Uncharted 3 : Interview d'Arne Meyer, Senior Community Manager chez Naughty Dog 
par Aelya

vendredi 14 octobre 2011 19:05 3 commentaires

Hier, Quantic et moi sommes allés à un event organisé par Sony pour la sortie d'Uncharted 3 prévue le 2 novembre sur PS3.

L'événement se déroulait au Métropolis d'Anvers. Nous avons ainsi eu droit à une présentation du jeu sur un bel et grand écran de cinéma (malheureusement pas en 3D).

L'event était vraiment très sympa et nous allons vous en faire une description détaillée dans les prochains jours. En attendant, nous avons pu interviewer Arne Meyer, Senior Community Manager dans un décor digne d'une caravane de bédouins et en voici la transcription.

uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interviewCoupleOfPixels : Nathan Drake peut-il mourir de soif ?

Arne Meyer : Il s'agit vraiment d'une histoire que nous voulons raconter. Dans le désert, rechercher de l'eau ajoute de la tension dramatique à l'histoire. Ce n'est pas un jeu en monde ouvert, donc il ne peut pas vraiment chercher de l'eau.

COP : La modélisation du sable fut-elle un vrai challenge ? On voit que Nathan Drake est parfois recouvert de sable, en a dans les cheveux...

A.M. : Cela s'avéra plus difficile que prévu.

On pensait que comme nous avions travaillé avec de la neige dans Uncharted 2, nous pourrions transposer tout ça avec le sable mais celui-ci est très granuleux et s'empile très différemment, quand on marche dessus, il se place différemment...

Le plus intéressant est que le sable est très léger donc quand il y a du vent, il s'envole tandis que la neige n'a pas ce comportement. On a donc du modéliser tout ça et travailler sur notre moteur physique.

COP : Deux nouveaux méchants ont été annoncés, Katherine Marlowe et Talbot, est-ce que d'autres personnages importants vont rejoindre le casting ? Par exemple Chloe Frazer avait été bien accueillie par les joueurs dans le précédent épisode, y aura-t-il donc d'autres personnages féminins de cet acabit ?

A.M. : Je ne veux pas trop parler des personnages qui n'ont pas encore été dévoilés.

Il y aura d'autres personnages qui apparaissent déjà dans le trailer et d'autres personnages que des méchants. Notre jeu traite du développement des personnages et l'on connait quelqu'un à travers ses relations.

Il est donc important que des nouveaux et des anciens personnages apparaissent dans le jeu pour mieux connaitre Drake et sa personnalité.

uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interview uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interview

COP : Est-ce le dernier jeu où Drake serait le héros ? Prévoyez-vous une suite avec un nouveau personnage central ?

A.M. : Nous n'avons jamais prévu Uncharted comme une trilogie ou une série figée. Nous créons chaque jeu avec une histoire propre.

Il n'est pas nécessaire d'avoir joué au jeu précédent pour comprendre Uncharted 2 ou 3 et cela est fait de manière délibérée car nous ignorons quand nous nous arrêterons ou pour combien de temps nous pourrons continuer : il n'y a pas de plan défini. Tant qu'il y a une histoire intéressante à raconter, qu'il y a suffisamment de challenge technique pour nous et que les fans en veulent plus, nous continuerons à faire des jeux Uncharted.

Et pour l'instant, ils tournent tous autour de Nathan Drake : Golden Abyss (PS Vita), c'est Nathan Drake, le roman qui sort ce mois-ci suit Nathan Drake. Donc pour l'instant, nous continuons avec lui.

Enfin on va d'abord prendre des vacances car nous avons terminé le jeu il y a deux semaines et ensuite nous prendrons un peu de temps pour voir si on continue avec Uncharted.

COP : Donc peu de chance qu'il y ait un nouveau personnage principal féminin ?

A.M. : C'est toujours une possibilité mais Uncharted a toujours été sur Nathan Drake et c'est ce qu'Amy Hennig, notre creative director, voulait aussi. Nous voulons explorer son histoire et, avec trois jeux, nous avons à peine effleuré sa personnalité.

Mais la porte est toujours ouverte. Amy a un vrai talent pour développer des personnages aux personnalités complexes même lorsqu'ils ne sont pas le personnage principal.

COP : Il sera possible de jouer en split-screen. En tant que couple, c'est quelque chose d'assez important pour nous. Comment cela fonctionnera-t-il ? Pourra-t-on faire une campagne solo en split-screen ou sera-t-on limité au mode co-op ?

A.M. : Le split-screen est limité au multi-joueur.

La campagne solo raconte l'histoire de Nathan Drake donc y jouer à deux vous coupe de sa personnalité, vous empêche d'être avec lui et d'en apprendre plus sur lui.

Le split-screen fonctionne pour le mode co-op et compétitif. Vous pouvez jouer au Deathmatch, au Free For All ou une aventure co-op. Si vous voulez un peu de narration, les aventures co-op sont biens : elles sont assez longues (entre 15 et 30 minutes suivant votre style de jeu), comptent un certain nombres d'épisodes et sont toutes reliées entre elles.

uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interview uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interview

COP : Peut-on jouer un personnage féminin telle que Chloé ou doit-on jouer un personnage masculin ?

A.M. : Je pense que c'est possible, mais je ne me rappelle plus vraiment si l'on peut switcher entre différents personnages et normalement vous pouvez incarner les personnages bons ("Hero characters"). Il y a donc un bon mélange.

COP : Quand on joue en split-screen avec deux comptes PSN, les deux comptes vont-ils gagner les trophées ?

A.M. : Oui, en gros, quand vous êtes connectés en duo, vous gagnez les mêmes avantages que si vous étiez connecté tout seul. Vous gagnez vos trophées et vous améliorez votre propre profil.

Nous sauvegardons vos profils sur nos propres serveurs, ainsi si, comme moi, vous jouez au bureau et vous vous reconnectez chez vous ou si vous jouez à deux puis vous re-loggez seul, votre profil se synchronisera automatiquement.

COP : Il y aura un Pass PSN avec le jeu. Cela a-t-il été imposé par Sony ou est-ce un choix que vous avez fait ?

A.M. : C'est un peu des deux en fait. Même si nous avons un serveur de P2P, il y a une assez grosse infrastructure à entretenir tel qu'un serveur de matchmaking pour assurer la qualité du jeu en ligne et d'autres couts associés viennent s'ajouter. On a cherché la façon la moins chère de faire tout cela.

On utilise même une structure différente de celle du PSN pour réduire les couts au minimum mais au final, il s'agit de coûts à long terme. Nous voulons soutenir notre communauté multi-joueur aussi longtemps que possible, certains jeux ont leur serveurs qui tournent toujours depuis 9 ou 10 ans, et idéalement, j'espère que nous pourrons faire cela. Nous voulions être sûr que cela ne devienne pas trop cher.

COP : En parlant de serveurs de jeux, lorsqu'EA sort une nouvelle mouture d'un de leur jeux, FIFA par exemple, les serveurs de l'ancien jeu sont assez vite arrêtés. En sera-t-il de même pour le multi-joueur d'Uncharted 2 ou va-t-il continuer à tourner ?

A.M. : On ne compte pas arrêter Uncharted 2 pour l'instant. On a une formidable communauté en ligne à l'heure actuelle.

On n'en a pas encore discuté pour l'instant mais quand il n'y aura quasi plus de joueurs, alors peut-être qu'on envisagera de faire quelque chose car se connecter et ne trouver personne avec qui jouer provoquera une mauvaise expérience de jeu.

Mais pour l'instant la communauté est très forte et je pense qu'elle continuera à l'être. Il n'y a donc rien de prévu.

COP : Merci pour vos réponses. Nous avons hâte de jouer à Uncharted 3 !

uncharted,uncharted 3,sony,naughty dog,ps3,interview

        

dans Event, Gaming, PS3
Tags : uncharted, uncharted 3, sony, naughty dog, ps3, interview

Darksiders 2 et Metro Last Light, les prochains hits de THQ 
par Quantic

mardi 11 octobre 2011 19:12 3 commentaires

 preview,gamescom 2011,thq,darksiders 2,metro last light

Encore un petit article Gamescom 2011 puisque THQ m'a invité aux présentations presse de deux futurs hits de leur catalogue : Darksiders 2 et Metro Last Light. Deux suites de jeux qui ne m'avaient pas vraiment accroché à mon pad lors de leurs sorties.

Darksiders 2

Le premier Darksiders s'était malheureusement heurté de plein fouet avec un poids lourd comme Bayonetta et avait donc commercialement un peu souffert. Pourtant les héros démoniaques de Darksiders n'avaient pas à rougir de la comparaison avec la belle sorcière, d'autant plus qu'ils ne jouaient pas vraiment dans la même catégorie.

Même si, personnellement, l'univers démoniaque de Darksiders n'est pas trop mon trip visuel, reconnaissons lui un style à part entière et un gameplay bien viril, à défaut d'être très original.

preview,gamescom 2011,thq,darksiders 2  preview,gamescom 2011,thq,darksiders 2,metro last light

Darksiders 2 s'annonce sur la même voie.

Changement de héros puisque nous incarnons cette fois "Mort" et changement de terrain de jeu puisque c'est directement en Enfer que nous nous rendrons.

Niveau gameplay, on retrouve la brutalité de son prédécesseur mais en gagnant quand même un petit peu en finesse puisque notre héros semble un peu plus souple.

A noter que la partie RPG semble avoir vraiment gagné en profondeur, un bon point qui permettra sans doute à Darksiders 2 de se faire une belle place au soleil dans le genre.

Sortie prévue pour Juin 2012.

preview,gamescom 2011,thq,darksiders 2  preview,gamescom 2011,thq,darksiders 2

Metro Last Light

Alors que le présentateur de Darksiders 2 se battait avec le niveau sonore de sa démo (à la limite de l'inaudible), celui de Metro Last Light croulait sous le matériel avec casque individuel pour tout le monde, le grand luxe et l'occasion de profiter pleinement du travail audio du studio.

Cette suite de Metro 2033 reprend l'univers du premier épisode et pousse l'histoire un peu plus loin, mais nous n'avons pas eu beaucoup d'autres infos sur le scénario.

Côté Technique, le jeu s'annonce vraiment très impressionnant avec des effets de feu à couper le souffle et visuellement, on peut s'attendre à être bluffé.

preview,gamescom 2011,thq,metro last light  preview,gamescom 2011,thq,metro last light

Le gameplay ne devrait pas bouleverser les habitués, même si l'on espère que la maniabilité du héros sera un peu moins lourde que dans le premier épisode. Metro last Light s'annonce toujours comme un FPS d'infiltration où il sera possible de se cacher dans l'ombre, de détruire les lumières pour progresser et il ne faudra pas compter sur le fait de survivre longtemps en défouraillant les ennemis à la mitrailleuse

Ce que nous avons pu voir du titre ne s'annonce pas comme une révolution mais comme une évolution du premier épisode. C'est particulièrement l'ambiance du titre qui m'a intéressé et si les développeurs parviennent à conserver cette ambiance oppressante pendant tout le jeu, elle constituera sans doute le point fort du titre.

Encore un jeu à rajouter à ma "longue" liste de jeux à suivre car je pourrais être bien surpris par sa qualité.

Sortie prévue courant 2012.

preview,gamescom 2011,thq,metro last light  preview,gamescom 2011,thq,metro last light

        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : preview, gamescom 2011, thq, darksiders 2, metro last light

[Test] Magic : Duels of the Planeswalkers, Magic pour les débutants 
par Quantic

lundi 10 octobre 2011 19:15 3 commentaires

test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam

Duels of the Planeswalkers est un jeu basé sur le célèbre jeu de cartes à collectionner Magic : The Gathering.

Pour ceux qui ont passé les 15 dernières années sur une île déserte, Magic met aux prises deux sorciers utilisant la magie des éléments pour invoquer des créatures et divers autres pouvoirs afin de détruire leur adversaire.

Nous avons toujours été attiré par ce jeu de cartes et même si nous ne sommes pas des joueurs assidus, nous achetons régulièrement des boosters afin de faire un petit tournoi sealed à deux ou avec des amis.
Autant le dire tout de suite, comme nous ne jouons pas régulièrement, nous ne connaissons pas bien les cartes et nous sommes très mauvais mais les mécanismes du jeu et l'aspect collection ont toujours été des éléments faits pour nous plaire.

Aussi, tester Duels of the Planeswalkers ne nous a pas demandé un énorme investissement puisque nous connaissions déjà les règles de bases.

test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam  test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam

Au contraire d'un Magic Online, qui vise un public d'ultra connaisseurs, Duels of the Planeswalkers est un jeu destiné aux débutants. Et il est vrai que le moteur de jeu aide bien à la compréhension des mécanismes de jeu et vous permettra d'être moins ridicule lors de votre prochaine partie live.

Même si le jeu se destine aux débutants, je souhaite bonne chance à quelqu'un qui ne connait pas du tout l'univers Magic pour arriver à s'en sortir car quoi qu'on en dise, Magic reste un jeu complexe quand on y a jamais joué et impose la compréhension de mécanismes de base pas toujours bien expliqués dans le tutorial.

A l'opposé, si vous êtes un habitué, passez votre chemin, ce jeu ne vous apprendra pas grand-chose et Magic Online reste votre meilleur choix pour jouer en ligne. DotP s'adresse donc avant tout aux débutants éclairés qui ont déjà joué quelques parties mais qui aimeraient approfondir leurs connaissances. Exactement notre profil et je dois reconnaitre que je me suis beaucoup amusé sur ce jeu.

test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam  test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam

Quel dommage qu'après la période d'apprentissage, il soit impossible de créer son propre deck et de le tester en multi contre des joueurs du monde entier. On sent bien bien que Wizards of the Coast a bien fait attention à ne pas trop concurrencer sa poule aux oeufs d'or : Magic Online en limitant fortement les possibilités de construction de decks.

Mais n'en attendez pas plus que cela, le scénario est inexistant, l'emballage graphique minimaliste et le doublage proche du ridicule. Il faut donc considérer ce jeu comme une excellente manière d'apprendre à jouer à Magic et c'est finalement tout ce qu'on lui demande.

Conclusion

Destiné aux débutants, Duels of the Planeswalkers mélange duels et défis afin de vous apprendre à jouer à Magic. Il s'agit clairement d'un produit d'appel pour vendre plus de cartes papiers mais si vous désirez comprendre le jeu et être moins ridicule lors de votre prochaine partie Live, ce jeu est un bon achat sur lequel nous avons passé plusieurs heures agréables. Ne vous attendez pas à un jeu grandiose mais pour le prix, on en a largement pour son argent.

Note : 7,5/10

test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam  test,magic,cartes,collection,psn,xbox live,steam

Le jeu est disponible sur Steam, PSN et Xbox Live contre une petite dizaine d'euros. A noter qu'à l'achat du jeu, vous recevez un code pour recevoir gratuitement un premier deck papier ainsi qu'une carte exclusive.

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : test, magic, cartes, collection, psn, xbox live, steam

[Preview] Dance Star Party : ça va swinguer ! 
par Aelya

samedi 08 octobre 2011 19:15 5 commentaires

gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move

Lors de la Gamecom, Sony m'a gentiment invité à une démo de Dance Star Party, le nouveau jeu des créateurs de Sing Star mais cette fois-ci dans l'univers de la danse et utilisant le Move.

Pour faire leur jeu, les développeurs se sont fixés 3 objectifs :

- que danser soit fun

- que le jeu soit un party game

- que la musique soit la meilleure

Le jeu comprendra donc 40 chansons, dont une dizaine sera localisée suivant les pays.

Pour chaque chanson, il y aura quatre danses dispo : Débutant, Intermédiaire, Professionnel et Partenaire

gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move

Le move en main, on peut donc commencer. Il faut imiter les mouvements du danseur au milieu de l'écran. Le score, basé sur un système de cinq étoiles, se calcule par rapport à votre façon de suivre ses mouvements surtout que les mouvements du danseur original ont été enregistrés grâce au Move qu'il tenait en main.

Le clip original de la chanson apparait à gauche de l'écran et les paroles défilent façon Karaoké, ce qui est assez sympa, tandis que les prochains gestes sont indiqués au fur et à mesure.

Le mode Partenaire est dispo pour chaque chanson et les deux danseurs ne se contentent pas de danser côte à côte mais interagissent entre eux. Ainsi, ils tournent l'un autour de l'autre, se passent devant derrière, s'attrapent les bras...

gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move

Un mode Party existe également où cette fois-ci on peut compter de 2 à 20 joueurs. Cela ne veut pas dire qu'on pourra utiliser 20 Move, mais plutôt qu'on pourra jouer de façon conviviale.

