[Arrivage] The Witcher 2 : un RPG qui met l'eau à la bouche 
par Quantic

samedi 21 mai 2011 19:17 3 commentaires

arrivage,rpg,namco,atari,the witcher 2,pc

Encore un arrivage de plus avec The Witcher 2, un jeu Namco/Bandaï que je suivais de près depuis pas mal de temps !

Le premier épisode sorti en 2007 n'avait pas révolutionné le RPG sur PC mais il avait un petit style bien à lui qui l'a transformé en classique avec le temps.

Pour ce second épisode, nous incarnerons à nouveau Geralt, le balafré, witcher (sorcier) de formation dans un univers très adulte. Autrement dit, violence, démembrement et sexe sont au programme. Un environnement adulte n'est pas un avantage en soi pour un RPG : il faut que les développeurs de CD-Projekt fassent en sorte que tout cela soit cohérent. Qui dit environnement adulte dit aussi une représentation plus réaliste de l'univers moyenâgeux/fantastique et donc plus de réalisme à tous les niveaux du jeu... Pas forcément une mince affaire.

De plus, comparé aux RPG sortis récemment (un certain Dragon Age 2 par exemple), il s'agit ici d'un "vrai" RPG avec tout ce que cela entend de choix, de décisions difficiles et de quêtes annexes servant intelligemment la quête principale.

Enfin, pour ne rien gâcher, le fait que ce second épisode ne sorte que sur PC nous promet un gameplay non-influencé par le pad et pensé dès le début pour un combo clavier-souris, ce qui n'est pas pour me déplaire.

J'espère pouvoir vous faire profiter de mon test dans les prochains jours ! En attendant, profitez donc de ces quelques images ainsi que de la dernière bande-annonce du jeu !

arrivage,rpg,namco,atari,the witcher 2,pc

arrivage,rpg,namco,atari,the witcher 2,pc   arrivage,rpg,namco,atari,the witcher 2,pc

arrivage,rpg,namco,atari,the witcher 2,pc   arrivage,rpg,namco,atari,the witcher,pc

        

dans Déballage, Gaming, PC
Tags : arrivage, rpg, namco, atari, the witcher, pc

[Test] Test Drive Unlimited 2 
par Quantic

mercredi 23 mars 2011 20:52 2 commentaires

jeux de course,atari

N'ayant pas joué au premier volet malgré le fait qu'il m'ait fait de l'oeil pendant longtemps, j'étais impatient de tester ce nouvel épisode de l'un des "rares" MMO typé courses de voiture (en tout cas sur console, le PC ayant un peu plus de concurrence dans ce domaine).
C'est donc avec enthousiasme que j'ai connecté mon G27 et que je me suis lancé dans l'aventure.

Le scénario (si on peut l'appeler comme cela) est assez édifiant puisque de simple voiturier, vous êtes propulsé, on ne sait pas trop comment, pilote de course au sein d'une télé-réalité. Tout est possible avec la télévision mais même pour Ibiza où le jeu se déroule, je trouve que ça fait gros mais passons, ce n'est certainement pas le plus important.

Après avoir goûté à une belle Ferrari rutilante, vous revenez vite les pieds sur terre avec un modèle plus "commun" mais qui a quand même une bonne pèche, idéale pour obtenir ses premières licences et débloquer les courses et autres missions du jeu. La variété et le nombre des activités est certainement le point fort du jeu. Impossible de s'ennuyer, il y a toujours quelque chose à faire ou à débloquer. Depuis les courses classiques, les temps à battre, les missions taxis, les championnats et bien d'autres jusqu'au simple gain de cash lié à votre maitrise de la conduite dans le mode conduite libre, Ibiza déborde de choses à faire et une fois la deuxième île débloquée (Hawai), vous ne saurez plus où donner de la tête.

Si le "solo" et la progression par niveau type MMO est déjà une grande réussite en soi, le multi est également très bien pensé. Depuis la course à l'improviste déclenchée d'un appel de phare à des modes beaucoup plus compétitifs, le multi rend la durée de vie de ce jeu quasiment infinie. Rajoutez à cela un nombre absolument incroyable de voiture à acheter et vous pouvez être certain que le collectionneur de belles bagnoles sera aux anges.

jeux de course,atari jeux de course,atari

Malheureusement, le tableau n'est pas parfait et toutes ces qualités sont contrebalancées par une conduite disons un peu "batarde", à la fois Arcade et Simulation. Enlever les aides à la conduite permet d'obtenir un comportement plus sain de la voiture ou en tout cas plus constant mais cela restera de toute façon très loin d'une simulation pointue.
C'est d'autant plus dommage que malgré les heures de conduite accumulées, on n'a jamais vraiment l'impression de bien contrôler la voiture. On a beau piloter avec brio et prendre 300 mètres d'avance sur tous les concurrents IA, on n'est jamais à l'abri d'un retour soudain de "simulation" dans les dents et d'un plantage lamentable dans un palmier. Si on rajoute que les circuits "en ville" sont essentiellement de longues lignes droites entrecoupées de virages à angle droit, on comprend vite que le plaisir de conduite en prend un coup. Donc, si vous recherchez un plaisir de conduite poussé, ce n'est pas TDU2 qui vous satisfera.


Conclusion

Nous sommes face à un jeu très difficile à noter car d'un côté, on a sans doute ce qui se fait de mieux en matière de MMO automobile avec deux îles gigantesques, des missions à foison, un multi de grande qualité et d'un autre côté une impression de conduite bancale qui ne permet pas de s'amuser pleinement. Rajoutons encore que, en dehors des voitures (visuellement très impressionnantes), les graphismes sont parfois décevants pour une Next Gen.

TDU2 n'aura pourtant pas de mal à trouver son public : celui des fondus de compétitions en ligne et les collectionneurs de voitures virtuelles. Par contre, les amateurs de simulation ou de pilotage précis auront plus de mal à adhérer au jeu. Enfin, reconnaissons que le côté MMO fonctionne à merveille car vous êtes en permanence tenté de passer le niveau suivant, ce qui, je le reconnais, a beaucoup contribué à réduire la longueur de mes nuits pourtant déjà courtes.

Ma note : 6/10

Exceptionellement, pas de petit mot d'Aelya sur ce jeu, celle-ci étant "pour une fois" cohérente avec sa nature féminine puisque les jeux de course de voitures ne l'ont jamais attiré (sauf Mario Kart ;-) ) et elle serait bien incapable de donner une note à ce jeu.

jeux de course,atari jeux de course,atari

jeux de course,atari jeux de course,atari

jeux de course,atari jeux de course,atari

        

dans Gaming, MMO, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : jeux de course, atari, test