[E3 2012] Preview Dead Space 3 et Medal of Honor : Warfighter, EA mise sur le FPS 
par Quantic

mercredi 08 août 2012 19:35 2 commentaires

Deux des jeux phares de cet E3 2012 pour Electronic Arts étaient bien sûr des FPS... D’ailleurs le line up d’EA était globalement assez décevant. On a presque l’impression qu’EA ne produit plus que des jeux de sports et des FPS. Un peu triste quand on connait les licences dans le portefeuille de cet éditeur.

e3 2012,dead space,dead space 3,medal of honor,medal of honor warfighter,fps,ea,preview

Medal of Honor Warfighter a la délicate mission d’affronter Call of Duty dans la traditionnelle bataille de fin d’année des FPS qui pètent entre EA et Activision.

Si Battlefield 3 m’avait laissé une excellente impression l’année dernière, difficile de vous dire si ce énième épisode de la série des Medal of Honor, traditionnellement un peu plus mou, réussira à confirmer EA comme challenger du FPS de l’année (en nombre de ventes en tout cas).

Graphiquement, le jeu semble bien à la hauteur et les quelques scripts solos présentés sont comme d’habitude fait pour vous plonger au cœur de la bataille mais je n’ai rien vu d’autres du solo, c’est donc encore un peu léger pour donner un quelconque avis.

e3 2012,medal of honor,medal of honor warfighter,fps,ea,preview e3 2012,medal of honor,medal of honor warfighter,fps,ea,preview

Une chose est sûre, Medal of Honnor : Warfighter mise beaucoup sur son multi qui met en scène les plus célèbres unités spéciales des armées du monde entier. Libre au joueur de choisir son unité favorite parmi 10 nations et de la faire dominer sur les serveurs mondiaux. On notera quand même qu’il est dommage qu’aucune unité française (je n’ose même pas dire belge sans rigoler) n’ait été choisie pour apparaitre dans le jeu.

J’ai pu tester le jeu en multi pendant une petite dizaine de minutes juste avant la fermeture du salon. L’occasion de découvrir que, à ma grande surprise, j’étais plus doué (ou moins mauvais) que les autres journalistes présents mais surtout que le multi tient bien la route avec beaucoup de facilité pour rejoindre un squad et spawner à côté de ses équipiers.

e3 2012,dead space,dead space 3,medal of honor,medal of honor warfighter,fps,ea,preview

Pour le reste, chaque classe (au nombre de 6) est équipée de gadgets originaux comme un planeur en papier que l’on peut lancer pour identifier les ennemis et les faire apparaitre sur les mini-maps de ses équipiers. On nous promet de nombreux autres gadgets de ce type qui auront plus une influence sur la collecte d’infos et le positionnement des adversaires que sur votre puissance de feu.

Difficile de juger si Medal of Honor : Warfighter sera un très bon FPS ou juste un FPS de plus mais nous n’aurons plus à attendre longtemps avant de mettre la main sur une version finale puisque le jeu est annoncé pour le 25 Octobre prochain sur PS3, Xbox 360 et PC.

e3 2012,dead space,dead space 3,fps,ea,preview

Cet E3 a également été l’occasion pour EA d’annoncer le troisième épisode de Dead Space, le FPS horrifique et franchement très gore de Visceral Games. Bon, je l'avoue, ce n’est pas le FPS que j’aime le plus, même s’il réussit à me faire sursauter 3 fois par minute et est donc à déconseiller pour mon cœur de vieux gamer.

La preview à laquelle j’ai assisté reprend en grande partie le trailer présenté pendant la conférence de Presse d’EA en insistant un peu plus sur l’aspect coop du jeu. La campagne entière est ainsi pensée pour être jouée en coop, ce qui m’a fait beaucoup penser à Killzone 3.

e3 2012,dead space,dead space 3,fps,ea,preview e3 2012,dead space,dead space 3,fps,ea,preview

Au niveau du scénario, peu d’infos si ce n’est que la campagne se déroulera sur une planète glacée où le froid permanent sera aussi dangereux que vos copains de toujours, les nécromorphes. Ce troisième épisode étant l’occasion d’en apprendre plus sur leurs origines. Votre environnement est également beaucoup moins solitaire puisque pour la première fois dans la série, certains de vos ennemis seront de bons vieux humains.

L’ambiance oppressante de Dead Space est toujours bien là puisque la démo nous met aux prises avec une énorme tempête de neige réduisant la visibilité à zéro et se réfugier dans une caverne remplie de nécromorphes ne semble pas la meilleure idée du monde. Je résume, je suis dans un FPS et j’ai un choix : Crever de froid dans une tempête de neige ou dézinguer mes ennemis à coup de pieux pneumatiques dans une caverne sombre et accueillante... Hum, j’hésite !

e3 2012,dead space,dead space 3,fps,ea,preview

Bien entendu, la scène présentée dans le trailer où vous vous faites avaler par un monstre géant pour poursuivre le combat à l’intérieur de son système digestif était également de la partie et il faut reconnaitre que c’est une séquence bien sympathique. On espère que le jeu proposera d’autres scènes d’anthologie de ce genre !

