Dossier PS VITA : les jeux à ne pas manquer au lancement (2/2) 
par Aelya & Quantic

mardi 21 février 2012 21:28 5 commentaires

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Après notre dossier sur la console en elle-même, voici nos premières impressions sur les jeux que nous avons eu l'occasion de tester ainsi qu'une petite sélection de ceux qui nous font tout simplement envie...

Globalement, on peut constater que les titres disponibles au lancement sont assez variés et que l'acheteur précoce aura tout de suite l'occasion de s'essayer à de très bons titres... On se souvient de lancements récents moins bien fournis même si d'autres très gros titres suivront dans les prochains mois.

A noter que le premier FPS : Unit 13 est annoncé pour la mi-mars et ratera donc le créneau du lancement mais avec le deuxième stick, il y a fort à parier qu'une avalanche de FPS ne tardera pas à partir à la conquête des possesseurs de Vita.

Et vous, pour lesquels craquerez-vous lors de la sortie ?

Nos immanquables

Uncharted Golden Abyss (Sony)

Peut-être le titre le plus abouti et qui met le mieux en avant les capacités techniques de la console.

Ce titre à lui seul mérite l'achat de la console tout simplement parce qu'il réussit à produire une qualité de gameplay identique à une console de salon tout en utilisant les nouvelles possibilités de gameplay de la Vita...

Si vous êtes aussi fans de Nathan Drake que nous, n'hésitez plus, c'est le titre que vous recherchez. Nous vous proposerons un test en long, en large et en travers dès que nous aurons pu le manipuler un peu plus longtemps, mais voilà un titre totalement immanquable.


Wipeout 2048 (Sony)

Le retour d'un très grand classique de la PlayStation dans une version incroyable.

Ce jeu est tellement beau qu'il est difficile de croire que l'on est sur une portable. Bien entendu, il faudra aimer le genre mais nous avons adoré découvrir les capacités de la PS Vita au travers de courses survitaminées.

De plus, c'est le premier titre offrant un multi cross-play avec la PS3, ce qui promet de belles bagarres. Juste un petit bémol relatif aux temps de chargements qui nous ont quand même semblé un peu long... A confirmer après la sortie.


Everybody's Golf (Sony)

A notre grande surprise, nous vous conseillons également ce titre de golf ! N'étant pas fan de ce genre de jeu, nous l'avons testé sans vraiment beaucoup d'enthousiasme et on ne l'a plus lâché depuis.

Son côté arcade, fun et son système de progression en font un titre accrocheur à souhait.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

On se jettera dessus à la sortie pour les tester.

Escape Plan (Sony)

Peut-être le titre que nous attendions le plus avec Uncharted.

Ce jeu de puzzle annoncé à la GamesCom propose un travail de design unique et semble vraiment mettre en avant les capacités de gameplay de la Vita comme aucun autre jeu du lancement.

Difficile de vous dire tout de suite si les promesses seront tenues mais si vous cherchez un "petit jeu" pour tester votre Vita, celui-ci sera sans doute le meilleur du lancement. En plus, annoncé comme une exclu PSN pour moins de 15 euros, difficile de regretter son achat.


F1 2011 (Codemasters)

A côté de l'excellent Wipeout 2048, il fallait rajouter un jeu de F1 à notre liste et ce F1 2011 s'annonce très complet.

Après des versions consoles de salon et 3DS excellentes, il y a fort à parier que cette version Vita sera également à la hauteur. Sans doute un peu inférieure au niveau graphique par rapport à d'autres jeux de ce lancement, il se rattrapera sans aucun doute sur la qualité de sa simulation et sa reproduction du championnat de F1.

Attention, nous n'avons pas encore pu vraiment le tester mais gardez le à l'oeil si vous êtes fans de F1 !


Rayman Origins (Ubisoft)

Toute console portable se doit d'avoir son jeu de plate-forme au lancement et pour la Vita, ce sera Rayman Origins qui prendra cette place.

Après un épisode sur console de salon vraiment très bon, on peut espérer que le héros d'UbiSoft réitère son succès sur la Vita.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Et les "pourquoi pas" ?

Ultimate Marvel Vs Capcom 3 (Capcom)

Nous n'avions pas été conquis par la version salon de ce titre de Capcom mais si vous cherchez un bon jeu de combat au lancement, ce sera le seul disponible (sauf si vous considérez le très moyen Reality Fighters comme un jeu de combat) et il faut reconnaitre que malgré ses défauts, il reste une valeur sûre du genre.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Motorstorm RC (Sony)

Un Motorstorm à la sauce Micro Machines, en voilà un mélange détonant et au vu des previews de ce titre, la sauce à l'air de bien prendre. A surveiller.

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

FIFA Football (Electronic Arts)

EA Sports décline sa célèbre licence des FIFA sur la Vita dès le lancement avec un titre qui a l'air plutôt réussi et assez proche de son grand frère sur console de salon.

Les fans de football seront aux anges.


