[Achat] Le Netbook Asus Eepc 1015 PN, mieux qu'une tablette ? 
par Quantic

samedi 07 mai 2011 17:53 8 commentaires

craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN  craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN

La mode est aux tablettes tactiles : Apple, Motorola, Sony, tous les grands constructeurs s'engouffrent dans ce marché les yeux fermés.

Et même si nous sommes très tentés par ces produits, plusieurs raisons nous empêchent aujourd'hui de craquer pour un de ces nouveaux gadgets à la mode (et pourtant vous savez comme on craque facilement).
La raison principale de notre hésitation est que nous voulons un appareil permettant de gérer facilement le blog en déplacement, donc utiliser un traitement de texte, ce qui est quand même beaucoup plus ergonomique sur un netbook que sur une tablette.
Ensuite, le marché de la tablette tactile ne nous parait pas encore suffisamment mature. Après avoir essayé beaucoup de tablettes du marché, notre conclusion est sans appel. Apple avec son iOS est encore devant Android en termes de facilité d'utilisation et d'ergonomie. L'écart se réduit avec Android 3.0 mais les bugs restent encore trop présents. Il faudra que Google soigne son bébé quelques mois de plus avant qu'une tablette Android arrive à maturité. Quant à l'Ipad, c'est un très beau jouet mais la politique Apple et la centralisation autour d'Itunes sont deux éléments "tue l'amour" pour nous. Nous pestons suffisamment sur nos Iphones pour ne pas remettre le doigt dans l'engrenage tissé par la firme à la pomme immédiatement... et pourtant les geeks que nous sommes ont beaucoup de mal à résister.
Peut-être que les tablettes Playstation que Sony vient d'annoncer nous feront craquer dans quelques mois.

craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN  craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN

En attendant; c'est donc pour un netbook que nous avons craqué ce vendredi, l'Asus Eepc 1015 PN pour être précis. La rolls du 10 pouces.
Nous vous donnerons un avis plus complet d'ici quelques semaines quand nous aurons pu tâter la bête en conditions réelles d'utilisation mais voici nos premières impressions.

Extérieurement, le modèle Blanc (que nous avons choisi) est très classe. La coque parait solide et n'attire pas trop les traces de doigts (à l'inverse des versions "colorées"). L'écran 10,1 pouces affiche une résolution de 1024 X 600, et offre un très bon contraste. La résolution aurait pu être un poil meilleure et afficher de l'HD mais on ne peut pas tout avoir. Le clavier est très agréable à utiliser et offre des touches suffisamment grandes et un trackpad quasiment plus grand que celui de mon notebook.

Au niveau connectivité, 3 ports USB (malheureusement pas en version 3), un port HDMI, un port VGA et un lecteur de cartes constituent une très bonne offre. L'appareil embarque un disque dur de 250 GB, propose 1GB de Ram (un peu juste, on envisage de doubler la RAM) et tourne sous un Atom N570 à double coeur, un processeur plus que correct pour un netbook. Avantage de ce modèle, il embarque également une puce NVIDIA ION, bien plus performante que le processeur graphique Intel intégré...Mais son activation diminue l'autonomie.
L'appareil reste très compact, assez fin et pèse avec la batterie moins de 1,4 Kg. Il est donc facile à mettre dans un sac mais nous verrons à l'usage.

craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN

craquage,achats,netbook,vie du blog,preview,asus eepc 1015 PN

Comme expliqué plus haut, nous voulions un netbook afin de pouvoir travailler facilement sur le blog lors de nos déplacements mais nous voulions aussi un appareil compact capable d'être utilisé pour du multimédia voir du jeu.
Concernant l'aspect gaming, il ne faut pas espérer faire tourner Crysis dessus, c'est sûr mais pour des jeux un peu plus anciens, cela devrait passer sans problèmes.
On vous proposera un avis plus détaillé d'ici quelques semaines lorsque nous l'aurons utilisé en situation réelle.

        

dans Craquage, Déballage, Geek, PC
Tags : craquage, achats, netbook, vie du blog, preview

[Annonce] Assassin's Creed Revelations : le retour d'Ezio pour fin d'année 
par Aelya

jeudi 05 mai 2011 18:54 1 commentaire

Aujourd'hui nous avons découvert que notre chat a des puces. Nous n'étions donc pas de très bonne humeur.

Heureusement, Ubisoft est là pour nous remonter le moral avec des nouvelles d'Assassin's Creed.

En effet, Ubisoft vient d'annoncer le sortie du prochain opus, Assassin's Creed Revelations, pour fin 2011 (à temps pour Noël ?) sur PS3, Xbox360 et PC.

Ce nouvel épisode est présenté comme l'ultime volet de la trilogie centrée autour d'Ezio, celui-ci revenant donc pour une dernière aventure.

Ezio ira sur les traces d'Altaïr, son ancêtre, et voyagera jusqu'à Constantinople où, bien entendu, une armée de templiers l'attendra.

Le mode multijoueur sera toujours présent avec plus de modes, de persos et de cartes.

Enfin, Assassin’s Creed Revelations offrira également un nouveau gameplay présenté comme révolutionnaire qui permettra aux joueurs de manipuler les souvenirs de Desmond via l’Animus afin de décrypter son passé et d’influencer son futur. On se demande à quoi cela va ressembler.

Quantic et moi sommes très impatients : nous sommes de grands fans de la saga.

Maintenant, je m'interroge...

On sait qu'Ezio sera le héros de cette aventure, on peut donc définitivement faire une croix sur un personnage féminin. La question est donc : quel âge va avoir Ezio ? Il n'était déjà plus tout jeune à la fin de Brotherhood et dans l'unique screenshot fourni par Ubisoft, il a l'air d'avoir un bouc assez grisonnant... Enfin, du moment qu'il est classe, cela m'ira^^

Autre interrogation : dans le mode multi-joueur, aura-t-on enfin droit à une parité homme/femme pour le choix des persos ? Cela reste à voir^^

En tous cas, j'ai hâte de connaître la suite de l'histoire, Brotherhood se finissant par un terrible cliffhanger! Vivement la fin d'année ! Par contre, il va vraiment nous falloir deux consoles et deux télés d'ici là...

assassin's creed, Revelations, ubi soft, Ezio

        

dans Buzz, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : assassin's creed, revelations, ubi soft, ezio

[Test] Dragon Age 2 : un faux RPG ? 
par Aelya

lundi 02 mai 2011 19:35 5 commentaires

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Je n'ai pas fini Dragon Age : Origins. C'est à cause de mon perfectionnisme. J'ai commencé le jeu, fait une dizaine d'heures, voire plus, et il y a eu un update du PSN qui faisait planter le jeu toutes les 15 minutes. Le temps de réaction d'EA a été assez long et je suis passée à un autre jeu.

Mon expérience du premier opus est donc assez limitée (et lointaine), ce qui fait que lorsque j'ai commencé Dragon Age 2, je ne me suis pas sentie forcée de le comparer à son ainé. Et c'est peut-être pour cette raison que ce jeu ne me déplait pas tant que ça.

En effet, beaucoup reprochent à Dragon Age 2 des mécanismes simplifiés, un manque d'envergure, des personnages moins profonds, des combats moins tactiques... tout cela en rapport avec Origins. Si on oublie cette comparaison, le jeu devient tout de suite un peu mieux. Beaucoup de tests pénalisent le jeu parce qu'il est une suite décevante, ce qui est vrai : au lieu d'ajouter des fonctionnalités, Bioware en a supprimées, ainsi que simplifié le gameplay...

Mais est-ce une raison pour diaboliser Dragon Age 2? Ne prend-on vraiment aucun plaisir à y jouer?

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3  RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Commençons par l'histoire.

Celle-ci débute de façon intéressante dans le sens où elle est racontée par Varric, un nain qui s'avérera être un de vos compagnons d'aventures. D'ailleurs, celui-ci a une tendance pour l'exagération et le premier combat contre un ogre est joué de deux manière : le preux héros qui transpire à peine sous l'effort puis la personne ordinaire qui manque de se faire tuer. Cette dichotomie est très intéressante, dommage qu'elle ne réapparaisse pas souvent dans le jeu.

Le jeu commence donc par la fuite de votre personnage de son village natal pour aller trouver refuge à Kirkwall. Là-bas, vous allez devoir faire votre place, de simple réfugié à Héraut de Kirkwall.

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Côté personnalisation, vous pouvez choisir votre classe (mage, guerrier ou voleur) et votre sexe. Ensuite, à chaque niveau, vous gagnez 3 points à dépenser dans des caractéristiques et 1 point à mettre dans une capacité. Aux niveaux 7 et 14, vous obtenez un point de spécialisation à mettre dans l'une des 3 disponibles. Mon perso est bien entendu une femme. J'ai longtemps hésité pour la classe mais ai finalement opté pour une voleuse.

