[Preview] Days Gone, l’apocalypse se vivra à moto 
par Quantic

jeudi 22 juin 2017 18:50 0 commentaire

 days gone,preview,impressions,playstation,ps4

Days Gone avait fait parler de lui à l’E3 l’année dernière avec sa séquence de gameplay inoubliable où le héros, Deacon, affrontait une nuée de zombies qui finissait par remplir tout l’écran. Effet « Wow » assuré mais il restait encore à montrer que Days Gone était plus qu’un simple concept et qu’il y avait un vrai jeu qui se cachait derrière cette nuée de zombies.

Une première partie de la réponse a été donnée pendant la conférence Playstation de cette année (même si la tentation de réintroduire une nouvelle fois une nuée de zombies était trop forte) mais pour compléter le propos, nous avons eu la chance d’avoir un entretien en privé avec un des développeurs.

Voici donc nos premières impressions sur Days Gone...


Days Gone se présente comme un énorme monde ouvert dont l’action se déroule deux ans après le déclenchement d’une pandémie à l’origine de la vague de zombies qui a décimé l’humanité. Dans sa structure de monde ouvert ponctué par différentes missions narratives, Days Gone ne semble pas beaucoup innover. On pense directement à Horizon comme référence récente chez Playstation mais il faut dire que l’on n'a encore rien vu des possibilités du jeu en dehors des missions narratives.

 days gone,preview,impressions,playstation,ps4

Là où Days Gone est bien plus convaincant, c’est dans son environnement. Le jeu se déroule dans les états de Washington et de l’Oregon, autrement dit, nous nous promènerons dans des forêts à perte de vue, un environnement à la fois rassurant et un peu intimidant puisque susceptible de cacher bien des dangers, la faune contaminée en premier.

Conscient que cet environnement dense faisait leur force, les développeurs de Bend Studio ont choisi d’implémenter un système météo complet et de rendre l’ensemble de leur jeu adaptatif aux conditions environnantes. Par exemple, la démo présentée pendant la conférence se déroulait de nuit, par temps clair. Impossible de se cacher longtemps et il a fallu faire appel à une nuée de zombies proche pour "nettoyer" le camp ennemi. Au contraire, dans la démo présentée pendant notre entretien, il faisait nuit et il neigeait. Des conditions idéales pour se faufiler dans le camp en mode furtif en éliminant nos ennemis un par un. D’ailleurs, impossible de faire appel à la nuée de zombies, celle-ci s’étant rassemblée ailleurs.

 days gone,preview,impressions,playstation,ps4

Cette adaptabilité semble bien poussée à l’extrême puisque en fonction des conditions climatiques, les gardes eux-mêmes réagiront différemment, nous offrant autant d’opportunités pour remplir notre mission. Ainsi, il devient facile de créer des pièges, d’attirer des bêtes sauvages dans le camp ou tout simplement de déclencher un affrontement de masse en jouant sur l’effet de surprise.

A côté de ce système environnemental résolument original, on a aussi appris que Deacon pourra piloter d’autres véhicules que sa moto mais sa moto, c’est son bébé. Gare à celui qui lui fera du mal ! On pourra ainsi fabriquer des améliorations pour celle-ci sur base des ressources récoltées et notre joujou à deux roues pourra également nous servir de super-inventaire mobile.

 days gone,preview,impressions,playstation,ps4

Les combats m’ont fait penser à ceux d’Uncharted même si le combat au corps à corps et l'infiltration semblent prendre ici une plus grande importance que dans le jeu de Naughty Dog. Encore quelque peu brouillons, on sent bien que cette partie du jeu est encore en plein chantier mais ce que j’en ai vu est déjà prometteur. Une chose est certaine, les exécutions sont légions et ce ne sera pas un jeu à mettre devant tous les yeux. Deacon ne fera pas les choses à moitié.

Enfin, notre entretien s’est terminé par quelques échanges sur l’aspect survivaliste du jeu. Il y a encore très peu d’information à ce sujet mais il semble clair que les ressources sont rares et qu’il faudra gérer avec parcimonie les armes et les rares munitions à notre disposition. Si Days Gone reste un jeu d’action/aventure en monde ouvert, il n’oublie pas, pour autant, son ambiance post-apocalyptique en nous rendant la survie la plus difficile possible.

 days gone,preview,impressions,playstation,ps4

Pour conclure ces premières impressions sur Days Gone, je suis résolument optimiste quant au futur de ce jeu. Après la démo "coup de poing" de l’année dernière, on a pu voir cette année qu’il s’agit d’un jeu aux mécaniques bien huilées (la nuée de zombie n’étant qu’un élément parmi d’autres) qui met l’accent sur son environnement tout en jouant clairement dans la même cour que "The Walking Dead" pour son ambiance. Les fans apprécieront !

Days Gone sera disponible en exclusivité sur PS4 courant 2018.

Écrire un commentaire