Nos achats lors de Made in Asia 2012 
par Quantic

vendredi 13 avril 2012 20:14 5 commentaires

Comme vous le savez, nous avions notre propre stand lors de la dernière édition du salon Bruxellois : Made in Asia.

Nous avons ainsi pu rencontrer certains d'entre-vous, vous faire gagner quelques lots à notre concours Fruit Ninja et organiser un concours de Cosplays pour lequel vous pouvez toujours voter jusqu'au 20 Avril.

Beaucoup de choses à faire donc et finalement assez peu de temps pour découvrir le salon...

Pour une fois, notre portefeuille n'est donc pas revenu complètement asséché d'un salon japanim (même si le stand en lui-même nous a bien mis à sec ;-) ) mais impossible de revenir les mains vides...

Aelya a ainsi craqué pour une 28ème (et j'exagère à peine) figurine de C.C. de Code Geass

C.C., code geass, figurine, made in asia 2012

Sa finition n'est pas fantastique et elle frise même la contrefaçon mais Aelya est quand même contente de son achat puisque la pose de la belle est plutôt originale.

Quantic de son côté poursuit sa collection de T-shirt gamers (les tiroirs commencent même à déborder) en revenant avec un T-shirt Minecraft inspiré du tableau périodique

t-shirt, minecraft, tableau périodique, made in asia 2012

Ainsi qu'avec un T-shirt N7 de Mass Effect qui accompagnera à merveille le T-shirt Miranda ramené de la GamesCom l'année dernière.

t-shirt, mass effect, n7, made in asia 2012  t-shirt, mass effect, miranda, gamescom2011

Peu d'achats donc cette année mais on risque de se rattraper méchamment lors de la Japan Expo en Juillet prochain ;-)

        

dans Craquage, Figurines, Salons
Tags : made in asia 2012, achats, craquage, t-shirt, figurines, mass effect

[Nostalgie] La Dernière Licorne, une adaptation animée d'un livre magique 
par Aelya

jeudi 12 avril 2012 19:43 5 commentaires

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Ma première rencontre avec la dernière licorne s'est faite dans un cinéma.

A vrai dire, il s'agit du premier film que j'ai vu au cinéma. Il est sorti en décembre 1985 en France : j'avais 2 ans et demi et pourtant son histoire, ses personnages sont restés gravés dans mon esprit, je pouvais revoir certaines images dans ma tête.

Je rêvais que le film sorte en cassette vidéo mais malheureusement, on ne l'a jamais trouvé. Il a fallu attendre une miraculeuse rediffusion au cinéma puis l'ère du DVD pour que je puisse le revoir. Je me suis même procurée la version DVD anglaise (puis la française que j'ai surtout prise pour la montrer aux plus jeunes ne comprenant pas encore la langue de Shakespeare^^) tellement je l'attendais.

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

A l'époque j'avais pris une tonne de printscreens de ces DVDs et même fait des gifs animés, malheureusement, tous ceci est stocké sur un DVD caché quelque part dans un carton du déménagement.

Bref, ce "film" fait partie de mes films cultes. J'avoue ne plus savoir si mes parents m'avaient emmené voir la dernière licorne parce que j'aimais déjà ça ou si c'est ce film qui a fait que j'aime les licornes^^

Mais trêve de bavardages, parlons un peu du film en lui-même.

the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

La dernière Licorne est une adaptation animée du roman du même nom écrit par Peter S.Beagle.

Fidèle au livre, elle raconte la quête de la dernière des licornes pour retrouver ses congénères.

En chemin, celle-ci rencontre Schmendrick, un magicien peu doué, et Molly Grue qui se joignent à elle.

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Ils apprennent que les licornes sont retenues par le roi Hagard à l'aide d'une créature magique et terrifiante : le taureau de feu. Arrivant sur ses terres, la licorne se voit confrontée au taureau, sur le point d'être capturée, elle est transformée en jeune fille par Schmendrick.

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Avec Schmendrick et Molly, elle va aller au château d'Haggard pour continuer sa quête, mais cette nouvelle apparence la change peu à peu, lui faisant oublier qui elle est vraiment et découvrir de nouveaux sentiments...

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Les personnages sont loin des clichés manichéens bien/mal et sont très touchants.

J'aime beaucoup Molly, une femme plus si jeune que ça qui aurait tout donné pour croiser une licorne plus tôt, avant qu'il ne soit trop tard : sa détresse en voyant la licorne est poignante (enfin c'est peut-être parce qu'à mon âge je commence à m'identifier à elle^^).

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

La licorne elle-même est très intéressante car parfois à la limite de la cruauté dans son comportement mais son expérience va la faire évoluer.

Même les personnages secondaires (voire tertiaires ?) sont fouillés, tel que le chat à la jambe de bois ou le squelette.

L'histoire aborde de nombreux thèmes intéressants tels que l'identité, l'immortalité, la vérité avec une vraie réflexion sur ceux-ci.

On est également loin de l'ambiance joyeuse d'un Disney, une certaine mélancolie imprégnant l'histoire. D'ailleurs si la fin est positive, je ne suis pas sûre qu'on puisse la qualifier d'Happy Ending.

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Une vraie poésie se dégage de l'oeuvre et les graphismes viennent la renforcer. Il est vrai qu'aujourd'hui ces derniers peuvent sembler assez vieux mais la magie est toujours là. J'aime beaucoup l'utilisation qui est faite des tapisseries moyennageuses ^^

Il faut dire que si le scénario et les dialogues furent produits par la société de production américaine Rankin/Bass, l'animation fut elle confiée au studio japonais Topcraft qui a, par la suite, travaillé pour Hayao Miyazaki sur Nausicaa et dont la plupart des membres ont ensuite travaillé pour le studio Ghibli (et oui, déjà à 2 ans et demi j'aimais les dessins animés japonais ;-)).

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Quelques chansons chantées par le groupe America viennent agrémenter le film. Je dois avouer adorer la chanson "The Last Unicorn" que je trouve magnifique.

Je conseille donc vivement ce film d'animation ainsi que le livre, d'autant que cette adaptation est vraiment fidèle au roman.

La dernière licorne doit d'ailleurs ressortir cette année et l'année prochaine aux USA en version remastérisée et en 3D pour les 30 ans du film qui était sorti en 1982 là-bas : l'animation des personnages se verrait améliorée, des décors refaits et 7 à 8 minutes de nouvelles séquences ajoutées.

 the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie the last unicorn,la dernière licorne,cinéma,film,dessin animé,peter s. beagle,culte,nostalgie

Cependant, plus rien n'a été annoncé depuis octobre 2011. J'espère que cette ressortie est toujours d'actualité car j'attends sa sortie en blu-ray (Un Blu-ray US est déjà disponible mais j'aimerais autant attendre cette version revue ayant déjà le DVD en version UK et en version FR^^).

Voici le trailer sorti pour la sortie du DVD en 2007 (mas il ne rend pas vraiment justice au film) :

        

dans Cinéma, Japanimation, Nostalgie
Tags : the last unicorn, la dernière licorne, cinéma, film, dessin animé, peter s. beagle, culte, nostalgie

[Craquage] Figurines Hiei et Kurama de Yuyu Hakusho par Kotobukiya 
par Aelya

jeudi 05 avril 2012 19:59 5 commentaires

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

Togashi Yoshihiro est connu par les plus "jeunes" comme l'auteur de Hunter X Hunter (très bon shonen même si son rythme de parution a fini par me décourager).

Mais avant cela, il s'est fait connaître dans nos contrées grâce à Yuyu Hakusho, shonen culte lui-aussi. En regardant les graphismes des premiers tomes, on voit combien le style du mangaka a évolué !

J'avais beaucoup aimé la série même si elle suit la trame maintenant classique des shonens de cette époque, commençant de façon assez humoristique pour ensuite enchainer les combats assez "violents". Il faut dire qu'à l'époque, les mangas ne courraient pas encore les rues européennes mais surtout que Yuyu Hakusho a en partie contribué à poser les bases du genre (je me sens vieille en parlant comme ça >_<).

Bref, j'étais fan et le suis toujours^^

Résultat, quand Kotobukiya a annoncé la sortie en figurine de deux de mes personnages favoris, j'ai nommé Hiei et Kurama, c'était joué d'avance... le craquage assuré (même si j'aurais préféré Kurama en version renard^^ Enfin, pas grave : peut-être une prochaine figurine^^)

Figurine PVC d'Hiei

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

La figurine présente Hiei dans une pose donnant l'impression qu'il défie son adversaire et l'incite à attaquer. Son expression sérieuse est bien fidèle au personnage.

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

Il vient de dévoiler le tatouage sur son bras, ce qui ne présage rien de bon pour son ennemi^^

Un deuxième visage arborant lui un petit sourire narquois et le troisième oeil de Hiei est également disponible, de même qu'un deuxième bras où le dragon s'est matérialisé.

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

Ce sera dur de choisir^^

Figurine PVC de Kurama

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

Kurama a lui aussi également droit à deux poses.

La première le montre avec deux roses rouges à la main, donnant l'impression qu'il pose pour la caméra ou, pour ceux connaissant ses capacités au combat, qu'il s'apprête à attaquer avec l'une d'entre elles.

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

La deuxième pose parait un peu plus dynamique grâce au mouvement apporté par le fouet épineux qui s'enroule autour de son corps.

J'avoue avoir une préférence pour cette pose avec le fouet plutôt que la précédente où il fait un peu trop jeune premier^^

 yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya yuyu hakusho,hiei,kurama,figurine,pvc,kotobukiya

Mais le mieux, ce sera encore d'avoir les deux figurines côte à côté.

Bref, double craquage et encore deux pré-commandes passées à La Cité des Nuages. Kurama coûtant 62,90 euros et Hiei 59,90 euros, Quantic n'est pas très content mais cela passe encore !

        

dans Craquage, Figurines, Mangas, Otaku
Tags : yuyu hakusho, hiei, kurama, figurine, pvc, kotobukiya

[Figurine] Rina Ogata (Good Smile Company) : Reportage photos 
par Aelya

vendredi 30 mars 2012 18:18 0 commentaire

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

Après Black Cat, changement de registre avec cette figurine PVC de Rina Ogata de la série White Album.

White Album est à l'origine un visual novel qui a ensuite été décliné en manga et anime.

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

Rina est l'une des héroïnes du jeu et membre d'un groupe d'idoles.

J'avoue avoir acheté la figurine sans connaitre son univers car je la trouvais mignonne pour un prix raisonnable (une soixantaine d'euros si mes souvenirs sont bons^^).

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

La pose est assez dynamique (même si on peut se demander comment elle fait pour tenir dans cette position^^) et représente Rina comme si elle était en pleine représentation en train de chanter et danser.

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album  figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

De ce fait, elle arbore une jolie tenue de scène bleue, blanche et noire avec une touche de doré. J'aime beaucoup cette tenue et le mélange de ces couleurs. Elle semble assez simple mais révèle de petits détails sympas^^

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

La jupe virevolte un peu, ajoutant du dynamisme à la figurine, ce qui est encore renforcé par le mouvement de ses cheveux.

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

Les finitions ne sont pas mal même si parfois un peu grossières : je pense à quelques mèches de cheveux qui font assez extensions ayant mal tournées ;-)

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

Le socle sans être original est sympa car sous la forme d'un disque.

Il s'agit donc d'une figurine sympathique et pleine de charme d'environ 21 cm.

A noter qu'une figurine de Yuki Morikawa, l'autre membre de White Album, était également sortie et pouvait s'exposer en duo avec celle-ci.

 figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album figurine,rina ogata,pvc,figurine photo,good smile company,white album

        

dans Collection de Figurines, Figurines, Otaku
Tags : figurine, rina ogata, pvc, figurine photo, good smile company, white album

[Craquage] Diabolus Ungulate (Original) par Embrace, et une figurine de plus ! 
par Aelya

lundi 19 mars 2012 19:57 4 commentaires

figurine,embrace,diabolus ungulate

Aujourd'hui, alors que je venais de craquer pour un Blu-ray chez Média Markt, j'ai été confronté à la même situation que Spider-man.

En effet, en partant, alors que j'arrivais en bas de l'escalator, j'ai entendu des cris et des bruits de bousculades. Levant les yeux, je vois un ado en train de dévaler l'escalier et à ses trousses deux vigiles du magasin.

Alors j'aimerais pouvoir dire que, contrairement à Peter Parker, je me suis vaillamment interposée pour l'empêcher de passer. Cependant, avant même que mon cerveau assimile ce qui se passait sous mes yeux, le fuyard m'avait déjà atteint et des années de politesse ont pris le dessus : je me suis écartée spontanément !

Bref, il me reste encore pas mal de travail avant de devenir un super héros.

