[Test] Mario Kart 7, le plombier moustachu est toujours un pilote d'élite 
par Quantic

vendredi 02 mars 2012 20:44 1 commentaire

 mario kart 7, jaquette

Avant l'avalanche de test Vita à venir, voici encore un petit test 3DS et même si le jeu est sorti depuis bien longtemps, voici quand même notre avis sur ce grand classique Nintendo.

Chaque console de Nintendo a eu droit à son Mario Kart et ce n'est pas la 3DS qui allait déroger à cette règle.
Même si certains épisodes se sont avérés un peu moins réussis que la moyenne (Double Dash sur la GameCube par exemple), il faut reconnaitre que la série des Mario Kart est en général gage de qualité et ce n'est pas pour rien que ce titre est l'un des plus vendus sur les consoles Nintendo.

Chaque épisode reprend le concept de base en l'enrichissant d'un élément qui le rend différent de ses prédécesseurs mais même si vous n'avez plus touché à un Mario Kart depuis la Super Nes, il y a des chances que vous ne vous sentiez pas trop perdu.

Le vrai génie du jeu est de faire se battre les héros de l'univers Mario entre eux à bord de kart de poids et de puissances différentes tout en parsemant le circuit de pièges, de raccourcis et de bonus destructeurs. Soyons bien clairs, ici, c'est rarement le meilleur pilote qui l'emporte mais plutôt celui qui réussira à bien gérer les bonus et à les asséner à ses adversaires de la manière la plus sadique possible.

 mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo  mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo

Les nouveautés de Mario Kart 7

Bien sûr, la nouveauté la plus évidente pour un jeu 3DS est l'effet 3D... et bien encore une fois et même provenant d'un jeu Nintendo, celui-ci est décevant. Pas qu'il ait la moindre influence sur la fluidité mais surtout parce qu'il n'apporte strictement rien et rend finalement l'action plus confuse... Pour ma part, je l'ai retiré quasi immédiatement et le jeu ne souffre absolument pas de ce mode 3D raté, son gameplay au poil suffit amplement pour assurer sa réussite.

Pour autant, cet épisode 3DS se distingue vraiment de son prédécesseur DS car  la qualité visuelle du titre est bien au rendez-vous et on sent la puissance qui se cache derrière la nouvelle console de Big N... C'est bien simple, j'ai presque eu le même ressenti visuel que sur une Wii.

Mais heureusement, il y a d'autres nouveautés comme la possibilité de planer dans les airs ou de flotter dans l'eau. Si le gameplay dans les airs apporte un peu de fraîcheur et de stratégie à un gameplay ultra-classique, celui dans l'eau est beaucoup plus conventionnel à base de glissades et de turbo. Ces deux améliorations sont donc bienvenues mais ne survivront sans doute pas dans Mario Kart 8, au profit d'autres changements.

 mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo  mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo

Enfin, il est également possible de réaliser de nouvelles combinaisons de karts pour encore plus l'adapter à son style de pilotage : Léger et rapide comme l'éclair ou lourd et lent comme un Bowser après un repas de réveillon, tout est possible. Sympathique mais pas réellement innovant non plus.

Non, ce qui est intéressant, ce qui fait le coeur du gameplay, ce sont les circuits et là, on est gâté. Les nouveaux circuits sont souvent très créatifs avec une utilisation agréable des nouvelles fonctionnalités et des raccourcis à tout va tandis que les anciens circuits ont été plutôt bien choisis et également adaptés pour que certains passages prennent en compte le planeur ou le pilotage sous l'eau, ce qui fait qu'on les redécouvre avec plaisir.

Le solo, passage obligé de tous les fans s'avère toujours aussi simple et oui, l'IA triche toujours à tout va mais on a l'habitude.

En Multi, le street pass permet de télécharger des fantômes tandis qu'il est toujours possible de s'affronter en local ou via wifi pour des courses endiablées. Ce mode multi est d'ailleurs totalement indispensable tellement Mario Kart s'apprécie à plusieurs, si possible dans la même pièce (pour que les insultes fusent plus facilement).

mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo  mario kart 7,mario kart,3ds,nintendo

Conclusion

Mario Kart 7 est un vrai Mario Kart, proche de la perfection en terme de gameplay et qui procure quasi immédiatement un plaisir au joueur quel que soit son niveau. On peut lui reprocher la répétition éternelle de la même recette encore et encore, jeu après jeu, mais celle-ci est tellement bonne qu'on ne peut pas s'empêcher d'enchaîner les courses.

Ce jeu est une drogue, sachez-le !

Note : 8,5/10

        

dans 3DS, Gaming, Test
Tags : mario kart 7, mario kart, 3ds, nintendo

[Test] Final Fantasy XIII-2 : FFXIII, prise numéro 2, Action ! 
par Aelya

lundi 27 février 2012 20:20 6 commentaires

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Tout le monde avait attendu la sortie de Final Fantasy XIII avec une immense impatience : le premier Final Fantasy sur console HD !

Cependant, cette attente s'avéra à la hauteur de la déception que beaucoup ont ressenti en y jouant. Certes le jeu était magnifique, une vraie merveille, cependant il ne se résumait plus qu'à de longs couloirs... J'avoue avoir été tellement déçue que je n'ai jamais fini le jeu.

Heureusement, Square Enix semble avoir entendu les cris de désespoirs (de haine ?) de la communauté et a décidé de tenter de se faire pardonner en donnant une suite à FFXIII, mais une suite qui gommerait les faiblesses de son ainé pour rendre ses lettres de noblesse à la licence mythique qui en a bien besoin après l'échec de Final Fantasy XIV online.

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test, final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Alors, Final Fantasy XIII-2 relève-t-il le niveau ? Retrouve-t-on la liberté d'un "vrai" Final Fantasy ? Les héros sont-ils assez charismatiques pour que l'on puisse voir fleurir une pléthore de Cosplays ? Vais-je manger du chocolat ce soir ? Toutes les réponses à ces questions existentielles dans ce test (ou pas...)

N'ayant pas beaucoup avancé dans le précédent volet, j'avais un peu peur de ne pas comprendre l'histoire. Heureusement, il est possible dans le menu principal de visionner une explication des différents événements qui se sont passés (même si cela n'est pas toujours très clair), mais surtout, l'histoire peut s'appréhender sans même avoir besoin de ça : on peut vraiment y aller sans crainte, seulement quelques éléments/allusions pourront ne pas être tout à fait compris.

L'histoire commence avec une superbe cinématique de Lightning dans une tenue super classe et sexy à la fois livrant un combat titanesque contre Caius, méchant au charisme asez fort, au Vallalha, lieu au bout de l'espace temps. Sur ce, apparait Noel, notre héros venu du futur, à qui Lightning confie la mission de lui ramener sa soeur Serah.

