[Test] DanganRonpa 1-2 Reload, une licence à (re)découvrir 
par Quantic

mardi 16 mai 2017 19:01 0 commentaire

danganronpa 1-2 reload,test,avis

DanganRonpa est une série de jeux au concept très original. Mélange de Visual Novel et de "jeux de tribunal" dans une ambiance Battle Royale, le concept est accrocheur et les joueurs ne s’y sont pas trompés en portant aux nues les deux premiers épisodes : Trigger Happy Havoc et Goodbye Despair.

Tandis qu’un troisième épisode pointe le bout de son nez, NIS America nous propose de redécouvrir les deux premiers épisodes dans une version remastérisée pour la PS4.

Voici notre test de DanganRonpa 1-2 Reload...


Convertissez vos musiques avec Soundcloud mp3.

 

Si vous voulez vous plonger dans le concept DanganRonpa, je vous invite à relire le test de DanganRonpa 2 Goodbye Despair d’Aelya. Elle y avait très bien décrit l’ambiance de ce jeu à nul autre pareil ainsi que le niveau de perversité de sa mascotte Monokuma.

Pour les plus pressés, sachez que le concept des jeux DanganRonpa est celui d’un Battle Royale : 16 élèves brillants dans leur domaine sont prisonniers et ne pourront retrouver la liberté qu’à condition de jouer à un jeu morbide à souhait. En effet, pour se libérer, il faudra tuer un camarade et réussir à ne pas être déclaré coupable dans un procès mené par nos pairs.

danganronpa 1-2 reload,test,avis

En pratique, ce jeu mélange une phase classique de Visual Novel où l’on s’occupe dans notre "prison" et où l’on socialise avec nos camarades d’infortune : on apprend à les connaitre et à les apprécier... ou pas. Bien évidemment, le niveau de relation acquis influera directement sur la seconde phase, celle du procès.

Ca y est, un meurtre a été commis, il faut désigner un coupable.

On découvre alors la seconde phase du jeu avec un gameplay proche d’un jeu de tribunal où l’on enchaîne mini-jeux et dialogues auxquels on peut réagir. L’objectif est simple : trouver le bon coupable et convaincre nos camarades de son identité.

 danganronpa 1-2 reload,test,avis

Mais ce qui fait le sel de DanganRonpa, en plus de son concept bien tordu, c’est la personnalité totalement déjanté de sa mascotte : Monokuma.

Mignon comme tout, on n’imagine pas un instant cet animal comme un monstre de cruauté qui n’hésite pas à retourner les situations les plus improbables.
Et ce qui fait toute la réussite des deux premiers épisodes de DanganRonpa, c’est bien le délire des situations dans lesquels on se retrouve et qui nous mettent face à des choix impossibles.

On retrouve bien dans cette compilation des deux premiers DanganRonpa toute la diversité des émotions que l'on a ressenti dans les jeux originaux. Dommage quand même que le travail d’adaptation pour la PS4 soit proche du néant. Du coup, comme les jeux originaux étaient quand même des jeux PS Vita, on pourra être un peu surpris de ce qui s’affiche à l’écran. Et pourtant, l’intensité de l’aventure a vite fait de nous faire oublier ce défaut.

Notons encore que les voix japonaises sont toujours bien disponibles (à côté de l’anglais) et que le spin off Ultra Despair Girl est absent. Il était, il faut le dire, largement dispensable.

 danganronpa 1-2 reload,test,avis

Conclusion

DanganRonpa 1-2 Reload est une excellente manière de découvrir cette licence de haut vol. Si vous avez rangé votre PS Vita, c’est l’occasion rêvée de vous lancer dans une licence sans équivalent. On peut juste regretter l’absence d’une quelconque adaptation technique à la PS4. Il s’agit d’une excellente compilation des jeux originaux mais au tarif minimum syndical.

Ma Note : 8/10

DanganRonpa 1-2 Reload est disponible en exclusivité sur PS4.

danganronpa 1-2 reload,test,avis

         0 commentaire

dans Gaming, PS4, Test
Tags : danganronpa 1-2 reload, test, avis

Les commentaires sont fermés.