[Test] Sniper Elite 4, une balle entre les yeux 
par Quantic

lundi 13 février 2017 18:58 1 commentaire

 sniper elite 4,test,avis,rebellion

Le tir de précision à distance est un domaine qui m’a toujours intrigué alors quand un jeu place le réalisme du tir au cœur de son gameplay, je me réveille de ma léthargie. Un peu plus de 2 ans après le plutôt réussi Sniper Elite 3 (voir notre test), le studio Rebellion revient à la charge avec Sniper Elite 4. Voici notre test complet après avoir véritablement décimé les forces de l'Axe...


Sniper Elite 4 ne va pas révolutionner la série des Sniper Elite.

Toutes les caractéristiques que l’on appréciait dans les précédents épisodes sont toujours bien présentes et fonctionnent toujours aussi bien : grands environnements ouverts, conséquences de nos actions en dominos, séquence x-ray toujours romantiquement violente (c'est presque la Saint Valentin quand même), etc.

sniper elite 4,test,avis,rebellion

Il faut donc voir ce quatrième épisode comme une évolution plus que comme une révolution.

La bonne nouvelle à retenir de ce quatrième épisode est une nette progression du scénario et de notre implication "dramatique" dans les événements auxquels on participe. Le jeu se situe cette fois en Italie, juste avant le débarquement allié et nous plonge donc dans un environnement ensoleillé riche en clochers d’Eglise et autres points d’observations idéaux pour tout sniper qui se respecte. Le changement d’environnement est bénéfique quand on a connu l’épisode précédent et son Afrique un peu aride.

Les développeurs ont également eu la bonne idée de donner un peu de profondeur à leur jeu en incluant un mini hub entre chaque mission pendant lequel on pourra bavarder avec ses compagnons de guerre et en apprendre un peu plus sur notre héros.

 sniper elite 4,test,avis,rebellion

J’ai aussi beaucoup apprécié le fait d’avoir intégré pour chaque ennemi une petite phrase sur ses loisirs, ses occupations du genre : "Aime tuer des gens à la mitrailleuse". Cela ne sert à rien mais ce petit second degré me plait vraiment beaucoup.

Visuellement, ce qui s'affiche à l’écran est tout à fait agréable et la PS4 Pro bénéficie même de quelques effets supplémentaires et d’une distance d’affichage légèrement étendue (toujours utile pour un jeu de sniper).

Ceci dit, on sent bien que le budget de Rebellion n’est pas de celui de Dice et le jeu garde un petit cachet old school particulièrement visible dans les animations de ses personnages (toujours un peu raides).

sniper elite 4,test,avis,rebellion

Les nouveautés de Sniper Elite 4 se font assez discrètes mais contribuent à l'amélioration générale d’une recette existante déjà bien éprouvée.

Ainsi, je retiens surtout un plus grand nombre de possibilités de bruitages pour couvrir le bruit de nos tirs comme le passage d’avions à basse altitude qui couvriront à merveille nos exécutions. On peut aussi constater que Sniper Elite 4 essaie de s’ouvrir un peu plus à un gameplay moins statique en encourageant les exécutions à courte distance. Les mines, dynamites, grenades, etc disposent ainsi toutes de 2 fonctions qui modifient légèrement leurs utilisations. Ceci dit, Sniper Elite 4 reste un jeu pour gens posés, foncer dans tous les coins en canardant à tout va n'est toujours pas très conseillé.

Mais la nouveauté qui est la plus apparente, c’est la taille des cartes qui a été décuplée. Selon les développeurs, la plus petite carte de Sniper Elite 4 est 3 fois plus grande que la plus grande carte de Sniper Elite 3. Le résultat se fait tout de suite sentir. Les différents objectifs s’enchaînent à notre guise et chaque carte peut s’approcher de multiples façons différentes.

sniper elite 4,test,avis,rebellion

Le gameplay de Sniper Elite 4 met en valeur le comportement du sniper, autrement dit : trouver un point élevé, faire une reconnaissance aux jumelles pour ensuite liquider ses cibles une à une en évitant de déclencher l’alerte. Ce dernier objectif est parfois difficile à respecter car faire exploser un camion d’une seule balle en brûlant vif ses occupants est une tentation parfois trop forte. Bon, la punition, ce sera quand même de se prendre tout ce qui traîne autour de votre position sur le dos.