Enfin, un mode Dance Studio permettra de s'entrainer sur les danses de la tracklist, de créer ses propres danses ou encore de faire de l'exercice. Cette dernière option donne la possibilité de combiner plusieurs chansons et de compter le nombre de calories brulées ! On pourra même garder ces données pendant plusieurs mois et ainsi mettre au point un véritable entrainement physique.

gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move gamescom 2011, sony, dance star party, PS3, singstar, Move

Comme pour tous nouveaux jeux qui se respectent, des fonctionnalités communautaires sont prévues : on pourra enregistrer nos vidéos et les uploader sur les différents réseaux sociaux.

Enfin, chose surprenante^^, de nouvelles chansons seront disponibles via des DLC.

Franchement, Dance Star Party a l'air sympa et j'avoue aimer ce genre de jeu malgré mon sens du rythme digne d'une enclume. Reste à voir si les chansons disponibles me donneront envie de l'acheter.

        

dans Event, Gaming, Preview, PS3, Salons
Tags : preview, gamescom 2011, sony, dance star party, ps3, singstar, move

[Test] Madden NFL 2012 : le foot US comme si vous y étiez (nous on y est ;-) ) 
par Quantic

mercredi 05 octobre 2011 19:30 4 commentaires

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

Le renouvellement des licences sportives EA, c'est comme les saisons, ça revient chaque année, cela ressemble beaucoup à l'année d'avant mais on ne sait jamais s'il y aura plus de soleil ou plus de pluie (traduction : beaucoup de nouveautés ou un simple copier/coller).

Je ne suis pas un grand fan des licences sportives et les débats annuels accompagnant la sortie du dernier FIFA vs PES me laissent de marbre mais pour le foot US et Madden, je fais une exception.

Même si je suis certain que peu d'entre-vous seront passionnés par ce test, le fan de foot US que je suis se réjouit chaque année de la sortie d'un nouveau Madden.

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3  test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

Que de chemins parcourus depuis mes premiers émois sur Madden NFL 92 sur ma Mega Drive !

Chaque année, cette licence culte aux USA (qui trône régulièrement parmi les meilleures ventes annuelles) améliore légèrement la recette qui fait d'elle la meilleure simulation de foot US... Et de loin.

Le passage à la Next Gen il y a quelques années avait été très bénéfique à la série en proposant des animations 3D des joueurs totalement bluffantes mais en dehors de cet aspect technique, cette licence reprend quasiment tout du monde du foot US professionnel. Du mode franchise ultra complet vous permettant de gérer votre équipe favorite de A à Z au mode star vous permettant de développer votre propre joueur, ce jeu est une véritable encyclopédie ultra-complète de la discipline.

Mais tout cela ne serait rien sans le gameplay tip top des matchs. Avec des choix de stratégies quasiment automatiques pour les débutants aux modes full manuels pour les pros (qui ont même la possibilité de changer les routes des joueurs), le jeu est abordable pour tout amateur qui connait un minimum le foot US.

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3  test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

Et une fois le ballon en jeu, les différents postes sont quasiment tous contrôlables, en commençant par le quarterback, bien sûr mais on peut même contrôler le bloqueur qui ouvre la voie à son running back. Quel que soit votre poste préféré, vous pourrez l'occuper virtuellement avec une maniabilité améliorée à chaque épisode.

Vous aurez compris que je suis fan de cette licence exceptionnelle mais est-il pour autant utile d'acheter cette mise à jour si l'on possède la version 2011 ?

C'est toujours le même problème avec les mises à jour annuelles de EA Sports. Si vous êtes un fan absolu de foot US, je répondrai très simplement : oui, naturellement, c'est indispensable, ne fut-ce que pour jouer en ligne contre d'autres passionnés.

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3  test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

Mais pour les moins intégristes, la mise à jour se justifie nettement moins.
Pour ma part, je jouais encore sur la version 2009 et ait donc sauté les éditions 2010 et 2011. Et j'ai été bluffé par le nombre d'améliorations rendant ma version totalement obsolète. Un rythme d'achat d'un exemplaire tous les deux ans me semble donc le meilleur équilibre possible.

