[Test] Farming Simulator 2017, vivez ma vie de fermier 
par Quantic

lundi 12 décembre 2016 18:53 0 commentaire

 farming simulator 17,test,avis

J’avais déjà eu l’occasion de tester Farming Simulator sur PC il y a 2 ans de cela. Et même si le concept n’était pas inintéressant, je reste assez surpris par le succès populaire d’une telle licence. Avec la sortie de la version 2017, j’ai eu l’occasion de tester la dernière version sur PS4. De quoi me replonger dans le traitement du fumier et dans la délicate balance chimique des engrais toxiques. Voici mon avis sur Farming Simulator 2017...


Année après année, le succès de la licence Farming Simulator ne faiblit pas.

A croire qu’il y a bien des joueurs prêts à payer chaque année pour la dernière version de leur jeu favori, ce jeu étant une simulation de fermier. Autant cela m’étonne quand on voit que certains jeux de grande qualité font un four à leur sortie, autant il faut reconnaître que Farming Simulator a trouvé une recette pour fidéliser les fans et attirer la curiosité du grand public sans pour autant être un chef d'oeuvre.

farming simulator 17,test,avis

Comme je le disais dans mon test de l’époque, ce jeu n’est pas dénué d’intérêt pédagogique. Il nous met à la tête d’une ferme endettée (qui a dit qu’il s’agissait d’un métier facile ?) que l’on devra gérer de A jusque Z afin d’empêcher la banque de saisir notre exploitation. Le jeu se présente comme un mini monde ouvert où l’on choisit chacune de nos activités en fonction de l’orientation que l’on veut donner à notre exploitation.

Si on a envie de conduire un gros tracteur (et non, on ne peut pas s’amuser à créer un bouchon sur l’autoroute), on se lance dans l’exploitation agricole : labourer, fertiliser, etc jusqu’au moment béni de la vente de notre dur labeur. On aura ainsi l’occasion d’apprendre les différentes phases de l’exploitation d’un champ tout en s’amusant à découvrir divers véhicules d’usage agricole courant. Mais si la récolte n’est pas votre truc, vous pouvez toujours vous lancer dans l’élevage, tout aussi passionnant si vous avez une âme d’ami des bêtes.

 farming simulator 17,test,avis

La recette évolue donc peu depuis mon dernier test mais quelques nouveautés font quand même leur apparition dans cette version 2017.

Ainsi, visuellement, on peut constater un net progrès dans les environnements présentés (plus belles textures, plus beaux effets de lumière). Un nouvel environnement fait d’ailleurs son apparition : la Goldencrest Valley qui reprend l’ambiance du midwest américain. Assez sympa pour ceux qui ont fait le tour des ambiances paysannes d’Europe.

La proposition en matière de véhicules s’est encore agrandie avec pas moins de 250 véhicules à notre disposition, tous magnifiquement modélisés. Voilà qui devrait faire rêver les amateurs de belles mécaniques agricoles. A noter également que pour la première fois les mods font leur apparition sur consoles, même si l’offre est très limitée et n’apporte pas grand-chose de neuf jusqu’ici.

 farming simulator 17,test,avis

Conclusion

Farming Simulator 2017 reste très proche de ce qu’il a toujours été, un jeu à l’intérêt pédagogique évident et au gameplay intéressant tout en se montrant très vite répétitif. Le mini monde ouvert qui nous est proposé s’avère réussi et on peut comprendre que certains fermiers dans l’âme se prennent au jeu de multiplier les récoltes pour acheter champs après champs et devenir les rois du maïs. Un joueur moins passionné par la chose agricole risque quand même d’en faire vite le tour, d’autant que le moteur physique continue à se montrer très capricieux.

Ma Note : 6,5/10

Farming Simulator 2017 est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

    

         0 commentaire

dans Gaming, PC, PS4, Test, Xbox One
Tags : farming simulator 17, test, avis

Écrire un commentaire