Alternativement, certains joueurs préfèrent abandonner leur fusil de snipe pour s’infiltrer au cœur des lignes ennemies et sortir leur pistolet silencieux comme on le ferait dans un jeu d'infiltration. C'est une solution tout à fait viable mais ce serait quand même passer à côté d'un pan entier de Sniper Elite 4 : le tir à distance et la simulation balistique qui l'accompagne.

Sans oublier l’iconique mode X-Ray qui vous permet d'admirer les dégâts de votre balle dans le petit corps de votre adversaire, bruitages sympathiques en bonus. C'est très répétitif mais on ne s'en lasse pas !

sniper elite 4,test,avis,rebellion

Le niveau de difficulté est très adaptatif. Vous n’avez aucune connaissance en tir de précision, pas de soucis, un curseur vous aidera à prendre en compte la distance, le vent, l'angle du tir, ... pour vous donner une idée assez précise du point d’impact mais si vous êtres un hardcore, un vrai, alors les modes de difficultés avancés effaceront quasiment toute l’interface pour vous laisser seul avec votre viseur. Dans ces conditions, faire mouche à plus de 100 mètres devient un véritable art.

A noter enfin la présence d'un vrai mode compétitif en multijoueur assez agréable à pratiquer malgré le peu de compatibilité entre le besoin d'un jeu posé et lent et les joueurs en ligne toujours un peu surexcités. Le mode coopératif reste toujours aussi réussi et permettra de tester diverses approches en envoyant par exemple un joueur éclairer les cibles tandis que le sniper s'occupera de leur élimination.

 sniper elite 4,test,avis,rebellion

Au rayon des points faibles, je note toujours l’IA adverse qui a encore tendance à attendre derrière son abri que vous veniez la libérer de son supplice d’une balle bien placée dans son bout du casque qui dépasse.

A courte distance, les ennemis sont plutôt malins et vous repèrent rapidement mais à longue distance, c’est vraiment du tir au canard. Dommage également qu'avec des cartes aussi grandes aucun véhicule ne soit utilisable mais pour compenser on peut dorénavant grimper sur des parois rocheuses (mais pas partout) pour encore mieux surprendre ses ennemis.

 sniper elite 4,test,avis,rebellion

Conclusion

Sniper Elite 4 est une évolution intéressante de l’épisode précédent même si ses nouveautés se font assez discrètes. La taille agrandie des cartes permet au jeu de gagner encore en liberté tandis que l'observation et la recherche d'une solution pour notre progression reste un réel plaisir.

Si vous recherchez un jeu de tir posé, demandant d’avancer calmement et en silence pour tuer à distance, alors Sniper Elite 4 (comme ses prédécesseurs) est un jeu fait pour vous. Mélange élégant entre jeu de tir et jeu d'infiltration, Sniper Elite 4 est fait pour une race de joueur qui réfléchit avant d'appuyer sur la détente.

Dommage quand même que nos adversaires ressemblent encore trop souvent à des canards à tirer et que hormis la taille énorme des cartes, ce quatrième épisode ressemble tant au précédent. Un mauvais point enfin concernant la politique un peu agressive en matière de DLC pour un jeu qui n'offre que 8 missions en sortie de boîte. Les amateurs seront néanmoins comblés.

Ma Note : 7,5/10

Sniper Elite 4 est disponible dès ce 14 février sur PS4, Xbox One et PC.

  

         1 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : sniper elite 4, test, avis, rebellion

Commentaires

Bonjour,
Ce n'est pas original mais je dirais Lara Croft.

Écrit par : Masse | 17/02/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.