Dead Island Riptide : compte-rendu du launch event et premières impressions 
par Quantic

lundi 22 avril 2013 19:11 3 commentaires

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Dead Island, c’était un peu le jeu surprise de 2011. Porté par un trailer à l’ambiance unique, ce zombie slasher à tendance RPG qui avait choisi une ile paradisiaque pour décor avait surpris pas mal de monde. Et même si sa qualité finale était un peu en dent de scies (voir notre test à l’époque), il fallait lui reconnaitre une vraie originalité dans le traitement d’un sujet aussi lessivé par le jeu-vidéo que de celui de l’attaque de zombies.

C’est donc avec curiosité que nous nous sommes rendus à l’event que Deep Silver avait concocté pour le Benelux. Au programme : Présentation du jeu, séances de gameplay, parcours de Quad et/ou de Tyrolienne tout cela entre deux attaques de zombies. Voilà qui promettait une après-midi bien remplie.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

On vous l’avoue, vu l’état d’Aelya qui commence à ressembler à une montgolfière, on a évité le quad et la tyrolienne mais certainement pas les attaques de zombies. Vous nous connaissez, il en faut plus pour Quantic qui n’a pas hésité une seule seconde à fracasser le crane des mangeurs de cervelles à coup d’appareil photo pour protéger sa princesse en détresse.

Les animations proposées se sont d’ailleurs avérées plutôt sympas avec un sacré paquet de zombies qui nous ont harcelés tout au long de l’après-midi… Et comme vous pouvez le voir, certaines zombies étaient assez bien conservées ;-)

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Une fois bien dans l’ambiance, nous avons pu rencontrer Anthony Cardahi, Creative Director chez Deep Silver dont vous pourrez lire notre interview dans quelques jours et jouer au titre pendant une grosse heure.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Alors, quoi de neuf dans ce Riptide

Une première chose frappe immédiatement. Riptde n’est pas réellement un Dead Island II. On est beaucoup plus proche d’un gros add on que d’un vrai nouveau jeu. Ainsi, les 4 héros du premier épisode sont de retour et même si on a la possibilité de recommencer de zéro, le fan pourra aussi reprendre sa sauvegarde de Dead Island premier du nom et repartir à l’aventure avec son bon vieux perso, son arbre de talent et son niveau. Une initiative toujours trop rare qu’il est bon de souligner.

Un cinquième personnage jouable fait son apparition en la personne de John Morgan, un spécialiste du combat à mains nues qui dispose de deux attaques spéciales bien cool : l’uppercut et le coup de pied puissant. De quoi facilement se dégager d’une masse de zombie attirée par votre parfum subtil. Après avoir testé le monsieur au cours de la démo, je vous avouerai que je l’ai trouvé bien plus fun à jouer que les persos du premier Dead Island. Un bon point, donc. Mais comme on distribue aussi les mauvais points, on ne peut pas s’empêcher de se demander pourquoi une femme ne s’est pas rajoutée au casting pour maintenir la parité. D’autant plus que les persos féminins disponibles n’étaient pas des plus intéressants. Sexisme, quand tu nous tiens...

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

A côté de ce nouveau héros, on découvre également un tout nouvel environnement avec la ville de Henderson dont on nous garantit qu’elle est constitué à 100% sans récup aucune du premier Dead Island. Rien que du neuf. Bon, dans la pratique, on quitte un peu l’ambiance tropicale pour découvrir une petite ville aux accents méditerranéens assez réussis mais pas révolutionnaires.

La grande nouveauté étant l’objectif avoué des développeurs de mettre l’eau au centre du gameplay. Ainsi, un système de météo dynamique nous fait passer du grand soleil à l’orage tropical en quelques minutes de manière très naturelle avec tout ce que cela sous-entend de difficultés : mobilité réduite, visibilité bouchée, etc. La ville sera également inondée d’eau camouflant ainsi les zombies qui auront encore plus de facilités à vous sauter à la gorge.

 dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu  dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Au niveau du gameplay, quelques petites modifications mais le feeling du jeu reste assez similaire au premier épisode, à savoir un zombie slasher avec une bonne couche de RPG à gros coup d’arbre de talents et de créations d’armes maisons. Ces dernières étant encore plus délirantes qu'avant. A noter que les armes à distance ont été retravaillées afin de faciliter leur utilisation et que les balles seront moins rares que dans le premier épisode où trouver un chargeur complet revenait à gagner au lotto. Néanmoins, le jeu ne donne pas du tout l’impression de se transformer en shooter et on nous promet des armes à distance intéressantes à utiliser comme le fusil à harpons ou le pistolet à clous. A tester dans la version finale.

dead island riptide,dead island,preview,event,deep silver,compte-rendu

Après une petite heure de jeu, je vous avouerai que nous n’avons pas réellement été bluffés par les nouveautés proposées par Dead Island. Pourtant, le jeu reste très agréable à manipuler et les fans du premier épisode y trouveront certainement leur compte. Dommage que les nouveautés présentées nous soient apparues un peu trop « légères » pour réellement justifier un nouveau titre. Il y a fort à parier que Dead Island Riptide s’adresse avant tout aux fans qui seront comblés.

Dead Island Riptide sortira le 26 Avril sur PS3, Xbox 360 et PC.

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : dead island riptide, dead island, preview, event, deep silver, compte-rendu

La PS4 officialisée, notre résumé de la Conférence Playstation 2013 
par Quantic

jeudi 21 février 2013 04:15 11 commentaires

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Voilà plusieurs mois qu'on attendait, mais cette fois, ça y est. Sony vient de terminer sa fameuse conférence de presse et c'est maintenant officiel, la PS4 existe et portera donc bien le nom de PS4. Et oui, tout simplement.

Nous espérons que vous avez pu vivre avec nous le live de cet évènement et remercions d'ailleurs Sony au passage de nous avoir offert la possibilité de vous retransmettre le flux officiel.

Si ce n'est pas le cas ou que vous désirez vous replonger dans l'ambiance de l'évènement, voici notre résumé de la conférence. A noter que vous pouvez également revoir le live complet dans notre article qui lui est consacré. Celui-ci sera rediffusé encore pendant quelques jours.

Pour les plus pressés d'entre-vous, jetez simplement un oeil à ce court trailer qui condense en moins de deux minutes les grandes images de la conférence. On retouve les autres juste après pour le détail...


Andy House monte sur scène et raconte son bla bla commercial tout en expliquant une vraie évolution dans la stratégie Playstation visant à mettre le gamer au centre de ses préoccupations. Mais rapidement, la PS4 est annoncée et est présentée, bien entendu, comme une révolution ;-)

Andy laisse alors la place à Marc Cerny (Lead System Architect sur la PS4). Celui-ci insiste sur le fait que la PS4 est en développement depuis 5 ans et a été pensée pour les développeurs et par les développeurs.

Ainsi, il confirme le total volte-face technique de Sony puisque la PS4 sera bien basée sur une architecture type PC à base de bon vieux x86 associé à un GPU performant (on n'en saura pas plus). La grande nouvelle par contre, c'est la confirmation que la console sera munie de 8 GB de RAM et non les pauvres 4 GB que les rumeurs colportaient.

En bonus, il montre quelques vidéos pour démontrer qu'en plus de posséder un CPU et un GPU performant, ce dernier pourra aussi alléger la charge du CPU en traitant bien plus que des simples polygones.

Marc en profite également pour dévoiler pour la première fois le nouveau pad de la PS4, le Dual Shock 4.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

A première vue, celui-ci ressemble fort au bon vieux pad PS3... Taille similaire, boutons similaires et toujours les mêmes pads analogiques. Pourtant, le pad est profondément amélioré puisqu'un share button fait son apparition. Celui-ci permettra de partager instantanément son expérience de jeu sur les réseaux sociaux et même uploader en direct une vidéo de sa dernière session de jeu.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Un touchpad similaire à la PS Vita fait également son apparition au centre du pad. Enfin, le pad se transforme en sorte de Wiimote puisque associé à un équivalent de sensor bar, il pourra toujours être repéré dans l'espace. Une sorte de move sans doute un peu moins précis mais ouvrant de nouvelles possibilités de gameplay avec notre bonne vieille manette de gamer.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Il présente ensuite le premier trailer de jeu de la soirée avec un nouveau titre : Knack. Autant vous le dire, ce genre de jeu, ce n'est pas vraiment notre truc mais à voir comment il pourra tirer parti de la console.

Marc présente ensuite quelques fonctionnalités du nouvel OS de la PS4. Par exemple, l'apparition d'un mode veille qui permettra de couper la console tout en pouvant reprendre un jeu comme si de rien n'était exactement au même endroit. Il insiste aussi sur la nécessité de proposer une expérience de jeu plus rapide. Ainsi l'objectif est de permettre un jeu immédiat avec le download qui se fait en background.

Enfin, l'aspect social de la PS4 est mis en avant avec des possibilités énormes de partage de son jeu avec ses amis. On pourra regarder en live un ami jouer, commenter sa prestation, lui donner des conseils et même prendre son pad à distance pour l'aider et tout cela au travers d'un PSN bien plus puissant qu'auparavant.

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

David Perry (le CEO de Gaikai) monte sur scène pour approfondir le sujet du partage en ligne... Il faut dire que Gaikai est spécialisé dans le streaming en ligne de jeux vidéo et a été racheté il y a quelques mois par Sony. Il insiste sur le fait que le remote play sera au coeur de la PS4 avec comme objectif de rendre tous les jeux PS4 jouable en streaming sur PS Vita. Ainsi, on libère la télévision quand cela s'avère nécessaire mais on peut continuer à jouer à son jeu favori.

Enfin, il introduit le Playstation Cloud Service dont le but est de proposer tous les jeux PS1, PS2 et PS3 en streaming. Peu d'infos pour l'instant mais on en apprendra sûrement plus à l'E3.

Commence alors une longue présentation des futurs jeux de la PS4... Et il y a du lourd.

D'abord, Guerilla Games monte sur scène pour présenter KillZone Shadow Fall. Du pur Killzone mais dans un environnement absolument magnifique. Des effets de lumière digne d'un PC high end. On en attendait pas moins.

Ensuite, c'est au tour d'Evolution Studio de venir présenter son bébé de course : Drive Club, un jeu de courses de voitures qui semble absolument magnifique et dont l'originalité est de mettre en avant les courses en équipe. Nous, ce qui nous a impressionnés, c'est le niveau de détails des voitures présentées. C'est bluffant !

Sucker Punch prend alors possession de la scène pour présenter Infamous Second Son. Là encore, une licence connue revisitée pour la PS4 et le jeu semble toujours superbe.

Ensuite, petit intermède dans le monde de l'indie game avec les créateurs de Braid qui présente leur nouveau titre PS4 : The Witness. Un jeu de puzzle dans un univers open world le plus intense possible afin d'éviter toute répétition. Une curiosité qu'il faudra tenir à l'oeil.

Ensuite, un de nos développeurs favoris, David Cage de Quantic Dreams vient démontrer les capacités incroyables de la PS4 avec un trailer en temps réel du visage d'un vieil homme. Incroyable de réalisme !

Media Molecule, les créateurs de Little Big Planet, viennent ensuite promouvoir leur manière de révolutionner la création de jeux vidéo pour tout le monde. En utilisant la puissance de la PS4 et le PS Move, ils démontrent que l'on peut très facilement créer en quelques minutes un univers complet. Bon, nous, on est pas trop convaincu mais il y aura surement des fans.

Sony propose ensuite aux éditeurs tiers de venir présenter leurs principaux jeux pour la PS4.

Et c'est Capcom qui se lance avec une présentation époustouflante de leur futur moteur destiné à la PS4, le Panta Rhei au travers d'un nouveau titre en développement : Deep Down. Les effets de feu du dragon sont vraiment bien réussis.

Square Enix prend le relais mais ne présente que du réchauffé puisqu'ils proposent simplement le trailer de leur nouveau moteur Luminous que l'on avait déjà vu il y a quelques mois. On sait simplement maintenant qu'il tourne en temps réel sur PS4.