Concernant les spécificités de cette édition 2012, il faut surtout insister sur le nouveau système de collision qu'EA applique d'ailleurs également à FIFA et NHL. Dans le cas de Madden NFL, c'est vraiment un plus, particulièrement dans le jeu de courses où l'on a beaucoup plus l'impression de contrôler son joueur et de faire la différence par un cut bien placé.

Au moment des ralentis, j'ai été très impressionné par la qualité des animations. Précédemment, on avait déjà presque l'impression de regarder un match à la télé mais certaines transitions faisaient mal aux yeux, tellement elles étaient hachées, ce problème est maintenant quasiment résolu.

Vu la qualité visuelle de ce jeu, je rêve déjà de ce que cela donnera sur la prochaine génération de consoles !

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3  test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

Conclusion

Il est toujours difficile de noter un jeu EA Sports et ses mises à jours annuelles. Le millésime 2012 de Madden NFL est une bonne année, sans doute meilleure que les petites années 2010 et 2011 et justifie sans doute la mise à jour si comme moi vous aviez passé votre tour depuis quelques années.

Le système de collision amélioré et les multitudes de petites améliorations font de cette licence, un incontournable pour tout fan de foot US.

S'il s'agissait du premier jeu de la licence ou qu'Electronic Arts ne le mettait à jour que tous les 3-4 ans, il mériterait un 9/10 facile mais vu le rythme de mise à jour annuel et le peu d'améliorations d'année en année, je serai un peu plus sévère tout en me répétant : Si vous aimez le foot US (ou que vous aimeriez mieux le comprendre) et que vous n'avez jamais joué à un Madden ou que votre version date de 2-3 ans, foncez, c'est le meilleur jeu du genre. Si vous avez déjà une version 2011, testez la démo pour sentir si les changements vous semblent indispensables.

Ma Note : 7,5/10

test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3  test,madden nfl,ea sports,electronic arts,sport,ps3

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : test, madden nfl, ea sports, electronic arts, sport, ps3

Sonic Generations, le hérisson bleu au sommet de sa forme 
par Quantic

lundi 03 octobre 2011 19:45 3 commentaires

 preview,sonic,sonic generations,sega,gamescom 2011

Pour fêter les 20 ans de Sonic, Sega a décidé de ressortir sa mascotte de toujours de sa retraite anticipée et il faut reconnaitre que le grabataire a de beaux restes devant lui. Nous avons ainsi pu nous essayer quelques minutes à ce nouvel épisode du hérisson bleu lors de la Gamescom 2011.

Sega a bien retenu la dure leçon de ses tentatives ratées d'adaptations de Sonic à la sauce 3D et a placé la vitesse au coeur de son jeu. Ainsi, chaque monde pourra se jouer de deux façons totalement différentes : un mode classique où vous avez presque l'impression d'avoir rebranché votre Mega Drive, hormis quelques effets de profondeur assez sympathiques et un mode moderne où vous contrôlez Sonic en vue arrière mais avec une telle vitesse que le jeu se transforme presque en jeu de course.

Les deux modes se complètent bien et gardent tous les deux le gameplay Sonic, à savoir un scrolling ultra rapide et une chasse aux anneaux qui tourne à l'obsession.

preview,sonic,sonic generations,sega,gamescom 2011  preview,sonic,sonic generations,sega,gamescom 2011

Attendons de mettre la main sur le titre pour donner un avis définitif mais Sega tient sans doute son Sonic le plus réussi depuis l'époque des 16 bits !

Sonic Generations est annoncé pour le 4 Novembre sur PS3, Xbox 360 et 3DS.

Pour les fans du hérisson bleu, ne ratez pas ce magnifique collector.

preview,sonic,sonic generations,sega,gamescom 2011

        

dans Gaming, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : preview, sonic, sonic generations, sega, gamescom 2011

[Preview] Ridge Racer Unbounded, créer vos propres circuits ! 
par Aelya

jeudi 29 septembre 2011 19:09 3 commentaires

ridge racer,ridge racer unbounded,namco bandai,gamescom 2011,ps3,xbox360

Lors de la Gamescom, les développeurs de Bugbear Entertainment ont mis l'accent sur un des aspects de Ridge Racer Unbounded, le City Creator.

Cet outil va nous permettre à nous autres joueurs de créer nos propres circuits.

