Japan Expo Belgium 2012 : un tome 2 qui fait envie... Et gagnez des places pour y aller ! 
par Aelya

samedi 13 octobre 2012 18:46 53 commentaires

 japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner

Japan Expo... Ce nom évoque depuis de nombreuses années maintenant la plus grosse convention Japanim Française. Mais voilà que l'année dernière, Japan Expo a fait le déplacement jusqu'en Belgique pour la première fois. Cette première édition (appelée Tome 1) souffrait de quelques défauts (principalement l'espace trop petit pour le nombre de personnes présentes) mais laissait présager de bonnes choses pour le futur. Vous pouvez d'ailleurs vous replonger dans l'ambiance de l'année dernière via notre reportage.

Or le futur, on y est ! Le tome 2 de Japan Expo Belgium se déroulera du 2 au 4 Novembre 2012 toujours à Tour et Taxis à Bruxelles.

L'espace disponible a été revu à la hausse, on espère donc que l'on pourra se déplacer plus aisément dans les allées (même si à Japan Expo, cela reste toujours difficile ;-)).

Niveau invité manga, on est extrêmement gâté. A vrai dire, en voyant l'invité d'honneur, je n'ai pu m'empêcher de pousser des couinements d'excitation... 

En effet, il s'agit de l'incommensurable Tôru FUJISAWA ! Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de l'auteur de GTO (Great Teacher Onizuka) un manga génialissime que tout fan de manga se doit d'avoir lu ! Onizuka, un ancien loubard ayant atteint l'âge adulte décide de devenir prof et cela donne lieu à des situations déjantées avec une galerie de personnages excellents et complexes. Cette série est tellement mythique qu'il a écrit GTO - Shonan 14 Days et travaille actuellement sur deux nouveaux Spin-offs.

 japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner  japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner

En plus de GTO, il est également l'auteur de Young GTO (Shonan jun'ai gumi) (la jeunesse d'Onizuka), Rose Hip Rose, Rose Hip Zero, Momoider, Kamen Teacher et TÔKKO. Tous ces titres sont excellents même si certains se sont arrêtés de façon un peu abrupte.

Sa dernière série, Reverend D qui compte 2 volumes au Japon, va être éditée par Pika à l'occasion de sa venue^^

Des séances de dédicaces sont prévues (mais allez-y très tôt si vous voulez réussir à en obtenir une) :
- vendredi 2 novembre de 14h00 à 15h00
- samedi 3 novembre de 16h00 à 17h00
Enfin, le samedi 3 novembre à 14h00, une conférence sera organisée, suivie d'un dessin géant exclusif par Tôru FUJISAWA.

 japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner

Bref, cette Japan Expo Belgium se paye un invité de marque !

Les fans de J-music seront aussi gâtés avec la présence de You Kikkawa, 1000say, Crossfaith et Galaxy7.

Côté jeux-vidéo, on devrait retrouver les éditeurs habituels, un coin rétro gaming, des bornes d'arcade,... Pour l'instant le programme Jeu vidéo reste assez flou mais devrait permettre de tester et découvrir quelques nouveautés. On attend d'autres annonces d'ici au salon.

L'habituel espace culturel sera de la partie et l'on pourra assister à des démonstrations d'arts martiaux (ou s'y initier pour les plus courageux), des initiations au Shodô (la calligraphie), au Sumi-e (une technique de peinture à l'encre de Chine n'utilisant qu'une couleur), etc.

On retrouvera bien évidemment l'un des éléments clés des salons de Japanimation : le Cosplay

japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner

Nous espérons pouvoir en croiser au détour des allées pour vous ramener un maximum de photos mais des shows sont également organisés :

- Vendredi & Samedi : Cosplay Show pour les participants solos et les groupes.

- Dimanche : Sélection belge du European Cosplay Gathering (ECG) pour les participants solo et les groupes. 

D'ailleurs, les inscriptions sont toujours ouvertes (jusqu'au 25 Octobre) : si vous souhaitez y participer, rendez-vous ici.

 japan expo belgium 2012,japanimation,manga,concours,gagner

Bref, Quantic et moi (enfin peut-être surtout moi : je  suis la plus fan de nous deux^^) avons hâte d'y être !

Gagnez votre entrée à la Japan Expo Belgium

Nous vous proposons de partager avec nous cette visite du salon en vous offrant, en partenariat avec Japan Expo Belgium, 5 invitations (valables pour une journée).

Pour participer au tirage au sort, trois modes de participation, comme d'habitude...

1. Commentaires sur le blog

Postez simplement un commentaire pour confirmer votre participation.

Si vous nous racontez votre meilleur souvenir lors d'un salon Japanim ou pourquoi vous rêvez de participer à ce salon si Japan Expo Belgium sera votre première convention Japanim, nous doublerons vos chances de gagner.

2. Facebook

Devenez fan de notre page Facebook. Ensuite, retrouvez la news du concours dans notre timeline et cliquez sur le "J'aime" ou commentez la news pour confirmer votre participation.