Dead Space 3 est annoncé pour une sortie en février 2013 sur PS3, Xbox 360 et PC.


        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : e3 2012, dead space, dead space 3, medal of honor, medal of honor warfighter, fps, ea, preview

[Test] Dirt Showdown, il va y avoir de la casse 
par Quantic

mardi 07 août 2012 19:32 2 commentaires

Dirt Showdown, jaquette, ps3

Je l’avoue, je suis fan de Codemasters. Depuis maintenant de longues années, cet éditeur a démontré qu’il peut produire des simulateurs de course de qualité tout en restant accessible au plus grand nombre.

La série des F1 2010-2011-2012-... en est la meilleure preuve. Et même si je regrette l’époque où Codemasters faisait de vrais jeux de rallye, je continue également à apprécier la série des DIRT qui propose une simulation de rallye de grande qualité tout en proposant un jeu accessible et pourtant très pointu.

Bon, évidemment, ils pourraient retirer toutes les épreuves de rallye cross pour garder la quintessence du rallye qui reste une épreuve chronométrée mais bon par les temps qui courent, ce serait peut-être trop leur demander ;-)

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Bref, en attendant un Dirt 4 (sans doute l’année prochaine), nos amis de Codemasters nous proposent un petit apéritif avec Dirt Showdown, que l’on peut imaginer comme le fils bâtard de Sébastien Loeb (pour l’excellence de la réalisation), de Ken Block (pour le spectacle) et de Borat (pour le côté un peu bête).

Comment peut-on réussir à proposer un jeu de rallye à la fois irritant et incroyablement fun ?

J'ai la réponse : En proposant des courses qui ne font absolument pas appel à la moindre qualité de pilotage !

 dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Le volant, c'est pour tourner, les pédales pour accélérer...

Dirt Showdown nous propose donc de nous plonger dans la catégorie bien beauf des courses de voitures, le stock car. Attention, je ne parle pas ici du Nascar que l’on confond souvent avec le stock car. Là où le Nascar peut être considéré comme un équivalent un peu viril de la F1, le vrai stock car met aux prises de vieilles carrioles retapées et renforcées de partout sur des circuits lents et remplis de croisements avec une seule règle : le premier qui passe la ligne a gagné.

Vous pourrez ainsi prendre part à trois types d’épreuves :

Courses sur circuit

Au volant de voitures bien boostées, vous prenez le départ aux côtés d’autres acharnés sur des circuits très courts, remplis d’épingles, de croisements en 8, de pneus au milieu de la route et de tremplins... Bref, tout ce qu’il faut pour que votre talent de pilote soit le moins mis à contribution au profit de la chance.

Pour gagner, il faut donc se frayer un chemin au milieu des débris en espérant que l’avance qu’on a patiemment construite ne soit pas réduite à néant par un adversaire sorti de nulle part lors d’un croisement à l’aveugle.

Bien entendu, d’autres modes de jeu sont disponibles comme la course à l’élimination ou la domination des différentes sections de la course mais dans l’ensemble, c’est quand même un peu du pareil au même.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Courses en arène

Suivre un circuit, c’est trop difficile, on a mieux pour vous : l’arène.

Vous êtes lâchés avec vos petits camarades au volant de voitures renforcées de partout et même si les développeurs ont eu beaucoup d’imagination pour nous proposer des variantes originales, l’objectif final est assez simple : exploser les autres à coups de pare-chocs !

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Gymkhana

Le gymkhana avait fait son apparition dans Dirt 3 et il fait son retour dans Dirt Showdown...

Et malheureusement, c’est la seule manière de pouvoir piloter une vraie voiture de rallye. Vous pouvez ainsi directement affronter Ken Block dans des épreuves en 1 contre 1 où il faudra accumuler les drifts, les donuts et autres figures dans un ordre précis.

L’autre manière de profiter de sa voiture est d’explorer les zones ouvertes spécialement conçues pour le gymkhana en exécutant les figures proposées, exactement comme dans Dirt 3 même si j’ai trouvé les zones proposées un peu moins intéressantes.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Vous l’aurez compris, le solo se résume à une succession d’épreuves variant entre le "Rentre-dedans" et le "Vas-y que je te pousse", bref, un jeu assez répétitif en solo et qui peine à nous motiver à succéder les courses.

Heureusement le multi vient un peu sauver le jeu avec des épreuves bien pensées pour se détendre quelques minutes en froissant de la tôle.

Là où le Multi de Dirt 3 avait le don d'être énervant puisqu'il était envahi de gros lourds qui vous poussaient hors de la route, ici, il n'y a que des gros lourds, vous y compris, puisque c'est le but du jeu.
Alors, bien sûr, ce multi ne déborde pas d'originalité mais au contraire du solo qui est très répétitif et ne fait pas beaucoup appel à votre talent de pilotage, le multi est fun et distrayant. Je me suis même surpris à relancer une partie comme ça en passant, preuve que le mode multi est vraiment addictif.

dirt,dirt showdown,codemasters,rallye,test

Conclusion

Dirt Showdown est un titre difficile à classer. Affligeant pour le peu de pilotage qu'il réclame et pourtant vraiment fun à jouer avec une bonne bande de potes. C'est une belle tentative de Codemasters pour rameuter les joueurs amateurs de délires et pas toujours friands de pilotage mais le solo reste trop répétitif pour vraiment amuser.