Le City Creator se présente comme un damier de 8x8 carrés (pour les moins doués en math comme moi - j'ai fait Littéraire - cela fait un total de 64 carrés) de 250m sur 250m (soit 4km² - si c'est faux, prenez-vous en à Quantic, c'est lui qui a fait le calcul ;-)).

Pour le remplir, on a le choix entre des bloc de 250x250 ou des plus gros de 250x500. Il existe des types de blocs différents, que ce soit par leur zone (urbaine, "rurale") ou leur contenu (pont, tunnel, virage, ligne droite...). Certains blocs contiennent des raccourcis.

ridge racer,ridge racer unbounded,namco bandai,gamescom 2011,ps3,xbox360

Chaque bloc se tourne comme on le désire et s'emboîte avec n'importe quel autre bloc. Si un bloc nous plait beaucoup, on peut l'utiliser autant de fois qu'on le désire, d'autant que les blocs reprendront les décors des courses "officielles" du jeu.

Créer un circuit peut donc s'apparenter à un jeu de Lego : on prend un bloc, on l'imbrique dans le damier, puis on en prend un deuxième, un troisième... Et c'est l'impression voulue par les développeurs du jeu, cet outil de création devant être accessible et fun.

Les courses ainsi assemblées peuvent former un cercle ou aller d'un point à un autre. A l'heure actuelle, un bloc spécial ligne d'arrivée/départ est nécessaire mais les développeurs travaillent encore sur ce point.

ridge racer,ridge racer unbounded,namco bandai,gamescom 2011,ps3,xbox360 ridge racer,ridge racer unbounded,namco bandai,gamescom 2011,ps3,xbox360

Pour chaque circuit créé, l'IA fonctionne sans adaptation nécessaire et il sera possible de jouer le circuit en multi et de le publier en ligne.

Je n'ai pas pu tester moi-même, le développeur gardant farouchement sa manette, mais il a créé un circuit devant nos yeux pour jouer dessus. La piste s'enchainait sans problème d'un bloc à l'autre, la transition étant principalement visible lorsque le décor changeait brusquement (attention, je dois avouer ici ne pas être une experte en jeu de course, d'autres regards plus experts repéreraient peut-être cela plus facilement). De même, l'IA suivait correctement la piste.

Ce mode de création de course s'annonce donc sympathique et permettra de rallonger la durée vie du jeu, reste à voir si le jeu donnera envie de créer des courses^^

        

dans Event, Gaming, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : preview, ridge racer, ridge racer unbounded, namco bandai, gamescom 2011, ps3, xbox360

[Test] Resistance 3, Les chimères n'auront pas le dernier mot ! 
par Quantic

mercredi 28 septembre 2011 20:10 5 commentaires

 test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

Avec Resistance 3, sorti début Septembre, Sony se place d'emblée dans le peloton de tête des grosses sorties FPS en ayant pas loin de deux mois d'avance sur ses principaux concurrents (au hasard Battlefield et Call of Duty).

Alors, Sony veut-il couper l'herbe sous le pied à Activision et Electronic Arts en sortant une bombe avant que la guerre du plus gros FPS soit déclarée (comme Square Enix a si bien réussi avec Deus Ex : HR) ou au contraire veut-il se dépêcher d'en vendre un gros paquet sachant que son jeu allait se faire manger tout cru dans une confrontation directe ?

Quand on pose la question, c'est souvent que l'avis est un peu partagé...même si Resistance 3 ne joue pas tout à fait dans la même cour que les FPS militaristes militaires cités plus haut.

test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3  test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

Pour ceux qui débarquent de la Lune, la série des Resistance (née avec la PS3) raconte la guerre sans merci que se livrent les humains et les chimères. Les chimères sont des humains mutants contaminés par des spores venus de l'espace et déposés sur Terre lors de la célèbre (et mystérieuse) chute de météorite à Tunguska en Sibérie en 1908.

En 1957, quand le scénario de cet épisode commence, 90 % de la population est contaminée et les survivants vivent terrés dans l'angoisse d'échapper à leurs agresseurs...