Virtua Tennis 4 : World Tour Edition (Sega)

Pas franchement convaincu par sa version console de salon (nous avions bien plus aimé Top Spin 4), Virtua Tennis s'annonce pourtant comme un bon jeu qui comblera facilement les fans de tennis par son côté (parfois un peu trop) arcade mais très complet.

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Enfin, à côté des quelques titres détaillés ci-dessus, voici la liste complète des autres titres prévus le jour du lancement

Army Corps of Hell (Square Enix)

Asphalt Injection (UbiSoft)

Blazblue Continuum Shift Extend (pQube)

Dungeon Hunter : Alliance (Ubisoft)

Dynasty Warriors Next (Koei)

Lego Harry Potter : Années 5-7 (Warner)

Little Deviants (Sony)

Lumines : Electronic Symphony (Ubisoft)

Michael Jackson the Experience (Ubisoft)

Modnation Racers : Road Trip (Sony)

Ninja Gaiden Sigma Plus (Tecmo)

Reality Fighters (Sony)

Ridge Racer Vita (Namco Bandaï)

Shinobido 2 : revenge of Zen (Namco Bandaï)

Touch my Katamari (Namco Bandaï)

 

Parmi les titres "à venir", nous retenons particulièrement

Gravity Rush (Sony)


Mortal Kombat (Warner)


Resistance Burning Skies (Sony)

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Et il y a fort à parier que les annonces vont rapidement se succéder pour garantir des sorties de qualité dans les mois à venir !

Vous voilà maintenant prêt pour ce mercredi 22 Février et le lancement de la PS Vita !

Rendez-vous sur Near très prochainement ;-)

        

dans Gaming, Preview, PS VITA
Tags : ps vita, dossier ps vita, jeux, preview

The Secret World, un MMO pour renouveler le genre ? 
par Quantic

mardi 31 janvier 2012 20:05 3 commentaires

secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo

A défaut d'avoir pu le tâter de nos petites mains, nous avons eu récemment droit à une présentation très complète de Secret World de Funcom.

Ce MMO apparaissait encore très mystérieux jusqu'ici et même s'il me reste encore beaucoup de questions, j'ai pu me faire une meilleure idée de ce que l'on aurait en main en Avril prochain.

Après un Age of Conan en demi-teinte, Funcom a opté pour la simplicité... Pas de classes, pas de niveaux pour votre personnage. Son évolution ne sera donc visible que par son uniforme qui représentera son "orientation" de classe et par son grade auprès de sa société. Il sera ainsi possible d'abandonner le combat aux poings pour l'ingénierie sans devoir recommencer votre perso de zéro. Un bon concept à la base mais toujours difficile à mettre en place dans la pratique.

secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo  secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo

Pour rappel, l'univers du jeu part de l'idée que toutes les légendes, les mythes ou les conspirations sont réelles et trois sociétés se disputent le contrôle du monde et de la connaissance occulte : les Templiers, maître de la tradition, les illuminati, décrit comme les Sea, Sex § Rockfeller et les Dragons, fidèles à la philosophie du changement. Le jeu se déroule plus ou moins à notre époque et la technologie joue un rôle important dans le gameplay.

En mode "solo", j'ai ainsi vu une mission où le gameplay se base sur un habile jeu d'ombre et de lumière. Vous disposez d'une lampe torche qui vous permet de voir autour de vous mais aussi d'être vu par les "monstres" qui se tapissent dans l'ombre ou les joueurs ennemis en PVP... Voir mais être vu ou rester dans l'obscurité, tel sera le choix permanent qui se posera à vous.

Le gameplay solo ne nous en a pas montré beaucoup plus mais reste assez original pour un MMO.

secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo  secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo

En PVP, Funcom reste fidèle à son crédo du PVP de masse opposant des centaines de joueurs avec les battlefields et les Warzones .

Les battlefields constituent la solution pour faire du pvp rapide en proposant une bataille rangée entre sociétés sur une map basée sur un mythe célèbre (comme Stonehenge, Shambhala ou l'El Dorado).

Les WarZones seront l'alternative pour les joueurs cherchant plus de tactique. L'objectif est de contrôler un Artefact particulièrement puissant qui apporte un bonus important à la société le contrôlant. Pour le capturer, il faudra battre les défenseurs sur plusieurs actes successifs jusqu'à contrôler l'artefact. Cela semble assez sexy sur la démo présentée mais dans la pratique, il faut espérer que le lag ne sera pas trop présent.

Difficile de dire que l'on attend ce MMO avec impatience mais Secret World semble être une bonne surprise en proposant un gameplay original pour un MMO. Reste à voir ce que cela donnera une fois que nous aurons mis la main sur le jeu en lui-même.

secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo  secret world,gamescom 2011,electronic arts,ea,mmo

        

dans Gaming, MMO, PC, Preview
Tags : secret world, electronic arts, ea, mmo

[Preview] Prey 2 : quand la proie devient le chasseur 
par Aelya

lundi 23 janvier 2012 20:08 3 commentaires

prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc

J'ai récemment pu assister à une présentation de Prey 2, le spin off de Prey. N'ayant pas joué au premier, j'étais un peu embêtée. Heureusement, les développeurs ont un peu ré-expliqué le principe de ce FPS.

