Les 6 raisons d'acheter une Nintendo Switch... ou pas 
par Quantic

vendredi 17 mars 2017 19:07 3 commentaires

nintendo switch,switch,avis,test

Voilà quelques semaines que nous utilisons notre Nintendo Switch, voici notre verdict sur la nouvelle console de Nintendo sous la forme d'une petite liste de points forts et de points faibles. Ainsi, chacun pourra orienter son achat ou pas en fonction des éléments qui le touchent le plus... 


1. Point Fort : Zelda Breath of the Wild

Si le lancement de la Nintendo Switch fut un tel succès, c’est en grande partie grâce à sa locomotive : Zelda Breath of the Wild. Encensé par la critique, porté aux nues par les fans, Breath of the Wild constitue une réussite indéniable de Nintendo alors que bien des observateurs (dont nous faisons partie) avaient émis quelques doutes pendant son développement à rallonge.

Finalement, la Switch tient avec Breath of the Wild une véritable perle qui a su fédérer les fans historiques de Link et le grand public. Tout bénéfice pour la console qui a reçu une mise en avant médiatique inespérée. Pas sûr qu’un nouveau Mario aurait pu faire aussi bien. Nintendo a encore une fois tiré dans le mille !

Notre test de Zelda Breath of the Wild est d'ailleurs toujours disponible.

 nintendo switch,switch,avis,test

2. Point faible : Les autres jeux de la Switch

Si Zelda a marqué les esprits par sa quasi-perfection, les autres titres de lancement de la Switch ont plutôt marqué les esprits par leur médiocrité. On reviendra plus en détail sur les principaux titres dans nos futurs tests mais 1-2 Switch est un fabuleux coup dans l’eau, Super Bomberman R est hors de prix pour l'expérience proposée et il faut finalement allez jeter un œil chez les indés pour trouver de quoi s’occuper comme l’excellent Shovel Knight ou le dynamique Fast RMX .

Heureusement que Nintendo propose également le surprenant Snipperclips qui sauve un peu son line-up.

Si la Switch veut continuer sur sa lancée, elle devra rapidement proposer des jeux de qualité pour prendre le relais de Zelda Breath of the Wild. La version Deluxe de Mario Kart 8 arrive bientôt de même que Splatoon 2 et un nouveau Mario en fin d’année.

Pas certain que ces sorties très attendues mais aussi très étalées dans le temps réussiront à maintenir l'engouement pour la console.

 nintendo switch,switch,avis,test

3. Point fort : sa portabilité

Pensée comme une console hybride, la Nintendo Switch est finalement avant tout une console portable et même une excellente console portable. Avec son format tablette, elle se transporte aisément et tient bien dans la main (une critique courante faite au gamepad de la Wii U). Son écran est d’une superbe qualité et jouer à Zelda dans le métro ou le train est un véritable bonheur. Elle peut aussi se transformer facilement en véritable écran si vous avez envie de faire jouer vos amis de manière improvisée. Une table, 4 joueurs et c’est parti pour jouer ensemble. Seul petit défaut, l’écran est souvent un peu petit pour des parties à 4 joueurs. Les plus myopes s'abstiendront.

Même son autonomie d’environ 2h30 en mode jeu (tant critiquée ces derniers mois) s’avère suffisante dans la plupart des cas.

Et surtout, la Switch bénéficie d’un mode veille qui devrait devenir la nouvelle référence. Si vous laissez votre partie de Zelda en route avant de mettre la console en veille, il ne faut pas compter plus de 5 secondes entre la sortie de veille et votre retour en jeu. C’est juste magique !

 nintendo switch,switch,avis,test

4. Point faible : son utilisation en mode console de salon

Si comme nous, vous êtes plutôt console de salon que console portable, la Switch pourra être une petit déception.

Techniquement, on sent que le hardware embarqué a été pensé pour optimiser l’écran de la Switch et non un écran HD. Cela se sent particulièrement dans Zelda Breath of the Wild qui est bien plus fluide sur la tablette que sur l’écran de télévision.

Même constat concernant les "fameuses" déconnexions du joy-con gauche. Lors de notre test de 1-2 Switch dans notre salon (télé 65 pouces, donc console et écran situés à environ 3 mètres de notre canapé), le joy-con gauche se désynchronisait régulièrement et quand il fonctionnait, il souffrait d’une latence importante. Un peu excédé, on a fini par placer la Switch sur la table basse en mode tablette et là, comme par magie, plus aucun problème.

La Switch s’adresse donc avant tout aux joueurs prêts à l’utiliser pour son format hybride ou qui disposent d’une gaming room assez compacte pour éviter les déconnexions intempestives.

 nintendo switch,switch,avis,test

5. Point Fort : une nouvelle manière de jouer

Dans son discours marketing, Nintendo présentait la Switch comme la console d’une génération de joueurs pressés. Des joueurs qui manquent de temps libre et qui ne veulent pas perdre de temps à attendre que la console démarre ou à consacrer des sessions de plusieurs heures de jeu d’affilée. Et il faut reconnaître que la Switch fait exactement cela.