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test, final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Serah vit sur Pulse après la catastrophe qui a manqué de voir s'effondrer Cocoon. Tout le monde pense que Lightning s'est sacrifiée et se trouve dans le cristal soutenant Cocoon. Cependant, Serah se souvient d'un passé différent où Lightning était présente... L'arrivée de Noel ne fait que confirmer cela. Serah décide donc de suivre Noel et voilà nos deux héros voyageant à travers l'espace et le temps pour retrouver Lightning mais aussi pour sauver le futur.

Le scénario est donc bien alambiqué et les voyages dans le temps ne vont pas simplifier les choses, au contraire !  Cependant, ces voyages dans le temps sont ce qui va re-donner de la liberté au joueur.

En effet, l'univers de FFXIII-2 est divisé en ce que j'appellerais des espaces-temps sur une "ligne" du temps, appelée Historia Crux dans le jeu. On pénètre dans un de ces espaces pour y chercher un ou des portails vers d'autres espaces-temps, plusieurs portails se disséminant sur les maps. Après, libre à nous de choisir l'ordre dans lequel on explore ces espaces-temps ainsi que de pouvoir y retourner comme bon nous chante. On ajoutera aussi que nos actions dans l'un peuvent changer le passé et ainsi créer un espace-temps dans une sorte de dimension parallèle... Pas compliqué du tout >_<

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

D'ailleurs, cette "liberté" a un prix d'un point de vue scénaristique. Déjà, on peut se demander si le fait de changer le passé comme ça ne risque pas de mettre en danger l'existence de Noel (Marty McFLy power), mais non, rien à signaler de ce côté-là... Ensuite, certaines incohérences scénaristiques font surface si on choisit d'explorer un portail avant un certain autre. Ainsi, Serah retrouve quelqu'un durant leur périple dans un espace-temps, puis dans un suivant elle se demande où est cette même personne !

Malheureusement, si on est libre d'explorer cette ligne du temps comme on le souhaite (mais à ses risques et périls), une fois dans un espace-temps, on se retrouve dans une map assez linéaire. De plus, certains lieux de cette map ne seront accessibles qu'à certaines époques et l'on découvre que beaucoup de ces espaces-temps sont les mêmes maps déclinées sur plusieurs époques.

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test, final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

On contrôle seulement Serah ou Noel mais notre équipe est composée de trois personnages.

Alors quel est ce personnage supplémentaire ? En fait, Square Enix a décidé de se la jouer un peu Pokémon  : Lorsqu'on affronte un monstre, on peut réussir à le dompter et ainsi l'inclure dans son équipe, c'est comme ça que l'on peut avoir un Chocobo comme compagnon d'arme.

Le concept est très sympa, avec un petit côté "attrapez-les tous" bienvenue. De plus, on peut faire évoluer ses monstres, les fusionner, les nommer, les décorer... Bref, on s'amuse bien avec, même s'ils n'ont pas la présence d'un vrai personnage principal^^

Le système de combat est le même que dans l'opus précédent, c'est-à dire basé sur des stratégies. Dans une stratégie donnée, on choisit le rôle de chaque personnage : attaquant, ravageur, soigneur, défenseur, tacticien ou saboteur. On peut ainsi en définir six. Une fois en combat, on peut switcher entre les différentes stratégies établies mais impossible d'en rajouter une : il faut donc bien réfléchir !

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test, final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Il est maintenant possible de changer de leader au cours du combat (qui ne s'achèvera par un Game Over que si Serah et Noel sont morts) et les changements de rôles sont quasi instantanés.

On peut tenter d'éviter certains combats : lorsqu'un mob pop, un timer apparait et si l'on arrive à quitter la zone d'aggro du mob (attention, certains vous poursuivent), le combat n'a pas lieu. Si au contraire, l'on désire combattre, si l'on attaque le mob alors que le timer est dans le vert, on commence avec la jauge d'attaque pleine.

Le niveau de difficulté est assez mal équilibré. En effet, on arrive très (trop ?) vite à détruire ses ennemis en deux temps trois mouvements, alignant les notes aux cinq étoiles, se contentant de faire du push button sans changer de stratégie et d'un coup, arrivé vers la fin, on se retrouve face à un mur. Passablement énervant.

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test, final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Dans la même veine, la gestion de l'évolution des personnages n'est malheureusement pas très poussée, le crystarium apparaissant presque comme une formalité. On choisit simplement le rôle qu'on veut développer et on appuie sur le bouton jusqu'à ce qu'on ait dépensé tous ses points d'xp ou atteint le niveau max (99).

En fait, on s'arrêtera même parfois avant ce niveau car arriver au niveau 50/60, on ne débloque plus de nouveaux pouvoirs mais on augmente simplement les statistiques. Bref, on en a rapidement fait le tour et c'est dommage.

 final fantasy xiii-2,final fantasy,square enix,test final fantasy xiii-2,final fantasy,square enix,test

Même si on peut reprocher une petite raideur lors des déplacements des personnages, les graphismes du jeu sont tout bonnement splendides... Rien que les cheveux de Serah sont à tomber ! Et la tenue de Lightning est vraiment magnifique (mais c'est une armure : elle sera donc difficile à réaliser en cosplay).

Il faut compter une bonne vingtaine d'heures pour terminer la trame principale du scénario, cependant de nombreuses quêtes annexes viennent s'ajouter ainsi que la récolte des différents fragments. La fin "officielle" laisse sur sa faim et l'on peut attendre un FFXIII-2-2 (ou un FFXIII-3 mais c'est moins comique). Il est possible de débloquer des fins alternatives (dites paradoxales) en remplissant certains critères, ce qui rallonge encore la durée de vie.

 final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test,

Conclusion

Final Fantasy XIII-2 tente de faire amende honorable : il reprend les bons ingrédients de son ainé tout en en gommant les gros défauts.

Ainsi, on ne se trouve plus dans un long couloir sans choix : on peut décider d'explorer sur le côté, de faire des quêtes annexes... Et cela fait du bien, même si cette liberté reste malgré tout limitée.

On retrouve les graphismes magnifiques de la série qui en font l'un des plus beaux RPG sur consoles actuelles.

Franchement, j'ai aimé jouer à FFXIII-2, les héros sont attachants (pour une fois les héros ne passent pas leur temps à se morfondre, au contraire c'est le "méchant" qui le fait), on remplit les quêtes annexes, on enchaine les combats... Mais il lui manque un petit quelque chose : il est question de sauver le monde, le futur même, mais l'espèce de souffle épique présent dans les anciens opus de la série semble lui faire défaut.

Final Fantasy XIII-2 relève donc la barre par rapport à Final Fantasy XIII : c'est un bon RPG pour les amateurs du genre, cependant il reste encore quelques efforts à fournir avant de retrouver le niveau d'un FFVII.

Ma Note : 7,5/10

Post Scriptum:

Un nouveau DLC proposant de nouveaux costumes pour Noel et Serah est sorti tout dernièrement. Serah peut maintenant se promener en joli Bikini, par contre bizarrement Noel ne se retrouve pas en maillot de bain/caleçon (ce qui aurait pu avoir son succès^^) : il a droit à un costume assez classe de Gardien du Temps. 

A noter aussi, la sortie cette semaine d'un DLC permettant de controler Sazh.

 final fantasy xiii-2,final fantasy,square enix,test final fantasy xiii-2,final fantasy,square enix,test

final fantasy xiii-2,final fantasy,square enix,test

        

dans Gaming, PS3, Test, Xbox360
Tags : final fantasy xiii-2, final fantasy, square enix, test

[Test] Star Wars : The Old Republic, un MMO qui vous fait voir des étoiles 
par Aelya

jeudi 23 février 2012 20:39 3 commentaires

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Tout le monde connait Star Wars, ne serait-ce que de nom.  Et même si je ne suis pas une fan, je ne peux m'empêcher de ressentir des frissons d'excitation en entendant le générique et en voyant le fameux "A long time ago in a galaxy far, far away..."

Or Star Wars : The Old Republic commence de la même façon. Alors, est-il à la hauteur de cette anticipation quasi inconsciente? Il faut avouer qu'en plus les cinématiques d'intro du jeu sont superbes et donnent encore plus envie...

Première décision difficile : quel camp choisir ? Optera-t-on pour la République et ses valeurs plutôt "gentillettes" ou pour l'Empire où l'on peut/doit être sans vergogne ?

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Il ne faut pas cependant s'inquiéter car s'il est vrai qu'on ne peut jouer jedi que du côté de la République, il y a sa contrepartie du côté de l'Empire (j'ai nommé les Sith). Et il en va de même pour toutes les classes du jeu (4 par camp qui se subdivisent ensuite en deux).

C'est un peu dommage de devoir ainsi choisir son côté dès le début : j'aurais aimé pouvoir jouer un personnage découvrant la force (ou ses capacités) et qui, suivant ses actions/décisions, s'oriente vers le côté obscur ou lumineux, vers la République ou l'Empire.

Une fois le camp et la classe choisie, vient le moment que j'aime particulièrement dans tous les jeux/MMO, celui de la personnalisation de notre avatar. Et là, grosse déception : les races proposées ne sont pas très originales, les textures des cheveux ne sont pas terribles (on dirait de la pâte à modeler), le choix est limité pour le peu de caractéristiques modifiables et il n'y a pas une seule coupe proposant des cheveux longs ! A croire que toute la galaxie a le même coiffeur qui ne supporte pas que les cheveux dépassent les épaules !

  star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Franchement, pour un MMO de cette envergure, Bioware aurait pu faire un effort de ce côté-là, surtout que notre personnage apparait constamment lors des fameuses cinématiques doublées.

En effet, une fois le personnage créé, on est plongé directement dans l'ambiance avec le célèbre générique et la musique suivis d'une cinématique avec le moteur graphique du jeu où notre personnage se voit expliquer ce qui se passe, sa mission et où il doit vraiment répondre !

Et chaque mission donne lieu à ce genre de cinématiques (expliquant l'entrée du jeu dans le guiness des records) qui apportent un vrai plus au jeu : on se sent plus impliqué. Si les choix de réponses fait à ces moments ne changent pas le déroulement du jeu en lui-même, ils vous feront par contre évoluer vers le côté obscur ou le côté lumineux, quel que soit votre camp. L'intérêt, outre l'aspect jeu de rôle, est que certains objets ne sont accessibles que si l'on a atteint un certain niveau de l'un des côtés. Pour accéder aux objets de plus haut niveau, il faudra donc tacher d'être constant.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Mon premier perso est un érudit Jedi (donc côté République : je me suis dit qu'il y aurait un peu moins de KikooLOL), j'ai donc décidé d'y aller à fond et de suivre le côté lumineux à chaque décision. Je dois vous prévenir : la lumière, c'est chouette mais c'est très... carré.

Il faut tout faire dans les règles : par exemple, un PNJ est pourri mais suit le règlement à la lettre, et bien si vous allez à son encontre, cela vous fera basculer du côté obscur. Même chose pour l'amour qui est prohibé (mais bon ça Dark Vador nous l'avait déjà appris). Il faut donc réussir à se comporter de façon droite tout le temps, ce qui n'est pas évident^^

En groupe, ces cinématiques font gagner des points de sociabilité. Ceux-ci servent principalement à débloquer l'utilisation de certains objets.

D'un point de vue graphique, le jeu ne brille pas particulièrement (ce qui lui permet de tourner sur des PC pas tout récents). Certaines textures ne sont pas terribles. Mais, d'un autre côté l'univers de Star Wars est bien retranscrit : chaque planète a une ambiance différente.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Le Gameplay de Star Wars : The Old Republic est assez classique : les habitués du genre ne seront pas déstabilisés et retrouveront vite leur marques. On notera qu'il n'y a pas d'attaque automatique, ce qui rend les combats moins mono-doigt ;-)

On se voit attribuer des partenaires, sortes de pets qui vous aident lors de vos combats (très utiles pour un healer (comme moi^^) même si chaque classe peut facilement monter de niveau en solo) et qui surtout servent à l'artisanat : vous pouvez les envoyer récolter et fabriquer ce dont vous avez besoin pendant que vous êtes occupés. Plus ils vous apprécieront (on gagne des points suivant nos décisions lors des cinématiques s'ils sont présents), meilleurs leurs chances de réussites seront.

Le level-up est vraiment agréable : déjà, chaque classe à sa propre quête de départ que vous remplissez tout au long du leveling. Mais en plus de celle-ci, il y a toutes les autres quêtes à travers la galaxie qui sont tout aussi intéressantes, surtout qu'on peut y faire certains choix pas révolutionnaires mais sympathiques (vais-je remettre ce colis à son destinataire ou à untel qui m'a promis une récompense ?). Suivant vos actions, vous pourrez même recevoir des courriers de PNJs qui vous donneront des nouvelles (Encore merci de m'avoir aidée, maintenant je suis strip-teaseuse et ça me plait). Ce sont de petites choses, mais cela agrémente considérablement le jeu.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

De même, des quêtes "Bonus" apparaissent au cours du jeu lorsqu'on tue tel type de mobs dans telle zone, puis une fois accomplis, elles évoluent jusqu'à vous permettre d'affronter une sorte de Boss et de gagner des récompenses de bonnes qualités.

