Les soldes du jeu-vidéo : une bonne affaire ? 
par Aelya & Quantic

mardi 03 janvier 2017 18:26 0 commentaire

 Soldes - 2016 - 02.jpg

A cette période de l'année, les soldes sont à la mode et le jeu-vidéo n'y échappe pas. Encore faut-il trouver le bon endroit pour faire ses emplettes et ne pas succomber à la "collectionnite" aiguë liée au syndrome du "c'est pas cher, je le prends, j'y jouerai plus tard". Voici notre petit avis sur les soldes en général et plus particulièrement sur celles qui touche notre loisir préféré : le jeu-vidéo...


Personne n'échappe aux soldes !

Les magasins physiques essayent (parfois bien péniblement quand on voit certaines enseignes) de nous refourguer leurs invendus tandis que les magasins en-ligne regorgent d’inventivité pour nous faire acheter un jeu de plus dans notre collection.

Un rapide coup d'oeil à ma bibliothèque Steam m'apprend que j'ai plus de 200 jeux (dont probablement un bon 150 en attente), bien souvent achetés lors des célèbres soldes Steam. Et cette année encore, j'ai trouvé une raison pour craquer. 

Pourtant, en fouinant un peu sur le web, on peut trouver d'autres magasins en-ligne aux prix encore plus agressifs retirant au moins une partie de son aura au store de Valve. La vraie question est plutôt : pourquoi achetons-nous encore des jeux le jour de leur sortie quand on sait qu'ils seront soldé à -20% ou -30% deux mois plus tard et même à -80% l'année suivante. Et pourtant, on le fait tous !

Soldes - 2016 - 01.jpg

Une autre manière de faire quelques affaires dans le monde du jeu-vidéo est des passer par les fameux code réduction que l'on trouve pour la quasi-totalité des magasins en ligne belges et français. Certains sites se sont même spécialisés dans la collecte des meilleures offres (même spécialisé en matière de jeux-vidéo). Une autre manière d'adoucir la facture tout en conservant le plaisir d'un support physique pour son jeu favori.

Mais allons un peu plus loin dans la réflexion : acheter meilleur marché est un comportement de consommateur plutôt sain. En économisant 10 euros sur chaque jeu acheté, on peut facilement se payer un ou deux jeux bonus en fin d'année. Mais qu'est-ce qui nous pousse à collectionner les jeux de la sorte ?

Aurais-je un jour le temps de jouer à mes 200 jeux Steam ?
Dans ma tête, je me dis, un jour, j'aurai le temps... C'est vrai qu'à la maison de retraite, je risque de trouver le temps long et en plus avec mon Parkinson, je serai imbattable. Sérieusement, on sait tous que je ne pourrai jamais jouer à tous ces jeux mais c'est plus fort que moi. Quand un jeu que j'ai adoré est soldé à 2 euros ou qu'un jeu dont on dit beaucoup de bien mais que je n'ai pas encore essayé se retrouve à 1,50 euros, comment résister ?

Soldes - 2016 - 03.jpg

Enfin, il faut remarquer que ce phénomène touche particulièrement le joueur PC.

Sur consoles, les stores officiels (Playstation, Xbox et Nintendo) proposent leurs propres programmes de soldes mais les offres sont rarement aussi intéressantes que sur PC et n'encouragent pas toujours au craquage inconsidéré. Il faut dire que les constructeurs de console ont préféré axer leur marketing sur des programmes de jeux gratuits associés à leurs abonnements en-ligne (Playstation Plus, Xbox Live). Une autre manière de remplir sa console d'une tonne de jeux auxquels on ne joue que rarement mais qui donne la fausse impression d'avoir fait une affaire.

Le jeu-vidéo est affaire de passion et le passionné est faible. Je ne suis donc pas prêt d’arrêter d’agrandir ma collection !

         0 commentaire


Les commentaires sont fermés.