[Test] Yooka-Laylee, la renaissance d’un genre 
par Quantic

mardi 02 mai 2017 18:52 0 commentaire

yooka-laylee,test,avis,playtonic games

Yooka-Laylee est un hommage intégral à un genre quasi disparu aujourd’hui : le jeu de plateforme 3D avec du caractère. Véritable fils spirituel de la série des Banjo-Kazooie des années 90, Yooka-Laylee nous ramène plus de 20 ans dans le passé pour nous faire vivre un bon trip nostalgique.

Voici notre test de Yooka-Laylee...


Rare, dans les années 90, c’était un peu le studio phare de l’époque avec des productions qui ont marqué l’histoire du jeu-vidéo comme Goldeneye 007 ou Donkey Kong Country pour ne citer qu’eux.

 yooka-laylee,test,avis,playtonic games

Mais aujourd’hui, c’est à un autre classique de ce studio que l’on va s’intéresser avec Banjo-Kazooie. Véritable légende du jeu de plate-forme 3D, ce duo improbable de héros a marqué toute une génération par son gameplay innovant et par son style inimitable. Si ces quelques mots ont attiré votre attention, il y a fort à parier que Yooka-Laylee vous intéressera.

Produit par le petit studio Playtonic Games, essentiellement constitué d’anciens de Rare, ce quasi-revival de Banjo-Kazooie reprend trait pour trait les caractéristiques de son illustre ancêtre : double héros improbables, personnages secondaires originaux (et souvent complètement dingues), ton irrévérencieux, collectionnite aiguë d’objets variés, monde coloré et fun à explorer, etc.

 yooka-laylee,test,avis,playtonic games

On découvre ainsi Yooka, le caméléon un peu naïf et Laylee la chauve-souris gentiment moqueuse. Tandis que nos compères se reposent à la plage, Capital B, une méchante abeille capitaliste (sic) vole toutes les pages des livres du monde. Voilà de quoi énerver passablement nos deux héros qui se lancent à la poursuite du méchant chef d'entreprise et tenteront de récupérer les nombreuses pages disparues.

Au cours de l’aventure, on découvrira 5 mondes bariolés assez classiques mais au level design bien dosé. Si le nombre de mondes proposés peut paraître un peu faible, sachez qu'il est possible de débloquer de nouvelles zones au sein de ces mondes à l’aide des pages déjà collectées.

Les mondes que l'on découvre sont d’ailleurs assez étendus et invitent à l’exploration mélangeant souvent plateformes et mini-jeux pas toujours très inspirés.

yooka-laylee,test,avis,playtonic games

Le trip nostalgique est tout à fait au rendez-vous et on retrouve avec un vrai plaisir des sensations de jeu que l’on pensait révolues. Alors que le genre semblait mort et enterré, on se rend compte que même aujourd’hui, ce style de gameplay fonctionne toujours très bien.

Pourtant, le pari n’est pas tout à fait rempli par Playtonic Games.

En dehors de problèmes de caméra vite énervants, on se rend compte que la magie Banjo-Koozai ne prend pas pleinement. Comme si la formule appliquée par Playtonic Games ne réussissait pas à soutirer toute la saveur de la recette originale. Difficile de dire ce qui cloche mais les dialogues sont moins percutants, la direction artistique moins originale et surtout bien des personnages secondaires s’avèrent juste "corrects".

On ne retrouve pas ce petit grain de folie qui a fait de Banjo-Kazooie ce classique intemporel. Ou alors, les années ont fini par idéaliser un jeu qui n’aurait peut-être plus la même saveur aujourd’hui, c’est aussi possible.

 yooka-laylee,test,avis,playtonic games

Conclusion

Yooka-Laylee est un véritable trip nostalgique à lui tout seul, un hommage au style de Rare qui pourra satisfaire les vieux gamers dans mon genre désireux de retrouver les sensations d’une époque révolue. Pourtant, la recette ne fonctionne plus tout à fait comme avant et la folie de son modèle reste difficile à reproduire. Un bon jeu pour rajeunir de 20 ans mais pas la merveille que l’on en attendait.

Ma Note : 7/10

Yooka-Laylee est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

yooka-laylee,test,avis,playtonic games  yooka-laylee,test,avis,playtonic games

Écrire un commentaire