Côté fringues armures, il est possible de ne pas afficher le casque, ce qui est une très bonne nouvelle, ceux-ci étant vraiment laids... En fait, le look des armures en général n'est pas très flatteur pour les persos féminins. Sinon, l'autre problème est que l'on peut looter des armures pour d'autres classes que la nôtre mais que l'on ne peut pas les donner à nos compagnons : ils refusent de porter autre chose que leurs propres vêtements. Un peu frustrant, surtout pour une fille^^.

  RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Parlons de nos compagnons, justement.

C'est nous qui leur attribuons leurs points de caractéristiques et de capacités, même si vous pouvez faire un auto-level up.

Il est possible de devenir les meilleurs amis du monde avec eux ou d'en faire vos rivaux, l'un et l'autre leur donnant une capacité spéciale. En effet, vos compagnons ont leurs propres caractères et motivations. A chaque fois que vous prenez une décision (s'ils sont dans votre groupe), cela influe sur votre relation. Par exemple, Fenris est un ancien esclave qui a souffert des expériences d'un magicien, à chaque fois que vous prenez parti pour un magicien, vous gagnez des points de rivalité avec lui.

Le plus sympa est que l'on peut aussi flirter avec eux et même plus, que l'on soit amis ou rivaux. J'avoue avoir eu beaucoup de mal à choisir sur qui jeter mon dévolu : Anders ? Sébastien ? Fenris ? Isabela ? J'ai donc flirté avec les quatre pour finalement me décider pour Fenris... Mais chut, ne dites rien à Quantic ;-)

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Chaque personnage a une série de quêtes qui lui est propre, nous permettant d'en apprendre plus sur eux. Cependant, certaines se révèlent assez sommaires au final.

C'est d'ailleurs le cas de pas mal de quêtes du jeu. On est assailli de quêtes de partout, sans trop savoir d'où elles viennent et au final, on les fait sans trop savoir à quoi elles correspondent. Et pourtant certaines découlent de choix faits dans des quêtes précédentes (tuer ou laisser en vie untel, aider cette esclave...) car il est possible de répondre de façons différentes et de faire des choix qui influencent l'évolution du scénario.

Il est cependant très rare qu'une quête ne finisse pas en combat généralisé.

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Les combats sont d'ailleurs assez vifs. Il est assez difficile de se montrer stratégique. On définit à l'avance les tactiques que les compagnons doivent utiliser et leur rôle (Tank, Healer,...). En général, il suffit de bourriner sur un bouton et cela passe tout seul, seuls les boss et combats finaux pouvant poser un peu plus problème, et encore... Il est possible de passer d'un personnage à un autre pour leur donner un ordre mais cela n'est pas toujours au point.

L'exploration est quasi inexistante. La ville et ses environs sont divisés en quartiers et il suffit de choisir sur la carte où aller pour s'y retrouver, surtout que les quêtes sont représentées par une grosse flèche juste au-dessus. Les grottes, entrepôts ou autres lieux instanciés se ressemblent tous (suivant le fameux principe couloir/monstre/trésor) et il n'est pas rare de se retrouver dans la même grotte que celle à l'autre bout de la carte.

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

Conclusion

Malgré tous ses défauts, j'avoue prendre un certain plaisir à jouer à Dragon Age 2. En fait, à cause de mon perfectionnisme aigu, j'ai fait toutes les quêtes annexes de l'acte I, à tel point que le jeu, pensant que j'étais bloquée et qu'il me manquait la somme nécessaire pour passer à la suite, a créé une quête pour m'offrir cette somme. C'est d'ailleurs peut-être symptomatique du vrai problème du jeu : une simplification à outrance, le joueur étant tenu par la main de bout en bout.

En passant outre ce gros défaut, en jouant sans se prendre la tête et en sachant que ce n'est pas un RPG, Dragon Age 2 reste malgré tout un jeu vraiment sympa à jouer... En fait, j'aurais même envie de le recommencer avec une petite mage....

