[Test] Valkyrie Drive Bhikkhuni, poitrines généreuses et fan service à gogo 
par Quantic

vendredi 06 janvier 2017 18:28 1 commentaire

 valkyrie drive,test,avis,pqube

Les fans de Senran Kagura sont aux anges : le créateur de cette licence japonaise mythique est de retour sur PS Vita avec Valkyrie Drive Bhikkhuni. Que les plus nerveux se rassurent, les vêtements qui se déchirent au combat et les longs plans de coupe sur les sous-vêtements des héroïnes sont bien au programme. Mais cette nouvelle licence est-elle à la hauteur de Senran Kagura, on vous dit tout dans notre test...


Je vous l’avoue, j’aime bien le fan service dans les mangas et les animes mais aussi dans le jeu-vidéo. Bien évidemment, il faut que cela reste raisonnable et ne pas envahir toute la place disponible mais globalement, j’aime bien ça. Un jeu comme Senran Kagura (voir notre test de l'épisode Burst) avait donc tout pour me plaire. Et c’est avec grand plaisir que j’ai découvert la nouvelle création de son auteur : Valkyrie Drive Bhikkhuni.

valkyrie drive,test,avis,pqube

Le pitch du jeu à lui seul vaut le détour : « Des lesbiennes armées puisant leur énergie de leurs orgasmes », tout un programme.

Et en effet, cette histoire totalement rocambolesque d’un virus qui contamine les jeunes filles (surtout à forte poitrine semble-t-il) et les transforme au choix en combattante ou en arme surpuissante (oui, oui en arme) est bien fidèle à la réputation de son créateur. Toutes ces demoiselles se retrouvent sur des îles où elles suivent un traitement (comprendre, il va falloir se bagarrer).

L’idée de base est plutôt sympathique mais son développement dans le jeu est un peu plus chaotique, les dialogues s'avérant très longs et peu intéressants. Les filles sont très bavardes mais l’histoire avance très lentement. A part sautiller sur place toutes les 15 secondes (pour montrer la qualité du moteur physique), il ne se passe pas grand-chose entre deux combats et on se retrouve vite à passer tout simplement la moindre narration.

 valkyrie drive,test,avis,pqube

Les personnages se montrent visuellement très réussis.

Il y a 7 héroïnes toutes plus jolies les unes que les autres mais c’est quand même un choix beaucoup plus limité que dans Senran Kagura. On va dire que Valkyrie Drive compense par une garde-robe de costumes très bien fournie. Les sous-vêtements (qui sont presque le sujet principal du jeu) sont plus affriolants et improbables les uns que les autres et les petits coquins que nous sommes tous passeront bien du temps à les débloquer pour habiller nos héroïnes dans un vestiaire où l’écran tactile de la Vita fait des merveilles.

Pour terminer avec le rayon sexy, sachez qu’il y a une multitude d’illustrations plus chaudes les unes que les autres à débloquer, juste histoire de passer pour le pervers de service dans le métro. Et si vous en voulez encore, la licence est totalement transmédia avec en plus de ce jeu Vita, un jeu mobile et un Anime (particulièrement gratiné également).

 valkyrie drive,test,avis,pqube

Et les combats dans tout ça.

De jolies héroïnes en sous-vêtements affriolants qui se tapent dessus tout en s’embrassant langoureusement, c’est bien… si, si, je vous jure, mais un jeu qui nous propose en plus un système de combat intéressant, c’est mieux. Oui, je sais, je dois revoir mes priorités dans la vie.

Les combats proposés par Valkyrie Drive s'avèrent assez aboutis. Déjà, techniquement, le jeu se montre très fluide et les effets visuels sont nombreux. Par contre, les décors sont en net retrait et on ne passera pas son temps à admirer notre terrain de jeu. Ensuite, le système de combat est pensé pour offrir pas mal de complexité tout en ne punissant pas les joueurs qui appuient un peu sur n’importe quel bouton. L’avantage, c’est que quoi que l’on fasse, ce qui est affiché à l’écran est hyper spectaculaire. Le désavantage c’est que le jeu se montre beaucoup trop facile.

Perdre un combat, même contre un boss, est quasiment mission impossible et du coup, même si le jeu offre un système de combo assez évolué, on se limite bien souvent aux attaques les plus simples qui marchent très bien la plupart du temps.

 valkyrie drive,test,avis,pqube

Heureusement, les combats de Valkyrie Drive sont quand même rythmés par la marque de fabrique de son créateur : les fameuses scènes de déchirure de vêtements et il rajoute même une nouvelle jauge de "Drive" qui une fois remplie, permet à notre duo de combattante d’activer leur super arme.

Cette transformation mérite un peu plus d’explication. Je vous avais déjà dit que les combats se font en duo : on contrôle une héroïne (la combattante) tandis que l’autre (l’arme) suit comme un chien-chien sans faire grand-chose jusqu’à l’activation du "Drive".

A ce moment-là, une interaction cinématique entre les deux héroïnes est activée. En fonction de leur degré de relation (que l’on peut améliorer au fur et à mesure du jeu), cette interaction sera plus ou moins chaude (voilà l’explication du "lesbienne" du pitch) et le résultat donnera une arme plus ou moins puissante. Dans la pratique, le Drive est totalement inutile puisque les combats sont trop faciles pour en avoir besoin. Pourtant, je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours activé le Drive. Bizarre quand même...

valkyrie drive,test,avis,pqube

Conclusion

Valkyrie Drive Bhikkhuni est un digne successeur de Senran Kagura même s’il pêche par un scénario bien trop simpliste et un système de dialogue totalement inintéressant. Heureusement, et comme on pouvait s’y attendre, le design des héroïnes est très réussi et satisfera pleinement les amateurs de fan service dans mon genre.

Le système de combat se montre très spectaculaire même si la difficulté devrait être plus élevé pour ressentir le besoin d‘apprendre les combos. Finalement, on enchaîne les combats avec plaisir tout en activant à tout va la transformation "Drive" juste pour la petite cinématique de "making out" (comme on dit en anglais) entre nos héroïnes.

Un jeu de combat intéressant et juste un peu coquin qui plaira à tous les amateurs de Senran Kagura ou à ceux qui veulent se rincer l’œil avec des héroïnes opulentes à souhait dans des dessous affriolants. Les autres passeront leur chemin.

Ma Note : 6,5/10

Valkyrie Drive Bhikkhuni est disponible en exclusivité sur PS Vita.

         1 commentaire

dans Gaming, PS VITA, Sexy, Test
Tags : valkyrie drive, test, avis, pqube

Commentaires

merci

Écrit par : Julien | 15/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire