[Test] Dead Island Riptide, le retour de l'île aux zombies 
par Quantic

vendredi 31 mai 2013 19:37 0 commentaire

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Dead Island, premier du nom, avait connu un joli succès commercial. Il faut dire que le mix entre Zombie Slasher et Survival avec une bonne dose de RPG rendait le titre intéressant. Bon, ce n’était pas non plus le jeu du siècle mais progresser de manière aussi libre dans une île paradisiaque tout en décapitant du zombie par centaines ne manquait pas de charme.

Les petits gars de Techland ont dû sentir le filon et se sont tout de suite remis au travail sur ce Dead Island Riptide. Plus un add on qu’un vrai nouvel épisode, Riptide a été créé avant tout pour satisfaire les fans du premier épisode. Heureusement d’ailleurs que Techland a eu l’intelligence de ne pas le nommer Dead Island 2 car les nouveautés se font plutôt rares.

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Riptide démarre exactement à la fin du premier Dead Island mais heureusement pour ceux qui ne l’ont pas fini, une longue vidéo d’intro nous raconte tout ce qui s’est passé dans cet épisode. On repart donc dans l’aventure en important notre héros du premier épisode ou bien en recommençant l'aventure avec l'un des 5 héros disponibles directement au niveau 15. A noter que seul un héros supplémentaire est proposé mais que celui-ci s’avère particulièrement sympa à manipuler.

Quel que soit notre choix, le prologue nous met directement aux prises avec de sombres militaires tandis que l’on s’échappe d’un navire... pour retourner immédiatement sur l’île infestée... Franchement, ça valait la peine de se casser la tête pour la quitter dans le premier épisode.

D’un autre côté, on mettra rapidement le scénario de côté car on nage toujours dans les clichés assumés et finalement, c’est plus la progression en niveau et l’accomplissement des nombreuses quêtes qui rendront le jeu fun à jouer.

 dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Des nouveautés... vraiment ?

Vous l’aurez compris, Riptide est quasi un copier-coller du premier Dead Island. Cette constatation n’est pas négative à condition que l'on ait apprécié le premier épisode mais je vous avouerai que j’espérais un petit peu plus d’originalité. Alors oui, il y a de nouveaux types de zombies qui nous forceront à adapter un peu notre stratégie. Oui, il y a de nouvelles armes et une vraie mise en avant des armes à feux ou a projectiles mais au final, cela fait très léger pour encourager le joueur à repartir dans l’aventure.

Enfin, on est bombardé GO d'un groupe de survivants qui nous suivront de campements en campements et qu'il faudra tâcher de protéger au cours de phases de Tower Defense dont on se serait bien passé. Et si l'aspect relationnel peut se montrer intéressant, on se rend malheureusement vite compte que ces incapables vous laissent faire tout le sale boulot à leur place...

dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Finalement, on garde donc le bon vieux zombie slasher que l’on connaissait déjà avec ses défauts (les distances toujours difficiles à juger, ...) et ses qualités (un incroyable système de craft d’armes qui permet de créer à peu près tout et n’importe quoi,...). Et même si les environnements entièrement neufs sont agréables à découvrir, il faut avouer qu’à moins d’être fan de la licence, on attendra plutôt un vrai Dead Island 2 sûrement en préparation dans les cartons de Techland.

 dead island,dead island riptide,test,techland,deep silver

Conclusion

Dead Island Riptide n’est pas un mauvais jeu, loin de là. Il garde les qualités et les défauts du précédent épisode tout en n’apportant pas grand-chose de neuf.

C’est donc un achat idéal si vous avez apprécié le premier épisode car vous serez reparti pour une vingtaine d’heures de découpage de zombies.

Par contre, ne vous attendez pas à beaucoup d’innovation, ce titre s’apparentant réellement à un gros add on pour fans de la licence.

Dead Island Riptide est disponible sur PS3, Xbox 360 et PC à petit prix.

Ma Note : 6,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dead island, dead island riptide, test, techland, deep silver

Dead Island Riptide : Notre interview d'Anthony Cardahi, Creative Director 
par Aelya

lundi 29 avril 2013 19:16 1 commentaire

Lors de l'event pour le lancement de Dead Island Riptide (dont vous pouvez lire le compte-rendu), nous avons pu interviewer Anthony Cardahi, le Directeur Créatif du jeu (qui est d'ailleurs un sacré poseur comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous ;-) ).

 dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

Couple of Pixels : Quand avez-vous décidé de faire une suite à Dead Island ?

Anthony Cardahi : Pratiquement vers la fin du développement de Dead Island. 

A mesure qu’on avançait sur le projet, on s’est rendu compte qu’il y avait plein de choses qu’on aurait voulu rajouter ou peaufiner, etc.  

Malheureusement, il y a un jour où le jeu doit bien sortir, mais dès ce moment-là, on était déjà confiant d’avoir des réactions assez positives, on ne s’attendait juste pas à ce que ce soit aussi positif que ça !

On avait quelque chose de solide et on s’est donc mis direct au boulot sur toutes les améliorations qu’on pourrait intégrer, tout le temps qu’on n’avait pas pu investir sur certaines fonctionnalités et ce fut un peu le début du développement de Riptide.

Couple Of Pixels : L’une des originalités de Dead Island premier du nom était le fait qu’il s’agissait principalement de combat au corps-à-corps. Cependant, vous mettez en avant le fait d’avoir nettement amélioré le système de combat à distance. N’avez-vous pas peur de perdre un peu cette originalité ?

Anthony Cardahi : On a amélioré les mécaniques du combat à distance car, même lorsqu’on trouvait ce type d’arme dans le premier, réussir à mettre une balle dans la tête du zombie, c’était galère. On a donc vraiment voulu améliorer ce système-là. 

dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

On a aussi remarqué que certains joueurs étaient plus portés sur les armes à feu. Par exemple, Purna, dans son arbre de talents, a pas mal de compétences qui sont spécialisées dans les armes à feu. On s’est dit qu’il fallait que ces joueurs puissent aussi profiter du plaisir de faire évoluer son personnage et d’utiliser son arme de prédilection à travers tout le jeu.

Donc, on a voulu améliorer un peu la disponibilité des armes et des munitions, mais cela reste quand même très loin de ce qu’un pur shooter ferait.

Armes à distance ne veut pas nécessairement dire pistolet, shotgun ou mitrailleuse, et c’est pour ça qu’on a intégré des armes un peu plus loufoques ou inattendues comme le fusil à harpons ou le pistolet à clous qui permettent de profiter des compétences liées aux armes à feu sans pour autant être une mitraillette, et qui compensent aussi l’absence de munitions car celles-ci peuvent être ramassées sur l’ennemi.

Couple Of Pixels : L’autre grande originalité de Dead Island est son cadre paradisiaque à l’opposé des standards du genre. Dans Riptide, le cadre reste similaire. Quelle est donc l’originalité de Riptide ?

Anthony Cardahi : Au niveau du cadre similaire, c’était complètement voulu et assumé. Ce qu’on a voulu faire, c’est même aller plus loin que ce qui avait été fait dans Dead Island. 

Celui-ci avait en fait une première partie qui était vraiment île paradisiaque, mais à partir du moment où l’on rejoignait Moresby, cela devenait un peu plus glauque, un peu plus austère. Là, on a vraiment voulu essayer d’étendre le côté paradisiaque à toute l’île, ce qui explique le fait qu’Henderson ressemble plus à Nice ou une ville de Sicile qu’à une favela de Rio. 

dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

L’autre élément d’originalité qui va impacter le cadre du jeu, ce sont les inondations et l’élément aquatique qui se manifestent à la fois à travers le level design dans les zones inondées qui vont affecter la locomotion et nous permettre d’intégrer les bateaux comme véhicules, le sentiment de danger à travers des zombies "drowners" (noyeurs) qui peuvent surgir de l’eau à tout moment, mais aussi à travers du système de météo dynamique.

Celui-ci peut transformer un magnifique ciel bleu en une tempête tropicale avec du vent et des pluies torrentielles à la volée et cela va affecter à la fois l’atmosphère, l’ambiance qui va tout à coup passer de ‘tout se passe bien’ à ‘mmh, je me sens plus trop à l’aise d’un coup’, mais aussi le gameplay car cela affecte la visibilité et l’eau peut cacher le danger.

Je pense que ces éléments-là suffisent à donner à la nouvelle île une identité propre et à la faire percevoir différemment par les joueurs.

dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

Couple Of Pixels : L’eau est donc un nouvel élément de gameplay important. Va-t-elle monter lorsqu’il se mettra à pleuvoir et sera-t-il possible de nager, voire se noyer ?

Anthony Cardahi : Cela fait partie des choses auxquelles on aurait aspirées mais cela ne sera pas le cas dans Riptide. 

Couple Of Pixels : Dans Dead Island, il y avait 4 personnages, deux garçons et deux filles, ce qui respectait l’équilibre des sexes. Mais ici, vous avez seulement ajouté un personnage masculin, John Morgan, brisant cet équilibre. Pourriez-vous nous expliquer pourquoi ?

Anthony Cardahi : John Morgan a un côté très féminin (rire). 

Le choix de John Morgan a été en partie lié à deux choses. D’un côté, quel était le talent entre guillemet manquant qui pourrait représenter une complémentarité avec le "cast" existant de survivants, et, là, c’était le combat à mains nues qui a tendance à vous faire pencher vers le boxeur, les arts martiaux, etc. 

dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

Le deuxième élément, c’est le background militaire qui est celui de John Morgan mais qui est aussi un thème que l’on explore un peu plus dans Riptide du point de vue narratif : voir comment l’armée a réagi à la crise, où est-ce qu’ils étaient, ce qu’ils faisaient, essayer d’avoir ce genre de réponses… 

Donc, avec ces deux éléments, et au fur et à mesure qu’on avançait on se disait que ce serait vraiment bien d’avoir ce genre de mec qui fait du Kung-Fu, qui se déchaine à coups de poing et de pied sur les zombies. On a commencé à avoir de plus en plus cette image et c’était Chuck Norris quoi ! Et Chuck Norris, il fallait que ce soit un mec !

Couple Of Pixels : Quelle est votre réponse aux personnes qui disent que Dead Island Riptide ressemble plus à un Add-On qu’à une véritable suite ?

Anthony Cardahi : Je pense que ce sont des personnes qui n’ont pas nécessairement lu ou entendu parler de la quantité de contenu qu’il y a dans Riptide.

dead island,dead island riptide,riptide,anthony cardahi,interview

En terme de quantité et de temps de jeu, on est quasiment au niveau du jeu originel. Au niveau des améliorations qui ont été faites, on a travaillé sur chacun des éléments du jeu originel, on a rajouté des nouvelles mécaniques qui permettent de surprendre les joueurs et l’environnement à explorer est entièrement nouveau, il n’y a pas un seul lieu de la première île qu’on va recroiser. 

Tout a été construit, préparé : il y a de nouvelles chaines de quêtes, un nouveau propos narratif, des enregistrements de voix qui ne sont pas comparables à ce qu’on attendrait d’un add-on.

Et généralement, la quantité de travail, la quantité de contenu qui sont allées dans le projet font que l’on est bien au-delà de ce que pourrait être un simple add-on.

Couple Of Pixels : Merci beaucoup !

Anthony Cardahi : Avec plaisir !

Dead Island Riptide est disponible depuis le 26 Avril sur PS3, Xbox 360 et PC.

Nous n'avons pas encore rédigé notre test mais vous pouvez consulter nos premières impressions sur le jeu (accompagné de quelques charmantes zombies).

        

dans Gaming, Preview, PS3, Xbox360
Tags : dead island, dead island riptide, riptide, anthony cardahi, interview

Dead Island Riptide : compte-rendu du launch event et premières impressions 
par Quantic

lundi 22 avril 2013 19:11 3 commentaires

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Dead Island, c’était un peu le jeu surprise de 2011. Porté par un trailer à l’ambiance unique, ce zombie slasher à tendance RPG qui avait choisi une ile paradisiaque pour décor avait surpris pas mal de monde. Et même si sa qualité finale était un peu en dent de scies (voir notre test à l’époque), il fallait lui reconnaitre une vraie originalité dans le traitement d’un sujet aussi lessivé par le jeu-vidéo que de celui de l’attaque de zombies.

C’est donc avec curiosité que nous nous sommes rendus à l’event que Deep Silver avait concocté pour le Benelux. Au programme : Présentation du jeu, séances de gameplay, parcours de Quad et/ou de Tyrolienne tout cela entre deux attaques de zombies. Voilà qui promettait une après-midi bien remplie.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

On vous l’avoue, vu l’état d’Aelya qui commence à ressembler à une montgolfière, on a évité le quad et la tyrolienne mais certainement pas les attaques de zombies. Vous nous connaissez, il en faut plus pour Quantic qui n’a pas hésité une seule seconde à fracasser le crane des mangeurs de cervelles à coup d’appareil photo pour protéger sa princesse en détresse.

Les animations proposées se sont d’ailleurs avérées plutôt sympas avec un sacré paquet de zombies qui nous ont harcelés tout au long de l’après-midi… Et comme vous pouvez le voir, certaines zombies étaient assez bien conservées ;-)

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Une fois bien dans l’ambiance, nous avons pu rencontrer Anthony Cardahi, Creative Director chez Deep Silver dont vous pourrez lire notre interview dans quelques jours et jouer au titre pendant une grosse heure.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Alors, quoi de neuf dans ce Riptide

Une première chose frappe immédiatement. Riptde n’est pas réellement un Dead Island II. On est beaucoup plus proche d’un gros add on que d’un vrai nouveau jeu. Ainsi, les 4 héros du premier épisode sont de retour et même si on a la possibilité de recommencer de zéro, le fan pourra aussi reprendre sa sauvegarde de Dead Island premier du nom et repartir à l’aventure avec son bon vieux perso, son arbre de talent et son niveau. Une initiative toujours trop rare qu’il est bon de souligner.

Un cinquième personnage jouable fait son apparition en la personne de John Morgan, un spécialiste du combat à mains nues qui dispose de deux attaques spéciales bien cool : l’uppercut et le coup de pied puissant. De quoi facilement se dégager d’une masse de zombie attirée par votre parfum subtil. Après avoir testé le monsieur au cours de la démo, je vous avouerai que je l’ai trouvé bien plus fun à jouer que les persos du premier Dead Island. Un bon point, donc. Mais comme on distribue aussi les mauvais points, on ne peut pas s’empêcher de se demander pourquoi une femme ne s’est pas rajoutée au casting pour maintenir la parité. D’autant plus que les persos féminins disponibles n’étaient pas des plus intéressants. Sexisme, quand tu nous tiens...

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

A côté de ce nouveau héros, on découvre également un tout nouvel environnement avec la ville de Henderson dont on nous garantit qu’elle est constitué à 100% sans récup aucune du premier Dead Island. Rien que du neuf. Bon, dans la pratique, on quitte un peu l’ambiance tropicale pour découvrir une petite ville aux accents méditerranéens assez réussis mais pas révolutionnaires.

La grande nouveauté étant l’objectif avoué des développeurs de mettre l’eau au centre du gameplay. Ainsi, un système de météo dynamique nous fait passer du grand soleil à l’orage tropical en quelques minutes de manière très naturelle avec tout ce que cela sous-entend de difficultés : mobilité réduite, visibilité bouchée, etc. La ville sera également inondée d’eau camouflant ainsi les zombies qui auront encore plus de facilités à vous sauter à la gorge.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Au niveau du gameplay, quelques petites modifications mais le feeling du jeu reste assez similaire au premier épisode, à savoir un zombie slasher avec une bonne couche de RPG à gros coup d’arbre de talents et de créations d’armes maisons. Ces dernières étant encore plus délirantes qu'avant. A noter que les armes à distance ont été retravaillées afin de faciliter leur utilisation et que les balles seront moins rares que dans le premier épisode où trouver un chargeur complet revenait à gagner au lotto. Néanmoins, le jeu ne donne pas du tout l’impression de se transformer en shooter et on nous promet des armes à distance intéressantes à utiliser comme le fusil à harpons ou le pistolet à clous. A tester dans la version finale.

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Après une petite heure de jeu, je vous avouerai que nous n’avons pas réellement été bluffés par les nouveautés proposées par Dead Island. Pourtant, le jeu reste très agréable à manipuler et les fans du premier épisode y trouveront certainement leur compte. Dommage que les nouveautés présentées nous soient apparues un peu trop « légères » pour réellement justifier un nouveau titre. Il y a fort à parier que Dead Island Riptide s’adresse avant tout aux fans qui seront comblés.

Dead Island Riptide sortira le 26 Avril sur PS3, Xbox 360 et PC.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : dead island riptide, dead island, preview, event, deep silver, compte-rendu

[Test] Dead Island, Sea, sex and... Zombies ?! 
par Aelya

samedi 24 septembre 2011 19:32 6 commentaires

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Le sable chaud, les cocotiers, la plage, un hôtel de luxe sur une magnifique île tropicale : voilà le cadre idéal pour des vacances de rêve ! Mais petit problème, une infestation de zombie vient justement de se produire dans ce petit paradis sur terre. Ce refuge isolé du reste du monde se transforme donc subitement en cage où il faudra lutter pour sa survie à chaque instant.

Tel est le pitch de Dead Island, le dernier Zombie slasher de Techland qui avait fait le buzz dès janvier dernier en dévoilant un magnifique trailer (vous pouvez le visionner sur notre article de l'époque) et qui était donc attendu avec impatience.

On incarne au choix l'un des quatre personnages, tous immunisés contre la zombification (malheureusement) : une asiatique spécialisée dans les armes tranchantes, une bodyguard spécialiste des armes à feux, un rappeur aimant les armes contondantes et enfin un ancien joueur de football américain doué pour lancer des trucs. Chacun a un arbre de spécialisation spécifique, divisé en trois branches, qui permet de personnaliser son personnage.

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Perso, j'ai opté pour la jolie asiatique et ma première priorité fut d'augmenter mon inventaire, je l'avoue^^ J'aime les grands sacs, IRL ou IG ;-)

Bref, le jeu commence juste après le début de l'épidémie et on doit se débrouiller pour sortir de l'hôtel et rejoindre d'autres rescapés. Cette partie sert de tutorial et ce n'est qu'une fois les autres rejoints que les choses sérieuses commencent.

Déjà trouver des armes. On débute le jeu en ramassant tout ce qu'on trouve : manche à balais, pagaie, bout de tuyau rouillé... On est tout content quand on tombe sur quelque chose de solide et susceptible de faire bien mal ! Mais en plus, il faut faire attention, toutes les armes s'usent au fur et à mesure de leur utilisation et finissent par casser au pire moment si on n'y prend pas garde ! J'étais donc en stress constant à ce sujet, surtout lorsqu'on trouve une bonne arme telle une machette. Heureusement, des ateliers de réparation/amélioration sont éparpillés par ci par là et permettent de tout remettre à neuf.

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Ensuite, les zombies. Même si on n'est pas vraiment submergé par des vagues de zombies (c'est donc assez différent du trailer qui nous avait séduit en Février), ceux-ci sont quand même assez présents. Il faut donc avancer prudemment, en écoutant bien les alentours pour espérer détecter une possible attaque. Et même comme ça, on se fait surprendre ! Surtout que différents types de zombies existent et j'avoue profondément détester ceux qui poussent des hurlements stridents et courent à toute allure : leur cris m'ont donné des frissons !