En tant que hardcore gamer, une session de plusieurs heures sur ma PS4 ne me fait pas peur mais je sais que j’aime planifier mes sessions de jeu. Si j’ai 15 minutes devant moi, je préférerai faire autre chose. Avec la Switch, ce comportement change du tout au tout. J’ai 10 minutes de pause, j’attrape la tablette et je fais une petite quête ou une petite course.

Avec la Switch, j’ai l’impression de pouvoir jouer dès que j’en ai l’occasion sans pour autant avoir à planifier une longue session de jeu pour en profiter.

Evidemment, je ne constitue pas le public cible pour démontrer ce concept mais la Switch est la console idéale pour jouer entre deux rendez-vous ou dès qu’on a une petite pause. Il y a des chances qu’elle devienne votre meilleur ami aux toilettes... et ce n’est pas parce que j’ai eu une gastro la semaine dernière que je dis ça !

 nintendo switch,switch,avis,test

6. Point faible : trop d’accessoires indispensables

La Nintendo Switch en sortie de boîte fait plutôt bonne impression mais rapidement, on découvre que plein de petits accessoires bien utiles manquent. Voilà qui fera rapidement le bonheur des accessoiristes mais qui risque de vider encore un peu plus votre portefeuille. Dommage car la Switch en elle-même est déjà relativement chère.

Voici quelques accessoires qui se montreront vite indispensables :

- Une carte micro SD : La Switch ne dispose que de 32 GO de mémoire. Enlevez à cela la taille de l’OS, les updates, les sauvegardes et vous vous sentirez vite à l’étroit. Une carte micro SD est quasiment indispensable. Comptez 30 euros pour un modèle 64 GO ou alors voyez grand comme on l’a fait avec notre carte de 200 GO (environ 80 euros).

- Un sac de protection pour la tablette : indispensable si vous voulez la transporter avec vous, les sacs de protection vont de la petite pochette en tissu qui protège des griffes au sac à dos en kevlar renforcé.

- Un support pour recharger les joy-cons : par défaut, les joy-cons ne se rechargent que s’ils sont attachés à la tablette quand celle-ci est en charge. Pourtant, c’est bien pratique de pouvoir les charger séparément.

- Un chargeur supplémentaire : très utile pour ne pas trimbaler son support avec soi, le chargeur permettra de redonner de la vie à sa Switch quand on est loin de la maison. A noter que la Switch est connectée via un USB Type C mais que de nombreux chargeurs tiers ou de batteries portables ne sont pas compatibles.

- Une deuxième paire de joy-cons. Surtout utile si vous comptez jouer à 4 à Super Bomberman R ou à Mario Kart 8 Deluxe. Ils sont vendus environ 80 euros.

- Une manette Controller Pro : un achat indispensable si vous comptez beaucoup jouer sur la télévision ou à des jeux qui demandent plus de précision comme  le futur Splatoon 2. Vendue environ 60 euros, la Controller Pro est une excellente manette à grande autonomie et qui nous a immédiatement conquis. L’accessoire indispensable pour éviter les problèmes de déconnexions du joy-con gauche.

Si vous faites le compte : Switch + jeux + accessoires indispensables, la note peut vite monter. Évitez donc de vous ruer sur tous les accessoires. Voyez comment vous utilisez la console et quels accessoires se montrent réellement indispensables pour votre utilisation.

 nintendo switch,switch,avis,test

Conclusion

Vous l’aurez compris, comme toute nouvelle console, la Nintendo Switch a ses qualités et ses défauts mais dans l’ensemble, nous sommes plutôt satisfaits de notre expérience avec la Switch. Elle offre une véritable nouvelle manière de jouer et bénéficie d’un super jeu de lancement avec Zelda Breath of the Wild. Pourtant, on peut regretter son prix relativement élevé (particulièrement quand on fait le compte console + jeu + accessoires indispensables), son manque d’ergonomie pour le jeu sur télévision (performance en retrait, déconnexion du joy-con gauche) et le manque cruel de jeux de qualité.

Mais Nintendo a quand même réussi son pari, celui de nous convaincre d’aborder le jeu-vidéo autrement et de bousculer nos habitudes. Nintendo a encore une fois répondu présent là où on l’attend le plus : sur le domaine de l’innovation et de l’originalité. La Switch aura du mal à convaincre à elle seule les purs gamers mais elle risque bien de s’installer durablement comme seconde console chez la plupart d’entre nous et pourrait même s’imposer auprès du grand public (un peu comme la Wii à son époque). L’avenir nous le dira.

  

         3 commentaires

dans Gaming, Switch, Test
Tags : nintendo switch, switch, avis, test

Commentaires

Elle me fait sacrément envie cette console, d'autant plus avec Zelda. Un bon Metroid serait top!
Par contre, 30 euros plus chère en Belgique qu'en France. POURQUOI?

Écrit par : Yoronto | 18/03/2017

Répondre à ce commentaire

bonsoir !le réve de mon fils !!!
bonne chance a tous !!

Écrit par : Sebastien | 22/03/2017

Répondre à ce commentaire

chouette...

Écrit par : Michel | 23/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire