Lollipop Chainsaw, une preview débordante de pom pom girls 
par Quantic

lundi 21 mai 2012 19:06 9 commentaires

 lollipop chainsaw, juliet starling, sexy

Embargo oblige, c'était il y a quelques semaines que nous avons été conviés par Warner à une présentation de leur nouveau titre, Lollipop Chainsaw, sortie prévue le 14 juin.

Une présentation assez réussie pour un jeu où fun et grand n'importe quoi semblent au rendez-vous.
 
Mené par Les équipes de Suda51 déjà responsables des très réussis No More Heroes et Shadows of the Damned, Lollipop Chainsaw part d'un pitch assez surréaliste. Vous incarnez Juliet Starling, cheerleadeuse de son état qui fait face avec sa fidèle tronçonneuse à une invasion de zombies dirigé par des maîtres zombies rockeurs...

Déjà, là, vous vous dites, mais qu'est-ce que c'est ce truc ?

 lollipop chainsaw, juliet starling, sexy  lollipop chainsaw,Rosalind  lollipop chainsaw,Cordelia

Alors, allons un peu plus loin puisque la famille de Juliet n'est pas en reste avec deux soeurs fans de gros calibres et de grosses cylindrées et, pour ne rien gâcher, aux pouvoirs magiques obscurs.

Et pour finir de vous achever, sachez que votre copain vous accompagnera sous la forme d'une tête qui n'arrête pas de radoter, constamment attachée à votre ceinture (un porte-clés moderne, quoi), La décapitation étant le seul moyen de le sauver après une malheureuse morsure.
 
Avec les arc en ciel, les petits coeurs, les sucettes en guise de vie et le fan service présents toutes les 10 secondes, on nage dans un univers à la fois très américain par son concept (le collège, les cheerleaders et même le design très comics) mais pourtant imprégné de traditions et de gameplays bien japonais (on pense par exemple au maître sushi pervers collé à la culotte de l'héroïne).

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

Nous avons pu tester le jeu pendant une petite heure et notre première impression est très positive.

A peine le pad en main, on sait ce qu'il faut faire : tout casser et désosser. Juliet a vite fait de virevolter un peu partout enchaînant sauts de cabris et grands coups de tronçonneuses qui font mal... et même si le jeu est gore, il n'y a pas des hectolitres d'hémoglobine partout, celle-ci étant "remplacée" par des petits coeurs et des arcs-en-ciel, ce qui rend le titre encore plus décalé par rapport à son sujet.

Une fois les bases du gameplay bien comprises, on avance au fil de niveaux très scriptés et scénarisés dans un hack & slash qui se veut parfois plus tactique qu'il n'y parait et dont la difficulté laissera parfois plus d'un joueur sur le carreau. Mais tout cela se fait dans une nuée d'arcs en ciel et de petits coeurs surgissant des zombies que vous tronçonnez avec délectation, rendant le titre complètement décalé et du coup totalement indispensable.

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

En plus d'une interview avec le producteur de Scott Warr que vous pourrez lire dans les prochains jours, nous avons pu rencontrer Juliet en chair et en os et avouez qu'il y a plus désagréable comme rencontre...

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy  lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

Et enfin, nous sommes repartis avec un très chouette T-shirt Lollipop Chainsaw ainsi que quelques sucettes pour la route... Yummy Yummy comme dirait Juliet.

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

Et juste pour la route, une petite vidéo de Juliet Starling en plein show


et encore quelques photos de Juliet, plus coquine que jamais...

 lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy  lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy  lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy  lollipop chainsaw,preview,event,warner,juliet starling,sexy

        

dans Event, Gaming, Preview, PS3, Sexy, Xbox360
Tags : lollipop chainsaw, preview, event, warner, juliet starling, sexy

Sniper 2 : Ghost Warrior, une journée presse qui sent la poudre 
par Quantic

jeudi 26 avril 2012 19:43 4 commentaires

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

La semaine dernière, Easy Interactive nous a invité à Amsterdam pour la présentation de leur nouveau titre : Sniper 2 : Ghost Warrior, la suite du titre éponyme.

Je dois reconnaitre que nous ne connaissions pas du tout le premier épisode qui semble pourtant s'être bien vendu malgré des tests assez moyens et ce fut donc pour nous une découverte totale.
 