3. Twitter

Suivez-nous sur Twitter et tweetez le message suivant : Follow @CoupleofPixels et RT pour gagner 5 entrées à la Japan Expo Belgium : http://t.co/tBPpxHX5

Attention, votre compte doit être public pour que nous puissions enregistrer votre participation.

Comme d'habitude, vous pouvez cumuler les trois modes de participation pour multiplier vos chances.

Ce concours est ouvert aux résidents de Belgique et de France Métropolitaine mais n'oubliez pas que le salon se déroule à Bruxelles. Ne participez que si vous êtes certains d'être présent au moins un jour du 2 au 4 Novembre.

Fin du concours : Jeudi 25 Octobre 2012

Bonne chance à toutes et tous !

        

dans Concours, Gaming, Otaku, Salons
Tags : japan expo belgium 2012, japanimation, manga, concours, gagner

Star Citizen, le retour de la simulation spatiale 
par Quantic

vendredi 12 octobre 2012 12:52 1 commentaire

 star citizen,chris roberts,space sim,wing commander

Si comme moi, vous étiez fan de la série des Wing Commander, si comme moi vous rêvez de vous plonger dans un Eve Online un peu plus facile d'accès, si comme moi, vous rêvez tout simplement de jouer à un vrai jeu spatial complexe et trippant en même temps, alors ne cherchez plus !

Star Citizen est le nouveau titre de Chris Roberts, le mythique créateur de la série des Wing Commander qui a fait le bonheur de ma jeunesse... et cette annonce accompagnée d'une superbe cinématique m'a fait un effet digne d'une midinette devant Justin Bieber... Je ne pense plus qu'à ce jeu...alors que nos tests en retard s'accumulent et qu'il ne sortira pas avant fin 2014 !

Imaginez un jeu de combat spatial old school jouable en solo ou en ligne avec un système économique complet et un univers gigantesque à explorer, c'est cela que Star Citizen promet... Et ce n'est qu'une partie de ce que les développeurs ont en tête.

Pas encore convaincu ? Jetez un oeil à ce trailer et dites-moi que vous n'avez pas envie d'y jouer...

En plus, en tant que joueur PC (même si je joue beaucoup plus sur consoles depuis quelques années), la mentalité du monsieur consistant à supporter cette magnifique plateforme qu'est le PC face à l'invasion des tablettes et autres jeux Zynga pour "faux" joueurs me plait bien.

Si vous voulez en savoir plus, allez donc jeter un oeil sur le site officiel. Il manque encore 2 millions de dollars pour boucler le financement et il est possible d'apporter sa petite contribution en échange de quelques avantages (une méthode de financement décidément très à la mode).

Bref, une note coup de coeur écrite à la va vite et qui ne nous empêchera pas de poster notre article ce soir comme d'habitude, mais là, c'est mon coeur de gamer et de fanboy qui a parlé !

star citizen,chris roberts,space sim,wing commander  star citizen,chris roberts,space sim,wing commander

        

dans Coups de Coeur, Gaming, PC
Tags : star citizen, chris roberts, space sim, wing commander

[Test] F1 2012, la Formule 1 a trouvé son champion 
par Quantic

jeudi 11 octobre 2012 19:02 1 commentaire

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Après plusieurs années d’absence, la Formule 1 a retrouvé le chemin de nos pads et de nos volants il y a quelques années avec F1 2010. A l’époque, cette première mouture de la série avait été saluée par tous malgré son manque de finition et ses quelques défauts. Il faut reconnaître que modéliser de zéro tous les circuits du championnat de Formule 1, toutes les voitures et créer un modèle de simulation à la hauteur n’est pas une mince affaire.
On comprend donc que Codemasters rentabilise son travail avec une mise à jour de son jeu phare chaque année.

Bien plus qu'une nouvelle jaquette 2012.

Pourtant, cette mise à jour annuelle est loin du simple patch qui actualise les données... Chaque année, le jeu gagne en profondeur et on sent la passion qui dégouline de ce titre comme l’huile d’un moteur Mercedes.
En 2011, c’est la Safety Car qui a fait son apparition et la version 2012 n’est pas avare d’innovations.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Bien entendu, les bases restent les mêmes. A savoir, un excellent moteur de simulation assez permissif avec toutes les aides activées et bien plus exigeant une fois celles-ci retirées. Même si je continue à penser qu’une F1 doit quand même être un poil plus compliquée à piloter entouré d’une vingtaine de furieux.

Un élément de simulation qui m’a particulièrement frappé dans cette version, c’est la vraie sensation de piloter des voitures différentes lorsque l’on change d’écurie. Piloter une Red Bull ne peut plus se comparer avec une poussive Marussia. Le fait de voir une telle différence de pilotage entre les différentes voitures du plateau contribue encore plus à l’immersion dans le monde de la F1.

Au rayon nouveauté, bien entendu, nous avons droit à une mise à jour complète du championnat de F1 avec le nouveau circuit d’Austin (USA) et toutes les nouvelles voitures et pilotes du plateau 2012. Les fans s’en contenteraient presque mais les nouveautés ne s’arrêtent pas là.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Ainsi, avant le début du mode carrière, nous devons réaliser un « young driver test » pour le compte des écuries les plus prestigieuses. Ce test que l’on pourra exécuter en un bon quart d’heure permet surtout aux néophytes d’apprendre les bases du pilotage et le fonctionnement parfois subtil du KERS (la fameuse batterie qui donne 80 chevaux de plus) et du DRS (l’aileron mobile qui augmente la vitesse de pointe).

