[Test] Gravel, un vrai jeu tout terrain 
par Quantic

mardi 27 mars 2018 19:06 0 commentaire

 gravel,test,avis,milestone

Gravel est le nouveau jeu de courses du développeur italien Milestone bien connu pour ses jeux de rallye et de Moto GP. Avec Gravel, Milestone voulait relancer le jeu de voitures à l’ancienne et son style arcade assumé pour offrir un pilotage fun immédiat.

Voici notre test de Gravel...


Les purs jeux d’arcade se font rares dans le monde des courses de voitures. Bien évidemment, Forza Horizon tient le haut du pavé dans le genre mais son monde ouvert ne s’adresse pas forcément à tout le monde. Gravel s’inspire donc d’un style quasiment disparu, celui des Sega Rally et consorts où l’on enchaînait rapidement des courses courtes et intenses. Et à ce petit jeu, Gravel s’en sort plutôt bien.

 gravel,test,avis,milestone

Soyons bien clairs, ce n’est pas avec Gravel que vous améliorerez vos qualités de pilote. Ici, tout le talent se limite à contrôler des dérapages de folie, à s’envoler dans les cieux sur les tremplins et à freiner sur les voitures devant nous pour mieux les éjecter de la piste. Mais le fun, lui, est bien présent et immédiat. Pas besoin de prendre ses marques, on s’amuse tout de suite.

Ce côté arcade total assumé a un revers car de temps à autres, on va découvrir une physique digne d’une autre planète en décollant dans les cieux après avoir heurté ce qui ressemblait à un caillou. Cela n’arrive pas trop souvent mais quelquefois le moteur physique se prend les pieds dans le tapis et nous fait un peu n’importe quoi. En vue de derrière, c’est particulièrement choquant et je conseille fortement de jouer en vue intérieure ou capot. Cela n’empêche pas des comportements parfois un peu "limite" mais ceux-ci sont nettement moins visibles et on s’amuse donc beaucoup plus.

gravel,test,avis,milestone

Gravel est un pur jeu d’arcade et la maniabilité à la manette est quasiment parfaite. Si vous possédez un volant, vous pouvez également foncer car, au contraire de bien des titres arcade, presque injouables au volant, Gravel s’avère parfaitement maniable et m’a même permis d’améliorer légèrement mes temps. Un bon point pour un jeu qui ne se veut pas forcément pensé pour les volants.

Au rayon du contenu, il y a de quoi faire avec la cinquantaine de voitures modélisées depuis la WRC jusqu’au 4X4 en passant par des pickups surpuissants. Il y en a pour tous les goûts et les circuits proposés sont assez variés même si un peu inégaux en matière de tracé. Je me suis particulièrement amusé avec le mode Wild Run qui consiste à offrir un terrain de jeu naturel assez large permettant de choisir soi-même sa trajectoire à condition de quand même bien passer par les checkpoints.

 gravel,test,avis,milestone

A l’opposé, vous vous arracherez les cheveux sur le mode Smash up, intéressant dans son concept (détruire des boites vertes sans toucher les rouges) mais qui ne correspond pas du tout au style du jeu. La couleur des boites apparaissant de manière aléatoire quelques secondes avant notre passage, on doit souvent couper notre élan pour éviter une pénalité. Un mode juste frustrant qu’il aurait fallu simplement supprimer du jeu.

Le mode de jeu principal est l’ "Offroad Masters", un semblant d’émission télé mettant en scène des courses survitaminées. L’emballage de ce mode de jeu est un peu quelconque car les présentations d’avant-courses sont inexistantes, le commentateur ne sert à rien et les vidéos d’introduction de nos rivaux méritent le prix de la kitchitude absolue. Néanmoins, les courses s’enchaînent rapidement, on récolte des étoiles pour débloquer les courses suivantes et des points d’expérience pour débloquer de nouvelles voitures et de nouvelles livrées. Ce mode de jeu ne nous fera donc pas frémir de bonheur mais il fait son job en nous donnant envie de toujours faire une petite course de plus.

gravel,test,avis,milestone

Du côté du multijoueur, c’est un peu le minimum syndical avec de simples courses customizables en ligne. Simple mais efficace étant donné que le style du jeu tout en touchettes et coups vaches s’adapte très bien à des parties entre amis. Quel dommage par contre de ne pas avoir intégré un écran splitté qui aurait pu animer les canapés de tous les fans de pilotage arcade.

Enfin, côté technique, il ne faut pas s’attendre à des miracles mais Gravel offre une bonne stabilité de framerate et des décors plutôt réussis. On ne peut pas en dire autant des voitures souvent modélisées à l'arrache et bien en-dessous des références du genre.

 gravel,test,avis,milestone

Conclusion

Gravel est un bon jeu de voitures pour les fans d’arcade pure. Très simple à prendre en main, on s’amuse vite à réaliser des dérapages énormes et des sauts gigantesques tout en enchaînant les courses rapidement. Le jeu n’est pas exempt de défauts comme son moteur physique qui perd de temps à autres les pédales ou un mode solo très kitch dans son emballage mais il reste quand même franchement fun à pratiquer dans un genre qui se fait bien trop rare dans le jeu vidéo moderne.

Ma note : 7/10

Gravel est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

    

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : gravel, test, avis, milestone

Écrire un commentaire