Nous avons ainsi assisté à une courte présentation du titre par Michael Scronczynski de City Interactive, producteur du jeu qui nous a fait une démo des pérégrinations du héros à Sarajevo, donc dans un environnement urbain et nous avons pu ensuite nous essayer nous même à un niveau plus vert, joliment nommé Jungle.

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive  sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

Il y a des soldats et il y a des snipers

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactiveAvant toute chose, remettons un peu le contexte en place : "Il y a des soldats et il y a des snipers" nous assène-t-on.

Pour jouer aux soldats, vous avez Battlefield ou Call of Duty mais pour faire le sniper, c'est une autre histoire et un autre gameplay.

Sniper 2 : Ghost Warrior se pose donc comme un titre voulant simuler le boulot d'un sniper et sa toute puissance sur le champ de bataille, ainsi tout contact rapproché vous mènera à une mort certaine. Le jeu se veut également le plus réaliste possible avec un moteur de simulation balistique très poussé prenant en compte le vent, la gravité et le temps nécessaire à la balle pour toucher sa cible.

Malheureusement, il a été difficile de vérifier ces éléments car dans les deux niveaux que nous avons pu voir, les distances de tir étaient encore relativement faibles (100-150m). J'attendrai donc un niveau avec des distances plus importantes pour juger du réalisme balistique.

Plusieurs niveaux de réalisme devraient également être proposés. Dans le plus accessible, un point laser vous indiquera précisément le point d'impact de votre balle et une boussole vous indiquera les positions ennemies mais en poussant un peu le réalisme, il faudra vous débrouiller sans ces aides et apprendre à anticiper vos tirs et à juger de la distance et du vent.
 
Le titre tourne sur le moteur Cry Engine 3 et même si les héros semblent encore un peu animé à la truelle, il y a des chances pour que le moteur graphique soit exploité à fond.

Ce titre est donc certainement à suivre par les amateurs de shoot un peu plus tactique que la moyenne et le niveau auquel nous avons pu jouer s'est avéré être un subtil mélange entre infiltration et sniping, presque un Hitman à longue distance.

Néanmoins, nous restons curieux de voir comment les développeurs vont réussir à rendre le jeu suffisamment diversifié que pour garder notre attention tout au long du jeu.

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

Et cerise sur le gâteau, après la séance de test, nous avons été invité au club Kaliber pour tester nos capacités de tir à balles réelles. C'est bien la première fois que je vais dans un stand de tir en pleine ville !

Nous avons ainsi pu tirer deux chargeurs de 10 balles d'un pistolet calibre .22 (peu puissant mais très précis) ainsi que 5 balles sur un revolver de calibre .38 spécial bien plus puissant.

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

Comme vous le savez, Quantic devient un habitué de ce genre de session depuis qu'il a remporté le concours de tir lors de l'event Battlefield 3 mais Aelya s'est avérée nettement meilleure que lui, particulièrement avec le .38 où elle réussit à mettre 4 balles sur 5 dans le noir central.

Une vraie tueuse, je vous le dis : je dois me méfier !

 sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive  sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

Pour le fun, voici nos cibles : en haut pour Quantic, en bas pour Aelya (le .22, ce sont les petits trous et le .38, ce sont les gros)

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

sniper 2,easy interactive,event,journée presse,city interactive

Au final, une journée bien sympa qui nous a permis de découvrir un jeu prometteur dont la sortie est fixée au 21 Août.


        

dans Event, Gaming, PC, PS3, Xbox360
Tags : sniper 2, easy interactive, event, journée presse, city interactive

SSX, une soirée de lancement très neige, tricks et cocktails 
par Quantic

mardi 28 février 2012 20:18 3 commentaires

 ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

Hier soir, j'étais invité par Electronic Arts à la soirée de lancement de leur dernier reboot (terme très à la mode) : SSX.

Afin de nous mettre dans l'ambiance sport d'hiver extrême, nous étions conviés au Snowbase à Terneuzen, juste après la frontière hollandaise pour une soirée de ski.