On est très loin des écoles de pilotage d’un GT5 mais ce mode m’est apparu comme assez sympathique et j’espère qu’il sera étoffé dans les prochaines versions. En fonction de vos performances lors de ce test, vous recevrez plusieurs propositions d’écuries de secondes (voir de troisièmes) zones.
Pour ma part, j’ai commencé ma carrière dans une Toro Rosso et croyez-moi, cela fait toute la différence avec une HRT.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Seconde grande nouveauté : La météo dynamique et évolutive. Cela pourrait paraitre comme un gadget mais une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus revenir en arrière.

On peut ainsi commencer une course sur le sec, rencontrer une petite pluie puis une accalmie avant de faire face à un déluge et finalement terminer la course sur le sec. Et bien entendu, l’apparition de la pluie est progressive puisqu’elle envahit petit à petit le circuit. Ainsi, certains virages seront encore assez secs tandis que d’autres seront complètement détrempés. Le choix des pneumatiques et le moment où l’on choisit de les changer prend donc une importance capitale.

Lors d’une course à la météo agitée, j’ai ainsi perdu 8 places au classement car j’ai choisi de conserver mes pneus pluies sur une piste en cours d’assèchement alors qu’il ne restait plus que deux tours de course.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Des nouveaux modes de jeu plus accessibles.

A côté de ces deux grandes nouveautés, c’est surtout au niveau des modes de jeu et de l’emballage graphique que F1 2012 se démarque de ses prédécesseurs. Les menus ont ainsi été complètement repensés et abandonnent le concept du pilote se baladant entre les différents postes de l’écurie. Moins immersif mais beaucoup plus classe et efficace, surtout avec l’ambiance musicale qui pète bien (Noel Gallagher, ancien d’Oasis s’est bien fait plaisir).

Plusieurs modes de jeu ont également fait leur apparition. Même si le vrai fan se ruera sur le mode carrière et son championnat de 20 courses par année (sur 5 saisons max) hyper réaliste mais aussi hyper exigeant (on a vite fait de passer 2 heures par course), on retrouvera également quelques modes s’adressant au pilote pressé.

Ainsi, Défi de Saison simule un mini championnat de 10 courses (avec juste un tour de qualification et cinq tours de course). De quoi permettre au simple amateur de ressentir le frisson de la F1 dans un mode moins chronophage et surtout moins difficile que le mode carrière complet.

Le mode Champion vous mettra de son côté aux prises avec l’un des grands champions du moment au cours de missions scénarisées. Il s’agit ainsi de rattraper Räikkönen avec un train de pneus frais ou encore bloquer Hamilton alors que la pluie commence à tomber. De petites missions bien sympathiques même si pas évidentes du tout quand on découvre le circuit.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course  f1 2012,test,codemasters,jeux de course

A noter quand même la disparition du mode Grand Prix qui permettait de courir tout un championnat en incarnant un des pilotes du plateau (sans doute pour des questions de droit) et la disparition de la conférence de presse d’après course en mode carrière. Dommage que cette conférence ait été jetée au bac. D’accord, elle ne servait pas à grand-chose en l’état mais elle rajoutait un élément immersif qui m’a bien manqué dans F1 2012. J’aurais préféré qu’elle ait réellement une influence sur le jeu plutôt que de la faire disparaitre purement et simplement. Par contre, la Safety car est toujours bien présente même si sa sortie reste encore bien trop exceptionnelle.

Au niveau technique, le jeu souffre de l’âge de nos consoles. Sur la version PS3 que j’ai testée, le framerate était souvent limite et les freezes n’étaient pas rares alors que ce qui est affiché à l’écran est loin d’être transcendant. Il suffit de jeter un œil à l’allée des stands, terriblement vide et sans aucune âme pour comprendre que la puissance commence à manquer. Sur PC, bien entendu le titre ne souffre pas de ces défauts mais est encore tiré vers le bas par les versions consoles.

Enfin, mauvais point pour le mode en ligne qui reprend exactement ce que l'on connaissait en 2011. N'empêche qu'avec des joueurs sérieux qui n'essayent pas de vous virer en freinant sur vous, le mode en ligne reste un vrai plaisir. A savourer donc entre personnes sérieuses et motivées.

 f1 2012,test,codemasters,jeux de course

Conclusion

Si le « young driver test » est un gadget sympathique mais dispensable, la météo dynamique transcende véritablement le jeu et transforme les longues courses en défi de stratèges.

Codemasters signe donc encore une fois un jeu exceptionnel pour le mordu de F1 prêt à passer des heures à régler sa machine pour gagner le petit centième de seconde qui lui manque en proposant un mode carrière très réaliste et toujours aussi difficile.

Pourtant les néophytes peuvent aussi se réjouir de l’apparition de modes moins exigeants en temps et en talent (l’excellent défi de saison) qui permettront aux joueurs de tous les niveaux de se plonger dans le monde de la F1.