Au final, on ne garde que les épreuves de gymkhana (dont je ne suis pas trop fan en plus) et le multi qui permet de bien s’amuser entre potes décérébrés fou du volant.

Mais quel dommage qu’un jeu dont la réalisation soit proche de la perfection ne serve qu’à une grande orgie métallique.

Vivement Dirt 4 pour rattraper tout ça !

Ma note : 6,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dirt, dirt showdown, codemasters, rallye, test

[E3 2012] Preview - Divinity Original Sin : un RPG coopératif pour tous et pour les couples 
par Aelya

lundi 06 août 2012 19:26 7 commentaires

 e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios

Avant l’E3, Larian Studios avait annoncé le développement de Divinity Original Sin, une préquelle à Divinity, et j’ai eu la possibilité d’assister à une (courte) preview de ce RPG coopératif en vue isométrique.

On y incarne deux personnages : une jolie mystique tout juste ressuscitée et un guerrier ayant été torturé pendant très longtemps.

Seul, l’I.A prendra le contrôle de l’un d’entre eux (mais l’on devra malgré tout indiquer ce que ce personnage devra faire lors des combats et il sera possible de switcher de personnage). A deux, chaque personnage sera incarné par un joueur. A noter, qu’il y aura un système de drop In/out.

 e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios

La coopération est un des éléments forts du jeu que ce soit pour les combats, l’histoire ou les dialogues.

En effet, les joueurs pourront se parler l’un l’autre, mais aussi ne pas être d’accord. Ainsi, lors de la preview, un Squelette Bombe-Suicide prend quelqu’un en otage. On peut soit s’en moquer, soit tenter de parlementer avec lui. Si les deux joueurs n’arrivent pas à se mettre d’accord à travers des différents dialogues proposés, le choix se fait au final aux dés et se base sur votre feuille de personnage.

Le concept a l’air vraiment sympa et j’imagine déjà les disputes possibles avec Quantic (non, pas celle au sujet de qui va jouer la fille, celle sur "mais pourquoi tu as répondu ça" ;-))

 e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios

Les PNJ réagiront différemment suivant votre façon de leur parler mais aussi de vous comporter. On a ainsi pu voir une femme se révolter si l’on touchait aux affaires dans sa maison, et ce de façon graduelle.

Si l’on présente nos excuses, elle nous pardonne mais nous tient à l’œil, (dans ce cas, on peut tenter de faire diversion dans une pièce tandis que l’autre personnage vole dans une autre pièce) par contre, si on récidive, elle se fâche et peut même attaquer !

Avec assez de charisme, on pourra même s’extirper d’un combat ;-)
Il faut donc faire attention à notre comportement et nos paroles, ceux-ci affectant le jeu voire la fin du jeu^^

Il sera possible d’utiliser tout ce que l’on trouvera dans le jeu. Ainsi, on ramasse un champignon. Si on le mange, il nous empoisonne, par contre, si on le combine à l’épée du guerrier, cela donne une épée empoisonnée. Une pomme par contre permettra de purifier cette même lame.

 e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios

Les combats se feront au tour par tour afin de donner la possibilité au joueur d’exploiter à fond son environnement.

En effet, chaque élément du décor pourra être utilisé, y compris ce qui sera créé par vos sorts. Je m’explique. La magicienne a le pouvoir de faire pleuvoir, ce qui va créer une flaque. Cette flaque pourra être électrifiée pour étourdir des ennemis ou encore gelée pour les ralentir...

De même avec des tonneaux d’huile. Soit on les casse pour répandre l’huile puis on met le feu à la flaque, soit on fait exploser le baril avec une flèche enflammée.

 e3 2012,divinity original sin,preview,larian studios

Le jeu disposera d’un éditeur de niveau qui permettra de créer plein de nouvelles quêtes, surtout qu’on nous assure qu'il sera compréhensible pour des gens normaux.

Enfin, même sans cet éditeur, Divinity Original Sin promet une quarantaine d’heures de jeu !
J’avoue que ce petit aperçu m’a donné envie d’en voir plus... Peut-être lors de la GamesCom.

        

dans Gaming, PC, Preview, Salons
Tags : e3 2012, divinity original sin, preview, larian studios

[Test - Concours] Casque Turtle Beach XP300, le stéréo par l'excellence 
par Quantic

samedi 04 août 2012 18:08 661 commentaires

Après le test du casque Surround X42 pour Xbox360, voici comme promis le second test d'un casque Turtle Beach et son concours associé.

concours,test,gagner,turtle beach,casque audio

Cette fois, on quitte le casque exclu Xbox 360 pour un casque officiellement compatible Xbox 360 et PS3, le Turtle Beach EarForce XP300.
On quitte aussi le monde du simili-surround pour un « simple » casque stéréo mais on garde le sans-fil et son double canal qui a fait la réputation de Turtle Beach.

Beaucoup des remarques que vous avez pu lire sur mon test du X42 sont bien sûr aussi d’application sur ce XP300 puisque la qualité Turtle Beach reste toujours au rendez-vous avec un XP300 dont j’adore le design général. Il est léger et ne serre jamais la tête garantissant de longues sessions de jeu dans un confort optimal.

concours,test,gagner,turtle beach,casque audio  concours,test,gagner,turtle beach,casque audio

L’installation reste sans doute le seul point faible de ce casque puisqu’il faudra revoir votre installation si vous étiez câblé entièrement en HDMI et quand même passer un bon moment à jouer avec le nombre impressionnant de câbles fournis. Dommage également que, contrairement au X42, il n'y ait aucune connexion optique fournie. Vu le tarif du casque, on espérait mieux !

Au niveau du son, la qualité est au rendez-vous avec un son stéréo de très bonne qualité. Alors, oui, bien entendu, on est très loin du rendu d’un casque surround mais on était prévenu, c’est un casque stéréo. Et même si j'aurais quand même beaucoup de mal à abandonner mon casque surround, il faut reconnaitre que ce XP300 s'en sort plutôt bien avec la grande majorité des titres disponibles. Reconnaissons-lui juste des basses un peu molles même avec le réglage au maximum.

concours,test,gagner,turtle beach,casque audio

Si vous n’êtes pas un intégriste du surround et qu’un casque stéréo vous suffit amplement, il ne faut plus chercher. Le Turtle Beach XP300 est un excellent choix. Connexion sans fil de qualité, son stéréo exceptionnel, batterie intégrée plutôt costaude (une bonne dizaine d'heure d'autonomie).

Ce casque a tout pour lui et en plus, il est utilisable sur Xbox 360 et PS3, histoire d’éviter d’acheter plusieurs casques quand vous switchez de consoles.

A noter qu’il est disponible à un prix similaire à celui du X42 testé précédemment qui lui, était surround. Cela place le XP300 parmi les casques stéréo sans fil les plus chers du marché mais à l’opposé du X42, il est livré avec une batterie et est multi plateforme.
A chacun de trouver donc son bonheur dans la gamme Turtle Beach !

Ma note : 3/5

concours,test,gagner,turtle beach,casque audio

Et comme promis, nous vous proposons de remporter un exemplaire de ce casque. On ne change pas les habitudes avec 3 méthodes pour participer au tirage au sort.

1. Commentaires sur le blog
Postez simplement un commentaire pour confirmer votre participation en répondant à la question suivante :

Qu'est-ce-qui est, à vos yeux (ou oreilles) le plus important dans un casque audio destiné au gaming ?
La qualité du son, le confort d’utilisation, la qualité du micro, l’installation aisée, ...?

2. Facebook
Devenez fan de notre page Facebook. Ensuite, retrouvez la news du concours, aimez-là et/ou laissez un commentaire pour confirmer votre participation.

3. Twitter
Suivez-nous sur Twitter et tweetez le message suivant :

Follow @CoupleofPixels et RT pour gagner un casque Surround sans fil Turtle Beach XP300 pour PS3/Xbox360 : http://t.co/l5fcmWi2

Attention, votre compte doit être public pour que nous puissions enregistrer votre participation.

Comme d'habitude, vous pouvez cumuler les trois modes de participation pour multiplier vos chances.

Ce concours est ouvert aux résidents de Belgique et de France Métropolitaine.

Fin du concours : Dimanche  26 Août 2012

Bonne chance à toutes et tous !

        

dans Concours, Gaming, Périphériques
Tags : concours, test, gagner, turtle beach, casque audio

[E3 2012] Preview - Hitman Absolution et Sleeping Dogs, le duo de choc de Square Enix 
par Quantic

vendredi 03 août 2012 18:44 3 commentaires

 e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

Hitman était avec Tomb Raider une des licences phares d'Eidos. Et juste avant de tenter de redonner à la belle brune une seconde vie, Square Enix tente de faire sortir notre chauve préféré, l’agent 47, de sa pré-retraite. 

Hitman a toujours été un jeu d’infiltration, un vrai, car même s’il était possible de survivre à une alerte en se recroquevillant dans un coin et en faisant un grand tas avec les cadavres des gardes suffisamment bête pour se succéder à l'entrée de votre antre, cela était très ennuyeux à faire et enlevait quand même une grande partie du plaisir du jeu ;-)

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Bref, Hitman, c’est un jeu où l’on réfléchit avant d’agir, où l’on planifie son opération dans sa petite tête avant de l’exécuter mais bien sûr, nous n’aurions pas à faire à un Hitman si nous n’avions pas 35 façons originales de liquider nos cibles... Et à ce niveau-là Hitman Absolution se pose comme un bon candidat à la relève.