De nombreuses instances, voire mini-instances, parsèment l'univers du jeu permettant de s'amuser à plusieurs (attention les groupes ne sont que de 4 joueurs ou partenaires - on peut en effet utiliser un partenaire pour combler un manque). On regrettera par contre l'absence d'un vrai outil de recherche de groupe.

On peut aussi décider d'aller faire un peu de PVP. Plusieurs "champs de bataille" sont disponibles. Le Hutball est vraiment chouette mais comme pour tout PVP, si l'on est seul et que l'on tombe sur un groupe de bras cassés, on peut se décourager rapidement ;-)

Enfin, des Datacrons, reliques qui augmentent de façon définitives les caractéristiques de votre personnage, sont cachées un peu partout dans la galaxie dans des endroits difficilement accessibles : il faudra donc bien explorer pour arriver à les trouver ainsi que le passage pour y accèder.

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Bref, Star Wars : The Old Republic propose une expérience de Leveling vraiment excellente : on doit grinder, faire du mob bashing, des quêtes Fed Ex comme dans tout MMO mais cela est emballé de façon à rendre tout cela agréable voire addictif. On sent la patte Bioware et son expérience du RPG.

Reste à voir si le jeu à haut niveau arrive à garder cette qualité. En effet, il propose des "opérations" (ou Raids), pour des groupes de 8 ou 16 joueurs et du PVP.

La poursuite du meilleur équipement devient alors le fil conducteur du jeu. L'aspect RPG est toujours présent dans le sens où les raids sont scénarisés, mais bien moins qu'avant, ce qui est un peu dommage.

Cependant, les différentes instances proposées ainsi que le PVPs parviennent à conserver un jeu intéressant.

Conclusion

Star Wars : The Old Republic n'est pas la révolution annoncée. Cependant, sa façon d'impliquer le joueur dans le scénario, dans les quête du jeu en font un excellent MMO. Le leveling passe de tâche rébarbative à un vrai plaisir.

Malgré le fait que je ne sois pas trop science-fiction mais plutôt Fantasy, j'ai complètement accroché au jeu, ce qui tend à prouver son pouvoir addictif.

Le jeu n'est pas exempt de défauts et doit encore prouver que son contenu haut niveau tiendra la route, cependant, il ne faut pas oublier que WOW est aussi passé par-là à ses débuts, on peut donc espérer que Bioware et EA vont continuer à s'occuper de SWTOR pour en faire un vrai concurrent du MMO aux 12 millions d'abonnés.

Perso, je retourne me faire un petit combat au sabre laser ;-)

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

L'avis de Quantic

Après le semi-échec Star Wars Galaxies, toute la communauté des fans de Star Wars (et dieu sait qu'ils sont nombreux) attendait Bioware au tournant avec ce MMO Star Wars. Au final, même si le budget pharaonique du jeu (on parle de 200 millions de dollars) risque bien de causer quelques soucis au directeur financier d'EA, force est de reconnaitre que le jeu n'est pas si mal que ça.

Bioware a décidé de traiter son MMO sur une base similaire à celle de ses jeux solo donc avec une véritable emphase sur le côté RPG. SWTOR est donc un jeu très prenant dans son levelling car au contraire de tous ses concurrents, vous vous sentez vraiment au coeur de l'histoire. Tout amateur de Star Wars y trouvera donc largement son compte.

Pour le reste, SWOTR n'invente pas grand chose et reprend les meilleures idées de ses collègues MMO mais il le fait bien puisque rien que l'univers Star Wars a suffi à me rendre accroc au jeu.

Si vous êtes un nolife, soyez tout de même prévenu que le jeu haut level reste quand même encore un peu léger. Le plaisir de monter en level est tellement énorme que les activités restantes une fois qu'on y est paraissent un peu décevantes mais comptons sur BioWare pour améliorer tout cela rapidement.

SWTOR n'était pas un jeu que j'attendais particulièrement et il a pourtant réussi à me refaire plonger dans un MMO, genre bouffe-temps par excellence. Si vous aimez Star Wars et/ou les MMO's, je vous conseille de lui donner sa chance, vous pourriez bien découvrir une tout nouvelle aventure qui change agréablement des orcs et des nains... et puis, Inquisiteur Jedi, c'est la classe comme seconde activité profesionelle, non ?

 star wars the old republic, ea, electronic arts, bioware, mmo

Pas de note finale pour ce test pour la simple raison qu'un MMO est un jeu en évolution constante mais vous aurez compris qu'on a vraiment adoré cet univers... Si vous êtes amateurs de MMO et/ou fans de Star Wars, testez-le, il en vaut largement la peine.

        

dans Gaming, Geek, MMO, PC
Tags : star wars the old republic, swtor, ea, electronic arts, bioware, mmo

Dossier PS VITA : les jeux à ne pas manquer au lancement (2/2) 
par Aelya & Quantic

mardi 21 février 2012 21:28 5 commentaires

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Après notre dossier sur la console en elle-même, voici nos premières impressions sur les jeux que nous avons eu l'occasion de tester ainsi qu'une petite sélection de ceux qui nous font tout simplement envie...

Globalement, on peut constater que les titres disponibles au lancement sont assez variés et que l'acheteur précoce aura tout de suite l'occasion de s'essayer à de très bons titres... On se souvient de lancements récents moins bien fournis même si d'autres très gros titres suivront dans les prochains mois.

A noter que le premier FPS : Unit 13 est annoncé pour la mi-mars et ratera donc le créneau du lancement mais avec le deuxième stick, il y a fort à parier qu'une avalanche de FPS ne tardera pas à partir à la conquête des possesseurs de Vita.

Et vous, pour lesquels craquerez-vous lors de la sortie ?

Nos immanquables

Uncharted Golden Abyss (Sony)

Peut-être le titre le plus abouti et qui met le mieux en avant les capacités techniques de la console.

Ce titre à lui seul mérite l'achat de la console tout simplement parce qu'il réussit à produire une qualité de gameplay identique à une console de salon tout en utilisant les nouvelles possibilités de gameplay de la Vita...

Si vous êtes aussi fans de Nathan Drake que nous, n'hésitez plus, c'est le titre que vous recherchez. Nous vous proposerons un test en long, en large et en travers dès que nous aurons pu le manipuler un peu plus longtemps, mais voilà un titre totalement immanquable.