F1 2012 réussit donc un grand écart parfait en combinant un jeu complexe et exigeant pour mordus de simulation à un jeu accessible au plus grande nombre tout en proposant des nouveautés convaincantes.

Que demander de plus... Si ce n’est encore la même chose en 2013 !

Ma note : 8,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : f1 2012, test, codemasters, jeux de course

[Preview] Far Cry 3, gros flingues, monde ouvert et île tropicale, tous les ingrédients d’un hit 
par Quantic

mercredi 10 octobre 2012 19:05 0 commentaire

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Le FPS tropical est un genre initié par la licence Far Cry. Pourtant, les deux premiers épisodes n’ont pas complètement convaincu (surtout le second). La faute à une IA un peu fantasque et à un FPS finalement peu intéressant à moins d’être amateur invétéré du genre.

Donc, ce troisième épisode, je ne l’attendais pas du tout. La preuve, j’ai fait l’impasse sur sa présentation à l’E3 et à la Gamescom. Pourtant, les derniers trailers ont commencé à attirer mon attention et j’ai donc été enchanté de participer à l’event qu’Ubisoft Belgique a organisé pour présenter son petit dernier.

L’ambiance n’était pas vraiment tropicale, il faut dire que la météo anversoise était un peu rebelle et c’est donc sous une trombe d’eau que je suis arrivé dans l’antre de Far Cry 3. Sur place, Dan Hay, producteur du jeu nous attendait de pied ferme pour répondre à nos questions mais surtout pour nous mettre son bébé quasi finalisé entre les mains. Et croyez-moi, si j’avais pu, j’aurais squatté là-bas toute la journée !

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert  preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Le Spring Break qui tourne au cauchemar

Dans Far Cry 3, on incarne Jason Brody, jeune américain, désinvolte et un peu con sur les bords... Bref, le genre même à traîner dans les fameuses fraternités des unifs américaines et à faire le beau devant les filles. Nous passons quelques jours de bon temps sur une charmante île tropicale avec notre frère, militaire de son état et nos copines respectives mais... Là, vous devez vous dire, il va se passer un truc !

Et bien non, en fait, c’est déjà fait. La vidéo de franche rigolade que l’on regarde en intro du jeu est en fait lue sur notre smartphone, déjà dans les mains de Vaas Montenegro, chef des pirates du coin (souffrant d’un léger problème de psychopathie aigue) et qui vous nargue tandis que vous êtes attachés dans une cage avec votre frère.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Clairement, Vaas a l’intention de demander une rançon et apparemment, vous n’êtes pas les seuls à être tombés dans son piège. Heureusement, votre frère prend les choses en mains en vous libérant et commence alors un mini-tutorial d’infiltration consistant à réussir à s’échapper du camp. Mais comme vous vous en doutez, les choses tournent mal et vous voilà en train de fuir seul dans la jungle avec une armée de pirates à vos trousses. Finalement, vous chutez, non sans heurts dans un torrent et tandis que vous vous noyez, Willis, un habitant du coin en guerre avec les pirates vous sauve la mise.

Vous vous réveillez dans un village indigène, qui vous servira de base pour la suite de l’aventure, bien décidé, avec l’aide de Willis, à sauver ceux de vos proches qui peuvent l’être et à vous venger de Vaas.

Vu comme cela, le scénario parait assez classique. Ce qui l’est moins, c’est la mise en scène vraiment très réussie. Je vous laisse le plaisir de découvrir la suite mais sachez que Jason va aller de surprise en surprise tandis que l’émotion est omniprésente dans les cinématiques toujours très bien réalisées. Même si je n’ai pas vraiment accroché au scénario qui transforme un simple étudiant US de base en soldat d’élite, je ne suis pas resté insensible au talent de conteur d’histoire des petits gars d’Ubisoft.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Plutôt monde ouvert ou plutôt FPS ?

Mais Far Cry 3, c’est bien plus qu’un simple FPS, c’est avant tout un monde ouvert se déroulant sur une carte gigantesque et où l’on peut faire tout ce dont on a envie. L’impression de liberté est énorme et ce Far Cry me fait penser à un mélange entre Assassin’s Creed, Dead Island et Just Cause.

Ainsi, la première action après avoir quitté le village de départ est de libérer la carte du brouilleur qui la bloque en montant au sommet d’une tour. On découvre à ce moment-là toutes les zones interactives et toutes les missions secondaires avant de passer à la tour suivante, découvrant la carte au fur et à mesure, un peu comme Ezio le faisait dans Assassin's Creed.

Ensuite, il est temps de libérer les postes avancés en liquidant (en infiltration ou en mode bourrin) tous les pirates qui l’occupent. Ceci permet à nos amis locaux d’en prendre le contrôle et de libérer ainsi un magasin et un point de déplacement rapide.
Au cours de cette libération, j’ai découvert que je n’avais pas un FPS comme les autres en mains... On rampe dans les buissons, on marque les cibles sur sa carte, on détruit les alarmes et on essaye de liquider tout le monde sans se faire repérer pour bénéficier d'un bonus d’XP.