Résultat, malgré mon achat, je suis rentrée frustrée. Et c'est là que j'ai eu la mauvaise idée pour nos finances d'aller faire un tour sur La Cité des Nuages ce qui est déjà risqué en temps normal : je commande quasi toutes mes figurines là-bas au point que je devrais presque leur faire un versement mensuel automatique ;-)

Et c'est là que je suis tombée sur une figurine qui ne pouvait que me faire craquer.

 figurine,embrace,diabolus ungulate,craquage,précommande figurine,embrace,diabolus ungulate,craquage,précommande

Il s'agit de la Diabolus Ungulate (Original) par Embrace que j'avais déjà repérée lorsqu'elle avait été annoncée.

Perso, j'adore ! Mais bon, j'ai toujours eu un faible pour les démones^^ Quantic pourra vous le confirmer : lorsqu'on s'est rencontré sur le MMORPG City of Heroes, mon personnage arborait fièrement des cornes^^

J'aime beaucoup le mix sabot/talon aiguilles des pieds, le rendu assez rugueux (on dirait limite de l'écorce ou de la roche) de ce qui lui sert de bottes/soutien-gorge et cache-sexe ainsi que ses ailes et son gantelet.

 figurine,embrace,diabolus ungulate,craquage,précommande figurine,embrace,diabolus ungulate,craquage,précommande

J'aime un peu moins ses cheveux qui font un petit peu trop paquet, mais surtout le fait qu'elle reste difficile à exposer : elle est pratiquement nue !!

Malgré ce détail, je n'ai pas pu résister et me voilà avec une pré-commande de plus ! J'espère que le rendu final sera à la hauteur du prototype^^

Pour ceux qui seraient intéressés et prêts à craquer, elle est donc disponible en pré-commande sur la Cité des Nuages.

        

dans Craquage, Figurines
Tags : figurine, embrace, diabolus ungulate, craquage, précommande

Nostalgie : Les Dino Riders, Jurassic Park avec des lasers 
par Aelya

vendredi 09 mars 2012 18:36 3 commentaires

Nouvelle échappée dans le domaine de la nostalgie pour vous parler d'un autre dessin animé peu connu mais que j'adorais à la folie car abordant un sujet qui m'a longtemps passionné, j'ai nommé Dino Riders qui, comme son nom le laisse présager, a le très gros avantage pour petits et grands d'inclure des Dinosaures !

Mais pour être encore plus populaire, on a aussi rajouté de la technologie et des combats à coup de rayons laser.

 Dino Riders, dinosaures, jouet, figurine, série, dessin animé, nostalgie

En effet, l'histoire commence par une course poursuite entre deux vaisseaux spatiaux. Des "êtres humains" sont poursuivis par des "reptiles" humanoïdes. Pour s'échapper de ce mauvais pas, les humains utilisent une technologie pour remonter le temps et retourner à l'ère préhistorique. Cependant, leurs ennemis parviennent à les suivre.

Les deux vaisseaux à moitié détruits, les deux camps doivent s'organiser sur cette terre peuplée de dinosaures. Les humains parviennent à domestiquer principalement les herbivores grâce à des capacités télépathiques tandis que les méchants eux utilisent leur technologie pour contrôler le cerveau des carnivores.

 dino riders,dinosaures,jouet,figurine,série,dessin animé,nostalgie dino riders,dinosaures,jouet,figurine,série,dessin animé,nostalgie

 dino riders,dinosaures,jouet,figurine,série,dessin animé,nostalgie

Les épisodes décrivent les affrontements entre les deux qui n'hésitent pas à utiliser les dinosaures en tant que montures voire chars, de nouveaux dinosaures faisant leur apparition au fil des épisodes.

J'aimais beaucoup ce dessin animé à cause de la présence des dinosaures et cela fut renforcé par la ligne de jouets sortie en même temps que la série.

En effet, chaque dinosaure avec son armure et les personnages qui le montaient fut vendu ! Ces dinosaures avaient souvent un petit truc en plus (les ailes du ptérodactyles bougeait si on appuyait sur un bouton) ou étaient carrément motorisés pour marcher !

 dino riders,dinosaures,jouet,figurine,série,dessin animé,nostalgie dino riders,dinosaures,jouet,figurine,série,dessin animé,nostalgie

Et j'ai eu la chance d'avoir un bon nombre d'entre eux. Je me rappelle du Noël où j'ai reçu le Tyrannosaure ! Sa démarche bancale reste gravée dans ma mémoire : c'était Jurassic Park avant l'heure^^ De même pour le balancement du cou du Diplodocus !