Enfin, le brand director de Final Fantasy annonce qu'un nouveau titre Final Fantasy est en cours de développement sur PS4. On n'en saura pas plus mais on nous dit d'attendre l'E3.

Yves Guillemot et son accent "incroyable" monte alors sur scène pour parler du très prometteur Watch_Dogs d'Ubisoft. Et là, on s'est vraiment réveillé. On a un peu mieux compris comment le jeu fonctionnerait et il faut avouer, il nous fait vraiment baver ! On espère qu'il sera jouable à l'E3.

Ensuite, grande surprise puisque c'est le dieu des développeurs (enfin, selon nous), Blizzard, qui monte sur scène pour annoncer l'arrivée de Diablo 3 sur PS4 et sur PS3. Une annonce tout simplement énorme. Nous sommes curieux de voir si Microsoft aura également droit à son Diablo. En tout cas, cela va faire du bruit !

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Et enfin, pour conclure, Activision monte sur scène pour présenter un peu plus le nouveau bébé de Bungie (créateur de Halo) : Destiny, un FPS dévoilé la semaine dernière qui semble tout simplement grandiose. Il ne s'agira clairement pas d'une exclu PS4 mais ils ont confirmé que du contenu exclusif PS4 serait développé. Un très grand jeu en prévision.

Et la conférence se termine sur ce dernier jeu.

Notre avis

Fidèle à ses habitudes, Sony a orchestré une conférence longue (2 heures) et très peu rythmée mais bon, on sait que ce n'est pas leur point fort. Par contre, c'est bien la PS4 qui a été dévoilée et même si on a rien vu du design final de la console, on en a beaucoup appris sur le nouveau pad.

De même, aucune caractéristique technique précise n'a été dévoilée, ni une première idée de prix... Il fallait bien laisser quelque chose pour l'E3. Le sujet "très délicat" de la vente d'occasion n'a pas non plus été abordé.

Bref, on sait que la PS4 existe maintenant officiellement et qu'elle présente un niveau technologique très avancé. Franchement, au vu des trailers, on risque d'être bluffé. On peut aussi noter une présence massive des éditeurs tiers à l'exception d'Electronic Arts. On imagine qu'ils vont sortir du bois pour l'E3.

Mais ce qui nous a le plus interpelé, c'est la confirmation d'une rumeur insistante : celle que les développeurs adorent le kit de développement PS4 qui leur donne beaucoup de liberté et peut-être déjà un avantage décisif sur celui de la future Xbox. On sait que Sony avait raté son coup à ce niveau avec la PS3... Ils ont bien corrigé le tir.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Pour notre part, on est très enthousiaste par rapport à cette nouvelle console et on voit mal Microsoft arriver avec quelque chose de beaucoup mieux techniquement. Ce sera très intéressant de voir la réponse de Microsoft qui risque de proposer un hardware sensiblement identique et un peu comme Sony, une nouvelle fournée de ces licences phares.

Bref, Sony a tiré et selon nous a plutôt bien réussi son coup. On attend maintenant la suite avec impatience et nous laissons le soin aux trolleurs de tout camp de s'affronter sur les réseaux sociaux et les forums. 

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Et juste pour le plaisir, le petit trailer d'intro de la conférence qui risque de faire frémir plus d'un d'entre vous...

Mise à jour 22 février

Une courte mise à jour de cette article pour confirmer que Shuhei Yoshida, CEO de Sony Worldwide Studio,  a confirmé que la PS4 ne bloquerait pas les jeux d'occasion. Une bonne nouvelle qui sera sans doute confirmée officiellement par Sony dans les mois à venir.

Moins bonne nouvelle, le monsieur dit également que la PS4 ne sera rétro-compatible avec aucuns jeux Playstation de génération précédente, donc pas de PS3, PS2 et PS1 mais aussi pas de jeux PSN achetés sur PS3 par exemple. De même, les sauvegardes devraient être incompatibles.
Cela parait assez logiques étant donné la différence d'architecture entre la PS4 et les précédentes consoles. Ceci dit, il avoue que Sony travaille d'arrache pied pour proposer aux joueurs une solution pour jouer à leurs anciens jeux, probablement en streaming via Gaikai. On en saura sans doute plus à l'E3.

        

dans Buzz, Event, Gaming, PS4
Tags : ps4, conférence, playstation, new york, conference playstation ps4

Conférence Playstation 2013 : vivez l'annonce de la PS4 en direct 
par Aelya & Quantic

mercredi 20 février 2013 18:25 6 commentaires

 playstation,conférence,sony,ps4,annonce,live,conference playstation ps4

Ca y est : la conférence Playstation va bientôt commencer et il y a de très fortes chances que la PS4 y soit dévoilée. On doit vous avouer que l'on trépigne d'impatience !

Vous pouvez suivre cette annonce en direct depuis cet article si vous avez le courage de rester éveillé jusqu'à minuit ce soir ou, si vous l'avez manquée, la revivre en cliquant simplement sur la vidéo ci-dessous dans la langue de votre choix.

La conférence en français :

La conférence en anglais :

        

dans Buzz, Event, Gaming, PS4
Tags : playstation, conférence, sony, ps4, annonce, live, conference playstation ps4

Conférence Playstation : vivez l'annonce de la PS4 en direct sur Coupleofpixels.be 
par Aelya & Quantic

dimanche 17 février 2013 19:44 0 commentaire

playstation,conférence,sony,ps4,annonce,live,conference playstation PS4


Mercredi soir vers minuit, vous pourrez suivre directement chez nous et en direct la conférence de presse de Sony grâce à notre live feed... On espère que vous serez nombreux à suivre cet évènement en notre compagnie.

Pour l'instant, il n'y a pas grand-chose à ajouter, si ce n'est que vous pouvez retrouver un compte-rendu de toutes les rumeurs à sujet de la PS4 (mais aussi de la Xbox720) dans notre article dédié.

        

dans Buzz, Event, Gaming, News, PS4
Tags : playstation, conférence, sony, ps4, annonce, live, conference playstation ps4

Hitman Absolution Community Event, ma visite chez IO Interactive 
par Quantic

lundi 12 novembre 2012 19:26 6 commentaires

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Il y a des invitations qui ne se refusent pas. Ainsi, lorsque Square Enix m'a proposé de participer au Community Event d'IO Interactive (les créateurs de la célèbre licence Hitman mais aussi de Kane and Lynch) à Copenhague, j'ai réfléchi une demi-seconde avant d'accepter !

Bien entendu, la visite d'un studio aussi réputé s'accompagne de quelques désagréments comme la limitation parfois un peu drastique des photographies ou encore la signature d'un accord de non-divulgation qui prévoit presque la visite de l'agent 47 à mon domicile pour me percer les yeux si j'en raconte un peu trop...

Autre petit bémol à mes yeux, ce Community Event était avant tout destiné aux fans de Hitman, ainsi nous étions 4-5 bloggeurs européens plutôt généralistes encerclés par une dizaine de fans absolus d'Hitman (pour la plupart membres actifs du forum officiel). L'ambiance était donc quand même un peu trop fanboy à mon goût et les développeurs savaient un peu trop qu'ils étaient en terrain conquis sans véritable besoin de convaincre leur audience.

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

IO Interactive, un studio de passionnés.

A peine arrivé sur place, nous rencontrons Nick Price, le Community Manager qui nous propose une visite guidée de leurs locaux. IO Interactive est situé quasiment en bord de mer dans un environnement particulièrement agréable. Nous avons ainsi pu visiter les différents départements : studio de Motion Capture, studio d'enregistrement, locaux des bêta-testeurs et ... la cantine où nous avons mangé à midi quelque chose qui devait être danois car c'était vraiment très mauvais ;-)

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Ensuite, j'ai rencontré tous les principaux producteurs et leads sur Hitman Absolution dont le très sympathique Game Director : Tore Blystad ou encore l'Art Director : Roberto Marchesi.

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Petite anecdote : Dans les caves du bâtiment, on trouve une énorme gaming room où les employés viennent se détendre sur tous les jeux du moment avec des consoles et des PC en réseau. Une manière de garder un oeil sur ce que la concurrence fait...

Tore Blystad nous a ensuite fait une présentation d'Hitman Absolution et de son magnifique moteur graphique maison (Glacier 2) en terminant sa présentation par quelques artworks et vidéos qui n'ont jamais été dévoilées au public. Très intéressant pour voir tout ce que les créatifs peuvent essayer avant de lancer un nouveau titre.

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Hitman Absolution, mes premières impressions.

Ensuite, nous avons pu tester le jeu pendant une bonne après-midi sur sa version preview qui comprend les 5 premières missions du jeu. J'ai donc pu m'essayer au solo, mais aussi créer mes premiers contrats et jouer à quelques contrats créés par les développeurs eux-mêmes.

Au début, il faut toujours un peu retrouver ses habitudes mais une fois que l'on rentre dans la tête de l'agent 47, on n'en sort plus. Ce que j'ai pu voir du jeu était, en effet, excellent.

Le solo semble très scénarisé avec de longues cinématiques très réussies entre les différentes missions. Si, par le passé, les missions ne semblaient pas avoir beaucoup de liens entre elle, cette fois-ci, IO Interactive nous propose un vrai scénario très bien construit qui nous fera découvrir de nouveaux pans du caractère de l'agent 47... Mais je vous en laisse la surprise.

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

En mission, on découvre rapidement la nouvelle aide au gameplay qu'est le mode Instinct. Celui-ci a été fort décrié par les fans lors de son annonce mais finalement, je l'ai trouvé très réussi. Il permet de voir les adversaires à travers les murs et de mieux repérer sa cible, tout en permettant d'utiliser plus efficacement les déguisements entre autres choses.

Alors, oui, cela facilite le jeu mais la présence du niveau de difficulté Pure, le plus élevé, où ce mode n'est pas accessible (ainsi que quasiment toute l'interface) comblera de bonheur les plus hardcores d'entre vous. Pour ma part, je trouve que ce mode Instinct augmente simplement les possibilités de gamepaly. Libre à chacun de l'utiliser ou pas.

Le mode Contrat où l'on peut modifier les missions du solo pour créer son propre contrat donnera surtout une nouvelle dimension sociale à Hitman Absolution puisque tout un système de défi permettra de voir qui est le meilleur assassin parmi vos amis. Parfois, certains contrats s'éloignent un peu de la simulation d'assasinat que l'on connait mais dans l'ensemble, j'attends beaucoup de ce nouveau mode.

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Enfin, ce qui m'a le plus marqué dans cette preview, c'est l'attention qui a été accordée au monde de Hitman Absolution. Près de 3000 pages de dialogues ont été enregistrées pour le jeu et cela se sent. Le monde est vivant, les gardes se parlent entre eux, racontent les dernières rumeurs, ... Et les écouter permet d'obtenir des indices sur la suite du niveau. Le niveau de Chinatown et sa foule sont, par exemple, un pur bonheur d'immersion.

Bref, vous l'aurez compris, Hitman Absolution m'a vraiment convaincu. A voir si ce niveau de qualité pourra être tenu pendant tout le jeu.

Des goodies à gogo.

Après cet après-midi passée à se faufiler et à égorger son prochain, nous avons eu la chance d'accompagner les principaux créateurs du jeu pour un repas du soir très animé. L'occasion de découvrir à quel point nos amis d'IO Interactive sont des passionnés. Nous avons ainsi discuté de tous les jeux du moment et ils ont bien souvent un avis très pointu sur la question... Il ne faut pas les lancer sur Assassin's Creed ou Dishonored, vous ne les arrêterez plus ;-)

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Enfin, à défaut d'avoir gagné quoi que ce soit aux différents concours mis en place pendant cette journée (les fanboys spécialistes de Hitman et de son univers étaient vraiment trop forts), je suis quand même reparti avec quelques goodies qui font bien plaisir.

A commencer par ce superbe artbook (qui fait partie du collector d'Hitman Absolution) que j'ai fait signer par une grande partie de l'équipe... Une très belle pièce de collection.