En effet, malgré le cadre idyllique, j'ai ressenti des moments de stress ou d'angoisse, pas vraiment lorsque j'étais attaquée mais plutôt juste avant, quand c'est trop calme, dans ces instants où l'on se demande par quel côté cela va nous tomber dessus.

Le monde est vraiment grand (heureusement, on peut conduire des véhicules pour se déplacer et écraser des zombies, une voiture étant en fait une très bonne arme pour gagner de l'xp facile) mais il n'est que semi ouvert : l'île est divisée en différentes zones auxquelles on ne peut accéder qu'en ayant fait certaines quêtes.

Le gameplay est assez facile à appréhender. On peut facilement jongler entre différents types d'attaques comme donner des coups avec une matraque, trancher un bras, donner un coup de pied et finalement lancer son arme sur ce zombie qui refuse de mourir, nom d'un chien !

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Tout cela fait de Dead Island un jeu vraiment bon, malheureusement certains aspects viennent ternir le tableau.

Le plus gros point noir est le système de sauvegarde. On ne sait jamais vraiment quand le jeu sauvegarde : c'est censé être après la résolution d'une quête mais parfois ce n'est pas le cas. Ainsi, j'ai fait toute une quête secondaire, suivie d'une autre quête. Je retourne à la base, valide mes quêtes et je me dis que là, c'est bon, ma progression a dû être enregistrée. Je me déconnecte. La fois suivante, je me suis reconnectée au milieu d'un troupeau de zombies qui m'agressaient, à l'autre bout de la carte, avec une de mes deux quêtes non validées... Énervant !

Donc, en plus de l'ambiance angoissante, on peut aussi compter sur l'angoisse des sauvegardes ! Et si j'apprécie la première, la seconde gâche un peu le plaisir de jouer. Une sauvegarde manuelle aurait été tellement plus simple...

Certaines incohérences se font aussi sentir dans les quêtes. Ainsi, j'aide une jeune femme à retrouver son ours en peluche (oui, j'ai bien dit son ours en peluche). Ensuite, je tombe sur une autre jeune femme qui recherche désespérément sa soeur. Ah, mais c'est cool ça, c'est elle que je venais d'aider avec son ours ! Je vais pouvoir lui dire que je l'ai vue et qu'elle va bien. Que nenni ! Ce serait trop simple... Il me faudra refaire tout le chemin, reparler à la soeur et revenir valider la quête ! Ce genre de quêtes "boite aux lettres" est légion dans le jeu et gâche un peu le plaisir.

L'inventaire n'est pas très logique lui-non plus. On est limité à un certain nombre d'armes/kits de soin/alcool mais par contre on peut ramasser autant d'objets "secondaires" que l'on veut. Je transportais donc constamment 50 clous, 50 batteries, 50 bric-à-bracs électriques, 50 tuyaux flexibles, 50 gros scotch, 50 bandages (que je ne peux pas utiliser pour me soigner), 50 torchons, 50 boites de conserves (qui ne redonnent pas de santé), 50 bouteilles d'eau, etc. C'est clair que IRL je peux porter tout ça sans problème...

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Enfin, il faut reconnaître qu'on peut ressentir une certaine répétitivité. Attention, cela est cependant en grande partie dû à la très longue durée de vie du jeu ! En effet, pour finir la première partie de l'île et accéder à la ville en faisant les quêtes secondaires, il m'aura fallu une quinzaine voire une vingtaine d'heures !  Je vous laisse imaginer la durée de vie totale, surtout que le mode co-op vient en rajouter une bonne couche.

Conclusion

Dead Island est un très bon zombie slasher avec un cadre original et une ambiance bien sympathique, cependant certains défauts et bugs empêchent de pleinement profiter du jeu. Il semble un peu fini à la va-vite sans vraie finalisation satisfaisante. Et si les premières heures de jeu sont agréables et stressantes, une fois le plaisir de la découverte passée, la répétitivité de ce titre se fait vite sentir.

Celui-ci offre malgré tout une expérience agréable si l'on passe outre ces inconvénients.

Ma Note : 7/10

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Le petit mot de Quantic

Autant le dire tout de suite, je n'attendais pas vraiment Dead Island. Sans doute parce que la preview à laquelle on avait assisté il y a quelques mois ne m'avait pas impressionnée.

J'ai été d'autant plus surpris de découvrir un jeu agréable, avec beaucoup de liberté et finalement très fun à jouer. Malheureusement, c'était sans compter la répétitivité et les bugs.

Le système de construction des armes est vraiment sympathique et le monde semi-ouvert confère une vraie impression de liberté qui pousse à une découverte acharnée pendant les premières heures de jeu. On s'amuse à démembrer les zombies et on ne s'occupe même pas trop de sa quête principale, tellement on s'amuse à découvrir l'univers.

