[Critique Mangas] Bungô Stray Dogs, une agence de détectives très littéraire 
par Aelya

mardi 07 mars 2017 19:16 0 commentaire

bungô stray dogs,ototo,manga,avis,critique

Les éditions Ototo ont commencé fort cette année avec Overlord (dont vous pouvez lire ma critique) et continuent sur leur lancé avec la sortie de Bungô Stray Dogs, manga écrit par Kafka Asagiri et dessiné par Harukawa 35. Voici mon avis sur cette nouvelle série dont les deux premiers tomes sont déjà parus...


Déjà adaptée en anime, cette série narre les aventures de Atsushi Nakajima, un jeune homme mis à la rue par son orphelinat, alors qu'il se fait embrigader au sein de l’Agence des Détectives armés. Celle-ci est un peu particulière et n'intervient que lorsque la police ou l'armée ne peuvent plus rien faire. Il faut dire que cette agence se compose de personnages forts intéressants car tous dotés d'un pouvoir extraordinaire. Il va s'en dire que si notre héros les rejoint, il possède lui aussi une capacité hors du commun qui va vite devenir la cible convoitée d'une organisation criminelle, la Mafia. 

L'idée de base ne brille donc pas par son originalité avec une agence de détectives faisant face à une bande d'antagonistes malveillants. Heureusement, cela est habillement compensé par le panel de personnages dépeint dans le manga. 

En effet, les différents personnages ne manquent pas de charisme, tant par leurs caractères que par leurs looks et leurs pouvoirs. Cela est d'autant plus vrai pour ces derniers que les auteurs ont eu la bonne idée de les lier à des écrivains japonais. Ainsi les traits de caractère et le pouvoir d'un personnage vont être en rapport à l'un de ses auteurs et ses oeuvres.

bungô stray dogs,ototo,manga,avis,critique

Pour nous pauvres européens, cela ne saute pas forcément aux yeux (même si on peut reconnaître certains auteurs assez connus comme Edogawa Ranpo) mais les éditions Ototo viennent doublement à notre secours. Dans un premier temps via des marques pages présentant les personnages principaux du mangas et ensuite avec des petites explications sur ces auteurs incluses entre chaque chapitre à partir du volume deux. Bref, je trouve cette idée intéressante et cela pourra motiver à découvrir ces auteurs^^

Pour en revenir aux personnages, si au premier abord, ils peuvent sembler frivoles, on leur découvre vite une certaine profondeur dissimulée derrière leurs excentricités. Par exemple, Osamu Dazai passe une bonne partie de son temps libre à tenter de se suicider en vain. Dis comme ça, cela semble un peu glauque mais les auteurs arrivent à mettre ça en scène de façon à dédramatiser ces situations. Mais d'un autre côté, qu'est-ce qui peut pousser Osamu Dazai à vouloir se tuer ? Les personnages présentent donc deux facettes : la visible souvent humoristique et une autre plus sombre que l'on est amené à découvrir au fil de l'histoire.

bungô stray dogs,ototo,manga,avis,critique

Cette dernière se lit agréablement car les auteurs arrivent à marier avec habileté un ton humoristique voire décalé (avoir un personnage suicidaire n'est pas forcément politiquement correct) et scènes plus dramatiques. En effet, le choix de placer l'intrigue dans une "Agence des Détectives armés" confère aux auteurs une certaine liberté dans leur sujet : ils peuvent ainsi aussi bien jouer sur l'aspect détective avec des enquêtes ou des énigmes que se lancer dans des scènes d'action ou encore explorer le passé parfois sombre des personnages. Tout cela en y ajoutant (ou non) ce qu'il faut d'humour pour dédramatiser la situation.

Celle-ci est très bien mise en scène par le dessin de Harukawa 35 : j'aime beaucoup le design des personnages et le trait fluide et épuré du mangaka.

Enfin, les éditions Ototo, fidèles à elles-mêmes, ont fait un travail de qualité et proposent ce manga sur un beau papier avec des pages couleurs. Les marques pages ainsi que les notes entre les chapitres apportent un plus indéniable à cette édition.

Conclusion

Bungô Stray Dogs, le nouveau manga des éditions Ototo, peut sembler classique de prime abord avec son concept d'agence de Détectives. Cependant le traitement des personnages les rend vite attachants et leurs pouvoirs tirés d'écrivains japonais rajoutent une touche d'originalité. Ajoutez à cela des scènes d'action et/ou d'enquêtes avec un humour décalé réussi et l'on obtient un manga dont on a envie de découvrir la suite. Bref, une réussite que je vous invite à lire.

Les premières pages peuvent d'ailleurs être consultées ici.

Les deux premiers tomes sont déjà disponibles tandis que le volume trois sortira le 21 avril 2017.

 

         0 commentaire

dans Mangas, Otaku
Tags : bungô stray dogs, ototo, manga, avis, critique

Écrire un commentaire