La série des Resistance mixe habilement ambiance post seconde guerre mondiale et attaque de zombies intelligents. L'originalité de Resistance vient surtout de son univers uchronique très riche et auquel on s'attache rapidement.
Mêmes si les personnages et les situations restent très stéréotypés, on arrive quand même à s'intéresser au scénario malgré des cinématiques que j'ai trouvé un peu en deça d'autres productions du même genre.

test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3  test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

L'habitué de la série ne sera pas trop dépaysé par ce nouvel épisode. Les armes sont proches, voire identiques et le gameplay a trop très peu évolué. C'est même le reproche principal que l'on peut faire à Resistance 3 : le peu de changements par rapport aux précédents épisodes. De l'aveu même des développeurs, leur nouveau bébé n'est pas une révolution mais une évolution. Quelques nouvelles armes, une IA légèrement améliorée (mais encore bien souvent crétine), des graphismes un peu plus joli. On sent que la licence arrive à bout de souffle.

Même si le jeu reste agréable pour tout amateur de FPS grâce à son scénario et surtout grâce aux armes chimériennes particulièrement sympathiques, ce nouvel épisode peine à décoller et on arrive au bout de la dizaine d'heure de jeu nécessaire au scénario solo sans grande passion, même si aucun défaut majeur ne vient entacher cette production.

Un peu à l'image d'un Killzone 3 testé en début d'année, Resistance 3 n'a jamais réussi à me faire frissonner même si je ne me suis jamais ennuyé non plus.

test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3  test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

Ne vous attendez pas à un challenge surhumain car le jeu s'avère relativement simple pendant 80% du jeu. La difficulté fait un bond soudain lors des derniers chapitres mais reste tout à fait abordable.

Côté Multi, la campagne peut se jouer en coopération en split screen ou à distance. Comme d'habitude, en split, le jeu est déroutant vu la taille réduite de l'écran et je vous conseille le coop à l'aide du PSN toujours aussi réussi.

Côté compétitif, le multi pourra vous occuper quelques heures de plus avec des modes assez classiques et des maps bien foutues mais n'offre pas un challenge hyper passionnant. Bon à savoir si vous l'achetez d'occasion sans le PSN Pass (la honte de Sony !).

Enfin, production Sony oblige, Resistance 3 a pour mission de vendre du Move et de la télé 3D.

Pour la télé 3d, difficile de vous dire si le jeu est intéressant puisque nous ne sommes pas (encore) équipés.

Pour le Move, on peut dire que le jeu fonctionne plutôt bien, il est sans doute un peu plus difficile qu'avec la manette et le plaisir de jeu n'est pas le même. Le Move est décidément plus adapté à des rails shooters où il ne faut pas contrôler le mouvement de son perso mais le résultat n'est pas non plus totalement désagréable.

test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3  test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

Conclusion

Resistance 3 s'annonçait comme un challenger de luxe pour les grosses productions FPS de fin d'année et c'est probablement le statut qu'il gardera. Fidèle à la licence, Resistance 3 offre un scénario intelligent et un gameplay mélangeant FPS moderne et petites touches old school qui s'intègrent bien.

Pourtant, en y jouant, il m'a toujours manqué ce petit quelque chose qui distingue un bon jeu d'un excellent jeu. Peut-être que les développeurs ne sont pas allés au bout de leurs idées mais j'ai toujours eu une petite impression de manque. L'univers est intéressant mais on n'a pas l'impression d'y vivre réellement. Le gameplay ne plaira pas forcément aux adeptes du skill à tout prix. L'ambiance sonore est réussie mais peu enthousiasmante… C'est vraiment une impression de trop peu qui ressort de cette production.

Si Resistance 4 il y a, on peut espérer que Sony donnera à Insomniac les moyens de rendre son jeu plus complet, plus abouti.

test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3  test,resistance,resistance 3,sony,insomniac,fps,ps3

Néanmoins, si vous êtes fan de la licence, vous y trouverez votre compte mais ne vous attendez pas à des nouveautés en pagaille. Pour les autres, l'univers pourra vous convaincre.

Pour ma part, n'étant pas un grand fan des FPS "militaristes" à venir, je vous conseille de donner sa chance à cette production pas toujours parfaite mais dont l'univers m'a séduit en vous essayant à la démo solo disponible sur le PSN.

Ma Note : 7,5/10

        

dans Gaming, PS3, Test
Tags : test, resistance, resistance 3, sony, insomniac, fps, ps3