Déballage du collector Tomb Raider : Survival Kit 
par Quantic

mercredi 06 mars 2013 19:06 3 commentaires

Il est arrivé aujourd'hui même et je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous mon déballage de ce très chouette collector.

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

Comme vous le voyez, il arrive dans une boite métallique aux couleurs de l'Endurance, le navire qui fait naufrage au début du jeu et il se présente donc comme un mini kit de survie.

Dans la pratique ce collector reprend exactement le contenu de l'édition Survival si ce n'est qu'une figurine de Lara est également présente mais détaillons le contenu ensemble.

Commençons par l'exclu de cette édition, donc la très sympathique figurine de Lara d'une vingtaine de centimètres réalisée par Play Arts. Bon, évidemment pour une vingtaine d'euros de plus que l'édition Survival simple, il ne fallait pas s'attendre à des miracles mais je trouve pour ma part la figurine assez réussie à condition d'aimer les figurines articulées. Seul regret : son visage un peu trop ombragé à mon goût mais là aussi, c'est un style de plus en plus courant sur les figurines Play Arts.

tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit  tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit  tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

Vient ensuite le contenu de l'édition Survival en elle-même qui propose :

- Le jeu (ici dans sa version PS3) accompagné d'un DLC spécial proposant des armes supplémentaires

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

- La bande originale (10 titres) malheureusement en téléchargement uniquement

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

- Un petit sac étanche plutôt minuscule... Mais bon qui sait, ça peut servir à la piscine ;-)

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

- un mini artbook un peu basique quand même. On ne regrette pas d'avoir commandé le gros Artbook dont on vous a parlé il y a quelques jours

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

- un poster double face avec d'un côté une magnifique illustration de Lara (on adore)

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

et de l'autre une carte du jeu

 tomb raider,collector,déballage,lara croft,figurine,survival kit

Au final, ce n'est certainement pas le plus beau des Collectors que nous ayons eu en main. Square Enix avait fait mieux avec Hitman Absolution par exemple mais au vu de son prix, cela reste difficile de regretter son achat.

Et puis que ne ferait-on pas pour les beaux yeux de Lara ?

Aelya termine en ce moment même le solo du jeu et devra encore s'essayer un peu au multi mais je peux déjà vous dire qu'elle a succombé totalement à ce reboot. Plus de détails dans notre test d'ici quelques jours.

Et enfin pour ceux qui ne suivraient pas notre Facebook/Twitter (ouh les vilains), sachez que nous lancerons d'ici fin de semaine un très joli concours où vous pourrez gagner des goodies sympa mais aussi votre propre exemplaire du jeu. Soyez au rendez-vous !

        

dans Déballage, Figurines, Gaming
Tags : tomb raider, collector, déballage, lara croft, figurine, survival kit

Wonder Festival 2013 Winter : le plein de nouvelles figurines ! 
par Aelya

lundi 11 février 2013 19:05 6 commentaires

Ce 10 Février se tenait le Wonder Festival 2013 Winter au Japon, un salon où je rêve d'aller car il est dédié aux figurines : les principaux éditeurs y dévoilent leurs prototypes, créent des figurines exclusives et c'est sans parler des Garage Kits souvent splendides que l'on peut acheter sur place.

Bref, l'endroit idéal pour me ruiner^^

Comme cette année, non plus, je n'ai pas pu y aller moi-même, j'ai dû me résoudre à fouiller le web pour voir les futures figurines qui risquent de faire un trou dans mon porte monnaie (si on a encore de l'argent après les achats pour le bébé ;-)).

Voici donc celles qui m'ont tapé dans l'oeil et ont le potentiel de me faire craquer à leurs sorties.

Je vous laisse deviner quelles sont mes préférées^^

Max Factory

De gauche à droite : Kuroyukihime d'Accel World, Sallya de Fire Emblem et Mana Miyuki de se.Kirara

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

De gauche à droite : une Kamael et une Dark Elf de Lineage II et Miku Hatsune version 7th Dragon 2020

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

De gauche à droite : Sakura de Card Captor Sakura, Sheryl Nome de Macross Frontier et Nyarlathotep de Haiyore! Nyaruko-san

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Good Smile Company

De gauche à droite : Sorceress de Dragon Nest, Tsuhiki Araragi de Bakemonogatari et Rin Shibuya de The Idolmaster

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

 Miku Hatsune version Deep Sea Girl

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Alter

De gauche à droite : Melty de Shining Hearts, Saber version Swimsuit de Fate/Hollow Ataraxia et Saber version Type-Moon 10th Anniversary de Fate/Stay Night

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Kazuno de Kyoukai Senjou no Horizon

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Kotobukyia

De gauche à droite : Mistral de Shining Blade et Honda Futayo de Kyoukai Senjou no Horizon 

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato 

De gauche à droite : Maou de Maoyuu Maou Yuusha, Hasegawa Kobato de Boku wa Tomodachi ga Sukunai et Tsutsukakushi Tsukiko de Hentai Ouji to Warawanai Neko

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Wing

De gauche à droite : Fiona de Border Break en deux versions différentes

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato 

Gift

De gauche à droite : Arthur de Eiyuu Senki et Super Sonico version Tiger Hoodie

figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Divers Editeurs

De gauche à droite : Caster de Fate/Extra par Phat! et Blanc Neige de Shining Blade par Yamato.

 figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato figurine,wonder festival,wonder festival 2013 winter,alter,gift,good smile company,kotobukiya,max factory,phat,wing,yamato

Toutes ces photos et les détails de ces figurines (j'avoue ne pas toutes les connaitre) ont été trouvés sur divers sites que voici : wcloudx, Akibahobby, Earlbox, plastikitty, Dengekionline, Tomopo, le site special de Good Smile Company et Max Factory pour l'occasion et sans oublier le forum Figure Maniax et son topic dédié ou le site Figure Maniax lui-même.

        

dans Figurines, Otaku, Salons
Tags : figurine, wonder festival, wonder festival 2013 winter, alter, gift, good smile company, kotobukiya, max factory, phat, wing, yamato

[Craquage] Et quelques précommandes de figurines en plus ! 
par Aelya

mardi 29 janvier 2013 19:27 2 commentaires

Et voilà, mes résolutions de nouvelle année n'auront pas tenu longtemps : j'ai déjà craqué pour deux nouvelles figurines en précommande !

Cette fois, elles n'ont pas un look trop manga et c'est un des aspects qui m'ont plu chez elles !

Mais trêve de bavardages, voilà donc ce qui va faire du mal à notre budget Bébé ;-)

Sigrid of The Thorn par Embrace Japon

 craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

Il s'agit là d'une PVC représentant une sorcière sexy à souhait, d'autant plus qu'elle est cast-off autrement dit, on peut la déshabiller. Argument clé pour convaincre Quantic ;-)

L'apparence sexy de la jolie rousse est renforcée par le mouvement sensuel de sa main qui passe par ses cheveux.

 craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

La position du balai est certes un peu étrange, mais j'adore la frimousse de cette sorcière et l'aspect fripé de ses vêtements. Le socle est également très sympathique, surtout la grenouille qui imite Sigrid avec sa fourchette ;-)

Je n'ai donc pas pu résister : elle est prévue pour le mois de Mai (comme notre bébé, c'était un signe !)^^

The Swan par Asmus Toys.

 craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

Je suis tombée amoureuse de cette figurine et de ses finitions. Il faut dire que c'est de la résine, ce qui fait malheureusement gonfler le prix mais qui permet plus de minutie dans les détails. 

craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

Je trouve son visage simplement magnifique, les cils ourlent des yeux expressifs et au maquillage fort sympathique. Les détails de la chevelure, des plumes et des bijoux sont impressionnants. 

craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

Le fait qu'elle soit mi-cygne mi-femme me permet d'imaginer qu'elle est en pleine transformation, ce qui titille mon imagination. Le socle fourmille également de détails sympathiques, voire mignons^^

Bref, coup de foudre ! J'ai choisi la version noire, mais elle existe également en blanc. Elles sont prévues pour Avril.

 craquage,figurine,embrace japan,asmus toys,précommande

        

dans Craquage, Figurines, Otaku
Tags : craquage, figurine, embrace japan, asmus toys, précommande

[Craquage] Mes dernières précommandes de Figurines 
par Aelya

vendredi 07 décembre 2012 19:15 3 commentaires

Personnellement, je me suis trouvée très raisonnable récemment : j'essaye de ne pas trop craquer et cela me demande des efforts considérables ! Je me tiens quasiment à une figurine par mois (voire deux si elles ne sont pas trop chères^^).