J'ai bien cru que je n'allais jamais arriver à cette soirée car entre les erreurs d'invitation, la livraison de notre nouvelle cuisine qui se faisait pile le même soir et le fait que mon vieux GPS s'arrêtait à la frontière belge, le sort s'acharnait un peu sur moi... mais une fois le pas d'entrée franchi, j'ai pu découvrir un vrai domaine skiable, que je vous conseille d'ailleurs de découvrir.

ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea  ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

Deux pistes dont une uniquement destinée à l'apprentissage, de la bonne neige et la pente d'une petite verte... C'est sûr que les amateurs de vitesse n'y trouveront pas leur compte. Par contre, les fanas de sauts et autres tricks seront aux anges.

C'est donc avec un bonheur non dissimulé que j'ai chaussé les skis pour me faire plaisir au cours de quelques descentes même si le plaisir en question ne durait que quelques secondes à chaque fois ;-)

Et comme Aelya était malheureusement bloquée au travail et que le fait de ne pas être parti aux sports d'hiver cette année me rend malade, il y a de bonnes chances que je l'emmène faire quelques descentes dans les prochaines semaines.

ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea  ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

En plus du ski, EA a soigné aussi le show puisque quelques riders étaient présents proposant à chaque invité un cocktail au nom évocateur de 360, Rodeo ou Wildcat. Le cocktail étant préparé de la meilleure manière puisque le rider désigné prenait le cocktail sous sa bonne garde afin de réaliser la figure demandée et venir vous servir un cocktail parfaitement "secoué". Original et plutôt sympathique !

ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea  ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

Et bien entendu, il était aussi possible de s'essayer à SSX sur les quelques pods installés même si la démo est déjà accessible à tout le monde depuis quelques jours.

 ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

Malgré tous mes soucis pour arriver sur place, je dois reconnaitre qu'EA a mis les petits plats dans les grands pour assurer une soirée de lancement réussie pour un SSX qui s'annonce vraiment très fun et qui semble avoir réussi à conserver l'esprit de la série originale.

Petit bonus de départ, je suis reparti avec de la neige dans les cheveux mais surtout avec mon exemplaire de SSX, bientôt en test et un magnifique shaker aux couleurs de SSX.

 ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea  ssx,lancement,soirée,event,electronic arts,ea

Petit coucou au passage à @Voltxs @geekb0x @valentinbouttiau @fredpxlbbq @leblogjeuvideo avec qui c'est toujours un plaisir de papoter jeux-vidéo autour du buffet. Et une petite dédicace à @Bababaloo coincé à la maison avec une grippe.

        

dans Event
Tags : ssx, lancement, soirée, event, electronic arts, ea

PS Vita : une soirée de lancement pour nous séduire 
par Quantic

samedi 18 février 2012 19:40 5 commentaires

 ps vita, lancement, bruxelles

Jeudi soir dernier, nous étions conviés par Sony à la soirée de lancement de la PS Vita en Belgique.
Malheureusement, une seule invitation et c'est moi qui m'y suis collé (et oui, j'arrive toujours à me plaindre) tandis qu'Aelya passait la soirée à terminer FFXIII-2.
Il faut dire que la soirée était plutôt destinée aux revendeurs et que seuls quelques membres de la presse avaient été conviés et encore moins de bloggeurs.

La décoration de la salle était assez psychédélique avec ses jeux de lasers et de fumée

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

et sa rivière qui traversait toute la salle et qui a provoqué quelques chutes "mouillées"...

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Pour nous occuper pendant cette soirée de lancement, un nombre impressionnant de Vita étaient alignées avec l'ensemble (ou presque) du line up de lancement en libre accès.

Je dois avouer n'avoir pas passé énormément de temps sur ces bornes puisque nous avons déjà notre propre PS Vita (en prêt) mais une constatation tout de même, certains jeux semblaient proposer un temps de chargement anormalement long pour un jeu sur cartouche. A surveiller donc lors de la sortie car ce n'est pas un défaut que nous avons constaté sur notre PS Vita de test.

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Sony avait également prévu une petite dizaine de Vita Girls en habit argent lumineux pas flashy du tout et montés sur rollers à l'ancienne.

 ps vita, vita girls

ps vita, vita girls

L'ensemble donnait un petit côté rétro à la soirée mais le mini-spectacle de roller faisait quand même un peu cheap pour une soirée de lancement d'une console. Néanmoins, je ne résiste à l'envie de partager un petit moment de ce show avec vous...