Malheureusement, on finit rapidement par comprendre que toutes les quêtes se ressemblent un peu et que démembrer à tour de bras (le jeu de mot, quel talent ;-) ), c'est amusant quelques heures mais cela devient vite du travail à la chaîne.
Les bugs très nombreux (sauvegardes, IA, chronologie des quêtes…) et le repop intempestif des objets/ennemis ont vite eu raison de l'enthousiasme du début.

dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

Dead Island reste un jeu réussi car mélangeant presque tous les gameplays du genre et parvient à apporter un peu de fraîcheur au genre "Zombies" mais les bugs et la répétitivité n'aident pas à accrocher sur le long terme.

A noter que Dead Island bénéficie d'une belle durée de vie (50 heures facile) et s'avère assez souvent assez difficile.

Deep Silver signe donc un jeu avec un bon potentiel, un peu gâché par un aspect technique un peu limite.

N'empêche que les amateurs devraient y trouver leur compte.

Ma Note : 7/10

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dead island, test, techland, deep silver, zombies, zombie slasher

[Arrivage] Deus Ex, Dead Island, mangas, Blu-rays, ... 
par Aelya & Quantic

vendredi 09 septembre 2011 18:51 6 commentaires

Voilà déjà un moment que nous n'avions plus fait de gros articles arrivage/craquage, donc voici les trouvailles des dernières semaines...

Commençons par la suite de ma collection Deus Ex puisqu'après le Collector et le dossier Presse, j'ai commandé le guide collector Deus Ex : Human Revolution

 arrivage,craquage,deus ex, guide collector

Et il est de toute beauté. Très complet (369 pages), il propose des cartes des niveaux et une explication de comment réussir les missions en fonction de votre orientation infiltration-combat... de quoi ne plus passer à côté du moindre détail de ce superbe jeu !

Et en plus, à la fin, vous avez droit à une trentaine de pages de reportages et d'illustrations bien plus belles que celle du mini artbook collector. Une vraie pièce à posséder pour tout fan d'Adam Jensen qui est encore disponible mais ne trainez plus trop si vous pensez craquer...

arrivage,craquage,deus ex, guide collector  arrivage,craquage,deus ex, guide collector

arrivage,craquage,deus ex, guide collector  arrivage,craquage,deus ex, guide collector

Ensuite quelques achats Blu-Ray avec

Le Discours d'un Roi (que nous vous conseillons fortement !)

 arrivage,craquage,blu-ray, le discours d'un roi

Easy A (qui nous a bien fait rire)

 arrivage,craquage,blu-ray, easy a

Sucker Punch (pas forcément grandiose mais dont l'univers vaut la peine d'être vu)

arrivage,craquage,blu-ray, sucker punch

On passe ensuite à un petit craquage poste puisque la Poste Belge vient de sortir une édition de timbres Sonic pour fêter les 20 ans du hérisson bleu. Ils iront à merveille avec nos timbres Mario.

 arrivage,craquage, timbres, sonic

Côté Jeu-vidéo, ça sent la rentrée puisqu'en plus de Deus Ex dont nous avons déjà parlé en long, en large et en travers (mais qui le mérite bien), nous avons reçu en test de Namco,

Pac Man & Galaga Dimensions

arrivage,craquage,pac man, galaga, 3ds

En provenance de Deep Silver, Dead Island

arrivage,craquage, dead island, deep silver

accompagné d'un courrier bien sympathique pour se mettre dans l'ambiance

 arrivage,craquage, dead island, carte postale, courrier

et en droite ligne de Codemasters, leur dernier FPS : Bodycount

arrivage,craquage, bodycount, codemasters

Les tests suivront très bientôt.

Et pour terminer, quelques-uns des très nombreux mangas qu'Aelya s'est achetée ces derniers jours

arrivage,craquage, mangas

        

dans Craquage, Déballage, Gaming, Geek, Mangas
Tags : arrivage, craquage, deus ex, dead island, pac man, bodycount, manga, blu-ray, sonic

Dead Island, une preview remplie de zombies et d'exotisme 
par Quantic

mardi 17 mai 2011 18:15 9 commentaires

 event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

Jeudi 12 Mai, Koch Media nous a invités à la présentation Benelux de leur dernier bébé, Dead Island. Si vous ne vous souvenez pas, c'est le jeu de Zombies dont le trailer a fait un Buzz phénoménal en début d'année. On vous en avait même parlé à l'époque, donc autant dire que l'idée de pouvoir toucher au jeu nous excitait passablement.

Pour rappel, le trailer en question...

 

Avouez que cela fait envie et annonce un jeu d'anthologie.

Rendez-vous était donc pris au Club Cabane à Anvers où un duo de zombie accueillait la presse belge et hollandaise d'un collier de fleur pour l'ambiance exotique et d'une petite tentative discrète de se nourrir de notre cervelle.