Wipeout 2048 (Sony)

Le retour d'un très grand classique de la PlayStation dans une version incroyable.

Ce jeu est tellement beau qu'il est difficile de croire que l'on est sur une portable. Bien entendu, il faudra aimer le genre mais nous avons adoré découvrir les capacités de la PS Vita au travers de courses survitaminées.

De plus, c'est le premier titre offrant un multi cross-play avec la PS3, ce qui promet de belles bagarres. Juste un petit bémol relatif aux temps de chargements qui nous ont quand même semblé un peu long... A confirmer après la sortie.


Everybody's Golf (Sony)

A notre grande surprise, nous vous conseillons également ce titre de golf ! N'étant pas fan de ce genre de jeu, nous l'avons testé sans vraiment beaucoup d'enthousiasme et on ne l'a plus lâché depuis.

Son côté arcade, fun et son système de progression en font un titre accrocheur à souhait.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

On se jettera dessus à la sortie pour les tester.

Escape Plan (Sony)

Peut-être le titre que nous attendions le plus avec Uncharted.

Ce jeu de puzzle annoncé à la GamesCom propose un travail de design unique et semble vraiment mettre en avant les capacités de gameplay de la Vita comme aucun autre jeu du lancement.

Difficile de vous dire tout de suite si les promesses seront tenues mais si vous cherchez un "petit jeu" pour tester votre Vita, celui-ci sera sans doute le meilleur du lancement. En plus, annoncé comme une exclu PSN pour moins de 15 euros, difficile de regretter son achat.


F1 2011 (Codemasters)

A côté de l'excellent Wipeout 2048, il fallait rajouter un jeu de F1 à notre liste et ce F1 2011 s'annonce très complet.

Après des versions consoles de salon et 3DS excellentes, il y a fort à parier que cette version Vita sera également à la hauteur. Sans doute un peu inférieure au niveau graphique par rapport à d'autres jeux de ce lancement, il se rattrapera sans aucun doute sur la qualité de sa simulation et sa reproduction du championnat de F1.

Attention, nous n'avons pas encore pu vraiment le tester mais gardez le à l'oeil si vous êtes fans de F1 !


Rayman Origins (Ubisoft)

Toute console portable se doit d'avoir son jeu de plate-forme au lancement et pour la Vita, ce sera Rayman Origins qui prendra cette place.

Après un épisode sur console de salon vraiment très bon, on peut espérer que le héros d'UbiSoft réitère son succès sur la Vita.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Et les "pourquoi pas" ?

Ultimate Marvel Vs Capcom 3 (Capcom)

Nous n'avions pas été conquis par la version salon de ce titre de Capcom mais si vous cherchez un bon jeu de combat au lancement, ce sera le seul disponible (sauf si vous considérez le très moyen Reality Fighters comme un jeu de combat) et il faut reconnaitre que malgré ses défauts, il reste une valeur sûre du genre.

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Motorstorm RC (Sony)

Un Motorstorm à la sauce Micro Machines, en voilà un mélange détonant et au vu des previews de ce titre, la sauce à l'air de bien prendre. A surveiller.

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

FIFA Football (Electronic Arts)

EA Sports décline sa célèbre licence des FIFA sur la Vita dès le lancement avec un titre qui a l'air plutôt réussi et assez proche de son grand frère sur console de salon.

Les fans de football seront aux anges.


Virtua Tennis 4 : World Tour Edition (Sega)

Pas franchement convaincu par sa version console de salon (nous avions bien plus aimé Top Spin 4), Virtua Tennis s'annonce pourtant comme un bon jeu qui comblera facilement les fans de tennis par son côté (parfois un peu trop) arcade mais très complet.

 ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Enfin, à côté des quelques titres détaillés ci-dessus, voici la liste complète des autres titres prévus le jour du lancement

Army Corps of Hell (Square Enix)

Asphalt Injection (UbiSoft)

Blazblue Continuum Shift Extend (pQube)

Dungeon Hunter : Alliance (Ubisoft)

Dynasty Warriors Next (Koei)

Lego Harry Potter : Années 5-7 (Warner)

Little Deviants (Sony)

Lumines : Electronic Symphony (Ubisoft)

Michael Jackson the Experience (Ubisoft)

Modnation Racers : Road Trip (Sony)

Ninja Gaiden Sigma Plus (Tecmo)

Reality Fighters (Sony)

Ridge Racer Vita (Namco Bandaï)

Shinobido 2 : revenge of Zen (Namco Bandaï)

Touch my Katamari (Namco Bandaï)

 

Parmi les titres "à venir", nous retenons particulièrement

Gravity Rush (Sony)


Mortal Kombat (Warner)


Resistance Burning Skies (Sony)

ps vita,dossier ps vita,jeux,preview

Et il y a fort à parier que les annonces vont rapidement se succéder pour garantir des sorties de qualité dans les mois à venir !

Vous voilà maintenant prêt pour ce mercredi 22 Février et le lancement de la PS Vita !

Rendez-vous sur Near très prochainement ;-)

        

dans Gaming, Preview, PS VITA
Tags : ps vita, dossier ps vita, jeux, preview

La PS Vita envahit le Métro de Bruxelles ! 
par Aelya

lundi 20 février 2012 22:09 12 commentaires

Ce soir après une dure journée de travail... bon d'accord une demi-journée de travail : ce matin j'étais à une projection presse de John Carter le prochain film Disney, mais bon c'est une autre histoire^^...

Bref, je reprends...

Après une dure journée de labeur, je me jette dans le métro de justesse. Et là, je me retrouve dans une jungle verdoyante.

ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles

Je me demande ce qui se passe : aurais-je trouvé le moyen de me téléporter? Il faudra que j'apprenne à mieux gérer ce pouvoir^^

Après un examen plus approfondi de mon environnement, je remarque des inscriptions et là la lumière se fait : non, je n'ai pas encore été mordue par une araignée radioactive/ne suis pas tombée sur un artefact aux pouvoirs mystiques... il s'agit en fait d'une campagne marketing pour le lancement de la PS VITA !

ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles

Et effectivement, en me retournant, je vois que l'autre moitié du wagon est lui tout en bleu, la couleur de Sony et sa console, arborant fièrement le slogan : The World Is In Play

ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles

Franchement, après une journée de travail, cela change les idées et met de bonne humeur la geekette que je suis ! 

        

dans Gaming, PS VITA
Tags : ps vita, insolite, publicités, métro, bruxelles

Dossier PS VITA : Allez-vous craquer pour la nouvelle console de Sony ? (1/2) 
par Aelya & Quantic

lundi 20 février 2012 20:31 5 commentaires

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Voilà maintenant deux bonnes semaines que nous triturons notre PS VITA dans tous les sens... Il était donc temps de vous sortir un petit dossier résumant nos impressions sur la bête.