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

 

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

 Ensuite, une très chouette petite figurine de l'agent 47

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Une superbe cravate Hitman (que je mettrai pour aller travailler ;-) )

hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio  hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

J'ai également reçu un tapis de souris

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

ainsi que le roman Hitman Damnation, un stylo IO Interactive et un marque-page bien brillant (et sacrément coupant...)

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

et enfin, une cover Ipad que j'ai essayé de faire signer également mais mon stylo n'était pas à la hauteur ;-)

 hitman absolution,io interactive,square enix,preview,visite studio

Voilà donc une journée très réussie qui m'a permis, non seulement de tester ce jeu très attendu mais aussi de rencontrer ses créateurs et de visiter leurs locaux... Que demander de plus ?

Je vous laisse avec le, désormais, célèbre trailer des Saints :


Hitman Absolution sera disponible le 20 Novembre prochain sur PS3, Xbox 360 et PC dans son édition standard mais surtout dans une magnifique édition Deluxe.

hitman absolution deluxe

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : hitman absolution, io interactive, square enix, preview, visite studio

[Preview] Far Cry 3, gros flingues, monde ouvert et île tropicale, tous les ingrédients d’un hit 
par Quantic

mercredi 10 octobre 2012 19:05 0 commentaire

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Le FPS tropical est un genre initié par la licence Far Cry. Pourtant, les deux premiers épisodes n’ont pas complètement convaincu (surtout le second). La faute à une IA un peu fantasque et à un FPS finalement peu intéressant à moins d’être amateur invétéré du genre.

Donc, ce troisième épisode, je ne l’attendais pas du tout. La preuve, j’ai fait l’impasse sur sa présentation à l’E3 et à la Gamescom. Pourtant, les derniers trailers ont commencé à attirer mon attention et j’ai donc été enchanté de participer à l’event qu’Ubisoft Belgique a organisé pour présenter son petit dernier.

L’ambiance n’était pas vraiment tropicale, il faut dire que la météo anversoise était un peu rebelle et c’est donc sous une trombe d’eau que je suis arrivé dans l’antre de Far Cry 3. Sur place, Dan Hay, producteur du jeu nous attendait de pied ferme pour répondre à nos questions mais surtout pour nous mettre son bébé quasi finalisé entre les mains. Et croyez-moi, si j’avais pu, j’aurais squatté là-bas toute la journée !

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert  preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Le Spring Break qui tourne au cauchemar

Dans Far Cry 3, on incarne Jason Brody, jeune américain, désinvolte et un peu con sur les bords... Bref, le genre même à traîner dans les fameuses fraternités des unifs américaines et à faire le beau devant les filles. Nous passons quelques jours de bon temps sur une charmante île tropicale avec notre frère, militaire de son état et nos copines respectives mais... Là, vous devez vous dire, il va se passer un truc !

Et bien non, en fait, c’est déjà fait. La vidéo de franche rigolade que l’on regarde en intro du jeu est en fait lue sur notre smartphone, déjà dans les mains de Vaas Montenegro, chef des pirates du coin (souffrant d’un léger problème de psychopathie aigue) et qui vous nargue tandis que vous êtes attachés dans une cage avec votre frère.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Clairement, Vaas a l’intention de demander une rançon et apparemment, vous n’êtes pas les seuls à être tombés dans son piège. Heureusement, votre frère prend les choses en mains en vous libérant et commence alors un mini-tutorial d’infiltration consistant à réussir à s’échapper du camp. Mais comme vous vous en doutez, les choses tournent mal et vous voilà en train de fuir seul dans la jungle avec une armée de pirates à vos trousses. Finalement, vous chutez, non sans heurts dans un torrent et tandis que vous vous noyez, Willis, un habitant du coin en guerre avec les pirates vous sauve la mise.

Vous vous réveillez dans un village indigène, qui vous servira de base pour la suite de l’aventure, bien décidé, avec l’aide de Willis, à sauver ceux de vos proches qui peuvent l’être et à vous venger de Vaas.

Vu comme cela, le scénario parait assez classique. Ce qui l’est moins, c’est la mise en scène vraiment très réussie. Je vous laisse le plaisir de découvrir la suite mais sachez que Jason va aller de surprise en surprise tandis que l’émotion est omniprésente dans les cinématiques toujours très bien réalisées. Même si je n’ai pas vraiment accroché au scénario qui transforme un simple étudiant US de base en soldat d’élite, je ne suis pas resté insensible au talent de conteur d’histoire des petits gars d’Ubisoft.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Plutôt monde ouvert ou plutôt FPS ?

Mais Far Cry 3, c’est bien plus qu’un simple FPS, c’est avant tout un monde ouvert se déroulant sur une carte gigantesque et où l’on peut faire tout ce dont on a envie. L’impression de liberté est énorme et ce Far Cry me fait penser à un mélange entre Assassin’s Creed, Dead Island et Just Cause.

Ainsi, la première action après avoir quitté le village de départ est de libérer la carte du brouilleur qui la bloque en montant au sommet d’une tour. On découvre à ce moment-là toutes les zones interactives et toutes les missions secondaires avant de passer à la tour suivante, découvrant la carte au fur et à mesure, un peu comme Ezio le faisait dans Assassin's Creed.

Ensuite, il est temps de libérer les postes avancés en liquidant (en infiltration ou en mode bourrin) tous les pirates qui l’occupent. Ceci permet à nos amis locaux d’en prendre le contrôle et de libérer ainsi un magasin et un point de déplacement rapide.
Au cours de cette libération, j’ai découvert que je n’avais pas un FPS comme les autres en mains... On rampe dans les buissons, on marque les cibles sur sa carte, on détruit les alarmes et on essaye de liquider tout le monde sans se faire repérer pour bénéficier d'un bonus d’XP.

Bien entendu, ces missions secondaires récurrentes ne sont pas obligatoires mais quand même fortement conseillées pour profiter du jeu à fond.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert  preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

A côté du scénario principal et des deux grands types de missions secondaires présentées ci-dessus, Far Cry 3 propose encore une tonne d’activités pour laisser libre cours à notre imagination : mission de livraison, course de voitures, course de quads, deltaplane, jet ski, chasse des animaux sauvages, cueillettes, etc.