Ma note : 7/10

Remarque : Les screenshots de cette note ont été pris avec notre appareil photo pendant que je jouais pour que vous puissez voir autre chose que les images officielles (et la tête de mon perso). N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez^^

RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3 RPG, Dragon Age, EA, Bioware, suite, ps3

        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : rpg, dragon age, ea, bioware, suite, ps3, test

[Craquage] Deus Ex Human Revolution Collector's Edition 
par Quantic

samedi 30 avril 2011 19:49 7 commentaires

craquage,deus ex,ps3,collector

Tandis qu'Aelya vient de rentrer de shopping après avoir lamentablement craqué sur un bon paquet de Mangas et de Blu-Ray (dont elle parlera peut-être la semaine prochaine), j'ai moi aussi craqué puisque j'ai précommandé dans mon magasin favori l'Edition Collector (très limitée) de Deus Ex : Human Revolution.

La plus grosse décision que j'ai eu à prendre était la version : PC ou PS3/Xbox360 ?

En effet, Deus Ex (premier du nom) est un de mes jeux cultes et je l'ai bien entendu connu sur PC. Je devais donc choisir entre la facilité du combo clavier-souris et le confort de mon canapé.

Et à ma grande surprise, j'ai finalement succombé à mon confort en le précommandant en version PS3... J'ai honte. Me voilà devenu un consoleux ;-)

Voici quelques images de l'Edition qui m'attendra le 26 Août.

craquage,deus ex,ps3,collector

craquage,deus ex,ps3,collector  craquage,deus ex,ps3,collector

craquage,deus ex,ps3,collector   craquage,deus ex,ps3,collector   craquage,deus ex,ps3,collector

craquage,deus ex,ps3,collector   craquage,deus ex,ps3,collector

Enfin, à ma grande surprise, j'ai également pu réserver mon exemplaire de Duke Nukem Forever : Balls of Steel Edition (qui sort le 10 Juin) alors qu'il est épuisé à peu près partout. Je n'ai pas hésité longtemps pour le rajouter à ma commande.

craquage,duke nukem forever,ps3,collector

Ne trainez pas pour les précommander si vous tenez à une édition Collector, je ne pense pas qu'elles seront disponibles encore très longtemps !

        

dans Craquage, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : craquage, deus ex, duke nukem forever, ps3, collector

[Teaser] Hunted : un duo de charme et de choc 
par Aelya

jeudi 21 avril 2011 20:59 0 commentaire

J'aime jouer avec Quantic. Après tout, deux gamers qui se sont rencontrés sur un MMO, aiment jouer ensemble.

Cependant, on a souvent un problème sur le choix du jeu... surtout maintenant que la mode est de faire des jeux co-op seulement jouables en ligne, obligeant les pauvres couples/familles à s'acheter 2 consoles identiques, 2 écrans TV et 2 jeux pour jouer ensemble dans la même maison.

Cela représente un sacré budget... Pour l'instant, on ne peut pas se le permettre (il faut dire que Quantic veut des TV de 3 KM de diagonale ;-)).

Nous guettons donc les différents jeux qui sortent et nous demandons à chaque fois si nous pourrons jouer ensemble.

Il semblerait que Bethesda nous ait entendus et nous ait même pondu un jeu co-op sur mesure, Hunted : the Demon's forge.

bethesda, Hunted, co-op, teaser,

En effet, dans ce jeu se passant dans un monde ambiance Dark Fantasy (par cela entendez Moyen-âge assez sombre avec de la magie, des elfes, des orcs, etc. Bref du classique.), on incarne un duo composé d'une elfette sexy, E'Lara douée pour les attaques à distance, et d'un gros baraqué, Caddoc, prédisposé aux combats au corps à corps. La co-op fonctionnera en écran splité ou via le jeu en ligne.

Pour Quantic et moi, c'est parfait! Même si je devrai certainement le convaincre de prendre l'homme ;-)

bethesda, Hunted, co-op, teaser, bethesda, Hunted, co-op, teaser, bethesda, Hunted, co-op, teaser,

En plus, dans les vidéos déjà disponibles, on voit les deux protagonistes s'échanger des petites piques bien sympathiques^^ Les développeurs insistent aussi sur le fait qu'ils ont conscience que E'Lara et Caddoc ressemblent aux clichés du genre (l'elfette archer et le guerrier baraqué) mais que justement, ils les ont pris à contrepied et que, par exemple, ils ont fait d'E'Lara la fonceuse du duo.