Après une présentation un peu longue trop très orienté marketing présentant la console en long, en large et en travers, alors que tout le monde en connaissait déjà les caractéristiques, nous avons été lâché sur le buffet ;-)

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Mais finalement, tout le monde n'était là que pour l'offre "exceptionnelle" que Sony avait promis aux participants pour s'acheter une Vita à un bon tarif et là, nous n'avons pas été déçu puisque nous avons eu la possibilité de commander une VITA 3G avec le kit de précommande, une carte mémoire 4GB et 4-5 jeux (je ne sais même plus lesquels ;-) ) au prix de la Vita 3G nue. Certains magasins proposent des précommandes avec des conditions à peine moins bonnes mais cela ne m'a pas empêché d'en commander une directement.

Et bien évidemment, il y avait à manger et à boire à profusion… Les macarons ont fini par avoir raison de moi ;-)
Mais comme vous pouvez le voir, je n'étais pas le seul à bien manger...

 ps vita, vita girls

Et comme cadeau de départ, j'ai reçu un petit sac rempli de publicités PS Vita, qui nous aideront à vous rédiger un beau dossier ce week-end pour le lancement de la console et un kit de précommande Vita similaire à celui que nous avions acheté il y à quelques mois. On va bientôt pouvoir en faire collection, c'est déjà notre troisième ;-)

 ps vita,dossier vita,event,lancement,vita girls

Au final, une soirée de lancement sympathique, un peu kitsch avec ses Vita Girls clignotantes et malheureusement un peu trop orientée marketing et revendeurs mais qui a permis de faire encore un peu plus connaissance avec cette nouvelle console qui s'annonce vraiment excellente !

Rendez-vous dès Mercredi pour la sortie en magasin !

Et en bonus pour tous les pervers qui nous lisent (oui, je me mets dedans ;-) ), quelques photos des Vita Girls et de leurs rollers magiques

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls  ps vita, vita girls

ps vita, vita girls

        

dans Event, Gaming, PS VITA
Tags : ps vita, dossier ps vita, event, lancement, vita girls

Wonder Festival 2012 : Des figurines pour vous ruiner ! 
par Aelya

lundi 13 février 2012 19:59 3 commentaires

Ce week-end avait lieu le Wonder Festival 2012 Winter.

En tant que grande fan de figurines, j'avais déjà parlé du Wonder Festival 2011 Winter et du Wonder Festival 2011 Summer. J'aurais rêvé aller à celui-ci mais bon, comme ce n'était pas possible (ça coûte cher^^), je me suis contentée de trouver des photos des nouvelles figurines annoncées pour les différents éditeurs.

Voici une sélection de celles qui me font envie^^

Max Factory - Megurine Luka Tony Version (à gauche); Alter - Milla Maxwell (au centre) et Good Smile Company - Oshino Shinobu Kiss Shot Version (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya  figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

Good Smile Company - Ultimate Madoka (à gauche); Good Smile Company - Princess of The Crystal (au centre) et Max Factory - Samurai (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

Deux versions différentes de Kneesocks : à gauche, celle d'Alter et à droite celle de Yamato. En dessous le trio de Panty & Stocking with Garterbelt par Alter

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

Alter - Misty (à gauche); Good Smile Company - Yuzuriha Inori (au centre) et MegaHouse - Rororina Fryxell (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

Good Smile Company - Hatsune Miku Cheerful Version (à gauche); Good Smile Company - Mikazuki Yozora (au centre) et Max Factory - Honma Meiko (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya

Max Factory - Hasegawa Kobato & Takayama Maria (à gauche); Kotobukiya - Kashiwazaki Sena (au centre) et Kotobukiya - Cryska Barchenowa (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse

Un peu de nostalgie : Hiei (à gauche) et Kuruma (au centre) par Kotobukiya; Max Factory - Figma Link (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse

Max Factory - Figma Saber Bride (plus quelques Nendoroids) (à gauche) et Max Factory - Figma Insane Black Rock Shooter (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse

Petit plaisir perso pour la très grande fan de Slayers que je suis : Volk's - Naga (à gauche) et Lina Inverse (à droite)

figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse

Comme vous les voyez, beaucoup de figurines sympas^^

Cependant, je dois avouer que cette année, je n'ai pas eu de coup de foudre, comme cela s'était produit auparavant : elles sont belles mais... Cela ne m'empêchera certainement pas de craquer mais voilà^^

Enfin, rendons à César ce qui est à César. Toutes ces photos ont été collectées (et triées avec amour) sur plein de sites différents, que voici : 2tohei (Twitpic), amiami (facebook), degenki (site), Highrunder (twitpic), HK-DMZ (Flickr), Mikatan (Twitpic), Wcloudx (Blog), sans oublier le forum Figure Maniax qui regroupe ces liens et d'autres sur leur topic dédié.

        

dans Event, Figurines, Otaku, Salons
Tags : figurine, wonder festival, wonder festival 2012 winter, good smile company, alter, max factory, kotobukiya, megahouse, volk's

[Event] Soirée Namco Bandai : le décolleté d'Ivy est bel et bien de retour ! 
par Aelya & Quantic

samedi 14 janvier 2012 19:08 5 commentaires

Ce jeudi soir, nous étions invités par Namco pour une soirée de présentation/preview de leurs prochains jeux.

 soulcalibur 5, ivy, affiche

Et c'est donc avec plaisir que nous avons retrouvé nos amis de GohanBlog, GameForceOne ou Second Impact (parmi bien d'autres) au Claridge à Bruxelles où une bonne dizaine de bornes avaient été installées.

 event,namco, 2012 event,namco, 2012

event,namco, 2012

L'ambiance était bonne mais avec la musique à fond, difficile de profiter des effets sonores des jeux, aussi nous nous limiterons à vous donner une impression générale sur les jeux testés, d'abord parce que nous avons à peine eu le temps de nous essayer une petite vingtaine de minutes à chaque titre  mais aussi parce que certains jeux s'apprécient beaucoup plus dans son canapé qu'au milieu d'une boite de nuit.

SoulCalibur V

La star de la soirée était clairement le très attendu SoulCalibur V sur lequel nous avons pu régler nos disputes de ménage à grands coups d'épées.

soulcalibur 5, ivy, afficheLe jeu sort dans à peine trois semaines (notre collector est déjà précommandé ainsi que le Guide officiel en version collector également, ne serait-ce que pour les illustrations^^) et la version que nous avons pu essayer est donc très proche de la version finale et nous sommes hyper enthousiastes.

Bien sûr, Soulcalibur ne change jamais vraiment en profondeur d'un épisode à l'autre et le scénario reste toujours aussi tordu (ici on fait un bon d'une vingtaine d'année dans le futur mais les personnages n'ont pas une ride de plus) mais les combats sont dynamiques à souhait, les persos incroyablement bien modélisés (chaque personnage a deux apparences bien distinctes) et le gameplay s'améliore par petites touches discrètes. Pour les plus curieux, je vous renvoie à la preview plus complète qu'Aelya a publié il y a quelques mois.

Ezio, le fameux personnage invité était jouable mais ne nous a pas particulièrement marqué. Il faut dire que le champion de la furtivité n'a pas vraiment sa place dans un jeu de baston même si certaines de ses attaques sont vraiment sympathiques. D'un autre côté, on pouvait dire la même chose de Dark Vador ou de Yoda dans Soulcalibur IV... En tout cas, Ezio est très bien modélisé et pour ceux qui ont déjà terminé AC Revelations, on peut même dire que les techniques de lifting de la renaissance étaient très efficaces. Il est même dommage que la deuxième apparence d'Ezio ne soit pas celle d'un Ezio plus adulte car ici il semble sorti tout droit d'AC 2.

Soulcalibur V est de loin, le jeu le plus intéressant qui a été présenté. Un fun immédiat, un multi encore plus compétitif. On a adoré... tout comme l'incroyable affiche de lancement du jeu : un gros plan sur le décolleté d'Ivy. Une affiche incroyable et qui, à coup sûr, fera parler d'elle dans les semaines à venir.

Soulcalibur V sera disponible à partir du 3 février.