Et pour faire les choses dans l'ordre, nous le ferons en deux parties, aujourd'hui, la console en elle-même et pourquoi vous allez craquer... mais oui, vous êtes aussi faible que nous ;-) et demain, un premier avis sur les quelques jeux que nous avons pu essayer ainsi que ceux que nous attendons le plus le jour de la sortie, ce mercredi 22 Février.

La PS VITA, un nom bof-bof pour une console vraiment destinée aux gamers.

Les consoles portables ne sont pas trop gâtées ces derniers temps au niveau de leur nom... Après une 3DS pour laquelle Nintendo avoue s'être un peu planté dans son choix de pseudonyme (3D ou DS, comment voulez-vous que les parents s'en sortent...), voilà que Sony sort son arme secrète avec la PS VITA....oui, VITA...Mouiiiii, bon, pas un nom qui enthousiasmera le gamer du coin mais en tout cas, pas de PSP2, ce qui signifie que Sony veut rompre avec la marque PSP qui, quoi qu'on en dise et malgré les qualités de la machine, a quand même été un semi-échec pour le géant Japonais.

Sortir une portable à un prix aussi élevé (250 euros minimum) en pleine crise et alors que le jeu mobile est en pleine mode casual peut également laisser sceptique sur les chances de succès de la console... au moins pendant ses premiers mois d'existence.

Mais à une époque où le premier joueur d'Angry Birds sur son smartphone à la pomme se dit gamer, il est agréable de constater que toute la communication de Sony se fait à destination des gamers. Le meilleur exemple est cette fabuleuse publicité pour le lancement de la console.

 

Le message est clair, pour ce lancement, Sony s'adresse à son public de toujours, celui qui le suit depuis les débuts : les gamers, voire les hardcore gamers.

Et à une époque où Nintendo et Microsoft ne jurent que par l'élargissement du public cible avec des jeux parfois intéressants mais souvent débilitants, et bien cette approche nous a fait plaisir.

Maintenant, cette stratégie n'est sans doute pas gratuite... Il est fort probable que seuls les hardcore gamers seront prêts à débourser 250 euros le jour de la sortie pour une console portable alors que pour le même prix, on peut s'acheter une PS3 !

Pour autant, la PS VITA est un vrai petit bijou qui nous a charmé dès sa sortie de boite.

ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Très légèrement plus grande qu'une PSP, l'objet est naturellement beau et n'a rien a envier aux designers des pommes croquées hors de prix.

Pour faire simple, elle est tout simplement classe et une fois en main, on veut la garder pour soi... Syndrome du précieux ? Sans doute (Gollum inside).

Au niveau des commandes, les habitués Playstation ne seront pas trop perturbés puisque toutes les possibilités d'une manette PS3 Sixaxis sont là (hormis le bouton sur les sticks et les secondes gâchettes) mais oui, il y a bien un deuxième stick, réclamé à corps et à cris par les fans de jeux 3D et, ça, cela change tout, croyez-nous !

A l'utilisation, le stick droit s'avère un peu déroutant au début car très proche des boutons en croix "classiques". Il faut donc prendre un peu le coup de main pour s'habituer à le manipuler avec dextérité mais rassurez-vous, on s'y fait vite !

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

En plus de ces commandes typées "gamers", toutes les fonctionnalités dorénavant classiques sont également présentes avec un écran tactile avant, un gyroscope, une boussole électronique, un appareil photo avant/arrière et petite nouveauté, un pavé tactile arrière dont l'exploitation nous promet de belles surprises de gameplay.

Bref, une console très complète dont vous pouvez retrouver les principales caractéristiques ci-dessous :

- un écran tactile capacitif multitouch OLED de 5 pouces offrant une résolution de 960 X 544

- un appareil photo avant et arrière de 0,3 MegaPixels

- un processeur quadcore ARM Cortex A9 à 2GHz

- 512 MB de RAM et 128 MB de VRAM

- WiFi et Bluetooth

- 3G et GPS (pour la version 3G uniquement)

Et tout cela pour "seulement" 250 euros en version WiFi et 300 euros en version 3G.

Honnêtement, au vu de ce que la machine embarque à bord, on aurait pu s'attendre à un prix plus élevé mais ce n'est pas un smartphone pour autant, c'est une console de jeu digne héritière de la PSP, corrigeant ses défauts et apportant un vrai plus au monde du jeu portable.

Mais son prix de lancement élevé risque quand même d'être un frein à la large distribution de la console. On l'a bien constaté avec la 3DS dont les ventes n'ont vraiment décollé qu'après une grosse baisse de prix.

Le dilemme de la cartes mémoire et l'autonomie en question.

Si la PS Vita peut se résumer à une manette PS3 avec un gros écran au milieu, elle est pourtant bien plus avec ses gadgets "casuals" tellement pratiques à utiliser pour naviguer dans l'interface ou jouer à tous les minis, ces petits jeux proches de ce que l'on trouve sur smartphone et qui permettent à la PS Vita de tirer son épingle du jeu auprès d'un public moins gamers.

La console propose bien évidemment les classiques boutons power, réglage du volume et prise Jack pour casque mais aussi deux ports cartes.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Le premier accueillera les jeux en format carte mémoire que vous pourrez vous procurer en magasin. A noter que Sony n'abandonne pas totalement l'expérience du dématérialisé de la PSP Go puisque les jeux seront téléchargeables sur le PS Store 10% moins cher qu'en magasin.

Le second accueillera une carte mémoire propriétaire de 4, 8, ou 16 GB (vendue au prix fort), malheureusement indispensable pour la plupart des jeux et qu'il faudra le plus souvent acheter à part et qui vous servira de mini disque dur, un peu comme sur la PS3.

De quoi alourdir encore un peu la facture à l'achat...

Côté autonomie, après la mauvaise blague de la 3DS et son autonomie ridiculement faible, on pouvait craindre le pire pour la PS Vita avec son écran gigantesque et son processeur Quad Core... Et pourtant elle fait mieux que sa cousine, la 3DS dont l'autonomie semble vraiment être mise à mal par le mode 3D.

Ainsi, nous avons constaté des temps d'utilisation entre 4 et 5 heures, rien de bien folichon mais ce n'est pas la cata annoncée et très franchement, c'est suffisant pour la plupart des utilisations courantes loin d'une prise électrique.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Interface et Applications

L'interface de la console est très réussie puisqu'elle s'inspire de celle de la PS3 tout en l'adaptant avec brio au monde du tactile. Ainsi, passer d'un écran à l'autre ou d'une application à l'autre d'un mouvement de doigt est un vrai plaisir.