Alors que les premiers trailers qui ont circulé ont un peu fait peur aux fans car très orientés sur l’action, ce que j’ai pu voir et tâter  lors de l’E3 m’a rassuré. L’action est intense et le nombre de cibles à occire a connu une grosse inflation mais l’infiltration est toujours bien au cœur du jeu.

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Quand je vous disais que l’action est intense...

En moins de 20 minutes l’agent 47 va liquider 5 cibles et réaliser un kidnapping... Il ne chôme pas.
Bien entendu, cette intensité est aussi due au fait que le démonstrateur veut nous montrer un maximum de choses. Dans la réalité, pour avoir pu tester le jeu, les choses sont quand même nettement moins rapides quand on ne sait pas ce qu’on doit faire ;-)

Une des grandes nouveautés est l’apparition d’un mode instinct qui vous permet  de mettre en évidence les points d’intérêts et les cibles potentielles.

Mais le plus impressionnant est la variété des méthodes à votre disposition pour vous infiltrer au milieu des ennemis, distraire les gardes et liquider votre cible en faisant par exemple croire à un accident. Il est ainsi possible de saboter une pompe à essence pour créer une grande explosion afin de couvrir votre fuite ou encore attirer votre cible sous une voiture soulevée par un bras mécanique avant de la faire s’effondrer sur elle.

 e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

Il y a donc de nombreuses méthodes pour liquider ses cibles de manière originale et en n'attirant pas l’attention sur vous mais il est également possible d’être moins subtil en faisant appel à un chain kill (décidément à la mode dans les jeux actuels). J’ai ainsi pu tuer 7 cibles en une seule opération en faisant appel au talent inné de l’agent 47 pour l’élimination des gêneurs.

Les déguisements sont également de retour et sont toujours aussi pratiques pour rentrer dans une zone un peu trop surveillée mais attention, ceux-ci ne vous garantissent pas l’impunité puisque vous ne pourrez pas trop vous approcher des autres gardes et que les chiens, eux, ne s’y tromperont pas !

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,square enix

Ma dernière cible étant chez son barbier pour une petite coupe, je me suis donc infiltré chez le brave coupeur de cheveux et après l’avoir assommé, j’ai tout simplement pris sa place pour m’occuper de ma cible comme il se doit.

Vous l’aurez compris, Hitman a beau s’être un peu simplifié avec quelques éléments le rendant plus accessibles, l’esprit de l’agent 47 semble bien intact et c’est, à mes yeux, le principal.

Hitman Absolution sort le 20 Novembre prochain sur PS3, Xbox 360 et PC et vous pouvez déjà vous essayer au mini jeu Hitman Sniper Challenge (dispo en bonus de précommande) pour vous mettre dans l’ambiance du tueur au code-barres.



Sleeping Dogs

e3 2012,preview,sleeping dogs,square enix

J’ai également pu revoir Sleeping Dogs duquel j’avais déjà fait une preview assez détaillée mais cette fois j’ai pu y jouer et confirmer tout le bien que je pensais de ce titre.
Le système de combat et son interaction permanente avec les décors est toujours aussi jouissif tandis que les séquences de tir et  les poursuites en voiture semblent beaucoup plus classiques.

Et même si le gameplay ne sera sans doute pas le plus original du monde, c’est aussi et surtout pour son ambiance que j’y jouerai. Si l’histoire du flic infiltré a déjà été vue et revue, son traitement au sein des triades de Hong Kong lui donne beaucoup de caractère et font de ce GTA-like un jeu unique à défaut d’être très original.

e3 2012,preview,hitman,hitman absolution,sleeping dogs,square enix

L’ambiance est clairement une des priorités des développeurs puisque l’annonce du cast des doubleurs est à tomber par terre avec une tonne d’acteurs connus pour un jeu qu’il sera indispensable de jouer en VO. Ainsi, Emma Stone, Lucy Liu ou encore Edison Chen sont à l’affiche de ce titre qui risque bien d’être le GTA-like de l’année.

Heureusement, mon impatience sera bientôt récompensée puisque Sleeping Dogs est annoncé pour le 17 Août sur PS3, Xbox 360 et PC.


        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Salons, Xbox360
Tags : e3 2012, preview, hitman, hitman absolution, sleeping dogs, square enix

[Test] Lollipop Chainsaw : les zombies vous en feront voir de toutes les couleurs ! 
par Aelya

mercredi 01 août 2012 19:09 2 commentaires

lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Quand j'étais ado (voir pré-ado), j'enviais les américains avec leur bal de promo et leur club de pompom girls : ça avait l'air tellement cool !
Cependant, quand j'y repense maintenant, je me rends compte que, vu mon caractère et mes hobbys (geekette/gameuse/otaku), je n'aurais certainement pas eu de cavalier pour ce fichu bal et que jamais je n'aurais pu faire partie d'une troupe de pompom girls !  Au contraire, j'aurais plutôt été le souffre-douleur (genre Glee, sauf que je ne sais même pas chanter^^).