Dans Prey, le héros était enlevé par des extraterrestres et transporté sur une sphère. Là-bas, il devait se battre pour survivre, il était une "proie".

Dans Prey 2, on incarne un nouveau héros, qui lui aussi se fait enlever (depuis un avion), sauf que cette fois-ci, il ne sera pas la proie mais le chasseur.

En effet, transporté sur une autre planète, il devient Bounty Hunter (chasseur de prime) et ça tombe bien car personne n'est totalement innocent dans cet univers.

Pour permettre de traquer ses proies, les développeurs ont décidé de rendre le héros très agile. Il peut ainsi courir, s'agripper aux murs, escalader, tirer en étant suspendu à une corniche... Bref, il n'a rien à envier à Ezio !

Le joueur recevra des missions via un transmetteur pour chasseur de prime ("Bounty Wire). La façon de les accomplir dépendra du joueur : on veut employer la force brute ? Pas de problème. On préfère une approche discrète, c'est possible aussi.

prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc

Pour obtenir des informations, il sera possible de passer par des indics et de les soudoyer ou les brutaliser, et, suivant vos actes, leur réaction changera à votre prochaine rencontre. De même, si votre mission consiste à capturer une cible et à la garder en vie, celle-ci pourra tenter de vous corrompre.

A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle, surtout que le jeu proposera un système de réputation envers les autres PNJ mais aussi envers les autorités locales, commettre trop d'infractions n'étant donc pas forcément des plus judicieux.

Le joueur aura à sa disposition plein de petits gadgets sympathiques tel que des grenades anti-gravité qui soulèveront les ennemis ou encore un système permettant de sauter de haut sans se faire mal.

prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc

La ville que nous avons vue était très sombre avec un aspect un peu sale collant bien à l'ambiance "chasseur de prime" du jeu. Cette ville avait un aspect assez vertical pour forcer le joueur à exploiter les possibilités de déplacements du héros. Les PNJ étaient assez vivants et avaient des réactions différentes suivant que l'arme du héros étaient apparente ou pas.

Certains mini-events sont également présents : par exemple, quelqu'un se fait attaquer, on peut décider de l'aider ou non, ce qui vous permettra d'obtenir de nouvelles missions ou de nouveaux contacts et influencera votre réputation.

Prey 2 proposera donc un monde assez ouvert où le joueur jouit d'une grande liberté aussi bien dans ses déplacements que dans les choix qu'il est amené à faire. Même si je ne suis pas une très grande fan des FPS, cet aspect du jeu m'intrigue et me donne envie de suivre son évolution.

Reste à voir ce que cela donnera réellement à sa sortie courant 2012 sur PC, XBOX360 et PS3.

prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc prey 2,prey,human head studios,bethesda,gamescom 2011,preview,fps,ps3,xbox360,pc

        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : prey 2, prey, human head studios, bethesda, preview, fps, ps3, xbox360, pc

[Event] Soirée Namco Bandai : le décolleté d'Ivy est bel et bien de retour ! 
par Aelya & Quantic

samedi 14 janvier 2012 19:08 5 commentaires

Ce jeudi soir, nous étions invités par Namco pour une soirée de présentation/preview de leurs prochains jeux.

 soulcalibur 5, ivy, affiche

Et c'est donc avec plaisir que nous avons retrouvé nos amis de GohanBlog, GameForceOne ou Second Impact (parmi bien d'autres) au Claridge à Bruxelles où une bonne dizaine de bornes avaient été installées.

 event,namco, 2012 event,namco, 2012

event,namco, 2012

L'ambiance était bonne mais avec la musique à fond, difficile de profiter des effets sonores des jeux, aussi nous nous limiterons à vous donner une impression générale sur les jeux testés, d'abord parce que nous avons à peine eu le temps de nous essayer une petite vingtaine de minutes à chaque titre  mais aussi parce que certains jeux s'apprécient beaucoup plus dans son canapé qu'au milieu d'une boite de nuit.

SoulCalibur V

La star de la soirée était clairement le très attendu SoulCalibur V sur lequel nous avons pu régler nos disputes de ménage à grands coups d'épées.

soulcalibur 5, ivy, afficheLe jeu sort dans à peine trois semaines (notre collector est déjà précommandé ainsi que le Guide officiel en version collector également, ne serait-ce que pour les illustrations^^) et la version que nous avons pu essayer est donc très proche de la version finale et nous sommes hyper enthousiastes.

Bien sûr, Soulcalibur ne change jamais vraiment en profondeur d'un épisode à l'autre et le scénario reste toujours aussi tordu (ici on fait un bon d'une vingtaine d'année dans le futur mais les personnages n'ont pas une ride de plus) mais les combats sont dynamiques à souhait, les persos incroyablement bien modélisés (chaque personnage a deux apparences bien distinctes) et le gameplay s'améliore par petites touches discrètes. Pour les plus curieux, je vous renvoie à la preview plus complète qu'Aelya a publié il y a quelques mois.