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island   event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island   event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

Après avoir profité du buffet et des cocktails, la mise en bouche consistait en une courte présentation du premier niveau du jeu par Thorsten Flügel, Producteur et Peter Brolly, Responsable Produit. Une petite démo qui ne nous apprend pas beaucoup plus que ce que nous savions déjà mais qui a permis d'insister très tôt sur le gameplay "touche-à-tout" du dernier né de TechLand.

En effet, le jeu est ouvertement positionné dans le genre "Zombies Slasher Action RPG", bref beaucoup de mots mélangés ensemble qui permettent de comprendre que les développeurs ont mixé plusieurs genres.

Ensuite, mauvaise nouvelle, le succès de la présentation a été tel que c'est par groupe de 7-8 personnes que nous pourrons pendant 30 minutes jouer au jeu et poser toutes les questions qui nous passent par la tête. Autrement dit, seule une très petite minorité de journalistes auront pu réellement toucher au jeu mais ne boudons pas notre plaisir, les deux niveaux dévoilés nous ont permis d'en apprendre pas mal.

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island              event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

[Hors Sujet d'Aelya] Le personnage que nous avons pu essayer était Xian Mei qui se débrouille pas mal avec les armes tranchantes. Nous avons donc eu droit à la petite blague sexiste : "Vous savez comment sont les femmes avec les couteaux...". Autre remarque : la galanterie n'existe pas chez les gamers, les hommes s'étant jetés sur les manettes sans aucune vergogne, la prochaine fois, j'apporterai une de mes épées (he oui, j'en ai! Les développeurs n'avaient pas tout à fait tort) [Fin du Hors Sujet d'Aelya]

Alors, le buzz du trailer : un pétard mouillé ou un jeu au potentiel énorme ?

Comme souvent dans ce genre de question, un peu des deux.
Le trailer faisait la part belle au côté attaque des zombies et nous nous attendions à un jeu "intimiste", plus proche du côté survival horror d'un Alone in the Dark ou d'un Resident Evil que d'un vrai slasher de Zombie, genre Dead Rising.
Le personnage était niveau 4 et l'attaque des zombies était déjà passée. On voit donc que très tôt dans le jeu, les survivants sont déjà très bien organisés et c'est donc surtout sur le chemin entre deux bases que vous aurez à craindre les hordes de zombies.

Petite déception pour notre part, ce sera donc un Slasher de Zombies plus conventionnel que prévu... Mais Dead Island a d'autres atouts.

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island   event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

Parlons d'abord de la patte graphique du jeu. Celle-ci ne nous a pas fait tomber la langue par terre mais la démo tournant sur une Xbox360 rend plutôt bien l'ambiance d'une île tropicale (inspirée des îles de Nouvelle Guinée) et les zombies sont criants de réalisme.

Autre point fort, le gameplay est très orienté corps à corps, même si de temps en temps, nous pourrons ramasser une arme à feu avec des munitions en nombre très limité, qui devra plus être utilisée comme super bonus dans les passages difficiles que comme arme de base.

Chaque élément du décor ou presque peut être transformé en arme anti-zombie et même adaptée à votre convenance. Exemple : Une machette, c'est bien, une machette électrifiée, c'est mieux. Une batte de base ball, c'est bien mais rajoutez-y des clous et ce sera plus efficace.

Le côté RPG est également bien présent avec des capacités à améliorer au fur et à mesure de votre aventure. La version présentée n'étant pas encore équilibrée, le jeu paraissait assez facile mais il est beaucoup trop tôt pour juger de cela aujourd'hui.

Notons encore que l'île étant très grande, il faudra utiliser les quelques véhicules encore en état de marche pour se déplacer, ce qui attirera les zombies du coin que vous pourrez écraser avec brio.

 event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island  event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

Même si initialement, on peut éprouver une petite déception de ne pas retrouver l'ambiance oppressante du trailer, l'impression générale reste quand même bonne. Le massacre de zombie est clairement très défoulant et même si le jeu semble assez linéaire pour un environnement en monde ouvert, les quêtes et la progression générale semblent plus intelligentes que dans un Action RPG basique.
Reste que les deux niveaux présentés posent la question de la cohérence globale du monde. Est-ce que tout cela va réellement coller ensemble ? Difficile à dire mais il reste suffisamment de temps d'ici à la sortie pour réussir à nous convaincre.

Enfin, Thorsten et Peter ont lourdement insisté sur l'aspect Co-op du jeu qui s'annonce, en effet, assez prometteur : Quatre joueurs dans la même partie luttant ensemble pour se dépêtrer des hordes de zombies assoiffés de cervelles, cela promet de belles parties en réseau.

La difficulté sera d'ailleurs automatiquement adaptée en fonction du nombre de joueurs présents afin d'assurer qu'un joueur puisse rentrer ou quitter la partie sans problèmes pour les autres.