Malgré tout, Quantic me reproche un peu mes précommandes... Je pense que cela est injustifié : ce n'est pas ma faute si les fabricants ou importateurs sont toujours en retard, ce qui fait que je reçois mes figurines toutes en même temps au lieu de bien espacées dans le temps ! Par exemple, là je viens seulement de recevoir mes figurines d'Alice Madness Returns (enfin, je dis figurines mais ce sont plus des action figures) alors qu'elles étaient prévues pour juin, CQFD^^

Bref, cette fois-ci j'ai tenté d'être raisonnable et depuis mon dernier article craquage, je n'ai ajouté que trois figurines à mes précommandes (vu que cela remonte à début octobre, je pense que Quantic devrait me féliciter en m'offrant une figurine^^ Ce qu'il ne fait jamais soit-dit en passant ;-)). 

Mais passons aux figurines en elles-mêmes.

Lors de mon dernier craquage, je n'avais pu résister à Harley Quinn dans son costume version "New 52", mais maintenant, la version Batman Arkham City d'Harley par DC Direct vient également de sortir.

 craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommandecraquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande

J'adore son look dans le jeu et ne pouvait décemment pas passer à côté sans le regretter surtout que la figurine arbore une pose très sympa tirée d'un bel artwork du jeu^^

Autre craquage, celui pour la figurine de Kuroyukihime tirée de la série Accel World par Kotobukiya.

craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande

J'ai complètement accroché au look du personnage (j'avoue que les ailes et la robe ont pas mal joué^^) et à sa pose avec l'air légèrement gêné du cochon qu'elle tient dans ses bras). Cela m'a donné envie de découvrir la série, d'autant qu'elle se passe dans un monde virtuel.

Dernier craquage, mais le plus cher. Il s'agit de la figurine de Lucifer, The Image of Pride, par Orchid Seed. Celle-ci fait partie de la collection des Seven Deadly Sins représentant les péchés capitaux sous les traits de jolies et sexy démones. Si j'ai réussi à résister aux deux précédentes, Lucifer m'a fait succomber.

 craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande

Sa tenue est vraiment sympa, sexy sans être vulgaire, et les couleurs sont à l'opposé de ce que l'on imagine traditionnellement pour un démon, ce qui me plait bien^^

Sinon, je vous avais parlé dans un article de la figurine par quoi tout a commencé : je veux parler de la figurine Miku Hatsune, World is mine, Brown Frame de Good Smile Company. Il se trouve qu'elle est rééditée, si cela vous intéresse (mais non je n'essaie pas de vous contaminer ;-))

 craquage,figurine,harley quinn,dc direct,accel world,kotobukiya,lucifer,orchid seed,précommande

        

dans Craquage, Figurines
Tags : craquage, figurine, harley quinn, dc direct, accel world, kotobukiya, lucifer, orchid seed, précommande

[Interview] Torû Fujisawa : l'auteur de GTO se confie et nous parle de ses projets futurs 
par Aelya

mardi 27 novembre 2012 18:48 8 commentaires

 japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Lors de Japan Expo Belgium 2012, j'ai eu l'incommensurable chance de pouvoir interviewer Torû Fujisawa, le célèbre mangaka auteur de GTO, Tokkô, Rose Hip Rose... Pour ceux qui ne le connaissent pas, je vous invite à lire d'urgence ses mangas^^

L'interview s'est déroulée sous la forme d'une table ronde : nous étions quatre médias (Denshift, Japanbar, Pxlbbq et nous) et avons dû nous organiser rapidement avant la séance pour éviter de poser les mêmes questions et structurer un tant soit peu cette interview^^

Heureusement, l'ambiance était bonne et nous avons réussi à ne pas nous entre-tuer, chacun faisant des concessions, même si je n'ai pas pu poser certaines questions qui me tenaient à coeur. Je vous laisse deviner celles que j'ai réussi à caser ;-)

L'interview commença de façon humoristique grâce à notre collègue de Japanbar qui utilisait un portable à la coque remplie de strass et paillettes pour enregistrer les réponses du mangaka : celui-ci a trouvé comique le décalage entre cette coque et le journaliste, qui s'empressa de préciser que ce n'était pas le sien, mais celui de sa photographe, et qui sortit alors son propre dictaphone minuscule. Le mangaka ne put s'empêcher de rire ;-)

Question : Pourriez-vous vous présentez à la manière d’Onizuka ?