Malgré tout, je continue à trouver le concept de cheerleader sympa et lorsqu'on me propose d'en incarner une dans un jeu, je vais regarder ça de plus près. Si en plus, on doit dézinguer du zombie à la tronçonneuse, cela ne peut que m'intéresser^^

lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Or Lollipop Chainsaw nous raconte l'histoire de Juliet Starling, Cheerleader de son état, mais aussi membre à part entière d'une famille chasseur de zombies. Son petit ami Nick l'ignore et ça la stresse un peu de lui avouer. (Mal)heureusement, elle n'aura pas vraiment le choix : le jour de ses 18 ans, son lycée se fait attaquer par une horde de zombies.

Alors qu'elle arrive, Nick se fait mordre et la seule solution pour le sauver est de le décapiter, le transformant en tête sans corps, sorte de porte-clefs accroché à la ceinture de Juliet. Ce "duo" va donc devoir combattre les zombies mais aussi trouver qui est derrière tout ça.

lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Comme vous pouvez le constater, l'histoire est un gros délire. Et le jeu tire parti de ça : il pousse à fond les situations délirantes, se montrant ironique envers lui-même. Ainsi Juliet est très court vêtue, dévoilant sa culotte dès qu'elle bouge mais si on essaie de regarder dessous de nous-même, elle va la cacher, pudique.

Les dialogues sont également vraiment croustillants, irrévérencieux, et la V.O excellente. On peut par contre regretter le sous-titrage français un peu faiblard et parfois à côté de la plaque : une référence à Stephen Hawking (assez longue) est ainsi complètement effacée, à se demander si les traducteurs ont pensé que les francophones n'avaient pas la culture nécessaire pour comprendre...

lollipop chainsaw,warner, test, suda51, lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Et l'ambiance délirante ne s'arrête pas là : les gerbes de sang sont remplacées par des coeurs, des arc-en-ciel et des étoiles, on affronte des poulets géants, des zombies qui semblent sortis du film Grease, un boss nous attaque à coup de lettres géantes matérialisées, les deux soeurs de Juliet, Cordélia et Rosalind, sont elles aussi frappa-dingue et leur père n'est pas mal non-plus, et c'est sans parler du sensei pervers très Ryo Saeba...

Bref, l'ambiance est là du début à la fin !

Mais le gameplay est-il à la hauteur ?

lollipop chainsaw,warner, test, suda51, lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

On dirige donc Juliet qui trucide des zombies à tours de bras tronçonneuses. Celle-ci a principalement deux types d'attaques : une où elle utilise ses pompons pour étourdir ses ennemis (des coups donc plutôt faibles) et une où elle joue de la tronçonneuse (des coups assez forts).

Au fur et à mesure de notre progression, on peut (en plus d'améliorer certaines capacités) débloquer diverses attaques et combos, dont certains impliquant la tête de Nick^^

Pour ne pas sombrer dans la routine, de nombreux mini-jeux et Quick-Time Events viennent égayer le gameplay. On pourra donc utiliser Nick pour contrôler un cadavre de Zombie, jouer au Zombie-basket et au Zombie-baseball, rentrer dans des jeux vidéo rétro (vraiment sympa), conduire un tracteur, etc. Il est par contre dommage que bien souvent, lorsqu'on meurt on ne recommence pas seulement le QTE/mini-jeu, non, il faut se refarcir une grande partie du niveau et re-tuer une horde de zombie.

lollipop chainsaw,warner, test, suda51, lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Une caméra parfois capricieuse dessert un peu le jeu, rendant certains combats quelque peu énervants. La sauvegarde est aussi stressante car on ne sait jamais où l'on va reprendre lorsqu'on meurt et si l'on bloque à un endroit, il n'est pas rare de devoir recommencer très loin en arrière : cela donne envie d'envoyer valser sa manette !

Cependant, on pardonne tout ça, ce qui l'est nettement moins est la durée de vie du jeu : on le finit en mode normal en 5-6 heures environ... Bien sûr, on peut le recommencer en mode difficile, ou pour obtenir les différents trophées, mais cela fait peu (en plus, tous les costumes sympa pour Juliet se débloquent une fois le jeu fini une première fois). Surtout sans vrai mode multi-joueur, celui-ci ne proposant qu'un mode défi pour battre le scores d'autres joueurs.

Cela n'a pas empêché Quantic de refaire le jeu plusieurs fois pour débloquer les tenues sexy et améliorer son score mais pour ma part, j'ai moins accroché à cette rejouabilité un peu old school.

lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Conclusion

Lollipop Chainsaw a de très beaux atouts : ses personnages charismatiques (et complètement fous), son ambiance déjantée tout bonnement excellente, ses combats sympas même si pas révolutionnaires et ses mini-jeux et QTE pour éviter la monotonie.

Son seul gros défaut est sa trop courte durée de vie : 5-6 heures.

A chacun de voir si la compagnie de Juliet pendant ces courts instants est suffisante pour craquer pour Lollipop Chainsaw.