Bien entendu, ces missions secondaires récurrentes ne sont pas obligatoires mais quand même fortement conseillées pour profiter du jeu à fond.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert  preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

A côté du scénario principal et des deux grands types de missions secondaires présentées ci-dessus, Far Cry 3 propose encore une tonne d’activités pour laisser libre cours à notre imagination : mission de livraison, course de voitures, course de quads, deltaplane, jet ski, chasse des animaux sauvages, cueillettes, etc.

Le dénominateur commun étant une propension évidente à l’exagération et au grandiloquent !

A côté de ces aspects FPS à monde ouvert, Far Cry 3 innove encore avec un système de tatouages assez sympathique. Pour faire court, quand vous passez de niveau, vous avez la possibilité de débloquer un nouveau "pouvoir" représenté par un tatouage selon 3 thèmes (sniper, infiltration, combat). Autant vous dire que nous allons terminer le jeu couvert de tatouages ! Ceux-ci ouvrent de nouvelles possibilités de gameplay. Un des premiers à se débloquer permet par exemple un assassinat silencieux. Les tatouages représentent en quelque sorte notre progression dans l’art d’occire son prochain.

Enfin, le système de crafting s’annonce également efficace. En chassant les bêtes sauvages, on pourra fabriquer de nouveaux sacs, un plus gros portefeuille, ... Tandis que les plantes permettront de concocter diverses potions pour se booster en plein combat.

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Conclusion

Mes deux heures de jeu m’ont permis de découvrir les bases du gameplay de Far Cry 3 qui s’annonce comme un très bon FPS à monde ouvert associant un scénario bien exploité à des activités secondaires nombreuses et variées.

J'ai regretté de devoir rendre le pad à la fin de la session car je pense que j’aurais pu y jouer toute la journée et découvrir avec plaisir la suite du scénario. Maintenant, je suis condamné à prendre mon mal en patience.

Mon seul doute concernant le gameplay est la possibilité d’une petite répétitivité, un peu inhérente au genre, qui pourrait finir par lasser mais, monde ouvert oblige, il suffira de passer à une autre activité, le temps de se ressourcer.

Voilà donc un jeu qui rejoint ma longue liste d'attente pour cette fin d'année.

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Enfin, je suis reparti de l’event avec quelques goodies bien sympas... pour compléter ma collection.

 

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert 

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Far Cry 3 sortira sur PS3, Xbox 360 et PC le 29 Novembre prochain.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : preview, far cry 3, ubisoft, event, fps, monde ouvert

[Concours] Gagnez encore 50 clés pour la béta fermée de World of Warplanes 
par Aelya & Quantic

mardi 09 octobre 2012 19:06 58 commentaires

 World of Warplanes, closed beta keys

Vous n'avez pas pu avoir votre clé d'accès à la béta fermée de World of Warplanes lors de notre précédent concours ?

C'est donc le moment ou jamais de vous rattraper puisque nous vous proposons, en partenariat avec Wargaming.net, une seconde chance de vous plonger dans le nouveau MMO des créateurs du fabuleux World of Tanks.

Et si vous hésitez encore, jetez un oeil à notre preview de World of Warplanes ainsi qu'aux charmantes hôtesses qui accompagneront la livraison de la clé à votre domicile (non, pour la seconde partie, je rigole, ce ne sera pas possible ;-) )

 World of Warplanes, babes  Babes_gamescom2012_01.jpg

Pour gagner l'une des 50 clés pour participer à la béta fermée de World of Warplanes, il vous suffit de laisser un commentaire ci-dessous indiquant votre intérêt pour le jeu et les 50 premiers commentaires recevront par email leur clé dans quelques jours.

        

dans Concours, PC
Tags : concours, gagner, clé, beta, world of warplanes

Compte-rendu de l’event Microsoft à Bruxelles (Halo 4, Forza Horizon, ...) 
par Quantic

lundi 08 octobre 2012 19:05 3 commentaires

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Microsoft, grand absent de la Gamescom, proposait une actualité particulièrement calme ces dernières semaines alors que le rush de fin d’année se précise. C’est pourquoi, nous avons été invité à un petit event bruxellois au cours duquel nous avons pu tester les jeux majeurs du géant à la croix verte pour la fin d’année mais aussi quelques-unes des grosses sorties prévues sur la Xbox 360 de la part des éditeurs tiers.

L’organisation d’un tel évènement est toujours une bonne nouvelle pour les gamers que nous sommes et il faut reconnaitre qu’il y avait largement de quoi occuper les 2 heures prévues pour ce rendez-vous. Dommage que de nombreux éditeurs tiers n’avaient que des démos non-jouables à montrer mais dans l’ensemble, l’ambiance était bonne (avec un MasterChief grandeur nature) et Microsoft Belgique rattrape bien le coup suite à son absence à la Gamescom.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Comme nous avons déjà réalisé pas mal de previews des jeux présentés, je me limiterai aux titres où nous avons vraiment pu apprendre quelque chose, voici donc mon avis sur les quelques jeux que j’ai pu tester.