Torû Fujisawa : (rires) Allons-y ! Je viens du Japon, je m’appelle Torû Fujisawa. Enchanté ! (poing lévé et replié devant soi) 

Question : A quel âge avez-vous commencé à dessiner ?

Torû Fujisawa : J’ai commencé à l’école primaire. A l’époque je dessinais un peu tout : ce que je regardais à la télévision, des Mazingers, Gorenger,... Tout ce que je pouvais regarder, j’essayais juste de le redessiner... J’ai commencé vers 8-9 ans à peu près.

japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Question : Pourriez-vous nous décrire une semaine typique de mangaka ?

Torû Fujisawa : Ma journée ?  Pour faire simple, je me lève en général à 9h00 et on commence à travailler vers 10h00, l’heure à laquelle mes assistants me rejoignent. (Un des assistants était présent : il se trouvait derrière nous^^).

D’abord, je travaille sur le traitement de texte pour écrire mon scénario que j’envoie ensuite à mon éditeur. Ce dernier me répond, me conseille : Ce qu’ils ont apprécié, ce qu’ils voudraient qu’on change, ce qu’ils trouvent intéressant et désireraient développer... On travaille ensemble pour faire ce que l’on estime être le plus intéressant.

Une fois l’étape du scénario terminée, on passe à celle du dessin. Tout d’abord on s’occupe du crayonné, ensuite vient l’encrage où l’on repasse les lignes au noir. Je m’occupe des personnages tandis que mes assistants s’occupent de tout ce qui touche au décor, c’est-à-dire les arrière-plans, des objets comme des chaises, des tables, mais aussi les immeubles, etc.

Le travail final consiste à tout placer par ordinateur pour récupérer les dessins des personnages et les incorporer aux décors.

Question : GTO est votre œuvre majeure, quelle fut votre inspiration pour cette série ?

Torû Fujisawa : GTO vient du désir de faire une suite à l’histoire de Young GTO (Shonan Junaï Gumi au Japon) sorti bien avant au Japon. Je voulais reprendre le personnage d’Onizuka, un loubard, et le mettre dans une situation totalement opposée à ce que l’on imaginait de lui puisque la profession d’enseignant est, je pense, respectée et respectable...

japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Je trouvais intéressant de mettre ainsi un ancien voyou totalement tête brulée dans cette position et de voir s’il allait pouvoir s’occuper d’élèves qui étaient comme lui dans sa jeunesse, de voir s’il allait pouvoir changer les choses.

Question : Quel type d’élève étiez-vous et de quel personnage de GTO vous rapprochez-vous le plus ?

Torû Fujisawa : Si on devait choisir un personnage, je crois que je me rapprocherais le plus de Saejima. Je n’étais pas vraiment très recommandable. Je n’allais pas en cours, je n’écoutais pas mes professeurs, je ramenais des bouquins pornos... Bref, je n’étais pas un élève très facile à avoir pour un professeur.

Question : Vous a-t-on poussé à continuer à développer GTO ou était-ce votre volonté ?

Torû Fujisawa : En fait, c’est un peu les deux. Moi aussi j’avais envie de revenir à l’univers de GTO, mais vous imaginez bien qu’il y avait également une demande des fans et de mon éditeur. Le contexte était donc propice au développement d’une nouvelle série sur GTO.

Il faut savoir qu’au début, Shonan 14-days n’était pas censé être une série mais un one-shot. Mais on a pris tellement de plaisir à replonger dans l’univers d’Onizuka que finalement cela s’est transformé en une série de neuf volumes, ce qui n’était pas prévu au départ !

Question : Onizuka est réputé pour ses grimaces. Utilisez-vous un miroir pour les reproduire ?

Torû Fujisawa : (rires) En effet, je prends mon petit miroir et je me fais mes petites expériences avec mes grimaces... Parfois mes assistants me voient et c’est un peu la honte, mais voilà !

japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Question : Vous développez souvent des séries dans l’univers des yakuzas. Est-ce un fantasme d’en faire partie ou y a-t-il une histoire dans votre enfance à ce sujet ?