Le dénominateur commun étant une propension évidente à l’exagération et au grandiloquent !

A côté de ces aspects FPS à monde ouvert, Far Cry 3 innove encore avec un système de tatouages assez sympathique. Pour faire court, quand vous passez de niveau, vous avez la possibilité de débloquer un nouveau "pouvoir" représenté par un tatouage selon 3 thèmes (sniper, infiltration, combat). Autant vous dire que nous allons terminer le jeu couvert de tatouages ! Ceux-ci ouvrent de nouvelles possibilités de gameplay. Un des premiers à se débloquer permet par exemple un assassinat silencieux. Les tatouages représentent en quelque sorte notre progression dans l’art d’occire son prochain.

Enfin, le système de crafting s’annonce également efficace. En chassant les bêtes sauvages, on pourra fabriquer de nouveaux sacs, un plus gros portefeuille, ... Tandis que les plantes permettront de concocter diverses potions pour se booster en plein combat.

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Conclusion

Mes deux heures de jeu m’ont permis de découvrir les bases du gameplay de Far Cry 3 qui s’annonce comme un très bon FPS à monde ouvert associant un scénario bien exploité à des activités secondaires nombreuses et variées.

J'ai regretté de devoir rendre le pad à la fin de la session car je pense que j’aurais pu y jouer toute la journée et découvrir avec plaisir la suite du scénario. Maintenant, je suis condamné à prendre mon mal en patience.

Mon seul doute concernant le gameplay est la possibilité d’une petite répétitivité, un peu inhérente au genre, qui pourrait finir par lasser mais, monde ouvert oblige, il suffira de passer à une autre activité, le temps de se ressourcer.

Voilà donc un jeu qui rejoint ma longue liste d'attente pour cette fin d'année.

 preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Enfin, je suis reparti de l’event avec quelques goodies bien sympas... pour compléter ma collection.

 

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert 

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

Far Cry 3 sortira sur PS3, Xbox 360 et PC le 29 Novembre prochain.

preview,far cry 3,ubisoft,event,fps,monde ouvert

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Xbox360
Tags : preview, far cry 3, ubisoft, event, fps, monde ouvert

Compte-rendu de l’event Microsoft à Bruxelles (Halo 4, Forza Horizon, ...) 
par Quantic

lundi 08 octobre 2012 19:05 3 commentaires

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Microsoft, grand absent de la Gamescom, proposait une actualité particulièrement calme ces dernières semaines alors que le rush de fin d’année se précise. C’est pourquoi, nous avons été invité à un petit event bruxellois au cours duquel nous avons pu tester les jeux majeurs du géant à la croix verte pour la fin d’année mais aussi quelques-unes des grosses sorties prévues sur la Xbox 360 de la part des éditeurs tiers.

L’organisation d’un tel évènement est toujours une bonne nouvelle pour les gamers que nous sommes et il faut reconnaitre qu’il y avait largement de quoi occuper les 2 heures prévues pour ce rendez-vous. Dommage que de nombreux éditeurs tiers n’avaient que des démos non-jouables à montrer mais dans l’ensemble, l’ambiance était bonne (avec un MasterChief grandeur nature) et Microsoft Belgique rattrape bien le coup suite à son absence à la Gamescom.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Comme nous avons déjà réalisé pas mal de previews des jeux présentés, je me limiterai aux titres où nous avons vraiment pu apprendre quelque chose, voici donc mon avis sur les quelques jeux que j’ai pu tester.

Halo 4

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Sans aucun doute, la plus grosse sortie pour Microsoft en cette fin d’année. J’ai pu tâter de la bête surtout en multi via un classique deathmatch dans un niveau très étriqué, bien adapté aux entrées-sorties fréquentes des joueurs, typiques de ce genre d’event.

N’étant pas un grand fan de la licence en multi, j’ai évidemment un peu de mal à m’enthousiasmer pour ce mode qui m’apparait toujours trop lent mais que les fans se rassurent, j’ai bien reconnu la patte Halo avec des armes classiques mais efficaces et finalement une partie bien rythmée.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies  event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

J’ai également pu tester un niveau coopératif à 4 joueurs. Bien sûr la difficulté n’était pas très élevée mais le fait de pouvoir faire de la coop à plus de deux joueurs est quelque chose d’encore assez rare et mérite d’être soulignée.
Quant au solo, celui-ci était encore sous bonne garde et je n’en ai pas encore vu assez que pour me prononcer. Il y a fort à parier que le solo continuera à constituer à mes yeux la principale raison pour craquer.

Halo 4 sortira en exclusivité sur Xbox 360 le 6 Novembre 2012.

Forza Horizon

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Découvert lors de l’E3, Forza Horizon est la tentative de Microsoft de concurrencer la série des Need for Speed. Dommage que Forza Horizon va entrer en trajectoire de collision directe avec Need for Speed Most Wanted qui s’annonce excellent.

La course proposée en démo était malheureusement très courte mais elle m’a rassuré sur un point : Même s'il ne s'agit clairement pas d'un vrai Forza, ce n’est pas non plus de la pure arcade qui est proposée.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies  event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Forza Horizon se déroule dans un monde ouvert dans le milieu des festivals de musique et proposera donc un environnement très « Need for Speed »  tout en étant beaucoup moins facile d’accès que son concurrent d’EA.
Là où la concurrence propose du drift à tout va, Forza Horizon proposera un gameplay beaucoup plus « simulation ». La voiture a de l’inertie, un poids et reste beaucoup plus collée à la route.

Pour ma part, je suis très curieux de voir ce que cette incursion des créateurs de Forza dans le monde des courses plus arcades va donner mais dans tous les cas, un peu de simulation sérieuse dans cet univers assez fantasque sera toujours le bienvenu.

Forza Horizon sortira en exclusivité sur Xbox 360 le 26 Octobre 2012.

A côté de Microsoft, quelques éditeurs tiers avaient également fait le déplacement.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Big Ben, distributeur Benelux de WRC 3 était présent et même si je vous ai déjà parlé du jeu dans une précédente preview, je voulais vous faire part de mes dernières impressions.

