au moment où Katherine est montrée sous un jour négatif au point de se demander pourquoi il est avec elle : résultat, les gens auront tendance à la trouver méchante alors qu'on peut aisément comprendre ses sentiments face à un Vincent limite puéril. Les développeurs auraient dû faire une mini intro retraçant un petit bout de leur histoire de sorte qu'on ne parte pas avec un a priori négatif sur Katherine.

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver  catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

Petite parenthèse liée à l'évocation par Quantic de notre premier rendez-vous : si j'ai évoqué le mariage, ce n'était nullement en relation avec lui (je ne suis pas folle) ! Non, j'ai juste mentionné qu'au mariage de ma soeur, il y aurait une petite centaine d'invités (et potentiellement au mien aussi)^^...

Bon revenons à nos moutons^^

Les fameuses séances de casse-tête où les hommes ont l'apparence de moutons et qui s'intercalent dans l'histoire sont sympathiques à jouer. Cependant, j'avoue avoir trouvé cela répétitif et avoir eu un peu l'impression que c'était un passage obligé. Mais bon, je ne suis pas fan de casse-têtes...

Non, moi ce que j'ai vraiment aimé, c'est l'histoire et l'emballage autour d'elle : les interactions au bar, l'utilisation du GSM, les cinématiques... Même si là aussi on peut reprocher une certaine répétitivité.

Cependant, Catherine est un jeu qui vaut le détour : on a affaire à un film/anime interactif au scénario bien alambiqué, mature et intéressant et cela fait du bien !

Ma note : 8,5/10

catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver catherine,test,atlus,casse-tête,deep silver

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : catherine, test, atlus, casse-tête, deep silver