Le scénario est assez classique : des monstres attaquent des villages et enlèvent leurs habitants, notre duo de charme et de choc, des mercenaires en fait, doit découvrir où ils ont été emmenés. Mais bien sur, cela n'est que le début de leur aventure qui se révèlera bien plus tortueuse et compliquée que ça, d'autant plus que les rêves de Caddoc sont hantés par une femme étrange, Séraphine, les exortant à résoudre ce mystère.

bethesda, Hunted, co-op, teaser, bethesda, Hunted, co-op, teaser,

Les mécaniques de combat ont l'air vraiment sympa et de bien exploiter la partie co-op du jeu avec des attaques qui se combinent entre elles. Par exemple, E'Lara gêle un ennemi et Caddoc l'explose ensuite. Si l'un des deux vient à mourir, le second peut facilement le ranimer s'il se trouve dans sa ligne de vue.

La sortie d’Hunted est prévue le 3 juin 2011 sur Xbox 360, Playstation 3 & PC et j'avoue l'attendre avec une certaine impatience et ce pour différentes raisons:

  • le contexte médiéval fantastique, univers plus si souvent exploité que ça pour des jeux co-op,
  • les persos assez charismatiques,
  • la co-opération, sur écran splitté et/ou en ligne

bethesda, Hunted, co-op, teaser, bethesda, Hunted, co-op, teaser,

 Je risque donc fort de craquer le 3/06/2011! Par contre pas encore d'édition collector annoncée...

Pour découvrir plus de détails sur le jeu, je vous invite à regarder les vidéos suivantes (qui sont aussi sur notre chaine Youtube) et à visiter le site officiel du jeu.

Le Making Of du jeu:


The Hunted : Power of two

Le Trailer

        

dans Gaming, PC, PS3, Sexy, Xbox360
Tags : bethesda, hunted, co-op, teaser

[Teaser] Battlefield 3, la nouvelle référence du FPS ? 
par Quantic

vendredi 15 avril 2011 23:16 0 commentaire

Un très court article ce soir... juste pour vous faire partager mon incroyable envie de jouer à BattleField 3.

J'avais un peu perdu cette série de vue mais avec la vidéo ci-dessous, je vais replonger, c'est sur !

Vivement l'automne et la sortie du jeu.

        

dans Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : video, fps, electronic arts, teaser

[Test] Stoked Big Air, du freeride pour tous ? 
par Quantic

dimanche 10 avril 2011 12:11 0 commentaire

xbox360,test,namco,pc

Comme nous l'avions annoncé dans notre teaser il y a quelques semaines, nous attendions Stoked comme le Messie. J'exagère à peine !

Privé de ski cette année pour cause de travaux dans l'appartement qui n'ont même pas encore commencé, la neige et la glisse me manquaient déjà et ce n'est pas le fait que Stoked soit un jeu de freeride snowboard alors que je suis plutôt ski sur de jolies pistes damées qui allait gâcher mon plaisir.

C'est donc avec enthousiasme que nous avons glissé la galette dans notre Xbox 360 flambant neuve. Première constatation, mon dieu qu'elle est bruyante cette console... Oui, ça n'a rien à voir avec le test mais quand même, qu'elle est bruyante... Bon, une fois le jeu installé sur le disque dur, ca va beaucoup mieux, je n'ai plus l'impression de faire du snowboard à réacteurs. Revenons-en au sujet du test : Stoked Big Air.

 xbox360,test,namco,pc xbox360,test,namco,pc

Le genre "swnoboard/free ride" se fait rare sur consoles (et encore plus sur PC, c'est vrai) et en attendant le nouveau SSX annoncé pour fin d'année, Stoked semble un bon candidat pour patienter.

Le premier contact est un peu abrupt même en passant par le "très léger" tutorial et il faut tâtonner un bon moment avant de bien contrôler son snowboarder mais une fois ce début un peu laborieux passé, on enchaîne les figures assez facilement en faisant fi de l'apesanteur. Le comportement de glisse est assez réaliste pour un genre de jeu plutôt typé arcade et on prend rapidement pas mal de plaisir à enchaîner les figures les plus folles.

Avec huit montagnes différentes et un nombre impressionnant de challenges, la durée de vie est assez conséquente, mais pourtant, même si les montagnes proposent des styles de glisse assez différents, seul le passionné absolu sentira l'envie de les découvrir toutes sous tous les angles. Le jeu s'avère assez répétitif et le manque de  motivation à réaliser les challenges proposés se fait assez vite sentir. Si les terrains de jeux ne manquent pas, les épreuves proposées restent somme toutes peu nombreuses entre les courses (uniquement contre des fantômes), le Free Ride et les figures imposées.