Cette fois, j’ai roulé sur une spéciale en terre et alors que j’émettais encore quelques doutes lors de ma preview Gamescom, j’ai été agréablement surpris par un gameplay plus réaliste que prévu. Blocage de freins, chute dans les ravins, tête à queue, rien ne m’a été épargné au cours de mon essai (encore au pad, grrrrrrr) et même si je ne connais pas les réglages de difficulté sélectionnés, je me dis que ce titre pourrait vraiment sortir la licence WRC de son purgatoire actuel.

WRC 3 sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 12 Octobre 2012.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

2K était également présent avec une courte présentation de Borderlands 2 (une petite pépite qui nous fait prendre du retard sur nos tests) et Xcom : Ennemy Unknown dont nous vous avons déjà parlé. Rien de bien transcendant à vous annoncer sur ces deux titres si ce n’est que je reste persuadé que Borderlands 2 se profile de plus en plus comme le hit de l'année et que XCom, avec son  gameplay old school et un peu lent a déjà conquis mon cœur de vieux gamer.

Borderlands 2 est déjà disponible sur Xbox 360, PS3 et PC.

Xcom : Ennemy Unknown sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 12 octobre 2012.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Enfin, dernier éditeur duquel je voulais vous parler, Namco qui présentait Epic Mickey : le Retour des Héros, bien parti pour assurer la relève du premier épisode. Normal quand on sait que c’est Warren Spector qui se cache derrière le titre.

event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

F1 Race Stars de Codemasters était également présenté. Le concept de ce titre  est alléchant pout tout fan de F1 qui se respecte : un mario-kart like qui met en scène les vrais pilotes de F1. Sur papier, c’est génial, sur l’écran, c’est moins convaincant... Mais bon j’ai bien eu un coup de cœur pour Cars 2 l’année dernière qui proposait un gameplay similaire. Je reste donc curieux de voir ce que ce titre nous réserve.

Epic Mickey : Le Retour des Héros sera disponible sur Xbox 360, PS3, Wii et PC le 21 Novembre 2012 (et un peu plus tard sur WiiU).

F1 Race Stars sortira sur Xbox 360, PS3 et PC le 16 Novembre 2012.

D’autres éditeurs étaient également présents comme Electronic Art avec FIFA 13 ou THQ avec WWE 13 mais n’étant pas un spécialiste de ces deux licences, je ne me suis pas attardé trop longtemps.

Au final, cet event Microsoft ressemblait très fort à un stand Gamescom un peu en retard et délocalisé à Bruxelles ;) puisqu’on y trouvait du Halo, du Forza et les gros jeux de fin d’année des éditeurs tiers. Une bonne initiative en tout cas de la part de Microsoft pour compenser leur absence à la Gamescom.

J’en profite d’ailleurs pour remercier Microsoft pour la qualité de l’organisation, pour leur sympathie et pour les jolis goodies que j'ai ramenés !

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

Merci également à 2K pour ce T-shirt Borderlands que j'adore (mais qu'Aelya m'a piqué) !

 event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies event,microsoft,bruxelles,halo 4,forza horizon,goodies

        

dans Event, Gaming, Xbox360
Tags : event, microsoft, bruxelles, halo 4, forza horizon, goodies

[Preview] Assassin's Creed 3, de l'Italie à l'Amérique, un dépaysement qui a su nous séduire 
par Quantic

mardi 25 septembre 2012 19:14 7 commentaires

 assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

UbiSoft a fait les choses en grand pour le lancement des deux nouveaux épisodes de leur licence phare : Assassin’s Creed 3 et Assassin’s Creed 3 Liberation (en exclu sur PS Vita).
En plus d’avoir invité deux cosplayeurs incarnant Connor et Aveline avec brio, j’ai également pu m’entretenir avec Steve Masters, Lead Game Designer sur AC 3 ainsi que Martin Capel, producteur sur AC3 Liberation.

Et cette fois, plus question de nous teaser avec du beau trailer… J’ai pu jouer aux deux titres et pas 5 minutes entre deux rendez-vous, c’est toute une matinée que j’ai pu découvrir Connor et Aveline.

 assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Assassin’s Creed 3

Après un Revelations un peu décevant, vous savez déjà que j’attends beaucoup de Connor et mes espoirs pourraient bien se concrétiser. L’habitué de la licence retrouvera ses marques très rapidement dans ce troisième épisode malgré quelques petits changements dans la maniabilité qui m’a d’ailleurs semblé un poil meilleure que précédemment.

En tout cas, il ne m’a pas fallu plus de 10 secondes pour faire des sauts de cabri d’un arbre à l’autre, pour me percher au sommet d’un arbre et balancer mes flèches sur les ennemis ou tout simplement utiliser le grappin qui permet d’éliminer ses adversaires tout en restant à l’abri sur sa branche.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Ce qui m’a frappé le plus lors de ce premier contact, c’est la qualité visuelle du titre. Je n’irai pas jusqu’à dire que l’on se croirait sur une nouvelle console mais le nouveau moteur graphique fait des merveilles et contribue encore plus qu’avant à un sentiment très fort d’immersion.

Au niveau de l’interface, pas trop de changement, si ce n’est qu’elle semble plus aboutie, mieux finie avec une différence importante puisqu’il sera possible de réaliser un fast travel vers certaines zones sans devoir se rendre jusqu’à un endroit donné. Tant que l’on parle des déplacements, sachez également que cet épisode signe le grand retour du cheval et qu’il est toujours aussi plaisant de chevaucher les cheveux (enfin, la cape) au vent.

En plus du gameplay « classique » débordant de missions scénarisées, je dois bien avouer que la partie navale, très mise en avant ces derniers mois et sur lesquels j’avais encore quelques doutes sera sans doute plus réussie que prévu. J’ai ainsi pu découvrir que ces missions seront assez variées : Poursuite en pleine tempête, abordage, destruction, protection d’un allié, destruction de mines marines, ...

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Le système financier a également été complètement revu. Adieu l’achat de propriété qui rendait l’obtention d’argent assez passive, bienvenu à un système de crafting complètement neuf basé sur le commerce de matières premières ou de matières finies.