Mais parlons un peu des principales applications livrées avec la console...

Near

Cette application est le fer de lance de Sony puisqu'elle vous permettra de repérer simplement les utilisateurs de PS Vita autour de vous, une sorte de StreetPass amélioré.

Si vous êtes l'heureux possesseur d'une version 3G, la puce GPS sera en mesure de vous repérer ou que vous alliez tandis que les possesseurs du modèle WiFi devront être connectés au PSN afin que la console évalue approximativement leur position. Une fois cela fait vous pourrez voir les autres connectés dans un rayon de 5 km et commencer un chat, lancer une partie, ... ou même échanger des bonus ou laisser des cadeaux que ces derniers pourront récupérer en passant à l'endroit où vous les avez abandonnés.

Une très bonne idée qui permettra sans doute aux fans de se rencontrer plus facilement que ce que le streetpass de la 3DS le permet actuellement.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Party

Deuxième fer de lance, cette application est ce que tous les possesseurs de PS3 réclament depuis des années, un chat textuel/vocal cross-game qui permet donc de discuter avec vos amis quel que soit le jeu dans lequel vous êtes. Un rêve... mais préparez-vous car cette fonctionnalité est annoncée à demi-mot sur la PS3 pour dans pas trop longtemps !

Espace de Bienvenue

Un ensemble de mini-jeux pas forcément très réussis qui permettent de prendre en main la console et ses nouvelles fonctionnalités... Un peu court mais une bonne entrée en matière.

Trophées

Et oui, les chasseurs de trophées seront aux anges puisque les jeux PS Vita au contraire de ceux de la PSP proposeront bien des trophées rassemblés au sein de cette application.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Lecteur audio/vidéo/photos et navigateur web

Rien de bien surprenant mais des éléments néanmoins indispensables pour une plate-forme mobile. Le lecteur vidéo profitant en outre de la qualité exceptionnelle de l'écran.

Le chargement des musiques/films/photos se fait de manière très simple en connectant sa PS VITA au PC/MAC et en chargeant sa carte mémoire. A noter que la console permet aussi un "streaming" à partir de la PS3, vous permettant par exemple de regarder un film stocké sur votre PS3 tandis qu'un autre utilisateur occupe la télévision.

Le navigateur web est également assez agréable à utiliser et proche de l'utilisation que l'on peut en avoir sur un smartphone même si le Flash n'est malheureusement pas supporté.

Facebook/Skype/Twitter/Flickr/FourSquare

Rien de bien innovant mais la présence de ces applications montre bien que la console se veut mobile.

Enfin, terminons ce tour d'horizon en rappelant que la console proposera sur certains titres du cross play, il sera ainsi possible de jouer sur votre PS VITA  contre des joueurs PS3.

WipeOut 2048 sera le premier jeu à bénéficier de cette fonctionnalité originale et assez excitante.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

La PS Vita a également provoqué le buzz lors de l'E3 2011 avec la possibilité de commencer une partie sur sa PS3, de la sauver et de la continuer quasi instantanément sur la PS Vita ou inversement. Cette fonctionnalité sera bien présente mais les premiers jeux compatibles ne sont pas disponibles avant plusieurs mois.

Le partenariat Sony-Proximus pour la 3G en Belgique.

Beaucoup vous le diront, l'intérêt du modèle 3G parait limité pourtant, c'est bien ce modèle que nous avons précommandé.

En Belgique, Sony a conclu un partenariat avec Proximus puisque chaque modèle PS Vita 3G sera livré avec une carte SIM pré-payée valable pour 200 MB de transfert. 200 autres MB seront accessibles gratuitement moyennant une inscription sur le site Generations de Skynet.be et cerise sur le gâteau, lors du premier rechargement payant (15 euros), WipeOut 2048 sera offert gratuitement !

Largement de quoi nous laisser tenter pour ce modèle et puis nous avons l'habitude de toujours nous procurer le modèle le plus haut de gamme disponible pour éviter les déceptions après coup.

 ps vita, sony, dossier, sortie, portable, preview

Mais finalement, faut-il craquer pour la PS VITA ?

Car c'est bien cela, la vraie question... Pour notre part, la réponse sera simple : OUI, 10 fois OUI. Bien sûr, tout n'est pas positif : les jeux intéressants sont encore peu nombreux (voir notre second article), le prix est élevé, ... mais cette console est une vraie console de jeu portable destinée en premier lieu aux gamers mais se permettant quelques incursions dans le domaine des jeux casuals avec son écran tactile et son gyroscope, ce qui en fait un produit idéal pour tous les gamers que nous sommes.

Nous sommes donc totalement tombés sous son charme et malheureusement pour elle, la 3DS n'a plus quitté son tiroir depuis que nous avons la chance de pouvoir disposer d'une PS VITA... et je nous raconte pas les disputes pour savoir qui a l'occasion d'y jouer ;-)

Enfin, pour terminer, quelques arguments pour/contre la PS Vita, histoire de vous faire une idée définitive

Achetez-là, elle est trop bien !

- Son écran fabuleusement beau

- Son design

- Son second stick

- Son écran tactile/gyroscope plus réactif que sur un smartphone

- L'application Near très prometteuse

- Les titres annoncés qui font très envie

Patientez, rien ne presse !

- Son prix un peu élevé au lancement et qui est destiné à baisser rapidement

- L'autonomie de la batterie (même si elle est plus élevée que la 3DS)

- Le peu de titres vraiment innovants au lancement

 ps vita,sony,dossier,sortie,portable,preview

        

dans Gaming, PS VITA, Test
Tags : ps vita, sony, dossier ps vita, sortie, portable, preview

PS Vita : une soirée de lancement pour nous séduire 
par Quantic

samedi 18 février 2012 19:40 5 commentaires

 ps vita, lancement, bruxelles

Jeudi soir dernier, nous étions conviés par Sony à la soirée de lancement de la PS Vita en Belgique.
Malheureusement, une seule invitation et c'est moi qui m'y suis collé (et oui, j'arrive toujours à me plaindre) tandis qu'Aelya passait la soirée à terminer FFXIII-2.
Il faut dire que la soirée était plutôt destinée aux revendeurs et que seuls quelques membres de la presse avaient été conviés et encore moins de bloggeurs.

La décoration de la salle était assez psychédélique avec ses jeux de lasers et de fumée

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

et sa rivière qui traversait toute la salle et qui a provoqué quelques chutes "mouillées"...

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Pour nous occuper pendant cette soirée de lancement, un nombre impressionnant de Vita étaient alignées avec l'ensemble (ou presque) du line up de lancement en libre accès.