Ridge Racer Unbounded

 ridge racer unbounded, preview

Nous avions déjà eu une présentation du Track Builder il y a quelques mois mais cette fois, on a pu jouer sur une version non-finalisée qui permet de confirmer que Ridge Racer bouscule un peu les habitudes de la licence.

Pour le peu que Quantic a pu y jouer, cet épisode s'avère vraiment différent. Ainsi, le drift est moins au coeur du jeu que par le passé. Par contre, la nitro permet maintenant de détruire des pans entiers du décor... Et si le pilotage semblait encore un peu mou, la destruction des décors rend vraiment l'expérience originale et intéressante.

En plus des éléments présentés comme destructibles, presque tous les décors peuvent être partiellement détruits, un élément à prendre en compte pour trouver des raccourcis. Cet épisode fera sans soute un peu d'ombre à la série des Need for Speed mais reste à réserver aux amateurs d'arcade pure et dure...

Il est à parier que cette tendance ne changera pas d'ici à la sortie du jeu le 2 mars prochain.


Saint Seya - Les chevaliers du Zodiaque - La bataille du Sanctuaire

saint seya, preview

Un titre légendaire que nous attendions avec une impatience non dissimulée. Nous avons grandi avec le Club Dorothée et le générique des Chevaliers du Zodiaque restera gravée dans notre tête à tout jamais (le premier en tous cas^^). Alors, pouvoir jouer un de nos héros dans un scénario "proche" de l'animé, c'était trop pour nous et on s'est jeté sur la borne avec une impatience non dissimulée.


Mais, et c'est là que ça se gâte, le résultat semble loin de nos espoirs. Graphiquement, le cell shading ne met vraiment pas en avant la PS3 sur laquelle le jeu tournait et il est clair que techniquement, ce jeu aura des années de retard sur la concurrence. Le gameplay s'avère tout aussi décevant... Une succession de combats peu inspirés que l'on peut passer en bashant le même bouton encore et encore.

Alors, on lui laisse sa chance à sa sortie le 29 Février car les conditions du test n'étaient vraiment pas optimales (mode very easy, aucune bande son,…) mais franchement, on craint une déception assez forte des fans de la série.


Inversion

Inversion, preview

Titre peu connu, Inversion, un TPS qui semble assez novateur et qui base tout son gameplay sur la gravité. Nous n'avons pas eu beaucoup le temps de nous y essayer mais après ce court essai, nous sommes convaincus que Namco a débusqué un bon concept. A tenir à l'oeil donc lors de sa sortie le 10 février.

Et pour conclure en beauté une soirée réussie, nous sommes repartis avec un splendide sac Galaga (qui ira à merveille avec notre sac Sonic) ainsi que quelques goodies Namco qui complèteront notre collection. Vous reconnaîtrez d'ailleurs Blinky, la peluche Pac Man que nous vous avions fait gagner il y a quelques mois.

 event,namco, goodies, 2012

event,namco, goodies, 2012  event,namco, goodies, 2012

event,namco, goodies, 2012

Encore merci à Namco pour une soirée réussie et une bien belle occasion de tester leurs futurs titres.

        

dans Event, Gaming, Preview, PS3, Xbox360
Tags : event, namco, preview, soulcalibur 5, saint seya, ridge racer unbounded

[Preview] Dishonored : un jeu à ne pas RATer ! 
par Aelya

vendredi 16 décembre 2011 20:03 3 commentaires

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

j'ai récemment pu assister à une preview de Dishonored, le nouveau bébé des français d'Arkane Studios.

Ce jeu d'action à la première personne a pour cadre l'Angleterre Victorienne de 1900 mais différente de celle que nous connaissons. En effet, les développeurs sont remontés jusqu'en 1666, à l'époque de la peste, et ont dévié.

Ainsi, la Renaissance n'a pas eu lieu et la révolution industrielle s'est passée différemment, l'huile de baleine étant devenue une des principales sources d'énergie. On se retrouve donc dans un Londres envahi par la peste et les rats avec une technologie différente et surtout avec quelques capacités saupoudrées de magie.

Les graphismes revêtent donc un aspect à la fois rétro et futuriste (certaines technologies n'existant pas dans notre monde), souligné par les textures style peintes à la main.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Notre personnage évolue donc dans cet univers particulier. Garde du corps de la reine, il se voit accusé de son meurtre. Il va lui falloir s'évader pour pouvoir remettre les choses au point en prouvant son innocence et/ou en se vengeant.