Torû Fujisawa : (rires) Je n’ai pas vraiment envie de devenir yakuza, mais je ne sais pas, si jamais je n’ai plus de succès en tant que mangaka, il faudra que je réfléchisse à me reconvertir.

Question : Le système éducatif est souvent mis à mal dans vos mangas, on y voit ainsi souvent des professeurs impuissants face aux élèves et aux parents. Est-ce l’une de vos préoccupations ? Pensez-vous que les méthodes d’Onizuka soient la solution ?

Torû Fujisawa : Les sujets que j’aborde dans GTO sont des sujets qui étaient d’actualité à l’époque où je l’écrivais et qui pour certains sont toujours des problèmes dans l’éducation au Japon. Certains sont des sujets très importants, très basiques, qui sont souvent abordés dans les médias.

Je pense qu’écrire ce manga a eu une influence sur les jeunes qui ont voulu devenir professeurs, s’inspirer d’Onizuka et donc changer les choses. Ce n’est peut-être pas la solution, mais au moins une solution aux problèmes que peuvent rencontrer les jeunes.

Question : Avec l’avènement des Smartphones et autres technologies tactiles, la dématérialisation a connu un bon en avant. Qu’en pensez-vous ?

Torû Fujisawa : Le marché dématérialisé existe au Japon mais a peut-être un peu de retard par rapport à l’Occident.

Ce qui est intéressant est de permettre l’accès à la culture en même temps, qu’il n’y ait plus ce décalage temporel entre la publication papier et l’arrivée sur d’autres continents. C’est le point le plus intéressant de ce nouveau média.

Question : GTO est revenu sur le devant de la scène grâce au drama live de 2012 qui s’est récemment achevé ? Qu’en avez-vous pensé ?

Torû Fujisawa : Il s’agit d’un reboot de la série live de GTO. Le rôle principal a été confié à Akira du groupe Exile. Celui-ci a d’ailleurs avoué être un grand fan dans sa jeunesse des deux séries Young GTO et GTO. 

 japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

La première série avait été très populaire au Japon mais là je trouvais qu’Akira avait vraiment fait un effort au niveau de la coupe de cheveux : il se les était teints et il ressemblait vraiment au manga original et cette série m’a donc beaucoup plu.

Question : Aviez-vous un regard sur le casting et le scénario ?

Torû Fujisawa : En effet, on m’a demandé mon avis pour le casting, en tout cas pour le personnage principal et les principaux personnages secondaires, et pour le scénario. Je voulais absolument que le sous-directeur Uchiyamada soit chauve, ce qui n’était pas le cas dans la première série, et là, ils m’ont fait plaisir et ont choisi un acteur chauve.

Question : Écoutez-vous de la musique pendant que vous travaillez ?

Torû Fujisawa : Quand je travaille, c’est assez fatigant, j’aime donc bien écouter des groupes féminins : les douces voix des jeunes filles me permettent de me reposer et de soigner ma fatigue. 

Question : Si vous deviez caractériser GTO pour un groupe, lequel serait-il ?

Torû Fujisawa : (ne se rappelle plus du nom du groupe et demande de l’aide à son assistant et son éditeur présents dans la salle) Pourquoi pas Daft Punk. C’est un groupe qui irait bien.

Question : Dans vos mangas, les filles sont souvent plus mauvaises, cruelles que les garçons, ainsi Onizuka est souvent leur souffre-douleur. Est-ce un ressort comique ou un message à faire passer ?

Torû Fujisawa : (rires) Non, il n’y a pas de message particulier, mais comme Onizuka a un faible pour la gente féminine, il est évident que ce sont ces personnages qui vont essayer de l’entourlouper, de tirer parti de lui et qui vont le mener par le bout de la b(r)aguette. Mais non, c’est bien un ressort pour créer des histoires : il n’y a pas de message caché.

 japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Question : Pensez-vous qu’un auteur occidental puisse devenir mangaka ? Quels seraient les critères pour en devenir un ?

Torû Fujisawa : Je pense qu’il est possible de devenir mangaka même si l’on est européen ou américain. Par contre, il est vrai que la façon d’exprimer les choses est assez différente dans le manga et dans la BD.