Ezio, le fameux personnage invité était jouable mais ne nous a pas particulièrement marqué. Il faut dire que le champion de la furtivité n'a pas vraiment sa place dans un jeu de baston même si certaines de ses attaques sont vraiment sympathiques. D'un autre côté, on pouvait dire la même chose de Dark Vador ou de Yoda dans Soulcalibur IV... En tout cas, Ezio est très bien modélisé et pour ceux qui ont déjà terminé AC Revelations, on peut même dire que les techniques de lifting de la renaissance étaient très efficaces. Il est même dommage que la deuxième apparence d'Ezio ne soit pas celle d'un Ezio plus adulte car ici il semble sorti tout droit d'AC 2.

Soulcalibur V est de loin, le jeu le plus intéressant qui a été présenté. Un fun immédiat, un multi encore plus compétitif. On a adoré... tout comme l'incroyable affiche de lancement du jeu : un gros plan sur le décolleté d'Ivy. Une affiche incroyable et qui, à coup sûr, fera parler d'elle dans les semaines à venir.

Soulcalibur V sera disponible à partir du 3 février.


Ridge Racer Unbounded

 ridge racer unbounded, preview

Nous avions déjà eu une présentation du Track Builder il y a quelques mois mais cette fois, on a pu jouer sur une version non-finalisée qui permet de confirmer que Ridge Racer bouscule un peu les habitudes de la licence.

Pour le peu que Quantic a pu y jouer, cet épisode s'avère vraiment différent. Ainsi, le drift est moins au coeur du jeu que par le passé. Par contre, la nitro permet maintenant de détruire des pans entiers du décor... Et si le pilotage semblait encore un peu mou, la destruction des décors rend vraiment l'expérience originale et intéressante.

En plus des éléments présentés comme destructibles, presque tous les décors peuvent être partiellement détruits, un élément à prendre en compte pour trouver des raccourcis. Cet épisode fera sans soute un peu d'ombre à la série des Need for Speed mais reste à réserver aux amateurs d'arcade pure et dure...

Il est à parier que cette tendance ne changera pas d'ici à la sortie du jeu le 2 mars prochain.


Saint Seya - Les chevaliers du Zodiaque - La bataille du Sanctuaire

saint seya, preview

Un titre légendaire que nous attendions avec une impatience non dissimulée. Nous avons grandi avec le Club Dorothée et le générique des Chevaliers du Zodiaque restera gravée dans notre tête à tout jamais (le premier en tous cas^^). Alors, pouvoir jouer un de nos héros dans un scénario "proche" de l'animé, c'était trop pour nous et on s'est jeté sur la borne avec une impatience non dissimulée.


Mais, et c'est là que ça se gâte, le résultat semble loin de nos espoirs. Graphiquement, le cell shading ne met vraiment pas en avant la PS3 sur laquelle le jeu tournait et il est clair que techniquement, ce jeu aura des années de retard sur la concurrence. Le gameplay s'avère tout aussi décevant... Une succession de combats peu inspirés que l'on peut passer en bashant le même bouton encore et encore.

Alors, on lui laisse sa chance à sa sortie le 29 Février car les conditions du test n'étaient vraiment pas optimales (mode very easy, aucune bande son,…) mais franchement, on craint une déception assez forte des fans de la série.


Inversion

Inversion, preview

Titre peu connu, Inversion, un TPS qui semble assez novateur et qui base tout son gameplay sur la gravité. Nous n'avons pas eu beaucoup le temps de nous y essayer mais après ce court essai, nous sommes convaincus que Namco a débusqué un bon concept. A tenir à l'oeil donc lors de sa sortie le 10 février.

Et pour conclure en beauté une soirée réussie, nous sommes repartis avec un splendide sac Galaga (qui ira à merveille avec notre sac Sonic) ainsi que quelques goodies Namco qui complèteront notre collection. Vous reconnaîtrez d'ailleurs Blinky, la peluche Pac Man que nous vous avions fait gagner il y a quelques mois.

 event,namco, goodies, 2012

event,namco, goodies, 2012  event,namco, goodies, 2012

event,namco, goodies, 2012

Encore merci à Namco pour une soirée réussie et une bien belle occasion de tester leurs futurs titres.

        

dans Event, Gaming, Preview, PS3, Xbox360
Tags : event, namco, preview, soulcalibur 5, saint seya, ridge racer unbounded

[Preview] Dishonored : un jeu à ne pas RATer ! 
par Aelya

vendredi 16 décembre 2011 20:03 3 commentaires

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

j'ai récemment pu assister à une preview de Dishonored, le nouveau bébé des français d'Arkane Studios.

Ce jeu d'action à la première personne a pour cadre l'Angleterre Victorienne de 1900 mais différente de celle que nous connaissons. En effet, les développeurs sont remontés jusqu'en 1666, à l'époque de la peste, et ont dévié.