Bref, j'adorais et j'ai gardé précieusement ces jouets qui se trouvent normalement dans la cave de mes parents^^

Je vous laisse avec un extrait du premier épisode :

        

dans Figurines, Nostalgie, Séries
Tags : dino riders, dinosaures, jouet, figurine, série, dessin animé, nostalgie

[Figurine] Black Cat - Marvel Bishoujo (Kotobukiya) : Le reportage photos 
par Aelya

jeudi 01 mars 2012 20:40 3 commentaires

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

Je viens de me rendre compte que cela faisait trèèès longtemps que je n'avais plus publié de shoot photos de mes figurines...

Il faut dire que cela est plus difficile à cause de notre environnement actuel : l'appartement de ma belle-mère où Quantic, notre chat (le monstre noir) et moi vivons dans 7m² max... Mais heureusement, les travaux de notre appart touchent au but et on devrait pouvoir rentrer chez nous bientôt (on espère en tous cas !).

Bref, la dernière figurine dont j'ai publié les photos était Catwoman, j'ai donc décidé de continuer dans cette lignée avec Black Cat.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

La Chatte Noire est en quelque sorte le pendant Marvel de Catwoman : costume noir, masque noir et fourrure blanche, elle est sexy à souhait. Elle aussi oscille entre héros et vilain et entretient une relation trouble avec Spider Man.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

Le figurine de Kotobukiya est basée sur une illustration de Shunya Yamashita et fait partie de la collection des Marvel Bishoujo.

J'aime beaucoup l'illustration mais je trouve que Black Cat fait un peu gamine dessus, impression qui se voit amplifier sur la figurine. En effet, celle-ci perd un peu la sexy attitude de la belle.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

Cependant, si l'on passe outre ce détail, la figurine est très sympa.

Son costume arbore une belle couleur bleu nuit avec de légers reflets.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

Son visage a de très (trop?) grands yeux et est assez mignon. Soit on aime soit on aurait préféré une version plus sexy. Perso, je me situe entre les deux.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

La figurine donne une impression de mouvement qui est rehaussée par le mouvement de ses cheveux et celui de la fourrure de ses gants et bottes.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

La base fait référence à Spidey et représente un immeuble (New yorkais) sur lequel la belle atterrit.

 figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

figurine photo,figurine,black cat,kotobukiya,shunya yamashita,bishoujo,marvel

Bref, une figurine sympathique pour une soixantaine d'euros et 23 cm.

        

dans Collection de Figurines, Comics, Figurines, Otaku
Tags : figurine photo, figurine, black cat, kotobukiya, shunya yamashita, bishoujo, marvel

Nostalgie : Jem et les Hologrammes, Kiss en rose bonbon 
par Aelya

jeudi 16 février 2012 19:22 2 commentaires

Le fait de parler de stickers holographiques au sujet des Visionnaires ne pouvait que m'obliger à évoquer Jem et les Hologrammes.

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

Ce Dessin Animé US des années 80 raconte l'histoire de Jerrica Benton qui hérite de son père de boucles d'oreilles en forme d'étoile. Celles-ci s'avèrent être en fait les récepteurs/télécommandes d'un ordinateur surpuissant appelé Synergy.

Au lieu d'utiliser cet ordinateur pour jouer à des jeux de folie, Jerrica l'emploie pour créer une image holographique qu'elle projette sur elle-même et qui la transforme en Jem, rockeuse talentueuse qui monte un groupe de rock du nom de Jem et les Hologrammes.

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

On suit ainsi ses aventures et plus particulièrement ses "affrontements" avec le groupe de rock rival "les Misfits", celles-ci ne reculant devant rien pour parvenir à leurs fins. Et lorsque je dis devant rien, c'est qu'elles sont limite prêtes à créer des accidents mortels, mettant le feu à une maison où se trouvaient encore Jem, n'hésitant pas à abandonner à leur sort leurs rivales au bord d'un précipice sur le point de s'écrouler... Les personnages sont en danger de mort dans la plupart des épisodes : c'était un D.A. bien violents en fait !