Dans une case de BD, j’ai remarqué qu’on mettait beaucoup plus de textes, d’explications, parfois plus complexes, alors que le manga a un style plus cinématographique, plus rapide, avec en général une bulle par case : on avance très très vite.

Donc je pense que si l’on parvient à attraper cette essence, cette vitesse, ce style si particulier du manga, il est possible d’avoir du succès au Japon en tant que dessinateur occidental.

Question : Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec Yûji Kobayashi sur le film Space Sheriff Gavan (X-Or) ?

Torû Fujisawa : Cet automne sortira au Japon un nouveau film de Space Sheriff Gavan. Je travaille avec Monsieur Kobayashi qui s’occupe du scénario tandis que je m’occupe plus du découpage et du story-board. Vous pourrez retrouver une version manga du film qui sortira en même temps que ce dernier. Les six premiers chapitres du manga seront disponibles gratuitement sur internet, alors jetez-y un œil.

Question : Allez-vous être l’auteur de ce manga ?

Torû Fujisawa : Non, quelqu’un d’autre va le dessiner. Je m’occupe juste des préparatifs, à savoir le story-board et les préparations en amont.

Question : Vous travaillez actuellement sur de nouveaux spin-off de GTO, notamment GT-R ou Ino-Head Gargoyle. N’avez-vous pas peur d’épuiser votre licence et de perdre votre lectorat ?

Torû Fujisawa : (rires) Oui, il est possible que certains soient déçus de ne pas avoir une suite directe de GTO mais en tout cas Ino-Head Gargoyle, qui est publié au Japon, connaît beaucoup de succès. C’est un manga très drôle et les lecteurs sont ravis. Mon éditeur, qui est ici, pourra vous en confirmer le succès au Japon.

 japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite japan expo belgium 2012,torû fujisawa,interview,gto,suite

Question : Quels sont vos projets futurs ?

Torû Fujisawa : Pour l’instant mon activité principale se porte sur Ino-head Gargoyle. Pour raisons personnelles et par manque de temps, GT-R va maintenant passer en publication mensuelle, mais la série va continuer. 

Après, je travaille aussi sur une possible suite à Tokkô : c’est un projet sur lequel je suis penchée en ce moment. Il y a également un spin-off de Reverend-D en cours au Japon.

Enfin, j’espère pouvoir me pencher sur la suite de l’histoire principale de GTO d’ici un an, voire deux, maximum.

Question : Vos nouvelles séries vont-elles se voir adaptées en animés ?

Torû Fujisawa : Il faut demander à Monsieur (en désignant son éditeur) : c’est lui qui est au courant (rires).  Il fera de son mieux. Mais Ino-Head Gargoyle est un peu trop porté sur la gente féminine, ce sera difficile ! (rires)

Question : Merci !

Nous tenons également à remercier les organisateurs de Japan Expo Belgium de nous avoir permis de réaliser cette interview !

Mon seul regret est de ne pas avoir pu obtenir une dédicace de Torû Fujisawa, celui-ci n'ayant malheureusement pas le temps :-(

        

dans Japanimation, Mangas, Otaku, Salons
Tags : japan expo belgium 2012, torû fujisawa, interview, gto, suite

Japan Expo Belgium 2012 : Sélections Belges des cosplays de l'ECG 2013 
par Aelya

jeudi 15 novembre 2012 19:29 0 commentaire

Lors de la Japan Expo Belgium 2012, ont eu lieu les sélections Belges de L'ECG (European Cosplay Gathering) 2013 dont la finale se déroulera à Paris lors de Japan Expo 2013.

Comme d'habitude, deux catégories étaient de la partie :
- Solo
- Groupe (2 à 3 cosplayers)

Les vainqueurs de chaque catégorie ont gagné le privilège de représenter la Belgique lors de la finale, le voyage leur étant offert.

Ils ont été sélectionnés par un jury composé de cosplayers connus dans le milieu et notamment des représentants ECG belges solo et groupe de l'année dernière. 

Toutes les vidéos des prestations sont sur notre chaine youtube et nous mettrons toutes les photos sur notre page Picasa très prochainement.

La gagnante solo, très impressionnante, a réalisé un cosplay de la reine Odette d'Odin Sphere.