Ainsi, la Renaissance n'a pas eu lieu et la révolution industrielle s'est passée différemment, l'huile de baleine étant devenue une des principales sources d'énergie. On se retrouve donc dans un Londres envahi par la peste et les rats avec une technologie différente et surtout avec quelques capacités saupoudrées de magie.

Les graphismes revêtent donc un aspect à la fois rétro et futuriste (certaines technologies n'existant pas dans notre monde), souligné par les textures style peintes à la main.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Notre personnage évolue donc dans cet univers particulier. Garde du corps de la reine, il se voit accusé de son meurtre. Il va lui falloir s'évader pour pouvoir remettre les choses au point en prouvant son innocence et/ou en se vengeant.

En effet, les développeurs ont voulu faire un jeu où le joueur décide de la façon dont il joue. On lui donne un arsenal d'outils/capacités et c'est à lui de choisir la façon de les utiliser ! Mais attention, il faudra ensuite en assumer les conséquences. En effet, ces actions influenceront le développement de la ville ou la façon dont certains personnages susceptibles de vous donner des missions vous percevront.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Le joueur peut donc expérimenter et observer l'influence de ses actes sur son environnement. Il lui faudra aussi faire de même avec ses capacités. Déjà, il faudra les choisir suivant la façon de jouer qu'il désire adopter, mais ensuite il pourra tester les différentes combinaisons possibles.

Ainsi lorsqu'on se fait tirer dessus, on peut décider d'utiliser Freeze Time suivie de Windblast et la balle se retournera contre son lanceur ou alors au lieu de windblast, on utilisera possession pour posséder son ennemi et le mettre sur la trajectoire de la balle. Bref, il y a beaucoup de possibilités.

Les rats jouent un rôle important dans le jeu et leur comportement variera suivant leur nombre. Un rat seul fuira tandis qu'en horde, ils attaqueront. Il sera possible d'invoquer une de ces hordes pour lui faire dévorer vos ennemis ou encore prendre possession d'un rat pour infiltrer un lieu (et redevenir un homme en sortant du passage emprunté mais attention la possession serait limitée dans le temps) ou bien s'en servir comme d'une bombe téléguidée.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Dishonored présente bien des atouts : L'aspect bac à sable n'est pas le moindre et son univers original en est un autre. Reste à voir si le jeu tiendra ses promesses à sa sortie en 2012.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Dragon Commander : Incarner un dragon avec un jetpack ! 
par Aelya

mardi 15 novembre 2011 19:27 1 commentaire

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Dragon Commander est développé par Larian Studios et se passe dans le même univers que Divinity II. Voici mes impressions suite à la présentation de leur dernier bébé.

Dans Divinity II, on incarnait le dernier chevalier Dragon, ici, on incarne le premier.

Dans cet univers où la magie et la technologie ont fusionné, votre personnage peut se transformer en dragon (portant un jet pack) pour conquérir un vaste empire.

Le jeu mêle des éléments de RPG, de stratégie et de combats sous forme de dragon.

Ainsi, le joueur peut se rendre dans sa base, un vaisseau spatial, pour consulter ses conseillers et généraux, rechercher de nouvelles technologies, décider quel pays attaquer et rendre visite à sa princesse.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

En effet, le joueur peut décider de se marier. Certains pays sont dotés de tours où de dociles princesses n'attendent que d'être conquises.

Là question immédiate de ma part : et si on joue une fille, les princesses sont remplacées par des princes attendant leur dulcinée partie à la guerre ? Réponse : pour l'instant on peut uniquement incarner un homme  car donner le choix du sexe cela demande d'écrire tous les dialogues en double, cependant, ils vont étudier la question : peut-être en bonus une fois le jeu fini une première fois. Je n'ai pas donc eu de réponse à la vraie question : pourrait-on imaginer un jeu où ce sont les hommes qui attendent patiemment d'être épousés, où l'on fait son petit marché...?

Donc deuxième question : pourra-ton être polygame ? Là le développeur a ri et m'a dit que tout le monde posait cette question, ce n'est pour l'instant pas prévu (on se contente de jeter la princesse par-dessus bord (les femmes sont donc jetables^^)) mais vu qu'il y a "demande", ils vont peut-être le rajouter. 

Bref, le chevalier dragon peut donc après avoir conquis un pays en épouser la princesse. Vous pouvez lui rendre visite et celle-ci pourra vous demander des services. Si vous vous entendez bien avec elle, elle vous offrira même certains avantages, comme des unités à utiliser au combat.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Ainsi dans la présentation, on est marié à une princesse squelette arborant une poitrine faite de fruits (je vous laisse deviner lesquels ;-)) et nous demandant de lui donner une terre pour en faire un pays des morts vivants, mais pour ce faire, il faut expatrier des nains... Un dilemme s'offre donc à nous : en lui disant non, on garde de bonnes relations avec les nains qui forgent nos armes mais en lui disant oui, on obtient de nouvelles unités venant grossir notre armée.