Seule déception, mais d'importance, pour nous : le multi ne sera pas jouable en split screen mais uniquement on-line. Un gros point noir pour nous qui cherchons en permanence de bons jeux pour jouer à deux !

event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island  event,zombies,koch media,deep silver,action,rpg,dead island

Au final, on peut retenir de cette présentation un jeu au gros potentiel mais moins ambitieux que ce que le trailer laissait entrevoir. Malgré cela, ce jeu est à suivre de près par tous les amateurs de zombies car cette courte présentation n'augure que du bon.

Souhaitons bon courage à TechLand pour parvenir à équilibrer leur jeu et à lui donner sa cohérence, les deux principaux éléments qui posent question aujourd'hui.

Dead Island est annoncé sur Xbox360, PS3 et PC courant 2011 (sans doute du côté de la fin de l'année). Pour plus d'infos, n'hésitez pas à visiter le site officiel.

Enfin, pour terminer, la vidéo du second trailer de Dead Island présentant les décors de l'île paradisiaque ainsi que quelques zombies.


        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : event, zombies, koch media, deep silver, action, rpg, dead island, preview

[Arrivage] Clé USB Rift et T-shirt 3DS 
par Aelya

jeudi 12 mai 2011 20:12 6 commentaires

Alors que Quantic et moi partions pour la présentation de Dead Island (dont nous vous ferons un petit compte rendu dès que l'embargo sera levé), nous avons vu que notre boîte aux lettres contenait deux étranges paquets.

Nous n'attendions rien et étions donc assez étonnés, d'autant plus qu'ils venaient tous les deux d'Angleterre.

Il s'agissait en fait de deux "commandes" que nous avions tous les deux complètement oubliés!

Un petit paquet contenait la clé USB de 8 gigas qui manquait dans le collector de RIFT.

rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island

Et en plus elle brille! (+ sneak peak du tapis de souris de Quantic)

rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island

Dans l'autre colis, nous avons trouvé le T-shirt 3DS de Nintendo réservé aux 3000 premières personnes à avoir enregistré leur 3DS sur le site de Nintendo.

rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island rift,3ds,nintendo,t-shirt,usb,dead island

Deux bonnes "surprises" pour commencer la journée^^

        

dans 3DS, Geek, Hors Sujet
Tags : rift, 3ds, nintendo, t-shirt, usb, dead island

Dead Island : Ile paradisiaque et Zombies 
par Aelya

jeudi 17 février 2011 20:35 2 commentaires

J'avoue ne jamais avoir joué à un jeu de Zombie ou autre 'Survival Horror'. J'aurais bien aimé, surtout les Resident Evil ou encore Project Zero, mais bon, la vie est faite de choix douloureux, et j'avais d'autres priorités.

Cela ne m'empêche pas de guetter l'actualité de ce genre de titres, au contraire : j'attends celui pour lequel je craquerai.

 Or Techland vient de dévoiler des Informations sur Dead Island (Prévu sur PC, PS3 & Xbox 360).

Le jeu se passe sur une île paradisiaque, Banoi Island, une sorte de station balnéaire, où le soleil brille, la mer est azure... L'endroit idéal pour passer des vacances de rêve, à un détail près : l'île est victime d'une invasion de zombie!

Dead Island, Survival Horror, Techland, preview  Dead Island, Survival Horror, Techland, preview

Le joueur incarne un vacancier venu se reposer dans ce petit havre de paix mais déchante bien vite quand il doit faire face à cette épidémie de zombie : il va devoir lutter pour sa survie sur cette île en monde ouvert.

Il pourra se bricoler des armes lui-même, celles-ci étant customisables.

Il en aura bien besoin, le jeu reposant sur le corps à corps.

Le personnage évoluera aussi grâce à un système d'éléments RPG.

Dead Island, Survival Horror, Techland, preview  Dead Island, Survival Horror, Techland, preview

Enfin, il sera possible de jouer en co-op jusqu'à 4. Par contre, je ne sais pas si on pourra jouer à plusieurs sur la même console ou si on devra passer par le réseau [HORS SUJET]Je tiens à dire combien cela peut m'énerver : pour pouvoir jouer à deux, il faut avoir deux consoles et deux jeux! GRR... [Fin du HORS SUJET]

Dead Island me fera-t-il craquer?

Ce jeu a du potentiel : le cadre est assez original, la customisation des armes et des personnages est un plus mais pour l'instant je ne vois rien d'extraordinaire.

Non, ce qui m'a poussé à en parler et m'a donné envie d'en savoir plus, c'est surtout le Trailer que Techland a publié.


Je le trouve particulièrement sympa avec une bonne ambiance et si le jeu est à sa hauteur, je pourrais bien être tentée. Reste à voir si ce sera la cas : une cinématique n'est jamais le vrai reflet d'un jeu !

Vous pouvez trouver plus de détails sur le site officiel du jeu (Attention, le site est très lent!).

Dead Island, Survival Horror, Techland, preview  Dead Island, Survival Horror, Techland, preview

Dead Island, Survival Horror, Techland, preview

        

dans Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : dead island, survival horror, techland, preview