Halo 4

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Sans aucun doute, la plus grosse sortie pour Microsoft en cette fin d’année. J’ai pu tâter de la bête surtout en multi via un classique deathmatch dans un niveau très étriqué, bien adapté aux entrées-sorties fréquentes des joueurs, typiques de ce genre d’event.

N’étant pas un grand fan de la licence en multi, j’ai évidemment un peu de mal à m’enthousiasmer pour ce mode qui m’apparait toujours trop lent mais que les fans se rassurent, j’ai bien reconnu la patte Halo avec des armes classiques mais efficaces et finalement une partie bien rythmée.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies  event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

J’ai également pu tester un niveau coopératif à 4 joueurs. Bien sûr la difficulté n’était pas très élevée mais le fait de pouvoir faire de la coop à plus de deux joueurs est quelque chose d’encore assez rare et mérite d’être soulignée.
Quant au solo, celui-ci était encore sous bonne garde et je n’en ai pas encore vu assez que pour me prononcer. Il y a fort à parier que le solo continuera à constituer à mes yeux la principale raison pour craquer.

Halo 4 sortira en exclusivité sur Xbox 360 le 6 Novembre 2012.

Forza Horizon

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Découvert lors de l’E3, Forza Horizon est la tentative de Microsoft de concurrencer la série des Need for Speed. Dommage que Forza Horizon va entrer en trajectoire de collision directe avec Need for Speed Most Wanted qui s’annonce excellent.

La course proposée en démo était malheureusement très courte mais elle m’a rassuré sur un point : Même s'il ne s'agit clairement pas d'un vrai Forza, ce n’est pas non plus de la pure arcade qui est proposée.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies  event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Forza Horizon se déroule dans un monde ouvert dans le milieu des festivals de musique et proposera donc un environnement très « Need for Speed »  tout en étant beaucoup moins facile d’accès que son concurrent d’EA.
Là où la concurrence propose du drift à tout va, Forza Horizon proposera un gameplay beaucoup plus « simulation ». La voiture a de l’inertie, un poids et reste beaucoup plus collée à la route.

Pour ma part, je suis très curieux de voir ce que cette incursion des créateurs de Forza dans le monde des courses plus arcades va donner mais dans tous les cas, un peu de simulation sérieuse dans cet univers assez fantasque sera toujours le bienvenu.

Forza Horizon sortira en exclusivité sur Xbox 360 le 26 Octobre 2012.

A côté de Microsoft, quelques éditeurs tiers avaient également fait le déplacement.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Big Ben, distributeur Benelux de WRC 3 était présent et même si je vous ai déjà parlé du jeu dans une précédente preview, je voulais vous faire part de mes dernières impressions.

Cette fois, j’ai roulé sur une spéciale en terre et alors que j’émettais encore quelques doutes lors de ma preview Gamescom, j’ai été agréablement surpris par un gameplay plus réaliste que prévu. Blocage de freins, chute dans les ravins, tête à queue, rien ne m’a été épargné au cours de mon essai (encore au pad, grrrrrrr) et même si je ne connais pas les réglages de difficulté sélectionnés, je me dis que ce titre pourrait vraiment sortir la licence WRC de son purgatoire actuel.

WRC 3 sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 12 Octobre 2012.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

2K était également présent avec une courte présentation de Borderlands 2 (une petite pépite qui nous fait prendre du retard sur nos tests) et Xcom : Ennemy Unknown dont nous vous avons déjà parlé. Rien de bien transcendant à vous annoncer sur ces deux titres si ce n’est que je reste persuadé que Borderlands 2 se profile de plus en plus comme le hit de l'année et que XCom, avec son  gameplay old school et un peu lent a déjà conquis mon cœur de vieux gamer.

Borderlands 2 est déjà disponible sur Xbox 360, PS3 et PC.

Xcom : Ennemy Unknown sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 12 octobre 2012.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Enfin, dernier éditeur duquel je voulais vous parler, Namco qui présentait Epic Mickey : le Retour des Héros, bien parti pour assurer la relève du premier épisode. Normal quand on sait que c’est Warren Spector qui se cache derrière le titre.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

F1 Race Stars de Codemasters était également présenté. Le concept de ce titre  est alléchant pout tout fan de F1 qui se respecte : un mario-kart like qui met en scène les vrais pilotes de F1. Sur papier, c’est génial, sur l’écran, c’est moins convaincant... Mais bon j’ai bien eu un coup de cœur pour Cars 2 l’année dernière qui proposait un gameplay similaire. Je reste donc curieux de voir ce que ce titre nous réserve.

Epic Mickey : Le Retour des Héros sera disponible sur Xbox 360, PS3, Wii et PC le 21 Novembre 2012 (et un peu plus tard sur WiiU).

F1 Race Stars sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 16 Novembre 2012.

D’autres éditeurs étaient également présents comme Electronic Art avec FIFA 13 ou THQ avec WWE 13 mais n’étant pas un spécialiste de ces deux licences, je ne me suis pas attardé trop longtemps.

Au final, cet event Microsoft ressemblait très fort à un stand Gamescom un peu en retard et délocalisé à Bruxelles ;) puisqu’on y trouvait du Halo, du Forza et les gros jeux de fin d’année des éditeurs tiers. Une bonne initiative en tout cas de la part de Microsoft pour compenser leur absence à la Gamescom.