On décide de lui faire plaisir (les dialogues avec les différents personnages sont assez comiques) et nous voilà partis pour la partie stratégique.

Il s'agit d'une stratégie en tour par tour. La carte ressemble à celle d'un jeu de plateau et en fait, les développeurs l'ont d'abord créée sous cette forme et y ont joué ainsi certaines parties durant plusieurs jours. Pour l'instant, ils n'envisagent pourtant pas de commercialiser également le jeu sous cette forme (dommage), cependant, cela leur plairait bien d'inclure quelque chose de c genre dans une éventuelle édition collector (bonne idée !) mais malheureusement, ils n'ont pas la main là-dessus (arf).

Vos unités sont représentées par des cartes avec différentes caractéristiques. Ainsi, celles des cartes données par votre chair chère et tendre varieront selon votre relation avec elle.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Une fois que vous avez décidé de vos actions, là commence le troisième aspect de Dragon Commander et certainement celui qui fera le plus envie : les combats sous forme de dragon.

Il sera bien sûr possible de les passer automatiquement, l'IA calculant qui devrait sortir vainqueur selon les unités présentes. En fait, si on décide d'attaquer plusieurs pays au même tour, il n'y aura pas le choix, vous devrez laisser certaines batailles se faire sans vous mais vous pourrez prendre part à l'une d'entre elles en tant que dragon.

Là les développeurs m'annoncent que, attention, il s'agit d'une version Alpha et qu'ils comptent bien ajouter plus de détails et améliorer les graphismes, cependant j'ai trouvé le jeu déjà très beau ! Les textures étaient vraiment belles, les mouvements du dragon fluides, pour moi, certains jeux sortent moins beaux que ça !

Notre héros en tant que dragon arbore donc un jetpack. Celui-ci, en dehors d'être là parce que c'est cool, a une vraie raison d'être : il permet de ralentir le temps pour éviter des projectiles (en gros du bullet time) et de voyager à très grande vitesse, ce qui est pratique sur des cartes de 20kmx20km

Normalement, du combat au sol sera possible même si je n'ai pu voir qu'un affrontement en plein ciel.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Là, l'objectif consiste à détruire la base de l'ennemi pour gagner la bataille. On est aidé par des généraux aux attributs spéciaux qui influencent vos unités. En gros, on commande nos généraux qui dirigent nos unités.

En tant que dragon, on peut décider d'adopter un comportement agressif ou tactique. On peut donc foncer tête baissée ou jouer un rôle plus défensif (il faut aussi protéger sa base) tout en donnant des ordres à nos généraux.

Notre dragon sera customisable avec différents types d'ailes, de couleurs, de jet packs ou encore de casques.

Conclusion

J'avoue avoir été agréablement surprise par Dragon Commander.

Incarner un dragon est quelque chose qui me plait énormément, ajoutez à ça un aspect RPG et stratégique et vous obtenez un jeu au potentiel énorme !

Bien sûr, il reste à voir si Larian Studios arrivera à tout bien faire tenir ensemble et je croise les doigts pour que cela soit le cas.

Mon seul regret est que l'on sent clairement que le jeu a été pensé par de hommes pour des hommes, avec des éléments assez sexistes (les princesses dans des tours, c'est assez loin de l'image d'une femme moderne et fera principalement sourire les hommes). J'avoue que cela me bloque un peu... Alors, Messieurs les développeurs, quand vous développez un jeu pensez un peu qu'il y a de plus en plus de femmes qui jouent aux jeux vidéo et qui aiment les dragons !

Le jeu est prévu sur PC (c'est toujours en discussion pour un portage sur console) pour 2012.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, Salons
Tags : preview, gamescom 2011, larian studios, dragon commander, divinity, rpg, stratégie, pc

World of Tanks, World of Warplanes, World of Battleships, Wargaming.net ne s'arrête plus ! 
par Quantic

jeudi 03 novembre 2011 19:06 3 commentaires

 world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

Fort du succès de WoT, les russes de Wargaming.net débordent d'idées et semblent bien avoir les moyens de répéter la recette qui a si bien fonctionné avec les tanks : un gameplay "simplifié" et fun associé à un arbre technologique très complet poussant le joueur à avancer dans le jeu encore et encore et tout cela en Free To Play.

C'est ainsi qu'en plus du futur World of Warplanes, Wargaming.net a annoncé récemment World of Battleships. Voici un petit résumé de leur actualité.

World of Tanks

Le succès a été fulgurant avec près de 5 millions d'inscrits et le jeu poursuivra à être constamment amélioré. On nous a ainsi confirmé que le système de camouflage sera entièrement revu dans la version 7.0 du client, prévue courant Novembre, afin de gagner en réalisme tandis que de nouveaux chars vont faire leur apparition.

Les chars français seront sans doute les premiers d'ici à la fin de l'année.