Le look des deux groupes et autres protagonistes de l'histoire est vraiment ancré dans les années 80 mais cela avait son charme à l'époque et puis, comme il s'agit d'un milieu artistique, cela ne choque pas spécialement ;-)

La particularité de la série vient du fait que chaque épisode comptait au moins deux ou trois chansons en anglais accompagnées de leurs petits clips. Ainsi, même sans comprendre un traitre mot de la chanson (puisqu'à cette époque je ne parlais pas encore anglais), je pouvais les apprécier malgré tout, voire en saisir le message. Par exemple, une chanson des Misfits s'appelle "I am a Giant" : dans le clip on voit le leader du groupe - Pizzazz (mais quel idée ce nom !) - devenir gigantesque et jouer les King Kongs.

Pour les 65 épisodes de la série, on compte 151 chansons.

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

Franchement, pour un dessin animé, les musiques étaient vraiment sympa, en particulier celles des Misfits beaucoup plus rocks et comiques que celles de Jem qui restaient très bien pensantes.

En effet, les paroles des chansons des Misfits lorsqu'elles sont comprises peuvent s'avérer vraiment borderline!

Par exemple, dans un épisode où il est question d'une collecte pour venir en aide à l'Afrique (si mes souvenirs sont bons), la chanson "Gimme! Gimme! Gimme!" commence fort en disant "Me raconte pas tes malheurs, j'ai mes propres problèmes (Don't give me no hard luck story, I've got problems of my own, huh)", pour continuer avec "la charité commence ici-même (Charity begins right here, here)" en se désignant elle-même et pour finir par "n'attendez aucune reconnaissance, la seule chose que je donne gratuitement c'est du style "Don't expect no gratitude, The only thing I give for free is attitude)".

Cela change des chansons ringardes qu'on trouve dans la plupart des dessins animés pour enfants ;-)

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

Autre chose qui me faisait aimer ce dessin animé : la double identité de Jerrica / Jem. Devoir cacher la vérité à son entourage, dont son fiancé, Rio (la aussi, chapeau le nom^^), inventer des stratagèmes pour surmonter les obstacles (les boucles d'oreilles ne fonctionnent pas sous l'eau ou comment passer les portails de sécurité d'un aéroport...).

Par contre, j'ai toujours trouvé la relation Jerrica/Jem/Rio très bizarre. En effet, Jerrica et Jem sont la même personne mais Rio l'ignore. Cependant, cela ne l'empêche pas d'être très entreprenant avec Jem, voire de l'embrasser. Alors Jerrica est parfois jalouse de son alter ego mais n'en veut pas à Rio qui la trompe à moitié... Compliqué tout ça !

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

Enfin, Jem et les Hologrammes, c'était aussi toute une gamme de poupées déclinée par Hasbro. Un peu plus grandes que les barbies, elles étaient vendues avec leurs instruments, une cassette audio racontant une histoire et reprenant une ou deux chansons du dessin animé. Il y avait aussi des vêtements supplémentaires vendus séparément, ainsi que d'autres accessoires comme une voiture verte et rose. J'adorais tout ça (je reste une fille malgré tout ;-))

La poupée de Jem était trop comique car elle était celle de Jerrica aussi : pour passe de Jem à Jerrica, il fallait cacher ses cheveux dans un béret^^

Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine Jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine

Pour finir, petite anecdote : comme j'adorais le show et le concept de l'hologramme qui te transforme en quelqu'un d'autre, un jour j'ai piqué des boucles d'oreille en forme d'étoile à ma mère et je suis allée voir mon père pour qu'il me fabrique les mêmes que Jem, avec les mêmes "pouvoirs". J'ai été super déçue quand il m'a expliqué que cela n'était malheureusement pas possible : une vraie désillusion ;-)

Bonus : Time is running Out de Jem et les Hologrammes

Bonus 2 : "You oughta see the view from here" des Misfits qui a également des paroles terribles  ("Nous nous sentons chez nous à contempler de haut ceux en bas, vous tous, petits gens avec vos rêves si minuscules ! Nous sommes carrément au-dessus de tout ça !" - "We feel right at home, looking down on those below.. all you little people with your DREEEAMS SOOOO SMALLL - WE ARE TO-TA-LLY A-BOVE IT -ALL!!")

        

dans Figurines, Nostalgie, Séries
Tags : jem et les hologrammes, jouet, série, hasbro, figurine