Ainsi, au début du jeu, on pourra revendre les matières premières collectées sans faire un gros gain tandis qu’on débloquera au fur et à mesure de missions spéciales la possibilité de créer des produits finis que l’on pourra revendre au prix fort...

Mais bien entendu, tout votre bénéfice sera taxé par la royauté britannique, histoire de bien vous faire sentir ce que les marchands de l’époque ont du ressentir.

Car au-delà de toutes ces nouveautés, c’est avant tout pour l’histoire et pour l’ambiance qu’on joue à un Assassin’s Creed... Et cette fois, Steve Masters me l’a promis. Il y aura une vraie progression scénaristique dans la lutte entre templiers et assassins avec un Desmond qui va monter en puissance.

A cette phrase, mon sang n’a fait qu’un tour puisque je traite souvent Desmond de descendant de mollusque mais Ubi semble bien conscient du fait que la majorité des joueurs n’apprécient pas ce personnage et on devrait le découvrir sous un œil nouveau, carrément transformé même.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Finalement, c’est mon premier contact avec Boston qui m’a fait complètement chavirer pour le beau Connor. En flânant dans les rues, je me suis rendu compte à quel point on s’était habitué à l’ambiance « Renaissance » et qu’un changement drastique d’époque était nécessaire pour ranimer la flamme de la licence. C’est bien simple, à chaque pas, je découvrais un nouvel élément me rassurant sur la qualité de l’immersion et sur le plaisir que nous prendrons à découvrir cette nouvelle époque.

Et même si je ne sais pas encore si Connor pourra remplacer Ezio dans nos cœurs de gamers, il a toutes les pièces en mains pour faire d’Assassin’s Creed 3, un très grand Assassin’s Creed.

Assassin’s Creed 3 sera disponible le 30 Octobre sur PS3, Xbox 360 et PC et un peu plus tard sur Wii U.

Bon, après ça, impossible pour moi de ne pas me procurer l’un des collectors (voir les deux). Pour rappel, le jeu existe dans son édition Join or Die :

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

mais vous pouvez également trouver en exclu via l’Ubishop l'édition Freedom avec une figurine :

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Assassin’s Creed 3 Liberation

Les ventes de la PS Vita ne décollent pas, sans doute à cause du manque de bons jeux sur cette console qui a pourtant un vrai potentiel technique. Mais un jeu qui pourrait décider nombre d’acheteurs potentiels à craquer, c’est bien cet épisode Assassin’s Creed exclusif à la PS Vita.
Car non seulement, il s’agira bien d’un vrai Assassin’s Creed sur console portable mais en plus, nous aurons enfin la possibilité d’incarner une assassine en la personne d’Aveline.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Et cet épisode n’a pas été développé par Ubisoft à la va vite dans un coin des bureaux pour faire plaisir à Sony, bien au contraire. On nous promet un scénario profond et une durée de vie de la trame principale entre 12 et 15 heures.
On savait déjà qu’Aveline croiserait la destinée de Connor et que les deux histoires seraient fortement imbriquées. J’ai pu d’ailleurs confirmer auprès du producteur Martin Capel que les deux histoires ont été écrites par la même équipe de scénaristes comme une seule grande histoire. Aveline ne jouera donc pas les invitées de luxe dans la saga Assassin’s Creed, elle en sera partie prenante. A se demander si un pendant féminin de Desmond va faire son apparition ?

Aveline, avec ses origines mixtes (père français / mère esclave) sera donc vraiment le pendant féminin de Connor (et ses origines américano-indiennes), ce qui peut nous réserver de bonne surprises scénaristiques.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

J’ai pu jouer une des missions de la trame principale consistant à prendre d’assaut un fort au milieu du bayou et j’ai pu découvrir à quel point la maniabilité est intuitive. Si le jeu m’avait laissé un peu dubitatif à la Gamescom surtout face à l’utilisation de l’écran tactile, toutes mes inquiétudes se sont envolées très rapidement cette fois-ci.

Hormis quelques actions simples comme ouvrir l’inventaire ou ouvrir la roue des armes (deux actions exclusives à l’écran tactile), toutes les autres actions sont jouables soit via les possibilités « casual » de la console, soit via les commandes classiques.

Les développeurs ont bien du faire quelques concessions liées au fait que la Vita propose moins de gâchettes que le pad PS3 mais dans l’ensemble, il n’y a aucune casualisation du gameplay, ni de difficultés particulières à contrôler Aveline qui répond au doigt et à l’œil.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Dans un deuxième temps, j’ai pu me promener à la Nouvelle Orléans et contribuer à la révolte de quelques habitants en testant ainsi le système de costume... En effet, Aveline peut changer de costume et ainsi modifier totalement le comportement des passants à son égard. Ainsi, dans son costume d’aristocrate française, elle attirera plus l’attention que dans son costume d’esclave.

AC 3 Liberation s’annonce donc comme un grand hit pour la PS Vita (qui en a bien besoin) et les fans d’Assassin’s Creed seront aux anges puisque cette année, il n’y aura pas un Assassin’s Creed mais bien deux Assassin’s Creed à découvrir.

Et pourquoi pas un switch entre Connor et Aveline pour les prochains épisodes de la série ? On peut toujours rêver...

Assassin’s Creed Liberation sortira en exclusivité pour la PS Vita le 30 Octobre prochain.

assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

A noter que le jeu sortira également sous la forme d’un pack avec une PS VITA blanche... Je sens que ça va être dur de ne pas craquer !

 assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Et enfin, je suis reparti de l'event avec quelques goodies qui vont aller rejoindre ma collection. Encore merci à UbiSoft Belgique pour l'excellente organisation et l'ambiance unique de cet event.

 assassin's creed 3,assassin's creed 3 liberation,producer tour,preview,cosplay

Et merci aussi à Bababaloo pour sa compagnie lors de cet event... Toujours un plaisir de te voiturer ;-)

        

dans Event, Gaming, PC, Preview, PS3, Wii U, Xbox360
Tags : assassin's creed 3, assassin's creed 3 liberation, producer tour, preview, cosplay