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

Les gagnantes groupe ont quant-à-elles choisi de faire un cosplay de Gunm très réussi.

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

Toutes nos félicitations à toutes les trois !

Cependant, les autres participants ont également fait des merveilles et niveau groupe, j'avoue avoir un gros faible pour les princesses Mario dont la prestation était bourrée d'humour.

Les Cosplays Solo

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay  japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

Les cosplays Groupes

 japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

japan expo belgium 2012,ecg,european cosplay gathering,concours, cosplay

        

dans Cosplay, Otaku, Salons
Tags : japan expo belgium 2012, ecg, european cosplay gathering, concours, cosplay

Japan Expo Belgium 2012 : compte-rendu d'un salon version 2.0 
par Aelya

vendredi 09 novembre 2012 19:20 2 commentaires

 japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy

Samedi et Dimanche dernier, Quantic et moi nous sommes rendus à Japan Expo Belgium 2012 (nous n'avions pas pu nous libérer le vendredi).

Nous étions curieux de voir si ce tome deux, dont l'organisation a été reprise par Japan Expo France, allait corriger les quelques défauts de l'édition précédente.

L'un des gros problèmes de l'année passée avait été le manque de place, pour remédier à cela, cette fois-ci les 4 palais de Tour et Taxi à Bruxelles ont été réservés et l'on a senti l'amélioration : la queue dehors était raisonnable, on respirait dans les allées, les files pour accéder aux différents restaurants/scènes/dédicaces ne débordaient pas (trop).

 japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy

De plus, cet espace bonus a permis à des stands supplémentaires de prendre part au salon. Contrairement à l'année dernière où il n'y avait quasiment qu'une seule échoppe de mangas/DVDs, on pouvait faire ses achats à divers endroits.

Perso, je suis allée chez Slumberland et ai été assez déçue. J'ai acheté 18 mangas (oui, je sais c'est un gros craquage mais c'est quasi la seule chose que j'ai acheté avec une peluche Sonic pour Quantic et une mini figurine à 30 euros) : ils ont tout bourré dans un mini sac plastique, les détruisant à moitié ! Heureusement, j'avais un autre sac avec moi et j'ai pu faire un transfert, mais je trouve ça très limite comme comportement...

Sinon, on retrouvait les autres magasins classiques de ce genre d'évènement avec son lot de contrefaçons... D'ailleurs, certaines boutiques se targuant de lutter contre la contrefaçon ne vendait que ça ! Je vois deux explications possibles : soit ils se sont eux-mêmes fait avoir (mais cela voudrait dire qu'ils ne sont pas doués) soit ils sont complètement malhonnêtes...

japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy

On peut regretter l'absence d'éditeurs de mangas ou DVD, un seul ayant fait le déplacement.

Comme déjà mentionné (il faut dire que lorsque je l'ai appris, je me suis mise a baver) Tôru Fujisawa, le mangaka de GTO, était présent pour des dédicaces, une conférence et cerise sur le gâteau, une interview que nous allons publier incessamment sous peu.

On pouvait aussi espérer obtenir des dédicaces du Joueur du grenier et son acolyte, des acteurs de Noob (Sparadrap (sur la photo ci-dessus) et Ysthos), assister à diverses présentations ou conférences... Mais comme Quantic et moi étions occupés à faire peur aux photographier les cosplayers, nous n'avons pas trop vu tout cela^^

japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy

Les cosplays étaient vraiment sympas (comme vous pouvez le voir dans notre article) et l'on a pu voir de belles prestations lors des sélections belges pour la finale de l'ECG qui se déroulera à Japan Expo 2013 (elles sont visibles sur notre chaîne youtube et nous publierons les photos et résultats dans un article spécial).

Deux hall étaient dédiés à la vente de merchandising/mangas, un autre aux activités culturelles japonaises et enfin le dernier aux jeux vidéo. Il faut reconnaitre que ces deux derniers étaient moins remplis.