Le système de matchmaking va également être amélioré afin de créer des matchs plus équilibrés et plus intéressants.

world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011  world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

World of Warplanes

J'ai pu assister à une courte démo live du jeu. Celui-ci ne se veut certainement pas une simulation. Ainsi, on commence la partie directement dans les airs sans décollage et la stratégie principale consistera à isoler les avions adverses tout en conservant une énergie (combinaison de la vitesse et de l'altitude) supérieure à sa cible afin de garder toujours l'avantage pendant le dogfight.

Le jeu se contrôlera parfaitement à la souris mais sera aussi jouable au joystick.

A noter que les nuages sont modélisés et qu'il sera possible de jouer à cache nuage avec ses adversaires.

A la fin d'une partie, si vous n'avez pas été détruit, vous aurez la possibilité de tenter un atterrissage. S'il est réussi, vous recevrez un bonus mais s'il est raté, vous devrez payer les réparations...

world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011  world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

Trois grandes catégories d'avions sont annoncées :

- Les légers : Des chasseurs mono-moteur pour du dogfight rapproché.

- Les moyens : des chasseurs lourds qui mitrailleront à distance.

- Les lourds : Des bombardiers qui auront probablement des missions de destruction au sol à remplir en se faufilant parmi les chasseurs.

Pour ce que j'en ai vu, le jeu s'annonce vraiment fun et à la portée de tout le monde, un peu comme WoT finalement.

world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011  world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

World of Battleships

L'annonce du jeu est encore assez récente, il y a donc peu d'informations.

J'ai néanmoins pu apprendre que 4 catégories de bateaux sont prévues : Les frégates (légères et rapides), les embarcations moyennes, les croiseurs et les porte-avions qui ne pourront qu'envoyer une salve d'avion vers une cible sans autre contrôle. Les sous-marins sont d'ores et déjà exclus.

Enfin, il n'est pas aujourd'hui prévu d'interactions entre les trois jeux même si l'expérience cumulée dans un jeu pourra être dépensée dans un autre et qu'il est probable que les guerres de clan pourront combiner les trois jeux dans une seule et même carte.

Pas mal de choses aguichantes donc, qui nous promettent des soirées endiablées sur terre, sur mer et dans les cieux !

world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011  world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011  world of tanks,world of warplanes,world of battleships,wargaming.net,gamescom 2011

        

dans Gaming, PC, Preview, Salons
Tags : preview, world of tanks, world of warplanes, world of battleships, wargaming.net, gamescom 2011

Diablo 3, nos impressions sur la beta 
par Quantic

jeudi 20 octobre 2011 19:30 3 commentaires

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Quand j'ai reçu ma clé beta pour Diablo 3, je me suis senti comme une gamine de 12 ans devant Justin Bieber... Diablo, c'est un peu mon amour d'adolescent, le jeu qui m'a initié au Hack & Slash gothique, qui m'a fait vivre mes premiers émois en ligne avec un Battle.net tout neuf mais déjà diablement efficace.

Et même si Diablo 2 m'a ensuite un peu déçu, cette licence a toujours conservé mon affection...

Qu'est-ce que vous voulez, on oublie jamais son premier amour...

Bon, j'exagère un peu car bien d'autres jeux m'avaient marqué avant Diablo mais c'est le premier JDR (si on peut l'appeler comme ça) que j'ai pu jouer en ligne. Et à cause de ces prémisses mémorables, j'ai quand même bouffé du MMO pendant les 15 ans qui ont suivi ;-)

Tout cela pour dire qu'avec Diablo, je perds un peu ma neutralité et mon côté fanboy finit toujours par revenir à la surface.

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions  diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Pourtant, petite déception, alors que je m'apprêtais à ne plus dormir pendant 2 mois, j'ai été un peu déçu de la durée de cette première beta privée. Moi qui suis du genre à nettoyer tous les niveaux jusqu'au dernier mob avant de poursuivre les quêtes, il ne m'a fallu que deux heures trente pour terminer la beta. Un peu court pour vraiment se faire une idée (mon perso n'étant que niveau 9) mais suffisant pour savoir que je replongerai !

Et comme il est possible de rejouer le scénario avec chaque archétype (5 différents) et de tester les fonctionnalités en ligne, il y a finalement de quoi bien s'occuper.

Blizzard est en tout cas bien parti pour réitérer sa recette miracle du : "On recycle à peine un gameplay de 15 ans d'âge, on vous le met en HD et vous nous l'achetez par palette". Cette recette peut apparaitre comme bien peu innovante mais elle marche à tous les coups, alors comment la leur reprocher ?

A peine est-on rentré dans le jeu que l'on reconnait instantanément Diablo et force est de constater après quelques heures de jeu que Diablo 3 est tout simplement le Hack & Slash ultime. Et pourtant, le genre a été assez populaire ces dernières années avec la série des Dungeon Siege ou Torchlight pour ne citer qu'eux.

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions  diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Blizzard propose ici un hack & slash épuré, propre sur lui, qui va à l'essentiel : la baston !
Les combats sont incessants puisque l'inventaire a été revu à la hausse et qu'il est très rapidement possible de vendre les objets inutiles sans rentrer en ville. On ne s'arrête donc plus de cliquer comme un fou pour taper sur les mobs et pour récupérer le butin et on ne retourne plus en ville que pour valider une quête ou pour se faire forger une arme plus puissante.

