[Preview] Injustice : Gods Among Us - Enfilez vos collants pour combattre ! 
par Aelya

jeudi 28 mars 2013 19:13 1 commentaire

 injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

Injustice Gods Among Us est le nouveau jeu de NetherRealm, le studio responsable de Mortal Kombat, édité par Warner. Après le dernier volet de cette licence dont nous avions pensé beaucoup de bien (voir notre test), le studio a décidé de changer un peu de registre.

Pour ce faire, ils ont créé un jeu de combat reprenant les personnages DC Comics, vous savez des gens pas très connus comme Superman, Batman, Wonder Woman. En tant que fan de comics, l'idée me plaisait déjà mais en plus les graphismes du jeu sont vraiment magnifiques, les différents artworks m'ayant déjà conquises^^

Cependant, un jeu ne peut pas tout miser sur sa qualité graphique et NetherRealm promet que le gameplay est également au top, même si différent de celui d'un Mortal Kombat.

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

Ainsi, fini le système de round : chaque personnage possède une longue barre de vie double et les niveaux sont divisés en plusieurs lieux auxquels on accède via certaines attaques (bon, j'avoue, je n'ai pas trouvé comment on faisait et suis restée coincée sur le premier lieu).

De plus, ces décors sont interactifs et les personnages agiront différemment selon leurs pouvoirs (gadget ou puissance), genre Batman va sauter sur une voiture pour s'éloigner tandis que Superman pourra la soulever et la lancer contre son opposant. Ces interactions sont simples à utiliser : appuyer sur le bouton indiqué à côté de la barre de vie quand on est au bon endroit suffit pour réaliser l'action. On peut donc tenter de se la jouer stratégique : je vais l'attirer à tel endroit pour utiliser telle partie du décor. Connaitre les différentes arènes peut donc fournir un certain avantage.

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

Côté contrôle, il y a 3 boutons d'attaque plus ou moins puissants, pas de blocage (il suffit juste d'aller en arrière) et un bouton dédié au pouvoir du personnage, différent pour chacun d'entre eux. Ainsi, Wonder woman va changer d'arme passant du lasso au combo épée/bouclier (et inversement), Batman va appeler des chauves-souris électroniques et Superman va devenir encore plus puissant pendant un certain laps de temps.

Enfin, Injustice a lui aussi ses "fatalities", sauf qu'ici il s'agit d'actions démesurées à la hauteur de nos super-héros favoris : Aquaman appelle un requin à la rescousse, Superman propulse son ennemi dans l'espace, Flash prend de l'élan en faisant le tour de la terre pour donner ses coups... Bref, des attaques dans le pur jus des comics DC, mais qui ne seront pas pour autant fatales : il ne faut pas oublier que l'adversaire est lui-aussi un super-héros !

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

On voit donc que le gameplay du jeu se veut accessible au plus grand nombre : on veut attirer non seulement les fans des jeux de combats mais également les fans de comics. Cependant, on nous promet que les joueurs aimant la technicité y trouveront leur compte eux-aussi. 

Perso, après avoir joué quelques heures, j'avoue avoir trouvé les déplacements des personnages assez lourds/lents : Catwoman que l'on imagine féline et rapide se déplace vraiment lentement, et c'est le cas pour la plupart des persos. Si cela peut se comprendre pour les gros lourdauds comme Lex Luthor dans son énorme armure, je trouve cela dommage pour les autres super-héros auxquels cela ne se prête pas vraiment.

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

On retrouve tous les modes classiques d'un jeu de combat.

- Entraînement où l'on apprend à utiliser les combos mais aussi pourquoi faire celui-ci plutôt qu'un autre dans telle situation. Enfin, c'est ce que l'on nous a dit : j'attends de le tester...

- Single Fight avec la possibilité de personnaliser l'IA de son adversaire.

- Battle qui s'apparente à un mode arcade où l'on affronte plusieurs adversaires jusqu'à atteindre un boss pour débloquer "la fin" du personnage que l'on incarne.

- S.T.A.R Labs
C'est l'équivalent de la challenge Tower de Mortal Kombat, elle est divisée en 250 missions organisées par chapitre sur un personnage qui raconte une sorte de mini-histoire. A la fin, on reçoit des étoiles qui permettent de débloquer les missions suivantes.
Tout comme dans Mortal Kombat, les missions peuvent être assez comiques : on peut ainsi incarner Isis, la chatte de Catwoman dans l'une d'entre elles^^ 

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

- Story
Le mode histoire explique pourquoi tous ces super-héros/vilains s'affrontent, comment cela se fait que des personnages "faibles" comme Harley Quinn peuvent mettre une raclée à Superman, ...

On passe d'un personnage à l'autre et les combats sont entrecoupés de cinématiques (on nous annonce 3 heures de cinématiques !) mais aussi de mini-jeux qui octroieront des bonus lors du combat suivant.
Reste à voir si cette histoire sera à la hauteur de celles des comics^^

Conclusion

Injustice Gods Among Us se présente sous de beaux atouts : des super-héros charismatiques, des graphismes vraiment très beaux, des modes divers et variés pour une durée de vie assez longue... Tout ça fait envie !

Cependant, cela reste malgré tout très classique. Le fait que le jeu vise aussi un public plus casual pourrait en rebuter quelques-uns et le gameplay ne plaira pas forcément à tout le monde. De même, les accros de Mortal Kombat n'y retrouveront pas le sang, les tripes et les boyaux habituels.

Personnellement, j'attends le jeu pour pouvoir m'essayer au mode histoire et au S.T.A.R Labs^^ J'ai même déjà craqué pour l'édition collector^^

Injustice Gods Among Us sortira le 18 avril sur PS3, Xbox360 et WiiU.

Nous avons également pu rencontrer Hector Sanchez, l'un des producteurs d'Injustice. Son interview sera en ligne prochainement, le temps pour nous de la traduire.

injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

        

dans Gaming, Preview, PS3, Wii U, Xbox360
Tags : injustice, injustice gods among us, nether realm, warner, preview, dc comics

[Test] Monster Hunter 3 Ultimate : chassez du dinosaure ! 
par Aelya

mardi 26 mars 2013 19:10 1 commentaire

 monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

Avant toute chose, je dois vous avouer que je n'avais jamais joué à un Monster Hunter avant celui-ci. Par conséquent, c'est l'esprit ouvert et curieux que je me suis plongée dans cette aventure. Après tout, un jeu où l'on chasse des monstres énormes ne pouvait que m'intéresser^^

En effet, pour ceux qui ne connaissent pas la série, Monster Hunter 3 Ultimate nous met dans la peau d'un chasseur de monstres et pas que de petits monstres à la noix comme c'est souvent le cas, non, ici, on est confronté à des sortes de dinosaures/dragons géants ! Et ça, c'est plutôt sympa^^

On commence donc par créer son personnage (fille ou garçon) puis nous voilà arrivé dans un petit village de pêcheur. C'est ici que l'on va faire nos premières armes et apprendre les rudiments du métiers de chasseur de monstres. 

monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

Malheureusement, il faut avouer que les premières heures sont plutôt rudes ! En effet, les explications ne sont pas des plus claires et manier son personnage n'est pas toujours évident. Les premiers combats sont même assez frustrants à cause de cette maniabilité un peu poussive. Heureusement, en changeant d'arme, cela s'améliore.

Car, il faut reconnaitre que le jeu regorge de possibilités. Déjà, dans le choix de ses armes : ici, pas de classes, on décide d'utiliser un type d'arme mais on peut en changer quand on le désire (enfin quasiment, il faut quand même un accès au coffre ou à un magasin^^). Ainsi, on commence le jeu avec une épée et un bouclier, mais toutes les autres armes sont immédiatement disponibles : fusarbalète, lance, marteau... en tout, douze types d'armes sont disponibles avec leurs gameplays propres. Ces armes peuvent être améliorées ou l'on peut décider d'en créer des nouvelles plus puissantes.

monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

Car l'un des autres éléments importants du jeu est la multitude d'éléments à récolter et à crafter. On peut collecter des insectes, des minerais, des os, des poissons, des plantes (que l'on peut aussi cultiver dans une ferme), etc.

Et tout cela se fait par le biais d'activités lorsqu'on explore les différentes maps : on repère un banc de poissons dans l'eau ? Hop, on sort sa canne à pêche et l'on s'y met. Des champignons poussent dans le coin ? On s'arrête pour les cueillir... Enfin si on le désire... Cependant, il serait bête de s'en priver : c'est grâce à tous ces éléments que l'on va pouvoir crafter des potions, améliorer nos armes... 

Monster Hunter offre donc une tonne de possibilités et il faut reconnaitre que l'on est un peu perdu les premières heures de jeu, mais si l'on s'accroche, on se prend vite au jeu et l'on farme sans vraiment s'en rendre compte^^

monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

Les combats demandent aussi un petit temps d'adaptation. Il n'y a en effet pas de lock et la caméra ne se retourne pas automatiquement (en tout cas contre les monstres de petite taille), ce qui oblige à faire attention et à bien viser, ce qui n'est pas toujours évident étant donné une certaine lourdeur du personnage. Heureusement, cela dépend des armes. Ainsi, je ne recommande pas le duo épée/bouclier qui m'a passablement énervé, puis je suis passée aux doubles lames et là, cela a été mieux.

Cependant, une fois que l'on affronte les grands monstres (il y en a 70 différents), le jeu prend toute son ampleur : il faut employer une vraie stratégie pour en venir à bout et la satisfaction de les abattre est vraiment jouissive^^ 

monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

Monster Hunter 3 Ultimate sur Wii U est en fait une version améliorée de Monster Hunter Tri sorti sur Wii en 2010 et, graphiquement, cela se sent. On voit que les cinématiques ont été refaites, cependant, le jeu en lui-même ne fait pas honneur à la HD de la console Nintendo avec des textures un peu baveuses et des graphismes un peu pauvres... C'est un peu dommage : j'aurais bien aimé un jeu exploitant correctement les possibilités de la nouvelle console Nintendo !

Néanmoins, Capcom compense en permettant l'utilisation du fameux Gamepad de la Wii U. Ainsi, on peut décider que celui-ci affiche la map, l'inventaire pour prendre une potion rapidement en cas de coup dur ou encore envoyer des signaux à d'autres joueurs. On est libre de le paramétrer comme on le souhaite suivant notre façon de jouer. Mais on est aussi libre d'utiliser la manette Pro de la Wii U.

monster hunter 3 ultimate,capcom,nintendo,wii u,test

En plus de son mode solo déjà extrêmement long et fourni, Monster Hunter peut également se jouer en multijoueur. On part donc à quatre (maximum) faire des quêtes et écharper des monstres colossaux ! Cette partie multijoueur est vraiment prenante (si l'on tombe sur les bonnes personnes) et l'on a vite fait de se prendre au jeu !

Conclusion

Monster Hunter 3 Ultimate est un jeu très riche : son contenu impressionne par sa multitude de possibilités. A cause de cela, les premières heures peuvent s'avérer rudes pour le néophyte.

Cependant, une fois ce cap passé et le jeu apprivoisé, on se plonge dans cet univers, dans cette course au crafting pour avoir la meilleure arme et ainsi affronter des monstres colossaux !

La possibilité de jouer en multijoueur, y compris avec des gens possédant le jeu sur 3DS, ajoute une dimension supplémentaire au titre, en le rendant encore plus riche.

On peut cependant regretter les graphismes un peu pauvres. Enfin, la traduction française laisse à désirer, avec certaines erreurs ("Supprimer objets" au lieu de "retirer les objets du coffre" par exemple).

Ma note : 7,5/10

        

dans 3DS, Gaming, Test, Wii U
Tags : monster hunter 3 ultimate, capcom, nintendo, wii u, test

Assassin's Creed IV Black Flag, pour quel collector craquer ? 
par Quantic

lundi 25 mars 2013 19:31 5 commentaires

Ubisoft vient à l'instant de dévoiler les différentes éditions collector d'Assassin's Creed IV Black Flag et franchement, ils ont fait très fort.

1. Edition Black Chest

 assassin's creed 4 black flag, black chest, collector

Elle comprend :

- Une figurine de 55cm d'Edward Kenway à la proue de son bateau et elle a l'air splendide.
- Un Steelbook™ exclusif (on adore !)
- Un artbook (qui ne semble malheureusement pas au format A4)
- La bande sonore originale (dans une version physique)
- 2 lithographies
- 2 impressions sur toile
- Un parchemin de la carte du monde
- Le drapeau "Black Flag"

Et pour ne rien gâcher, tout le contenu additionnel téléchargeable du jeu. Fini donc de devoir craquer pour de multiples éditions pour avoir tout le contenu téléchargeable car c'était assez énervant !

Cette édition semble vraiment splendide et est disponible en exclusivité sur l'UbiShop au prix de 149.99 euros. Autant vous dire qu'on va craquer très rapidement !

2. Edition Buccaneer

assassin's creed 4 black flag, buccaneer, collector

Elle comprend :

- Une figurine de 46 cm d'Edward Kenway un peu différente de celle de l'édition Black Chest et avouons-le nettement moins classe.
- Le même artbook que l'édition Black Chest.
- La bande sonore originale (dans une version physique)
- 2 lithographies
- Une partie seulement du contenu téléchargeable.

Cette édition est également disponible sur l'Ubishop au prix de 99.99 euros et, soyons honnêtes, n'intéressera que ceux qui veulent absolument les deux figurines.

3. Edition Skull

 assassin's creed 4 black flag, skull, collector

Le petit collector comprendra :

- Le même artbook que l'édition Black Chest.
- La bande sonore originale (dans une version physique)
- 2 lithographies
- une partie seulement du contenu téléchargeable.
- un steelbook géant

Bref, le même contenu que l'édition Buccaneer mais sans la figurine. Cette version est déjà en vente sur l'Ubishop au prix de 79.99 euros.

Au vu de la petite différence de prix entre l'édition Buccaneer et l'édition Skull, on peut quand même avoir quelques craintes quant à la qualité de la figurine proposée dans l'édition Buccaneer.  A voir!

4. Special Edition

 assassin's creed iv,assassin's creed 4,black flag,collector,trailer

Enfin, une Special Edition sera également disponible pour ceux qui ne souhaitent pas faire déborder leur maison de goodies Assassin's Creed ;-)

Elle contiendra juste une partie du contenu téléchargeable et sera disponible à un prix de 69.99 euros.

 Et pour se mettre l'eau à la bouche, Ubisoft a également dévoilé le premier trailer de gameplay que voici.

 

Autant vous le dire, ça met l'eau à la bouche. Entre Watch_Dogs et AC4 Black Flag, la fin d'année s'annonce excellente pour Ubisoft.

        

dans Craquage, Gaming, PC, PS3, PS4, Wii U, Xbox One, Xbox360
Tags : assassin's creed iv, assassin's creed 4, black flag, collector, trailer

Saints Row 4 annoncé : préparez-vous pour un jeu survolté 
par Aelya

vendredi 15 mars 2013 15:20 1 commentaire

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Saints Row 3 nous avait énormément plu lors de sa sortie il y a plus d'un an (voir notre test). Après la faillite de THQ, on s'interrogeait sur le devenir de cette licence au fort potentiel, mais nous voilà rassurés : Deep Silver vient d'annoncer la sortie de Saints Row 4 pour le 23 Aout 2013 !

Le précédent épisode était déjà complètement déjanté mais Saints Row 4 semble bien parti pour faire encore mieux (ou pire?).

Il n'y a qu'à prendre l'histoire : le chef des Saints est devenu le président des Etats-Unis... Déjà, rien que ça, c'était déjà pas mal, mais en plus, il se trouve qu'une invasion extraterrestre a lieu !

saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Comme par hasard, les Saints sont transportés dans une sorte de version futuriste de Steelport (la ville emblématique de la série) et c'est là qu'ils vont hériter de supers pouvoirs pour combattre les aliens.

Bref, ce nouvel opus est parti comme étant encore plus délirant que le précédent. Déjà avant, on se sentait surpuissant aux commandes de tank ou en parvenant à survivre au crash d'un avion, mais là on va devenir de véritables super-vilains héros ! 

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Maintenant, tout cela a l'air vraiment cool, mais il faudra attendre un peu pour en savoir plus... Vivement que l'on obtienne de nouvelles informations car cela me fait très envie, surtout qu'on annonce encore plus de possibilités de personnalisations !

Je me demande si cette fois-ci on aura droit à un mode multi-joueur pour s'affronter entre super-héros^^ 

 saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie

Je croise donc les doigts pour Saints Row 4 soit au moins aussi bon que son prédécesseur, voire meilleur !

Le jeu est annoncé pour le 23 Aout 2013 sur PC et sur toutes les consoles de la génération actuelle (on peut donc penser qu'il sortira aussi sur WiiU en plus de la PS3 et de la Xbox360).

Je vous laisse découvrir le teaser :

        

dans Gaming, News, PC, PS3, Wii U, Xbox360
Tags : saints row, saints row 4, deep silver, annonce, sortie, trailer

Assassin's Creed IV : Black Flag sortira le 31 Octobre avec un nouvel assassin 
par Quantic

lundi 04 mars 2013 12:41 4 commentaires

assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft

Ce n'est pas notre genre d'annoncer systématiquement la sortie des gros titres, d'autres sites font cela bien mieux que nous mais pour Assassin's Creed, on fait toujours une exception, sans doute parce que nous sommes tous les deux de grands fans de la série.

Pourtant, à force de sortir un épisode chaque année, Ubisoft risque d'épuiser sa poule aux oeufs d'or. Avec la sortie d'Assassin's Creed III l'année dernière et l'apparition mi-figue mi-raisin de Connor, on pouvait craindre voir débarquer des spin offs pendant plusieurs années avec Connor au centre de l'intrigue. Bon, c'est vrai, secrètement, on espérait que la très jolie Aveline abandonne la PS Vita le temps d'un épisode sur console de salon. Oui, notre phantasme de jouer une assassine sur grand écran est toujours présent.

assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft

Mais Ubisoft a surpris un peu tout le monde en confirmant ce matin les rumeurs qui courent sur le web depuis quelques jours. L'opus 2013 d'Assassin's Creed sera bien nommé Assassin's Creed IV : Black Flag et proposera un nouvel assassin et une nouvelle époque.

Bon, question époque, même si l'âge d'or de la piraterie aux alentours de 1715 (donc un gros 50 ans avant l'épopée de Connor) dans les Caraïbes semble assez sexy (les pirates, c'est toujours vendeur), on aurait préféré une époque et un lieu un peu plus original. Un épisode à Paris, en pleine révolution française avec une jolie assassine nous ferait monter au plafond mais bon, on ne va pas se plaindre non plus de voir Ubisoft proposer quelque chose de différent.

Notre nouvel assassin se nomme donc Edward (plutôt sympa) et est Anglais (bon, là, c'est raté)... Mais si ce charmant jeune homme est devenu pirate, c'est pour fuir la vie monotone de son Angleterre natale. Ainsi, il s'engagea d'abord comme Corsaire au service de sa Majesté avant de se mettre à son compte suite aux (peu connus) accords d'Utrecht qui ont mis un terme à la guerre entre les grandes puissances de l'époque et les nombreux corsaires au chômage.

assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft

Voilà pour le contexte. Maintenant, je me demande quand même comment la lutte entre Assassins et Templiers va s'intégrer dans l'aventure de notre héros. On en saura sans doute plus à l'E3.

Piraterie oblige, le gameplay type Assassin's Creed va certainement évoluer. Les développeurs parlent d'un jeu partagé à 50/50 entre les séquences navales et terrestres. Mais cette fois, lorsque nous naviguerons sur notre fier navire, le Jackdaw, nous serons libres de naviguer où on l'entend. On parle de plus de 50 lieux différents à visiter (a priori sans temps de chargement) et de trois grandes capitales : la Havane, Nassau et Kingston. Si le gameplay terrestre sera sensiblement similaire aux précédents épisodes, on nous promet une foule d'activités à réaliser en mer. Ainsi, on pourra pirater les navires marchands, venir au secours d'autres pirates, fouiller des épaves, partir à la recherche de trésors enfouis,... Bref, on nous le promet, on ne s'embêtera pas. 

Au vu des annonces on peut même se dire que cet épisode apporte pas mal de nouveautés de gameplay, ce qui fera peut-être du bien à la licence.

assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft

Et cerise sur le gâteau, Desmond, le héros à l'aura d'huitre, ne sera plus de la partie. Curieux de voir comment les scénaristes vont faire évoluer l'histoire.

On a beau dire qu'Assassin's Creed, c'est de plus en plus la même chose, année après année, on ne peut pas s'empêcher de s'enthousiasmer pour cette annonce. Une époque sympa même si pas révolutionnaire, un héros qui semble à la hauteur du charisme de feu Ezio et un gameplay qui semble réellement se renouveler. Nous sommes très curieux de pouvoir mettre la main sur ce nouvel épisode d'Assassin's Creed... Qui sait ? Peut-être à l'E3.

assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft  assassin's creed iv,black flag,assassin's creed 4,edward,ubisoft

A noter qu'Ubisoft a déjà indiqué que les versions Next Gen bénéficieront d'un meilleur moteur graphique et physique mais surtout de fonctionnalités liées à l'orientation sociale des futures consoles (le fameux bouton "share" de la PS4). Enfin, Ubisoft confirme son partenariat avec Sony puisque les versions PS3 et PS4 bénéficieront d'une heure de jeu solo supplémentaire.

Assassin's Creed IV : Black Flag sera disponible le 31 Octobre 2013 sur PS3, Xbox 360, Wii U et PC (en précommande uniquement sur l'Ubishop pour l'instant) et à une date ultérieure sur la PS4 et la supposée Xbox 720.

On vous laisse avec le premier trailer.

Et en bonus, une vidéo sympathique présentant Edward sous toutes les coutures


        

dans Gaming, PC, PS3, PS4, Wii U, Xbox One, Xbox360
Tags : assassin's creed iv, black flag, assassin's creed 4, edward, ubisoft

[Test] Zombi U, le survival horror des pros de la Wii U 
par Quantic

vendredi 11 janvier 2013 19:27 0 commentaire

zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Après avoir joué la carte grand public avec la Wii, Nintendo n’a jamais caché son intention d’attirer un public plus gamer avec la Wii U. L’exclu Bayonetta 2 en a d’ailleurs étranglé plus d’un.

Et Nintendo semble bien confirmer cette intention en proposant dès le lancement un des jeux les plus hardcores qui existe. Et fidèle à son habitude de soutien parfait pour les lancements de console, c’est Ubisoft qui s’y colle avec un Zombi U au concept novateur et stressant à souhait.

Un scénario… vraiment ?

Le point le plus faible de Zombi U est sans aucun doute son emballage scénaristique. Un peu dommage à une époque où les jeux-vidéo nous transportent dans une autre dimension avec de nombreuses cinématiques et une identification au héros de plus en plus forte. Ce n’est absolument pas le cas dans Zombi U alors qu’Ubisoft est pourtant passé maître en la matière avec Asssassin's Creed ou Far Cry 3.

 zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

On se réveille donc dans un abri à la douce voix d’un inconnu identifié comme « Le Survivant » . Grâce à lui, on apprend que Londres a été victime d’une étrange épidémie dont les morts se réveillent et ont comme un petit creux, bref, c’est une invasion de zombies. Pour nous aider, il nous confie un révolver, 6 balles, une batte, un sac à dos pour fourrer ses affaires et une belle tablette tactile. A nous de remplir les missions qu’il nous confie afin d’espérer survivre.

D’un côté, on ne peut que trouver une telle intro très réussie car comme un survivant, on ne sait pas grand-chose de ce qui se passe autour de nous. Après tout, on est quand même dans un Survival Horror. Mais d’un autre côté, on ne peut pas dire que le scénario s'étoffe en avançant dans le jeu. On reste définitivement paumé. De temps à autres, on trouve des journaux ou des notes mais dans son ensemble, le jeu ne brille pas par sa capacité à nous transporter dans son univers.