En effet, les développeurs ont voulu faire un jeu où le joueur décide de la façon dont il joue. On lui donne un arsenal d'outils/capacités et c'est à lui de choisir la façon de les utiliser ! Mais attention, il faudra ensuite en assumer les conséquences. En effet, ces actions influenceront le développement de la ville ou la façon dont certains personnages susceptibles de vous donner des missions vous percevront.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Le joueur peut donc expérimenter et observer l'influence de ses actes sur son environnement. Il lui faudra aussi faire de même avec ses capacités. Déjà, il faudra les choisir suivant la façon de jouer qu'il désire adopter, mais ensuite il pourra tester les différentes combinaisons possibles.

Ainsi lorsqu'on se fait tirer dessus, on peut décider d'utiliser Freeze Time suivie de Windblast et la balle se retournera contre son lanceur ou alors au lieu de windblast, on utilisera possession pour posséder son ennemi et le mettre sur la trajectoire de la balle. Bref, il y a beaucoup de possibilités.

Les rats jouent un rôle important dans le jeu et leur comportement variera suivant leur nombre. Un rat seul fuira tandis qu'en horde, ils attaqueront. Il sera possible d'invoquer une de ces hordes pour lui faire dévorer vos ennemis ou encore prendre possession d'un rat pour infiltrer un lieu (et redevenir un homme en sortant du passage emprunté mais attention la possession serait limitée dans le temps) ou bien s'en servir comme d'une bombe téléguidée.

gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360 gamescom 2011, preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Dishonored présente bien des atouts : L'aspect bac à sable n'est pas le moindre et son univers original en est un autre. Reste à voir si le jeu tiendra ses promesses à sa sortie en 2012.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : preview, dishonored, arkane studios, bethesda, pc, ps3, xbox360

Dragon Commander : Incarner un dragon avec un jetpack ! 
par Aelya

mardi 15 novembre 2011 19:27 1 commentaire

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Dragon Commander est développé par Larian Studios et se passe dans le même univers que Divinity II. Voici mes impressions suite à la présentation de leur dernier bébé.

Dans Divinity II, on incarnait le dernier chevalier Dragon, ici, on incarne le premier.

Dans cet univers où la magie et la technologie ont fusionné, votre personnage peut se transformer en dragon (portant un jet pack) pour conquérir un vaste empire.

Le jeu mêle des éléments de RPG, de stratégie et de combats sous forme de dragon.

Ainsi, le joueur peut se rendre dans sa base, un vaisseau spatial, pour consulter ses conseillers et généraux, rechercher de nouvelles technologies, décider quel pays attaquer et rendre visite à sa princesse.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

En effet, le joueur peut décider de se marier. Certains pays sont dotés de tours où de dociles princesses n'attendent que d'être conquises.

Là question immédiate de ma part : et si on joue une fille, les princesses sont remplacées par des princes attendant leur dulcinée partie à la guerre ? Réponse : pour l'instant on peut uniquement incarner un homme  car donner le choix du sexe cela demande d'écrire tous les dialogues en double, cependant, ils vont étudier la question : peut-être en bonus une fois le jeu fini une première fois. Je n'ai pas donc eu de réponse à la vraie question : pourrait-on imaginer un jeu où ce sont les hommes qui attendent patiemment d'être épousés, où l'on fait son petit marché...?

Donc deuxième question : pourra-ton être polygame ? Là le développeur a ri et m'a dit que tout le monde posait cette question, ce n'est pour l'instant pas prévu (on se contente de jeter la princesse par-dessus bord (les femmes sont donc jetables^^)) mais vu qu'il y a "demande", ils vont peut-être le rajouter. 

Bref, le chevalier dragon peut donc après avoir conquis un pays en épouser la princesse. Vous pouvez lui rendre visite et celle-ci pourra vous demander des services. Si vous vous entendez bien avec elle, elle vous offrira même certains avantages, comme des unités à utiliser au combat.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Ainsi dans la présentation, on est marié à une princesse squelette arborant une poitrine faite de fruits (je vous laisse deviner lesquels ;-)) et nous demandant de lui donner une terre pour en faire un pays des morts vivants, mais pour ce faire, il faut expatrier des nains... Un dilemme s'offre donc à nous : en lui disant non, on garde de bonnes relations avec les nains qui forgent nos armes mais en lui disant oui, on obtient de nouvelles unités venant grossir notre armée.

