Critique de Vaiana, la légende du bout du monde : la magie Disney opère de plus belle 
par Aelya

lundi 28 novembre 2016 17:56 1 commentaire

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Je dois avouer que je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en allant voir Vaiana (ou Moana en anglais), le tout nouveau film des Studios Disney. En effet, ses réalisateurs John Musker et Ron Clements sont responsables de chefs d'oeuvre gravés à jamais dans mon coeur comme La petite sirène ou Aladdin mais aussi d'autres films d'un acabit un peu moindre tel Hercules (que j'adore mais qui ne peut prétendre au statut de chef d'oeuvre), la planète au trésor ou La princesse et la grenouille.

La question est donc, dans quelle catégorie se classe Vaiana ? Chef d'oeuvre ou film sympa ? La réponse ci-dessous.


Mais avant, j'avoue que j'ai râlé par rapport au changement de nom de l’héroïne. Pourquoi de Moana en anglais, on passe à Vaïana ("eau de roche" en Tahitien) ? Je n'aime pas quand les héros changent de noms suivant les pays... Après enquête, il s'avère que des droits déjà déposés en Europe empêchent Disney d'utiliser Moana, ce qui est franchement énervant. Enfin, ce n'est pas si grave, juste un peu dommage. 

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Mais revenons au film en lui-même. On suit donc les aventures de Moana Vaïana, une jeune polynésienne, qui quitte son île natale pour la sauver. Accompagné de son coq Heihei, elle part à la recherche du demi-dieu Maui pour l'aider dans ce voyage initiatique.

Quand on lit ce synopsis, on peut avoir peur : encore une histoire de princesse avec son animal qui a besoin de l'aide d'un homme dont elle va certainement tomber amoureuse ! Et bien non, détrompez-vous : Vaïana se joue de ces clichés de Princesse Disney (Maui fait même une remarque à ce sujet).

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Si elle est bien fille de chef, ce n'est pas une princesse. Soit dit en passant, à aucun moment dans son village, on ne remet en question son ascension au pouvoir sous prétexte que c'est une fille. Ensuite, Heihei est un coq un peu particulier dans le sens où il ne semble pas avoir toute sa tête : Vaïana doit lui venir en aide bien des fois où il risque de se suicider par mégarde. Enfin, si Vaïana demande de l'aide à Maui, c'est en tant que demi-dieu pas en tant que potentiel intérêt amoureux. Une amitié peut naître entre eux deux, mais c'est tout. J'adore les autres Disney, mais avoir une héroïne forte qui ne dépend pas d'un mâle, cela fait du bien.

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Vaïana met l'accent sur la découverte de soi, qui l'on est vraiment. Toute sa vie, Vaïana se sent attirée par l'Océan et toute son enfance, ses parents cherchent à l'en détourner. Elle en arrive presque à oublier cette vocation mais sa grand-mère et une série d’événements lui permettent de retrouver sa voie. C'est quelque chose qui a résonné en moi car combien de fois ne m'a-t-on pas fait des remarques sur mon amour "étrange" des jeux vidéo/mangas/comics pour une fille, allant jusqu'à dire que j'étais une déception... Ne pas se laisser décourager, ne pas laisser les autres étouffer qui l'on est vraiment : c'est un message important qui mettra du baume au cœur à beaucoup de gens.

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Le thème de la nature, de l’environnement est habilement mis en scène avec des décors et des animations de toute beauté, l'océan prenant même vie dans tous les sens du terme, le tout dans le respect de la culture polynésienne. En tout cas, c'est ce qu'il m'a semblé car j'avoue ne pas particulièrement bien connaître cette culture, mais Vaïana lui rend hommage d'une belle façon (malgré la débâcle du costume de Maui retiré des ventes) qui donne envie d'en apprendre plus.

L'humour se trouve bien évidemment au rendez-vous, notamment dans la relation entre Maui et Vaïana. Ces deux personnages fonctionnent bien ensemble et ne mâchent pas leurs mots, ce qui donne des répliques plutôt sympa. Le coq Heihei est également un bon ressort comique. En anglais, il est doublé par Alan Tudyk (Firefly) : sachant que ce coq ne parle pas, on peut imaginer les séances d'enregistrement ;-)

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Enfin, j'ai adoré les chansons. Je ne m'y attendais pas mais en sortant de la séance, je n'avais qu'une envie : courir acheter les Bandes Originales. J'avoue avoir vu le film en anglais (les visions de presse sont souvent en anglais non-sous-titrées), donc je ne sais pas ce que donne la version française mais j'imagine qu'elle doit être de qualité équivalente. De toute façon, je compte bien emmener Liara le voir donc je découvrirai la VF à ce moment-là.

cinéma,critique,avis,vaiana,moana,disney

Conclusion

En allant voir Vaïana, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et j'ai été charmé par ce film. Il m'a fait rire, vibrer, pleurer. Les personnages sont intéressants, attachants et ne tombent pas dans les clichés. 

L'absence de relation amoureuse entre Vaïna et Maui s'avère également un élément très positif, mettant en scène une héroïne forte qui ne se définit pas par sa relation avec un homme.

Les thèmes abordés font mouche et franchement j'ai beaucoup aimé au point de retourner le voir avec Liara lorsqu'il sortira.

Bref, Vaïana est une vraie réussite que je vous encourage à aller découvrir au cinéma dès ce mercredi 30 Novembre.

         1 commentaire

dans Cinéma
Tags : cinéma, critique, avis, vaiana, moana, disney

Commentaires

Et bien dessin animé très beau mais encore une fois déçue par toujours ces monstres qui font peur , le speed des walt disney récent, trop de chansons, enfin les enfants grandissent .
Pourtant l'histoire est belle , ça fait rêver sauf un peu gâché par les passage trop speed et long en ++
Vraiment dommage.

Écrit par : ROCHER ALEGRIA | 04/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire