[TEST] Marvel VS Capcom 3 
par Aelya

dimanche 27 février 2011 22:51 0 commentaire

marvel vs capcom, marvel vs capcom 3, marvel, test, combat

J'attendais ce jeu depuis longtemps : Je n'ai jamais été douée ou passionnée par les jeux de  combats, mais je suis fan de Marvel et les personnages de Capcom m'ont fait passer de longues heures devant mon écran d'ordi (Ah Dante...)

marvel vs capcom, marvel vs capcom 3, marvel, test, combatPremier constat : oulala je suis nulle!!
Je devrais peut-être lire le mode d'emploi finalement... Sauter sur le jeu en revenant du spectacle de Florence Foresti n'était peut-être pas une si bonne idée...
Deuxième constat : Lire le mode d'emploi n'apporte pas grand-chose en plus...
Je vais essayer l'entrainement!
Troisième constat : le mode d'entrainement n'est pas vraiment bien pensé...
Le combat est lancé et on doit se débrouiller tout seul. On a accès à la liste des coups mais c'est plus ou moins tout. Pas de démonstration sur comment faire des combos de la mort qui tue.
Le mode mission (réussir tel coup ou série de coup) peut même être plus adapté car dans l'objectif on nous indique comment faire le coup/combo.
Quatrième constat : plus je m'entraîne, plus je suis nulle!!!

Bon je m'arrête là ;-)

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatTout ça pour dire que Marvel VS Capcom 3 n'est pas un jeu si évident que ça.
Pour certains, doués aux jeux de combats, jouant comme des Dieux à Street Fighter 4, il doit même sembler facile.
En effet, il est nettement plus abordable que son ainé car nettement moins technique.
Cependant, pour moi qui n'ait jamais été très douée aux jeux de combat (même jeune je me prenais des raclées face à mon cousin), je dois avouer que ce n'est pas si évident à maîtriser.
J'ai réussi à comprendre comment faire fonctionner les attaques spéciales, je connais plus au moins les enchainements et sais quoi faire pour m'en sortir.
Je suis parvenue à finir le niveau de Difficulté très facile (Humain) et facile (Mutant), mais impossible de passer le stage 6 du mode de Difficulté Normale (Super).

J'ai pour l'instant renoncé et J'ai honte!!!

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatMalgré tout, j'accroche bien au jeu.
Les graphismes sont vraiment beaux et collent bien à l'atmosphère.
Certains persos ont une classe folle (Phoenix, Dante, Trish...) tandis que d'autres sont complètement déjantés (Deadpool, Super Skrull...), ce qui permet de varier les plaisirs.
Certaines répliques sont excellentes (il faut savoir trouver la bonne combinaison de persos pour les déclencher), et les voix aussi.
marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatLa possibilité de choisir l'anglais ou le japonais est un vrai plus, surtout que le choix ne se limite pas à l'un ou l'autre mais à plusieurs mélanges possibles.
Le jeu réserve beaucoup d'heures de jeu si on veut espérer le finir dans tous les modes et voir toutes les fins. Petit conseil : quand vous finissez le Boss, tuer le avec un personnage de votre équipe dont vous n'avez pas encore vu le final autrement vous aurez droit à une redite (je me suis fait avoir : j'ai vu la fin de Trish deux fois de suite...)

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatLe multi rajoute encore un challenge et des heures de jeu en plus. J'avoue ne pas encore avoir osé y mettre les pieds de peur d'être complètement ridiculisée en 3 secondes et dégoutée : je dois encore m'entraîner un peu.
Les pouvoirs des personnages sont variés même si je trouve que les filles ont dans l'ensemble des pouvoirs moins sympas que les garçons. Mais c'est juste mon impression ;-)
Je suis par exemple déçue par ceux de Phoenix qui sont un peu trop "combat à distance" à mon goût.

Conclusion

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatMarvel VS Capcom 3 est un jeu qui peut séduire de nombreuses personnes : les fans de Capcom, de Marvel, de jeux de combats.
Aussi Capcom a essayé de faire plaisir à tout le monde. Il a gardé un côté assez technique pour plaire aux fans de jeux de combats mais l'a simplifié un peu pour le rendre plus accessible.
Le souci du jeu vient peut-être de là : en voulant faire plaisir à tout le monde, on se met tout le monde à dos!
L'expert en jeu de combat finira le jeu très vite et le trouvera beaucoup trop facile, tandis que le néophyte ou le pas doué le  trouvera malgré tout assez complexe.
marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatPerso, j'ai l'impression que dans ce jeu il est plus facile de faire des Hypers Combos que certaines attaques dites de bases, ce qui me semble un peu étrange.
Cependant, l'ambiance du jeu arrive à me faire oublier ce défaut.
J'aime jouer avec ces personnages et suis prête à m'entrainer un tant soit peu pour bien les maîtriser! En tous cas ceux qui me plaisent ;-)

Note : 7/10

Le petit mot de Quantic

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatJe n'ai jamais été un grand fan des jeux de baston. Hormis Mortal Kombat sur la MegaDrive et plus récemment SoulCalibur 4 sur PS3, je n'ai jamais vraiment joué à ce type de jeu.

Ce MVC3 m'intriguait pourtant beaucoup par son univers et n'ayant jamais joué aux précédentes versions, j'étais curieux de voir ce que ce mélange pouvait donner. Au niveau de l'ambiance, rien à redire, elle est bien là et on prend très vite plaisir à enchaîner les combats et à découvrir les nombreux personnages.

marvel vs capcom,marvel vs capcom 3,marvel,test,combatAu niveau gameplay, la situation est moins rose... Le gameplay est un peu batard entre une simplification un peu trop forte des combats d'un côté et une complexité quand même toujours bien présente d'un autre côté. Difficile donc de conseiller ce jeu de baston aux pros du pad. Par contre, pour une soirée entre "amateurs", il y a de quoi bien s'amuser.

Note : 7/10

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : marvel vs capcom, marvel vs capcom 3, marvel, test, combat

Volant Logitech G27 : le test 
par Quantic

mercredi 23 février 2011 20:59 2 commentaires

volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux

Pour mon anniversaire (en novembre dernier), Aelya m'a gâté puisqu'elle a décidé de m'acheter du lourd, du très lourd. Pas moins que le Logitech G27, le volant de course par excellence.

Quoique je ne sois pas une bête de la simulation, j'ai toujours pris beaucoup de plaisir avec les jeux de courses de voitures. Avec ce volant, je n'aurai plus d'excuse pour ne pas y jouer.

Au moment du déballage, on constate que le packaging est basique mais suffisant. Cela manque un peu de protection mais on se rend vite compte que ce périphérique de haute qualité peut supporter un choc de transport sans trop de problèmes.
En effet, le niveau de finition est impressionnant.
Un volant à retour de force gainé de cuir de 900° de rotation avec des palettes de changement de vitesse digne de la Formule 1, un pédalier (3 pédales) d'apparence très robuste, un bloc changement de vitesse à 6 rapports.


Une fois sur le bureau, c'est vachement impressionnant. Il ne manque plus que le baquet pour s'y croire.
Seul bémol, le "support" de Logitech est réduit à l'essentiel avec un mode d'emploi d'1/4 de page, un driver PC et... c'est tout. On espérait plus au vu du prix de l'ensemble.

volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux

Avant de passer aux choses sérieuses, il faut encore assembler le support Speedblack reçu en même temps (oui, je suis pourri, gâté), histoire de ne pas esquinter la table de salon IKEA en ivoire et or.

Là aussi, pour un support "payable", à savoir moins de 100 euros, le packaging est plus que satisfaisant.
Le carton fait office de valisette de transport, chaque élément est emballé individuellement dans du papier bulle et… enfin on trouve un mode d'emploi digne d'IKEA mais en ... 10X moins clair. Ca, c'est moins bien.
Néanmoins, tout se goupille assez facilement, à part une ou deux crises pour faire passer les vis (Tu vas rentrer, saloperie...) jusqu'au moment où je découvre qu'une des vis du support du pédalier est inutilisable... Un tour au Brico suffira pour réparer la petit négligence du fabriquant.

volant,logitech,anniversaire,cadeauxFinalement, me voilà prêt pour le premier test. Comme aucune explication n'est fournie avec le volant, la mise en marche sur PS3/Xbox360 reste fastidieuse. Heureusement, moi installé derrière le volant et Aelya en co-pilote à fouiller internet pour comprendre pourquoi cela ne fonctionne pas, nous finissons par réussir à faire fonctionner la bête.


Alors, petits conseils en passant :
1/ Ne cherchez pas de menu volant dans l'OS de votre console, il n'y en a pas. Chaque jeu gère le volant à partir de son propre menu d'options.
2/ Dans la majorité des jeux, utilisez un pad pour le lancer mais désactivez le ensuite sinon le volant ne sera pas reconnu.
Et ensuite, c'est parti pour la vitesse et la maitrise... ou plutôt les têtes-à-queues et les crashes.


L'adaptation à la conduite au volant est, disons, difficile. Autant, le contrôle est beaucoup plus précis, aussi bien au niveau de la direction que des petits coups de freins pour replacer la voiture, autant on se laisse facilement emporter par son enthousiasme.
Le passage des épingles est aussi beaucoup plus difficile puisque l'on n'a pas le réflexe de tourner complètement le volant.
En fait, il s'agit de réapprendre à jouer et avec un peu d'entrainement, on sent bien que la précision de l'ensemble permettra d'exploser le chrono.
On passe, il est vrai, deux premières heures un peu décourageante et puis, petit à petit, en répétant le même circuit encore et encore, on finit par retrouver ses repères. Il faut vraiment tout réapprendre : angle de braquage, dosage de l'accélération et du freinage... mais avec un peu d'entrainement, les temps finissent par suivre et les records par tomber.
Par exemple, sur Dirt 2, là où sur un circuit donné, mon record arraché à la paume de mes pouces (comprendre au pad) était de 3'40. Mon premier run au volant a été de 4'30... Décourageant En pleurs mais quelques runs plus tard, une fois la bête apprivoisée, je claque un 3'28 et depuis j'oscille entre 3'28 et 3'30, sans vraiment forcer.

Le retour de force est très bien rendu. On sent les graviers, les dérapages et les chocs de la voiture sans  que cela soit désagréable pour autant.
L'effet est encore plus bluffant sur asphalte où on sent que la voiture est accrochée à la route jusqu'à ce qu'elle parte en glisse, ce qui se traduit par une direction soudainement lâche. Non seulement l'effet est spectaculaire mais en plus, il améliore nettement la sensation de pilotage. Par contre, préparez-vous à faire du sport car cela devient vraiment physique de piloter.

volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux

La qualité du G27 est remarquable. Le volant tient bien en main avec 6 boutons programmables facilement accessibles. Les palettes de la boite séquentielle s'utilisent avec bonheur tandis que le levier manuel, quoique de très bonne qualité, demande une maitrise totale du pilotage.
Le pédalier est du même acabit, fini les freinages accidentels depuis que la pédale de frein a été éloignée de celle de l'accélérateur (problème classique du G25). Les pédales ont un grip excellent et un feeling très réaliste.

A noter quand même que l'achat d'un support séparé est un véritable plus. Difficile d'être bien positionné sur la table du salon, sans oublier que les vis de serrage peuvent facilement esquinter celle-ci. De magnifiques produits existent à condition de vendre un rein pour financer leur coût prohibitif mais si vous ne voulez pas dépenser une fortune, les produits Speedblack sont très bien finis et peu onéreux. Pour les plus bricoleurs, une simple tablette rafistolée suffit amplement.


En Conclusion, un achat à conseiller à tous les pilotes en herbes à condition que votre budget vous le permette. La finition et la solidité de l'ensemble est très impressionnante et garantit des centaines d'heures de fun. Le retour de force est puissant sans devenir pour autant gênant et vous donnera non seulement un bon feeling mais une véritable aide au pilotage.
La qualité à un prix mais surtout un nom : Logitech G27 !

volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux

volant,logitech,anniversaire,cadeaux volant,logitech,anniversaire,cadeaux

volant,logitech,anniversaire,cadeaux

        

dans Gaming, PC, Périphériques, PS3, Test, Xbox360
Tags : test, volant, logitech, anniversaire, cadeaux

Heavy Rain Move Edition : le test 
par Quantic

vendredi 11 février 2011 14:37 2 commentaires

heavy rain,quantic dream,sce,aventure

Avec quelques mois de retard, je me suis finalement décidé à jouer à Heavy Rain, produit hybride à mi-chemin entre le jeu d'aventure (un peu) et le cinéma interactif (beaucoup), ce qui n'a pas manqué de déchainer les passions à sa sortie.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureEt comme j'ai craqué pour l'édition Move, quoi de mieux pour dépoussierer un peu l'accessoire phare de Sony.

N'ayant jamais joué à la version normale de Heavy Rain, je me suis lancé dans le jeu sans a priori et en ayant gardé plutôt un bon souvenir de Fahrenheit, la précédente production de Quantic Dream.

Alors, que propose cette édition Move ?
D'abord, et c'est l'essentiel des différences, un jeu complètement repensé pour être joué avec la boule lumineuse de Sony le Move. L'utilisation simultanée d'un NavCon étant plus que fortement conseillée pour vraiment en profiter. Au passage, Sony a rempli la galette de bonus varié et revu le prix à la baisse (autour des 40 euros). En dehors de cela, pas de changement au jeu en lui-même.
A noter également que les acheteurs de l'édition originale peuvent gratuitement télécharger le patch pour utiliser le move sur leur version et qu'une version Platinium à 25 euros est prévue début Avril.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureJe ne reviendrai pas trop longuement sur le débat concernant l'intérêt du cinéma interactif si cher à David Cage. Personellement, j'ai joué à tous les titres de Quantic Dream (normal avec mon pseudo, vous me direz Langue tirée) et dans l'ensemble j'ai toujours beaucoup apprécié la profondeur scénaristique et le plaisir de suivre une histoire passionante… Le côté interactif m'a toujours moins convaincu, c'est encore une fois le cas ici.

Certes l'utilisation du Move améliore l'interaction même si les instructions affichées à l'écran manquent parfois de clarté et que contrairement au Pad PS3 que l'on connait par coeur, le Move nécessite encore une certaine adaptation de l'utilisateur. Déplacer un personnage où on le désire relève parfois également du miracle, ce qui a tendance à énerver, move ou pas move... Heureusement, la mauvaise maniabilité du titre est compensée par un scénario très noir, très "dépressif" proche d'une ambiance "Seven". Si vous aimez le genre, comme moi, vous prendrez beaucoup de plaisir à suivre les aventures de nos héros.

heavy rain,quantic dream,sce,aventureGraphiquement, le jeu tient la route même si j'ai été un peu déçu des performances de la PS3. Une sortie PC aurait sans doute permis au jeu de nous donner une vraie claque graphique... mais ne faisons pas notre difficile, le jeu reste splendide.

Donc, beaucoup de défauts pour un seul jeu mais qui sont finalement rapidement éclipsés par une histoire solide, une ambiance unique et un vrai plaisir de passer les scènes les unes après les autres.
Voilà  donc un jeu attachant, limite obsédant et qu'on a du mal à lâcher...
Alors oui, on est plus proche du cinéma que du jeu-vidéo mais une bonne histoire, celà ne se refuse jamais. Pour ma part, ce fut un bonheur du début à la fin mais si vous cherchez un vrai jeu avec de l'action à tout va pour montrer que vous Roxxxxez, passez votre chemin.

Note : 8/10

 

Le petit mot d'Aelya

heavy rain,quantic dream,sce,aventureJ'aime beaucoup Heavy Rain. L'ambiance et l'histoire sont prenantes, les personnages intéressants. J'ai envie de continuer à jouer pour savoir ce qu'il va se passer.
Mais voilà le problème, pour moi, Heavy Rain tient plus du film interactif que du jeu vidéo.
Ca me fait beaucoup penser à un Livre dont vous êtes le Héros.
Il y a aussi un petit côté test de reflexe : pourrons-nous réagir à temps ?
La jouabilité laisse  à désirer : il est parfois difficile de comprendre exactement quel mouvement il faut faire (en avant ou en haut ?) ou alors le système a parfois du mal à voir qu'on a fait le mouvement. Pire, le personnage n'arrive pas à faire le mouvement : on lui demande de tourner à droite, il fait demi-tour, faire face à un mur/objet est aussi un vrai calvaire. C'est assez rageant, en particulier quand on doit réagir vite.

Pour moi, Heavy Rain entre dans une catégorie à part : ce n'est pas un vrai jeu vidéo, ce n'est pas un film, c'est entre les deux. Cependant, malgré tout, il faut espérer que les futurs jeux du même type aient une bien meilleure jouabilité, autrement cela en découragera beaucoup.

Note: 6/10

heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure

heavy rain,quantic dream,sce,aventure  heavy rain,quantic dream,sce,aventure

        

dans Gaming, PS3, Test
Tags : heavy rain, quantic dream, sce, aventure

Little Big Planet 2 : le test 
par Aelya

mardi 08 février 2011 19:17 1 commentaire

little big planet, little big planet 2, ps3, impressions,

Je viens de finir le mode histoire de Little Big Planet 2, enfin finir est un bien grand mot! Disons plutôt que je suis arrivée à la fin de chaque niveau.

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsAprès, il est possible et en fait même obligatoire de les refaire pour prétendre finir le mode histoire.

Par exemple, si l'on décide de jouer seul, on se prive déjà de toute une partie du contenu des niveaux, certaines zones n'étant accessibles qu'à 2 ou plus.
On doit parfois choisir un chemin plutôt qu'un autre, résultat, on ne peut pas looter certains objets.
De plus, certains autocollants qui débloquent des passages/objets ne sont accessibles qu'après le niveau en question...

J'avoue trouver cela énervant : j'aime avoir la possibilité de tout faire en une fois.
Ici, j'ai un peu l'impression que les développeurs tente de rallonger le jeu de cette façon, or ce jeu n'en a pas besoin!

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsEn effet, grâce au mode de création, on peut créer des tonnes de niveaux nous-même, ou, s'il on est en manque d'inspiration, on peut aller dans le mode communauté et jouer à l'un des innombrables niveaux créés par d'autres joueurs! En ce sens, Little Big Planet 2 est sans fin.

De plus l'ajout des modes versus rend le jeu encore plus sympa car il permet enfin de se mesurer à ses amis alors qu'avant il s'agissait plus de faire équipe.

Le mode histoire est constamment connecté à la communauté en ligne : on peut donc jouer directement avec quelqu'un. On a le choix au début du niveau.

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsIl arrive aussi parfois que quelqu'un demande à rejoindre la partie en cours : on est alors libre d'accepter ou refuser.

La jouabilité n'a pas beaucoup changé lorsqu'on joue sackboy, à part l'ajout du grappin. Je ne l'aime pas trop d'ailleurs car je ne le trouve pas très facile à manier : je préférais quand on s'agrippait à la main. J'ai tendance à ne pas réussir à me balancer comme je le voudrais et ne pas réussir à atteindre certains objets, ce qui me fruste assez vite (Quantic a été témoin de mes crises de râleries!). Mais bon, là c'est moi qui ne suis pas douée^^.

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsPar contre, la jouabilité change beaucoup lorsqu'on est aux commandes d'une machine : suivant son fonctionnement, elle roule/saute/vole/marche/rampe puis elle tire/écrase/envoie des ondes sonores/accélère/attrape... Perso, j'aime beaucoup et j'avoue avoir un faible pour le hamster^^ Dans certains niveaux, contrôler une telle machine transforme le jeu en shoot them up!
 

Mention spéciale aux Sackbots: je les trouve adorables!! J'en veux un!!
Suivant les niveaux, leur comportement diffère : ils peuvent aussi bien avoir peur de vous que vous adorer. La plupart du temps, le but est d'en sauver le plus possible (on reçoit même les objets de fin de niveaux en fonction du nombre qui a survécu!) : cela fait assez Lemmings^^

little big planet,little big planet 2,ps3,impressions

Little Big Planet 2 est vraiment un chouette jeu, malgré un côté un peu frustrant (rahh, je n'arrive pas à attraper cette tenue!! Ah mais c'est normal, on ne peut l'attraper que si on a fait ça d'abord...grr...).

Je vais donc, de ce pas, retourner y jouer un peu, histoire de débloquer du contenu supplémentaire!!

Note : 8/10

Le petit mot de Quantic

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsDire que j'ai dû batailler pour avoir accès à la PS3 serait trop gentil... Il m'a fallu arracher le pad des mains d'Aelya pour que je puisse vous donner un avis sur le mode solo.

Il faut absolument qu'on achète une deuxième PS3 d'ailleurs, on ne s'en sort plus Cool

N'étant pas un fan des jeux de plateforme, LBP n'a jamais été un de mes jeux phares... Cela reste le cas pour ce second épisode qui, par certains côtés, m'a même moins passionné que le premier. La recherche des 100% en solo ne m'intéresse toujours pas plus et le multi, quoique très délirant par moments, reste quand même extrêmement fouilli.

little big planet,little big planet 2,ps3,impressionsPar contre, certaines épreuves "versus" sont de petits bijoux et je suis vraiment curieux de tester ce que la communauté va pondre comme petites merveilles.

Bref, si vous n'aimez que moyennement le style plateforme, comme moi, LBP2 peut vous séduire par son côté mignon/gentil (tellement que cela en deviendrait presque horripilant) mais vous ne tomberez sans doute pas entièrement sous le charme. Par contre, tous les autres peuvent l'acheter les yeux fermés car c'est certainement un des meilleurs représentants du genre toutes consoles confondues.

Note : 7/10

        

dans Gaming, PS3, Test
Tags : little big planet, little big planet 2, ps3, impressions