Le premier jeu hardcore pensé pour le Gamepad

A défaut de vivre une vraie aventure, on découvre quand même le premier jeu hardcore gamer qui tire vraiment parti du gamepad de la Wii U. A tel point que le jeu n’est pas jouable sans lui et pour un premier essai, Ubisoft se débrouille plutôt bien. Notre gamepad, c’est notre principal outil de survie, notre carte, notre sac à dos, notre viseur... Bref, sans lui, on serait tout nu.

zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Ainsi, lorsque l’on fouille un cadavre ou une caisse de vivres, on est obligé de quitter la télévision des yeux pour examiner le contenu de notre sac sur le gamepad mais le jeu ne se met pas en pause pour autant et pendant qu’on a le nez rivé sur le gamepad, les zombies, eux, peuvent toujours surgir ! De même lorsqu’on essaye de pirater des caméras ou de rentrer des codes.

Et croyez-moi, cela transforme votre manière de jouer tout en réservant même au survivant le plus prudent de sacrées crises de trouille aigue. Car bien entendu, si le gamepad est très bien exploité, les autres éléments de gameplay contribuent tous à une sensation de stress permanent. Le moindre bruit, le moindre rat qui détale vous glace le sang et quand aucun bruit ne vient vous perturber, c’est votre propre respiration qui vous fera flipper.

Pour ne rien gâcher, le jeu s’avère incroyablement sombre (même en poussant vos réglages gamma) et la lampe de poche est presque constamment nécessaire. Sauf qu’il faut régulièrement couper celle-ci quelques secondes pour la recharger... Et là, il y a toujours un petit moment d’angoisse.

zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Un mort, deux morts, trois morts... Ca use.

Zombi U est un vrai Survival Horror car il s’avère incroyablement difficile. Tout est fait pour vous compliquer la tâche et pour vous garantir des morts à répétitions. Ce jeu m’a d’ailleurs fortement rappelé Dark Souls pour son sadisme à vous tuer encore et encore. Ainsi, il faut minimum 2 balles en pleine tête pour achever un zombie et comme on a très peu de munitions, on a vite fait de se retrouver à sec.

On doit alors se rabattre sur la seule arme de mêlée, une batte qu’il faudra manipuler avec une bonne synchronisation pour toucher le zombie qui vous fonce dessus en pleine tête (et même là 4 à 5 coups s’avèrent souvent nécessaire). Autant vous dire que dès que plus de deux zombies vous ont repéré, vos chances de survies sont équivalentes à un plat de Saucisse en pleine fête de la bière.

Car, comme si c’était trop facile, on meurt avec une incroyable facilité. A peine, 3 ou 4 coups suffisent pour vous mettre à terre et vous faire dévorer... Et bien entendu, si un zombie vous agrippe (par l’arrière par exemple), c’est le Game Over immédiat.

 zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Une fois tué, on découvre une autre particularité de Zombi U. Votre survivant s’est fait dévorer donc vous vous réveillez sous les traits d’un nouveau survivant dans votre cache. Vous pouvez alors utiliser les raccourcis pour rejoindre l’endroit de votre mort et tuer votre ancien avatar, devenu zombie et ainsi récupérer le contenu de votre sac à dos mais attention, si votre nouvel avatar succombe avant d’avoir récupéré le sac, le contenu de ce dernier est perdu à jamais. Et croyez-moi, c’est loin d’être évident de reprendre pied dans le jeu sans son matériel rassemblé avec amour.

Quand on sait qu’on peut parfois crapahuter 15-20 minutes entre deux points de sauvegarde, je peux vous garantir qu’on fait attention au moindre bruit. Ce jeu va vous apprendre la prudence !

Zombi U s’avère donc être un petit bijou pour tout survivaliste hardcore qui veut du réalisme par-dessus tout et un vrai défi. A noter que le mode survie vous met dans les chaussons d’un survivant unique avec une seule vie ! Que peut-on espérer de plus extrême ?

Par contre, le joueur occasionnel aura sans doute du mal à accrocher à ce point de vue ultra hardcore. Surtout que techniquement, on ne peut pas dire que le jeu rende hommage à une console flambant neuve. Zombi U n’est pas moche, loin de là mais on n'en gardera certainement pas le souvenir d’une démo technologique de la Wii U.

 zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Pour ma part, j’avouerai ne pas être un grand fan des Survival Horror encore plus quand aucun scénario ne vient supporter leur action. La bonne quinzaine d’heures de jeu qu’il m’a fallu pour conclure le titre ne s’est donc pas déroulée sans une pointe d'agacement, loin de là.

Enfin, impossible de sortir un tel titre sans mode multi mais celui imaginé par Ubisoft s’avère assez plat et pas franchement passionnant. Là où on aurait pu imaginer plusieurs survivants s’allier pour affronter le mode solo ensemble, on ne se retrouve qu’avec deux modes uniquement jouables en local.

Le premier ne consiste qu’à shooter du zombie en mode FPS tandis que le second permet à un joueur moins expérimenté en FPS de placer des zombies sur une carte grâce au gamepad, tandis que le second essaie de les shooter en mode FPS pour gagner des drapeaux. Un bon concept pour faire jouer ensemble des joueurs aux expériences différentes mais dont on fait rapidement le tour.

Non, Zombi U se déguste avant tout en solo, en pleine nuit, le casque rivé sur les oreilles afin de bien flipper. Pour le multi, rabattez-vous plutôt sur Nintendo Land et ses mini-jeux délirants.

 zombi u,wii u,test,ubisoft,survival horror

Conclusion

Zombi U est la première concrétisation de la promesse de Nintendo de reconquérir le marché des gamers. Et avec l’aide d’Ubisoft, ils frappent fort avec un titre très hardcore qui ravira les plus masochistes.

Dommage que Zombi U ressemble encore un peu trop à un jeu concept, à une expérimentation de l’utilisation du gamepad dans les jeux pour gamers sans l’emballage que l’on attendrait d’un titre de cet acabit.
Ainsi, seul le challenge de la survie nous est proposé sans véritable scénario ou quelconque effort d’identification au héros.

On se retrouve donc avec un jeu de high score au gameplay certes original mais vite répétitif si on n’adhère pas à son principe. Néanmoins, si vous voulez nourrir votre Wii U d’un vrai jeu 18+  qui exploite le gamepad à la perfection, ce titre vous comblera.

Zombi U est disponible en exclusivité sur Wii U.

Ma Note : 7,5/10

        

dans Gaming, Test, Wii U
Tags : zombi u, wii u, test, ubisoft, survival horror

[Test] Batman Arkham City Armored Edition sur Wii U, Batman devient tactile 
par Aelya

mercredi 09 janvier 2013 18:56 0 commentaire

 batman arkham city,batman arkham city armored edition,test,wiiu,warner

Batman Arkham City fut selon moi l'un des meilleurs jeux de 2011, il figure d'ailleurs dans mon top 2011.

J'avais adoré son design, son gameplay, la possibilité d'incarner Catwoman. J'étais donc curieuse de voir les modifications apportées pour cette version Wii U, intitulée Batman Arkham City Armored Edition.

Le principe du jeu reste identique, les changements venant principalement du Gamepad caractéristique de la console Nintendo et de l'ajout au jeu de tous les DLC sortis jusqu'à présent, je vous invite donc à lire mon test de l'année dernière pour plus de détails sur le jeu : je vais m'attarder ici sur les ajouts spécifiques à la Wii U.

 batman arkham city,batman arkham city armored edition,test,wiiu,warner

Batman Arkham City Armored Edition sur Wii U cherche donc à tirer parti du fameux Gamepad, que ce soit au niveau de l'écran tactile que du gyroscope. Il n'est en effet pas possible d'y jouer avec une manette normale.

La première nouveauté est l'adjonction du Mod B.A.T. Au fur et à mesure des coups donnés lors des combats, une jauge se remplit. Une fois pleine, on peut l'activer (soit via l'écran tactile, soit en appuyant sur les deux sticks simultanément) pour augmenter temporairement notre puissance d'attaque. Ce mod se traduit à l'écran par des armures à présent portées par Batman et Catwoman. A chacun de se faire son avis sur leur look^^

batman arkham city,batman arkham city armored edition,test,wiiu,warner

L'inventaire et les améliorations se gèrent à présent sur l'écran tactile et l'on pourra utiliser le gyroscope du gamepad pour diriger les batarangs télécommandés. Perso, je préfère le faire de manière plus classique. La carte apparait également sur cet écran.

batman arkham city,batman arkham city armored edition,test,wiiu,warner batman arkham city,batman arkham city armored edition,test,wiiu,warner

Le Gamepad sert aussi à déclencher le gel explosif dans un ordre déterminé, ajoutant un élément stratégique en plus. Enfin, les phases détectives (par exemple trouver le point d'impact d'une balle) passent par l'écran du Gamepad qu'il faudra utiliser pour scanner les environs.

Conclusion

Cette édition Wii U de Batman Arkham City apporte quelques nouveautés de gameplay mais rien de bien révolutionnaire.

Son grand avantage est de proposer tous les DLC du jeu.

Je conseillerais son achat à ceux n'ayant pas encore le jeu et qui ainsi n'auront pas à les acheter par la suite.

        

dans Gaming, Test, Wii U
Tags : batman arkham city, batman arkham city armored edition, test, wiiu, warner

[Test] Sonic All Stars Racing Transformed, combats de karts à grande vitesse 
par Quantic

samedi 29 décembre 2012 19:25 2 commentaires

 sonic all stars racing transformed, jaquette, ps3

Sonic, c’est toute mon enfance. Ma Master System, ma Mega Drive... A l’époque, j’étais un vrai Segamaniaque.

Sonic All Stars Racing Transformed est donc la deuxième tentative de Sega de proposer son Mario Kart maison, autrement dit un jeu de kart avec tous ses héros même les plus méconnus. Et cette fois, ils ont réussi leur pari car Sonic se hisse pratiquement au niveau de Mario. Rien que ça.

Au total, ce sont 22 pilotes qui vont se tirer dans le chou au travers de 20 circuits, bref, de quoi faire avant de commencer à sentir une impression de répétition.
D’autant plus que les pilotes vont du grand classique Sega (Sonic, Tails, ...) jusqu’aux invités de marque comme Ralph (du dernier Disney) ou même Danica Patrick, la célèbre pilote d’Indy Car et maintenant de Nascar, immensément populaire aux USA. Et Sega est même d’humeur généreuse puisque le grand absent : Alex Kidd a été offert gratuitement à tout le monde le 25 Décembre dernier.

sonic,mario kart like,test,sega

Côté circuits, c’est également du tout bon avec de nombreux grands classiques de Sega revisités avec, entre autres, Sonic, Panzer Dragoon, After Burner, Shinobi, Golden Axe, ... Et en plus de proposer des environnements et une musique qui rappelleront des souvenirs aux vieux gamers comme moi, ceux-ci proposent en plus une architecture très réussies.

Bien entendu les passages en kart s’avèrent presque parfaits avec tout ce que l’on peut attendre d’un Mario Kart like : Des dérapages, des turbos à tout va et des armes pensées pour humilier ses adversaires. Mais en plus de ces sections en kart, Sega nous propose des passages en bateau et en avion qui s’avèrent bien plus qu’un simple gadget. Si le bateau s’avère vite énervant avec une inertie un peu trop marquée, les passages en avions démontrent qu’un Mario Kart like peut proposer un gameplay à trois dimensions réussis. Sur ce point, on peut même dire que Sonic a battu Mario Kart 7 et ses passages en planeurs totalement soporifiques.

sonic,mario kart like,test,sega sonic,mario kart like,test,sega

Le jeu propose en outre un solo à la fois long et dur, ce qui n’est pas courant sur un jeu de ce genre. Qui plus est, l’ensemble du titre est jouable en écran splitté jusque 4 joueurs (et même 5 sur la version Wii U), ce qui fait qu’Aelya et moi l’avons parcouru une bonne dizaine d’heures ensemble alternant les coups vaches et les phases d’entraide.

Même si avec Aelya, toute trêve reste toujours fragile ! Je me souviens de cette mission où il fallait détruire les autres adversaires pour gagner. Un superbe travail d’équipe pour s’éviter mutuellement et alors que j’allais brillamment remporter la course, j’ai reçu une boule de neige éliminatoire 5 cm avant la ligne d’arrivée. La pire trahison depuis que je joue avec elle et il y en a eu, croyez-moi ! Je réserve ma vengeance !

sonic,mario kart like,test,sega

Car oui, le solo est vraiment long. Le mode Carrière demande certainement une bonne vingtaine d’heures pour se terminer et après cela, il reste encore le mode grand prix, course unique et contre la montre. Voilà un jeu qui ne se finit pas en quelques heures !

Le multi est aussi à la hauteur puisque jouable à 4 en écran splitté et à 10 joueurs en ligne, il s‘élève au moins au niveau des meilleurs moments de Mario Kart.

Rien que du positif donc ? Pas tout à fait.

Le jeu présente quand même quelques carences. Les héros manquent toujours un peu de charme et Mario Kart garde l’avantage de son ambiance unique mais Sonic a refait une bonne partie de son retard. Dommage également que la fluidité ne soit pas optimale, surtout en solo. A noter qu’en écran splitté, nous n’avons pas constaté le moindre ralentissement puisque le jeu adapte lui-même la qualité de ses graphismes pour suivre la surcharge de travail CPU.

 sonic,mario kart like,test,sega sonic,mario kart like,test,sega

Conclusion

Sonic All Stars Racing Transformed s’élève facilement parmi les meilleurs Mario Kart like du marché. Son gameplay est incroyablement fun et son ambiance ravira les fans de la première heure de Sega.

Sega propose ici bien plus qu’une simple adaptation du hit de Nintendo à son univers en amenant de véritables évolutions de gameplay comme les passages en avions. Bref, Sega signe un travail impeccable qui promet de belles disputes dans les salons du monde entier.

Vous aimez Mario Kart mais vous êtes nostalgiques de la grande époque Sega ou vous désirez simplement jouer en HD sur votre PS3, Xbox 360 ou Wii U alors c’est bien ce jeu que vous attendiez !

Sonic All Stars Racing Transformed est disponible sur PS3, Xbox 360, PS Vita, 3DS et Wii U.

Ma Note : 8/10

        

dans 3DS, Gaming, PS VITA, PS3, Test, Wii U, Xbox360
Tags : sonic, mario kart like, test, sega