J’en profite d’ailleurs pour remercier Microsoft pour la qualité de l’organisation, pour leur sympathie et pour les jolis goodies que j'ai ramenés !

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Merci également à 2K pour ce T-shirt Borderlands que j'adore (mais qu'Aelya m'a piqué) !

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

        

dans Event, Gaming, Xbox360
Tags : event, microsoft, bruxelles, halo 4, forza horizon, goodies

[Test] Tekken Tag Tournament 2 : Il était une fois un Panda, de jolies filles et des mecs balaises 
par Quantic

samedi 06 octobre 2012 19:15 2 commentaires

 tekken tag tournament 2, jaquette, PS3

Un nouveau jeu de baston, c’est à chaque fois la même chose : un savant équilibre entre le besoin de proposer des nouveautés pour justifier l’achat du jeu et la nécessité de ne pas choquer les fans en changeant le moins de choses possibles.

Tekken n’échappe pas à la règle tout en rendant une copie plutôt réussie.

Là où Soul Calibur (développé par l’équipe voisine de celle de Tekken) mise beaucoup sur un gameplay assez abordable au commun des mortels, Tekken joue à fond la carte des combos. Et oui, les combos restent encore au cœur du gameplay. Pas besoin ici d’enfoncer 12 boutons tout en réalisant 60 quarts de cercles, tout est dans le timing des enchainements pour ne pas laisser la moindre chance à votre adversaire.

Le fait de pouvoir réaliser des combats en équipe démultiplie encore les possibilités de combos puisqu’il sera possible de faire intervenir son équipier au milieu d’une combo pour rajouter encore des dégâts.

tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco  tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco

Nous ne sommes pas de grands spécialistes des jeux de baston, donc nous ne traiterons pas plus des différences parfois très subtiles dans le gameplay des combats... Il faut néanmoins savoir que contrairement à un Soul Calibur, Tekken reste beaucoup plus technique et donc un peu plus difficile d’accès. Ceci dit, nous avons beaucoup joué en versus et là, vous pouvez être rassuré le fun reste immédiat.

A côté du gameplay, le charisme des personnages est un élément contribuant fortement à la popularité d’une série… a fortiori de baston. Soul Calibur serait-il aussi populaire sans Ivy et son bonnet Triple E ?

A ce niveau, Tekken se défend très bien également avec le retour de personnages légendaires comme Alisa Bosconovitch ou Anna Williams (pour ne citer que les héroïnes qui m'ont marqué). Le fait que la série ait été adapté en long métrage animé (comme le récent Tekken Blood Vengeance) a également fortement contribué à la popularité de ses héros.

 tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco  tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco

Près de 40 personnages sont donc à notre disposition, tous mieux modélisés les uns que les autres et proposant un haut degré de personnalisation, depuis les accessoires ou les vêtements jusqu’aux tenues complètes à débloquer. Et on peut parier que les DLC (gratuits par ailleurs) vont pleuvoir...

Les modes de jeu proposés sont très variés avec un mode multi particulièrement réussi et très agréable à jouer, à condition d’aimer la compétition et le challenge car, croyez-moi, le niveau en ligne envoie du lourd. A noter quand même l’hilarant nom du mode en ligne, le WTF pour World Tekken Federation !!!

Du côté du solo, on peut regretter l’absence d’un vrai mode histoire comme Soul Calibur V en proposait. Il y a bien le mode labo qui est scénarisé mais qui se présente plutôt comme un gros tutorial. Il faut donc se rabattre sur le « classique » mode arcade pour avoir un semblant de scénarisation, enfin disons plutôt une très courte cinématique de fin pour chacun des personnages.

tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco

Heureusement, il y a aussi d’autres modes plus originaux comme le jeu en duo, la chasse aux fantômes et le défi en temps limité. Ce ne seront pas les modes de jeu les plus populaires mais ils apportent un peu de variété bienvenue à un mode solo quand même un peu pauvre.

Encore un mot sur le degré de difficulté du mode solo. Namco a placé la barre très haut car même en mode normal, j’ai eu un beau challenge pour progresser dans le mode arcade, particulièrement face au boss final.
A moins d'être un dieu du stick arcade, attendez-vous donc à souffrir !

tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco  tekken tag tournament 2,tekken,baston,namco

Conclusion

Après un Soul Calibur V sorti en début d’année, efficace mais un peu décevant et un Dead or Alive V tout juste sorti (et dont on vous parlera bientôt), Tekken parvient à conserver son âme tout en proposant un jeu technique, exigeant qui comblera de plaisir les techniciens de la baston et les amateurs du combo à la chaîne.

Les autres trouveront leur compte dans la foule de personnages jouables au nombre impressionnant et la finition technique impeccable du titre tout en essayant de s’accrocher à leur pad... car la difficulté solo est très élevée et en ligne, autant vous dire, que le module d’entrainement vous sera utile, la concurrence étant bien rude !

Ma note : 7,5/10

Tekken Tag Tournament 2 est disponible sur PS3 et Xbox 360.