Côté jeux vidéo, Nintendo avait apporté sa WiiU que l'on pouvait tester, Ubisoft montrait Just Dance 4, Assassin's Creed 3 et Rocksmith. On pouvait aussi s'essayer sur des bornes à divers jeux Microsoft (Halo 4) et Activison. C'était sympa mais cela reste assez maigre.

japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexy

J'ai d'ailleurs vu passer un des vendeurs avec un carton rempli d'éditions Freedom d'Assassin's Creed 3 : je me suis retenue de ne pas le faire tomber, ramasser un collector et partir en courant ;-)

Enfin, l'émission Télé "La semaine du Jeu Vidéo" sur la RTBF (à laquelle nous avions participé à ses débuts et qui a bien évolué depuis^^) avait un stand où l'on pouvait se faire prendre en photo sur un fond vert et se voir incruster dans le décor de l'émission.

japan expo belgium 2012,cosplay,compte-rendu,sexyConclusion

La reprise de l'organisation de Japan Expo Belgium par la France a porté ses fruits : le salon était beaucoup plus agréable à arpenter que l'année dernière, nous avons eu droit à des activités de qualité et un invité manga d'exception !

Malgré tout, je pense que le fait que le salon soit morcelé en 4 halls lui porte un peu préjudice. J'avoue préférer un grand hall que plusieurs petits (mais cela ne concerne que moi).

L'absence d'éditeurs de manga ainsi qu'une section jeu-vidéo un peu plus fournie restent les principales lacunes du salon : Espérons qu'ils seront présents l'année prochaine !

En tout cas, nous, on le sera !

        

dans Cosplay, Otaku, Salons
Tags : japan expo belgium 2012, cosplay, compte-rendu

Déballage de l'edition Collector Freedom d'Assassin's Creed 3 
par Quantic

mercredi 31 octobre 2012 20:36 9 commentaires

Aujourd'hui, nous avons reçu notre édition Freedom d'Assassin's Creed 3.

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

L'occasion de vous concocter un petit déballage pour voir ce qu'elle a dans le ventre.

D'abord, l'emballage est assez classique mais très solide. Et il faut reconnaitre que la boîte est plutôt jolie.

 assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

En plus du jeu dans sa version PS3 (encore heureux ;-) )

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

On y découvre quelques goodies bien sympathiques comme ce très beau steelbook dessiné par Alex Ross, célèbre auteur de comics

 assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine  assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

Le journal de George Washington et son marque-page, un petit artbook bourré de notes sur l'univers de ce troisième épisode et d'artworks plutôt réussis. Malheureusement, il fait un peu cheap et de nombreuses pages de notre édition ont été mal coupées.

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurineassassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine  assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

Deux superbes lithographies exclusives à cette édition

 assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

Les maintenant traditionnels contenus supplémentaires en jeu :

- deux missions solos bonus : Les Ruines Oubliées et Fantôme de Guerre

- un perso multi bonus : le Tireur d'Elite

- la mission exclusive PS3 : Benedict Arnold

 assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

Mais surtout, cette édition est la seule à proposer une figurine de Connor de 24 cm de hauteur dans une pose assez classique mais vraiment chouette de Connor devant un drapeau américain.

La figurine n'est pas d'une facture exceptionnelle et on est loin de la finition d'une figurine en résine. Vu de près, on voit qu'elle est simplement en plastique mais pas un plastique tout pourri comme on en a déjà vu souvent dans des collectors de cette gamme de prix. Il est plutôt soigné et rend finalement assez bien. Au vu du prix de cette édition (moins de 100 euros), je ne vais pas faire mon difficile. Et puis le fan que je suis est de toute façon content d'avoir une belle figurine de mon nouveau héros à un moindre coût.

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine  assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine  assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

assassin's creed 3,collector,freedom edition,déballage,goodies,figurine

Au final, je suis très content de notre achat qui est, à mon humble avis, indispensable à tout fan de la licence qui se respecte. Si vous vous dépêchez, vous pouvez encore la commander.

Pour les autres, n'hésitez pas à vous rabattre sur l'édition collector Join or Die qui contient sensiblement le même contenu (à l'exception du steelbook et des deux lithographies) en remplaçant la figurine par un médaillon des assassins. Le tout vendu à un prix légèrement inférieur de +/- 75 euros, soit à peine une vingtaine d'euros de plus que l'édition standard.

Notre test de ce futur hit suivra d'ici quelques jours, le temps que l'on retourne Connor dans tous les sens.

        

dans Déballage, Figurines, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : assassin's creed 3, collector, freedom edition, déballage, goodies, figurine