Le multi est également un peu à la traine puisqu'il ne propose de pas de mode de jeu particulièrement populaire et qu'il n'y a même pas de mode "écran splitté", ce qui aurait pourtant permis au jeu de montrer son côté fun entre potes.

Mais au vu du prix plancher de cette édition (40 euros sur Xbox, 30 euros sur PC), ce sont des défauts sur lesquels tout amateur de glisse virtuelle pourra fermer les yeux.


Conclusion

Un bon jeu de Free-Ride qui pourra vous occuper pendant de nombreuses heures pour un prix de vente plus que raisonnable. Ce ne sera pas le jeu de glisse du siècle mais à défaut de réelle concurrence, il s'impose facilement dans toute ludothèque de fana de glisse qui se respecte. Dommage que ce jeu met un peu trop l'accent sur les figures et pas assez sur les courses, ce qui réserve le jeu aux passionnés de Free Ride qui veulent éviter de se casser tous les os du corps.

Ma Note : 7/10

xbox360,test,namco,pc xbox360,test,namco,pc

Le petit mot d'Aelya

Tout comme Quantic, la neige m'a manqué cette année. De plus, je fus une grande joueuse des divers SSX sur PS2. L'arrivée de Stoked vient donc combler un manque.

La prise en main n'est pas si évidente que ça dans le sens où la jouabilité n'est pas très intuitive. Par exemple, pour accélérer, il faut pousser le pad vers le bas, ce qui a une certaine logique dans le sens où le surfeur se baisse pour accélérer, mais j'aurais instinctivement poussé le joystick vers le haut...

Je regrette un peu le côté fouillis des montagnes où l'on peut facilement rater un défi ou une course. D'un autre côté, cela ajoute un petit challenge : arriver à les trouver, à bien les cibler et appuyer sur le bouton à temps ;-)

Dernière remarque typiquement féminine : la création de son perso laisse un peu à désirer...On a peu de choix et les filles manquent de classe... Dans ces conditions, je crois que je préfère des persos déjà faits mais avec un look vraiment sympa voire décalé.

Cependant, une fois que l'on s'est habitué au gameplay, on est parti pour faire des courses et figures de folie! Et franchement, vu le prix du jeu, si on est fan, cela serait dommage de s'en priver!

Ma Note: 7/10

        

dans Gaming, PC, Test, Xbox360
Tags : xbox360, test, namco, pc, glisse

[Déballage] Cliffs of Dover - IL2 Collector 
par Quantic

mercredi 06 avril 2011 18:53 0 commentaire

déballage,simulateur de vol,pc,collector

Le week-end dernier, nous étions en visite chez mes beaux-parents (donc les parents d'Aelya pour ceux du fond de la classe) à Paris. Voyage que nous effectuons régulièrement puisque nous vivons le reste du temps à Bruxelles.

Et c'est là que j'ai pu encore me convaincre de l'origine de la passion gameuse d'Aelya : son Père !

C'est donc grâce à lui que nous pouvons vous proposer ce déballage de la suite d'IL2, référence des références parmi les simulateurs de vol : Cliffs of Dover.

Mes talents de pilote étant assez limités, je ne donnerai pas un avis sur le jeu en lui-même mais vu le temps que les passionnés ont attendu cette suite, il a intérêt à être bon ;-)

La boîte cache, en plus du jeu, une jolie carte du champ de bataille en tissu (dommage que la nôtre déborde de fils, un point en moins concernant la finition)

déballage,simulateur de vol,pc,collector  déballage,simulateur de vol,pc,collector

déballage,simulateur de vol,pc,collector

Plutôt que de succomber à la mode de ne plus mettre de mode d'emploi (comme EA Sports récemment), Ubi fournit au contraire un magnifique mode d'emploi broché

déballage,simulateur de vol,pc,collector

Et bonheur du fan, une copie du manuel d'instruction authentique du Spitfire I à destination des pilotes de la Royal Air Force durant la seconde guerre mondiale.

déballage,simulateur de vol,pc,collector  déballage,simulateur de vol,pc,collector

Et une petite photo de l'ensemble pour terminer

déballage,simulateur de vol,pc,collector

Un bien joli collector pour un jeu qui mérite d'être découvert même s'il s'adresse avant tout à un public de passionnés.

        

dans Déballage, Gaming, PC
Tags : déballage, simulateur de vol, pc, collector