Je dois avouer n'avoir pas passé énormément de temps sur ces bornes puisque nous avons déjà notre propre PS Vita (en prêt) mais une constatation tout de même, certains jeux semblaient proposer un temps de chargement anormalement long pour un jeu sur cartouche. A surveiller donc lors de la sortie car ce n'est pas un défaut que nous avons constaté sur notre PS Vita de test.

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Sony avait également prévu une petite dizaine de Vita Girls en habit argent lumineux pas flashy du tout et montés sur rollers à l'ancienne.

 ps vita, vita girls

ps vita, vita girls

L'ensemble donnait un petit côté rétro à la soirée mais le mini-spectacle de roller faisait quand même un peu cheap pour une soirée de lancement d'une console. Néanmoins, je ne résiste à l'envie de partager un petit moment de ce show avec vous...


Après une présentation un peu longue trop très orienté marketing présentant la console en long, en large et en travers, alors que tout le monde en connaissait déjà les caractéristiques, nous avons été lâché sur le buffet ;-)

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Mais finalement, tout le monde n'était là que pour l'offre "exceptionnelle" que Sony avait promis aux participants pour s'acheter une Vita à un bon tarif et là, nous n'avons pas été déçu puisque nous avons eu la possibilité de commander une VITA 3G avec le kit de précommande, une carte mémoire 4GB et 4-5 jeux (je ne sais même plus lesquels ;-) ) au prix de la Vita 3G nue. Certains magasins proposent des précommandes avec des conditions à peine moins bonnes mais cela ne m'a pas empêché d'en commander une directement.

Et bien évidemment, il y avait à manger et à boire à profusion… Les macarons ont fini par avoir raison de moi ;-)
Mais comme vous pouvez le voir, je n'étais pas le seul à bien manger...

 ps vita, vita girls

Et comme cadeau de départ, j'ai reçu un petit sac rempli de publicités PS Vita, qui nous aideront à vous rédiger un beau dossier ce week-end pour le lancement de la console et un kit de précommande Vita similaire à celui que nous avions acheté il y à quelques mois. On va bientôt pouvoir en faire collection, c'est déjà notre troisième ;-)

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Au final, une soirée de lancement sympathique, un peu kitsch avec ses Vita Girls clignotantes et malheureusement un peu trop orientée marketing et revendeurs mais qui a permis de faire encore un peu plus connaissance avec cette nouvelle console qui s'annonce vraiment excellente !

Rendez-vous dès Mercredi pour la sortie en magasin !

Et en bonus pour tous les pervers qui nous lisent (oui, je me mets dedans ;-) ), quelques photos des Vita Girls et de leurs rollers magiques

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls

        

dans Event, Gaming, PS VITA
Tags : ps vita, dossier ps vita, event, lancement, vita girls

[Concours/Test] Fusil Big Ben pour PS Move EK-86 
par Quantic

vendredi 17 février 2012 20:40 37 commentaires

Quand Big Ben nous a proposé de tester son dernier accessoire PS3/Move, le fusil EK-86, jamais nous ne penserions recevoir un aussi gros colis !

 big ben,ps move,fusil ek 86

C'est que la bête est gigantesque, avec son supplément canon et son support sniper.

Nous voilà équipés pour nous la jouer comme jamais dans les derniers FPS supportant le Move.

Très loin du design "coloré" du fusil PS Move officiel, Big Ben se la joue sérieux avec un design noir réaliste et pousse le bouchon jusqu'à fournir une prolongation de canon... Franchement, plus réaliste, ce n'est pas possible !

concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86  concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

Et le mieux, c'est qu'à l'utilisation, ce gros bébé s'avère vraiment réussi également. Il suffit de glisser votre sphère colorée PS Move dans le canon pour vous retrouver au mileu de votre jeu favori prêt à en découdre.

En plus de la totale compatibilité Move, le fusil est également utilisable d'un coup de switch en manette PS3 classique puisque tous les boutons sont accessibles sur le bord du canon : on peut donc utiliser ce fusil en tant que manette à part entière sans que le Move soit obligatoire.

Pas que son utilisation dans ce mode "classique" soit forcément pratique mais c'est une bonne idée pour combiner l'utilisation Move/pad classique au sein d'un seul accessoire. De plus, les boutons sont placés de façon très intelligentes et clairement pensés pour un réalisme optimal.

 concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

Big Ben réussit presque un sans faute puisqu'en plus du logement pour piles que l'on glisse dans le chargeur amovible, on retrouve même un emplacement dans la crosse pour ranger la clé USB WIFI, idéal pour ne pas la perdre quand vous rangez votre joujou.

Nous ne sommes pas de grands défenseurs du Move dans les FPS mais il faut reconnaitre que cet accessoire est l'un des plus réussis du genre à l'heure actuelle.

 concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86  concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86  concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

Réaliste, solide, ergonomique et bien pensé, il est difficile de lui trouver le moindre défaut. Donc si vous aimez vous y croire dans les FPS et que vous êtes un fan du mode Move, cet excellent accessoire, que vous pouvez trouver pour à peine 40 euros, est fait pour vous !

Notre Note : 4/5

concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86  concours,gagner,big ben,ps move,fusil ek 86

Et pour un accessoire de cette qualité, c'est un vrai plaisir que de vous annoncer que Big Ben nous propose de vous faire remporter un exemplaire de ce fusil Move EK-86.

Pour participer au tirage au sort, comme d'habitude, trois méthodes :

1. Commentaires sur le blog
Postez simplement un commentaire ci-dessous en répondant à la question suivante :

Sur quel jeu utiliseriez- vous ce fusil ?

Comme d'habitude, les commentaires kikkoo-lol seront ignorés.

2. Facebook
Devenez ami de notre page Facebook. Ensuite, retrouvez la news du concours sur notre page Facebook et cliquer sur le "J'aime" ou commentez la news pour confirmer votre participation.

3. Twitter
Suivez-nous sur Twitter et tweetez le message suivant : " Follow @CoupleofPixels, puis RT pour gagner votre Fusil Big Ben pour PS Move : http://t.co/dD5aoubR ".
Attention, votre compte doit être public pour que nous puissions enregistrer votre participation.

Comme d'habitude, vous pouvez cumuler les trois modes de participation pour multiplier vos chances.

Ce concours est ouvert aux résidents de Belgique et de France Métropolitaine.

Fin du concours : Dimanche 4 Mars 2012

Bonne chance à toutes et tous !

        

dans Concours, Gaming, Périphériques
Tags : concours, gagner, big ben, ps move, fusil ek 86