Ma note : 7,5

lollipop chainsaw,warner, test, suda51,

Et juste pour les fans de Juliet, pensez à jeter un oeil à notre preview et sa Juliet "hollandaise" en live tandis que les inconditionnels de Jessica Nigri, la Juliet officielle, pourront la retrouver dans notre reportage E3 aux côtés de son papa virtuel Suda 51 et aussi de Quantic.

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : lollipop chainsaw, warner, test, suda51, jessica nigri

[E3 2012] F1 2012, la preview qui va vite 
par Quantic

mardi 31 juillet 2012 18:56 0 commentaire

 e3 2012,f1 2012,preview,codemasters

Codemasters est un petit éditeur et à l'E3, ça se voyait vraiment beaucoup car c'était Warner qui les accueillait sur un coin de table (ou presque).

Il y avait quand même deux bornes où l'on pouvait essayer la nouvelle mouture de l'excellente simulation de F1 : F1 2012. C'était le tout nouveau circuit d'Austin qui était en démonstration sur lequel j'ai pu réaliser une bonne dizaine de tours.
 
Dommage qu'aucun volant n'était disponible pour tester le jeu dans une bonne configuration et j'ai donc dû me rabattre sur le pad alors que je n'ai jamais joué au jeu sur un pad ! Autant dire que mes premiers tours étaient hésitants.

 e3 2012,f1 2012,preview,codemasters  e3 2012,f1 2012,preview,codemasters

Pire encore, je suis tombé sur une manette dont le stick gauche avait rendu l'âme ne tournant plus à gauche que par intermittence... Je me suis dit que soit j'étais vraiment nul, soit le jeu était vraiment difficile à la manette ;-) Et pendant que je m'escrimais à éviter les bordures, Stephen Hood, le creative director du jeu m'expliquait qu'ils avaient particulièrement travaillé sur les contrôles du jeu au pad... Tout en se disant que franchement, il n'avait jamais vu quelqu'un d'aussi nul que moi.

Il a moins rigolé quand je lui ai proposé de me montrer comment on jouait ;-)
 
Heureusement, un pit stop manette plus tard, le jeu était beaucoup plus accueillant. Difficile de vous dire si, comme annoncé, le contrôle au pad est plus précis en virage et moins brusque en ligne droite (afin d'éviter le syndrome du zig zag... comme après un apéritif au restoroute) mais après quelques tours, j'ai rapidement enchaîné les chronos et pris pas mal de plaisir, moi qui ne jure que par le pilotage au volant, ce qui est plutôt bon signe.

e3 2012,f1 2012,preview,codemasters

A côté de la traditionnelle mise à jour des équipes, des pilotes et des circuits, F1 2012 proposera également deux grandes nouveautés :
 
Young Drivers Days
Quand vous commencez une nouvelle carrière, plutôt que de vous donner un choix entre deux écuries de fond de grille chez qui vous atterrissez comme par magie, vous passerez quelques tests pour les écuries intéressées par votre candidature. Bien entendu, aucune chance d'être recalé mais c'est déjà un peu mieux que d'être lâché directement dans votre première course alors que vous ne savez pas encore utiliser le KERS, le DRS et autres gadgets de la F1 moderne.
 
Météo dynamique et localisée
Beaucoup d'efforts ont été consacrés à la météo puisque sur les longues courses, vous pourrez commencer sous une petite ondée qui se transformera en orage pour ensuite finir la course sur le sec et en plus, la météo pourra changer d'un virage à l'autre. Ainsi, un virage pourra être complètement détrempé tandis qu'un autre quasi sec. Les stratégies de changements de pneus pourront donc être très différentes d'un pilote à l'autre en fonction de son style de pilotage.

e3 2012,f1 2012,preview,codemasters

Mon impression générale est, comme d'habitude pour un jeu Codemasters, vraiment excellente et la version 2012 risque de surpasser encore la version 2011 même si, licence annuelle oblige, les changements se font au compte-goutte.
 
A noter également que Codemasters essaie d'avancer la sortie de ces mises à jours annuelles de quelques semaines chaque année afin de proposer la version annuelle du jeu le plus tôt possible par rapport à la saison en cours.

Ainsi, F1 2012 est annoncé pour le 12 Septembre 2012 sur PC, PS3 et Xbox 360 et le Vettel qui sommeille au fond de moi l'attend déjà avec impatience.


        

dans Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : e3 2012, f1 2012, preview, codemasters

[E3 2012] Preview - The Elder Scrolls Online, un MMO de plus ou vraiment une révolution ? 
par Aelya

vendredi 27 juillet 2012 19:36 1 commentaire

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

A l'E3, l'attente pour la preview de The Elder Scrolls Online se faisait entourée d'objets tirés de cet univers. Toute émoustillée, j'ai pris quelques photos, à défaut des épées ou de la jolie tenue en cuir pour femme^^

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,armure preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls, logo preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,armure

Bon, malheureusement, c'est Quantic qui avait le bon appareil photo, donc mes photos ne sont pas exceptionnelles mais je ne peux m'empêcher de les partager^^

Après cet aparté, revenons au jeu en lui-même. L'annonce de ce MMO dans l'univers des Elder Scrolls a laissé les joueurs circonspects : d'un côté, on espère mais d'un autre, on a peur... Peur que ce MMO ne soit pas fidèle à la saga, qu'il lui fasse perdre son âme, que ce qui fait son succès, ses particularités ne s'y retrouvent pas...