On décide de lui faire plaisir (les dialogues avec les différents personnages sont assez comiques) et nous voilà partis pour la partie stratégique.

Il s'agit d'une stratégie en tour par tour. La carte ressemble à celle d'un jeu de plateau et en fait, les développeurs l'ont d'abord créée sous cette forme et y ont joué ainsi certaines parties durant plusieurs jours. Pour l'instant, ils n'envisagent pourtant pas de commercialiser également le jeu sous cette forme (dommage), cependant, cela leur plairait bien d'inclure quelque chose de c genre dans une éventuelle édition collector (bonne idée !) mais malheureusement, ils n'ont pas la main là-dessus (arf).

Vos unités sont représentées par des cartes avec différentes caractéristiques. Ainsi, celles des cartes données par votre chair chère et tendre varieront selon votre relation avec elle.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Une fois que vous avez décidé de vos actions, là commence le troisième aspect de Dragon Commander et certainement celui qui fera le plus envie : les combats sous forme de dragon.

Il sera bien sûr possible de les passer automatiquement, l'IA calculant qui devrait sortir vainqueur selon les unités présentes. En fait, si on décide d'attaquer plusieurs pays au même tour, il n'y aura pas le choix, vous devrez laisser certaines batailles se faire sans vous mais vous pourrez prendre part à l'une d'entre elles en tant que dragon.

Là les développeurs m'annoncent que, attention, il s'agit d'une version Alpha et qu'ils comptent bien ajouter plus de détails et améliorer les graphismes, cependant j'ai trouvé le jeu déjà très beau ! Les textures étaient vraiment belles, les mouvements du dragon fluides, pour moi, certains jeux sortent moins beaux que ça !

Notre héros en tant que dragon arbore donc un jetpack. Celui-ci, en dehors d'être là parce que c'est cool, a une vraie raison d'être : il permet de ralentir le temps pour éviter des projectiles (en gros du bullet time) et de voyager à très grande vitesse, ce qui est pratique sur des cartes de 20kmx20km

Normalement, du combat au sol sera possible même si je n'ai pu voir qu'un affrontement en plein ciel.

gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc gamescom 2011, Larian Studios, Dragon Commander, Divinity, RPG, Stratégie, pc

Là, l'objectif consiste à détruire la base de l'ennemi pour gagner la bataille. On est aidé par des généraux aux attributs spéciaux qui influencent vos unités. En gros, on commande nos généraux qui dirigent nos unités.

En tant que dragon, on peut décider d'adopter un comportement agressif ou tactique. On peut donc foncer tête baissée ou jouer un rôle plus défensif (il faut aussi protéger sa base) tout en donnant des ordres à nos généraux.

Notre dragon sera customisable avec différents types d'ailes, de couleurs, de jet packs ou encore de casques.

Conclusion

J'avoue avoir été agréablement surprise par Dragon Commander.

Incarner un dragon est quelque chose qui me plait énormément, ajoutez à ça un aspect RPG et stratégique et vous obtenez un jeu au potentiel énorme !

Bien sûr, il reste à voir si Larian Studios arrivera à tout bien faire tenir ensemble et je croise les doigts pour que cela soit le cas.

Mon seul regret est que l'on sent clairement que le jeu a été pensé par de hommes pour des hommes, avec des éléments assez sexistes (les princesses dans des tours, c'est assez loin de l'image d'une femme moderne et fera principalement sourire les hommes). J'avoue que cela me bloque un peu... Alors, Messieurs les développeurs, quand vous développez un jeu pensez un peu qu'il y a de plus en plus de femmes qui jouent aux jeux vidéo et qui aiment les dragons !

Le jeu est prévu sur PC (c'est toujours en discussion pour un portage sur console) pour 2012.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, Salons
Tags : preview, gamescom 2011, larian studios, dragon commander, divinity, rpg, stratégie, pc