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : tekken tag tournament 2, tekken, baston, namco

[Preview] Army of two : The Devil's Cartel, la co-op façon hollywood 
par Aelya

jeudi 04 octobre 2012 19:33 1 commentaire

 gamescom 2012,ea,electronic arts,army of two,preview

La conférence Gamescom d'EA avait commencé avec l'annonce d'Army of two : The Devil's Cartel via une cinématique et une démo.

Or lors du salon, j’ai pu m’essayer à cette même démo en co-op avec un autre journaliste et surtout avec les commentaires d’un des développeurs là pour nous guider.

Comme toujours, stressée à l’idée de jouer devant quelqu’un, et en particulier devant un des développeurs du jeu, j’ai préféré prévenir : je ne suis pas spécialement douée en FPS ou en TPS. J’avais oublié une chose : Dire ce genre de chose lorsqu’on est une fille équivaut à dire « je n’ai jamais touché une manette de ma vie » !

En effet, on commence la partie et j’avance normalement et là le développeur me dit « Mais tu as menti, tu as déjà joué ! Les gens qui ne savent pas jouer regardent tout le temps au plafond et tu ne l’as pas fait. » Je suis restée calme et me suis contentée de lui répondre que je jouais aux FPS/TPS mais n’y étais pas très douée, nuance.

Bref, après ça, je n’avais qu’une envie : en mettre plein la vue à mes deux compères !

 gamescom 2012,ea,electronic arts,army of two,preview

Mon équipier et moi incarnons donc Alpha et Bravo et devons nous frayer un chemin jusqu’au toit d’un immeuble en assez mauvais état. Bien sûr, la route est parsemée d’ennemis.

Le jeu utilise un système de couverture à la Gears of War, cependant il faut se méfier car non seulement les décors sont destructibles mais en plus on nous promet que les ennemis sont intelligents et ne nous laisseront pas rester tranquillement à l’abri sans bouger.

Le mieux est donc de bien se coordonner avec son équipier, d’autant plus que cela fait augmenter une jauge permettant de déclencher l’Overkill. L’Overkill vous rend invincible et multiplie vos dégâts de sorte que l’on peut faire un "one shot" sur certains ennemis (ou décors) pendant un certain temps. Par contre attention à l’utiliser en accord avec son partenaire au risque de générer des disputes, surtout que si les deux joueurs l’enclenchent en même temps, l’overkill est doublé.

 gamescom 2012,ea,electronic arts,army of two,preview

Il faut donc jouer en équipe. Cependant, le jeu va vous forcer à vous séparer. Ainsi, on se retrouve bloqué par un mur : l’un fait la courte échelle à l’autre qui peut ainsi le passer. Je me retrouve donc de l’autre côté, le sol s’effondre sous mes pieds  et me voilà un étage en dessous avec tout plein d’ennemis.

Là, mon partenaire doit essayer de me couvrir pendant qu'on leur règle leur compte. Une fois le ménage fait, je dois trouver un moyen de libérer la voie pour que mon co-équipier puisse me rejoindre. Cela ne fut pas trop compliqué : il a suffi que je tire sur une valve et il a pu défoncer la palissade qui gênait.

On continue le niveau dans la même lignée. Les graphismes sont assez beaux et rendent bien l’ambiance vieil immeuble en ruine.

On arrive enfin sur le toit : on défonce la porte, le jeu passe en slow-motion pour que l’on puisse mettre une dérouillée aux méchants présents. Une fois cela fait, je suis à nouveau séparée de mon équipier : Je monte dans un hélicoptère.

 gamescom 2012,ea,electronic arts,army of two,preview

Mon objectif est simple : je dois tuer tout ce que je vois pour le couvrir et qu'il puisse se frayer un passage. Là, dans l’hélico, c’est assez simple, on tire sur tout ce qui bouge (en particulier ceux qui ont des roquettes susceptibles de dégommer l’hélicoptère) et l’on essaie de détruire les éléments destructibles du décor : on fait exploser les citernes d’essence, on fait s’effondrer une antenne pour créer un pont pour son allié…

Soudain, l’hélicoptère est touché et s’écrase : je suis incapable de bouger mais dois continuer à tirer sur les ennemis pour survivre jusqu’à ce que mon co-équipier vienne à ma rescousse. Une fois que celui-ci arrive et me rattrape in-extremis, un hélico ennemi rapplique : il faut arriver à tuer le pilote.

Heureusement, nous y sommes parvenus et c’est là-dessus que la démo s’est terminée.

 gamescom 2012,ea,electronic arts,army of two,preview

Conclusion

Je ne sais pas si j’ai réussi à ébahir le développeur par mes exploits limités lors de cette session, mais j’avoue avoir apprécié jouer à Army of Two : Il m'a fait penser à un film d’action hollywoodien bourré d’action et d’explosions^^

Army of two : The Devil's Cartel n’est pas une révolution et reste assez classique, cependant, j’ai passé un bon moment : je vais donc attendre sa sortie en mars 2013 pour voir si cette première bonne impression était justifiée ou non^^


        

dans Gaming, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : gamescom 2012, ea, electronic arts, army of two, preview