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Alors qu'en est-il ?

The Elder Scrolls Online est en développement chez ZeniMax Online depuis cinq ans. Ceux-ci assurent que cela s'est fait en étroite collaboration avec Bethesda pour rester fidèle à la saga.

L'histoire se déroule 1000 ans avant les évènements racontés dans Skyrim : les différentes factions s'affrontent pour s'assoir sur le trône impérial, pour l'instant vacant. Trois de ces factions seront jouables.
Il y aura ainsi :
       - L'Ebonheart Pact avec les Nords, Elfes Noirs et les Argoniens
       - Le Daggerfall Convenant composé des Bretons, Redguards et Orcs
       - L'Aldmeri Dominion réunissant les Hauts-Elfes, les Elfes des Bois et les Khajiit.

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,parchemin preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Ce choix de factions devrait promettre de belles batailles PVP à Cyrodiil, les membres de la faction ayant le contrôle de cette région au coeur de Tamriel recevant des bonus d'expérience, de loot...

A ces factions s'ajoute une quatrième non-jouable : les impériaux qui se trouvent à Cyrodiil, donc au milieu des trois autres factions, mais qui serviront aussi en PVE, devenant souvent les méchants de l'histoire.

Car si The Elder Scrolls Online promet des batailles PVP épiques de 200 joueurs en même temps, il ne délaisse pas la partie solo de l'aventure avec un système de quête qui semble assez sympa.

En effet, dans beaucoup de MMO's, une quête ne se débloque qu'à partir du moment où l'on a parlé au PNJ qui la donne : on explore une grotte, tombe sur un coffre/un pnj à sauver mais on ne peut pas interagir avec lui car on n'a pas encore la quête. Dans TESO, cela ne devrait pas être le cas : on pourra prendre l'objet/personne avec nous et le donner directement au PNJ voulu en temps et en heure.

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Il sera également possible de prendre des décisions durant des quêtes qui influenceront le monde. Par exemple, suite à une quête, on remonte le temps. Nous avons alors le choix entre sauver la femme d'un PNJ important ou aller affronter le grand méchant directement.

Si l'on décide de sauver cette femme, non seulement elle nous donne des indices sur la façon de combattre le mob, mais en plus le "présent" se voit transformé : le PNJ qui donnait la quête est modifié et est devenu l'un des descendants de cette femme.

C'est sympa comme idée, mais j'aimerais voir jusqu'où les conséquences de nos choix pourront aller^^

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Mais abordons maintenant le système de combat.

Je vais déjà annoncer ce qui déplaira à beaucoup : il y aura un système de classes, il ne sera pas possible de faire évoluer son personnage en mage-guerrier en l'équipant d'une épée dans une main et d'un livre de sort dans l'autre.

Cependant, pour faire passer la pilule, on nous annonce que chaque classe pourra faire le jeu en solo, y compris les healers mais ces derniers ne devraient pas être indispensables non plus. Toutes les classes auront la capacité de se déplacer furtivement en se baissant pour ainsi éviter des ennemis.

De plus, on nous promet des combats actifs et réactifs.
Les ennemis travailleront en équipe : par exemple, un ennemi lancera de l'huile tandis qu'un mage l'enflammera.

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Petit détails sympa : mieux on se débrouillera pendant les combats, meilleures seront nos récompenses^^

Plusieurs types de donjons seront disponibles au cours de l'aventure : des donjons pour 25 joueurs, d'autres plus petits mais aussi des "Donjons Publics" que l'on peut soloter au début puis se décider à grouper avec quelqu'un rencontré à l'intérieur (ou l'inverse^^).

Aux niveaux supérieurs, les donjons déjà explorés offriront une deuxième histoire et donc une deuxième opportunité de les explorer.

Graphiquement, la série a été quelque peu "Wowisée", dans le sens où un petit côté cartoon se fait sentir. Cependant, le jeu est assez beau et surtout devrait tourner sur des PC vieux de cinq ans.

 preview,e3 2012,elder scrolls online,elder scrolls,bethesda,zennimax online

Conclusion

The Elder Scrolls Online semble réunir de bonnes idées qui devraient donner un chouette MMO au final.

Cependant, cela sera-t-il suffisant pour faire face aux attentes immenses des fans de la série qui risquent de voir les défauts de ce jeu plutôt que ces qualités?

Le jeu serait prévu pour 2013. Cela laisse encore un peu de temps à ZeniMax Online pour nous convaincre^^

Perso, je sais que je craquerai : j'aime trop les MMO et la série pour passer à côté ;-)

        

dans Gaming, MMO, PC, Preview
Tags : preview, e3 2012, elder scrolls online, elder scrolls, bethesda, zennimax online