Finis également les parchemins de retour en ville puisqu'une pierre de foyer à la WOW vous facilitera les téléportations.
Au rayon gadget, vous pouvez également invoquer un compagnon (cochon, serpent, oiseau, …) qui s'occupera de ramasser l'or pour vous.

Vous l'aurez compris, le rythme des combats a été revu à la hausse mais c'est aussi le cas de leur intensité. C'est bien simple, ça pète de partout !
Le barbare virevolte de gauche à droite en balançant des grands coups de hache, le demon hunter a une arbalète à poudre et transperce ses adversaires avec une nuée de flèches, le mage a pris option feu d'artifice à l'école, bref, un grand spectacle visuel et les combos sont un bonheur à déclencher.

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions  diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Pour changer du classique hachage de mobs à la chaîne, Blizzard rajoute quelques pauses récréatives puisqu'il est possible de faire s'écrouler le décor sur les adversaires ou de déclencher des bonus d'XP pour une tuerie particulièrement réussie. Vous croiserez également quelques défis comme, par exemple, survivre à un flux ininterrompu de mobs pendant X secondes. Pas des changements fondamentaux mais qui apportent un brin d'originalité et de variété aux combats.

Les puristes auront pourtant parfois un peu de mal à s'y retrouver. Par exemple, les moments de calme où l'on retournait en ville vendre son surplus ont totalement disparu mais vu que le jeu est entièrement tourné vers l'online, l'absence de temps mort est sans aucun doute positive.

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions  diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Et là, je touche à un autre élément qui peut un peu fâcher...

De par sa conception, Diablo 3 est bien plus un MMO instancié qu'un jeu solo puisque chaque partie est gérée par Battle.net et peut être rejointe par d'autres joueurs. Heureusement, vous pouvez bloquer votre partie aux étrangers mais vous serez quand même en ligne, sans sauvegarde locale.

Cela rend le jeu en ligne très simple puisqu'il suffit de choisir son perso et de se lancer dans l'aventure quasi immédiatement avec le monde entier. Bien sûr, cela veut dire aussi qu'il est impossible de jouer sans connexion Internet, ce qui peut être un peu frustrant si vous vous retrouvez au milieu de nulle part, coincé avec des cousins un peu pénibles.

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions  diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

Du côté de l'univers graphique, même si les personnages ne paraissent pas particulièrement beau, le passage à la HD passe plutôt bien puisque les environnements sont fins et détaillés tandis que les effets graphiques sont spectaculaires à souhait mais surtout on retrouve enfin l'aspect dark gothique du premier épisode avec des bouts de cadavres un peu partout, des zombies-torses qui vous attaquent et au final un univers très adulte qui fait plaisir à voir.

Globalement, Diablo 3 s'annonce comme un succès mérité pour Blizzard (un de plus !) puisque tous les éléments qui ont fait le succès de la licence sont toujours présents tandis que les quelques améliorations proposées rendent le jeu plus agréable, plus intense. Les grincheux pourront toujours se plaindre qu'il ne s'agit que du gameplay basique d'il y a quinze ans en HD mais pour ma part, cela suffit à faire mon bonheur.

Il est d'ailleurs étonnant qu'après une béta aussi aboutie et surtout aussi stable (alors que nos ordinateurs ont 3 ans d'âge), Blizzard n'ait toujours pas annoncé de date de sortie. Il est à parier que nous en saurons plus lors de la Blizzcon du prochain week end.

Faites chauffer votre souris, Diablo 3, le destructeur des souris bon marché arrive !

diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions diablo 3,blizzard,beta,preview,impressions

L'avis d'Aelya

Quantic a quasi tout dit, je vais donc tenter de faire court (pour une fois^^) surtout que je suis d'accord avec lui sur cette béta, que ce soit sur le positif ou sur le négatif

Quand on a reçu la clé de la béta, on partait à New York 4 jours plus tard et rien n'était prêt... Pourtant, au lieu de faire nos valises, préparer nos papiers, Quantic et moi avons joué (en fait, heureusement que la béta était courte ;-)).

Le gameplay n'a quasi pas évolué, on a presque l'impression que les développeurs ont simplement passé le jeu en HD mais on s'en fiche : on prend un plaisir fou à jouer et à dégommer du mob. Et c'est ce qui importe au final !

Je n'ai que deux petits regrets mineurs : 1/ on loot une tonne de choses et souvent, les récompenses des quêtes sont moins bonnes que ces loots, et c'est un peu triste. 2/ (Mais celui-ci je le savais bien avant la béta), on ne peut pas personnaliser son perso (sa coupe de cheveux, son visage)... C'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup...

En tous cas, Blizzard a réussi son coup : Diablo 3 est un hit en puissance.

        

dans Coups de Coeur, Gaming, PC, Preview
Tags : diablo 3, blizzard, beta, preview, impressions