[Test] Batman : Return to Arkham, un remaster décevant pour deux jeux d’exception 
par Quantic

lundi 21 novembre 2016 18:51 0 commentaire

 batman,return to arkham,test,avis

La trilogie Batman Arkham (parce que pour Rocksteady, l’épisode Origins n’existe pas) est une licence qui a fait date dans le jeu-vidéo. Une licence qui a montré que l’on pouvait produire un jeu de type "Comics" qui réussissait l’exploit d’être fidèle à son modèle tout en le rendant encore meilleur.

Demandez donc à Aelya ce qu’elle pense de cette licence et elle fera des petits bonds de joie (à condition de ne pas trop lui parler du dernier épisode Arkham Knight un peu décevant à son goût). Avec Batman : Return to Arkham, Warner nous propose de redécouvrir les deux premiers épisodes (Arkham Asylum et Arkham City) en version remastérisée pour nos consoles actuelles. Une bien belle idée pour découvrir deux jeux qui sont devenus des "classiques". Voici notre avis sur cette compilation remastérisée des premières aventures de Batounet...


Batman Arkham Asylum a placé Rocksteady sur la carte des développeurs qui comptent en signant un jeu, à la fois hommage au héros intemporel qu’est Batman et véritable révolution pour le jeu-vidéo de super-héros. Si ce premier épisode s’avère plutôt linéaire, il compense cette limitation par un scénario de qualité et par des personnages fantastiquement mis en scène. Et pour couronner le tout, le système de combat de cet opus est rapidement devenu une référence en matière de combats dynamiques et spectaculaires.

 batman,return to arkham,test,avis

Le second épisode : Batman Arkham City se désolidarise de l’approche linaire en introduisant une véritable ville à découvrir. Même si le monde ouvert manque un peu de densité et que la liberté est somme toute relative, cet épisode a surtout introduit de nouveaux personnages jouables (comme Catwoman) et a fini par imposer le genre Arkham comme la nouvelle référence du jeu de super-héros.

 batman,return to arkham,test,avis

Les deux jeux présents dans cette collection sont donc bien des immanquables que je vous encourage fortement à essayer si vous n’avez jamais goûté à la série.

D'ailleurs je vous invite à relire nos tests de ces deux superbes jeux dans leur version d'origine : Batman Arkham Asylum n'a pas été testé ici mais on l'avait adoré et Batman Arkham City (2011), c'est là-bas. Au passage, vous pourrez aussi jeter un oeil à notre avis sur le seul titre non-développé par Rocksteady : Batman Arkham Origins, c'est par ici et enfin sur le dernier épisode de la trilogie : Batman Arkham Knight qui se trouve ici. Il y a de la lecture à rattraper !

 batman,return to arkham,test,avis

Mais qu’en est-il du remaster ?

Celui-ci a été confié au studio chinois Virtuos, déjà responsable de remasters plutôt corrects dans le passé.

Aussi bien dans Asylum que City, les améliorations visuelles sautent aux yeux : modèles plus fins, textures plus travaillées, éclairage encore plus splendides, la différence visuelle par rapport aux jeux originaux est évidente... parfois même trop.

En effet, certains choix artistiques ont également été retravaillés, rendant ce remaster moins "noir", moins sombre que son original. Il arrive régulièrement de se dire que pour un jeu Batman, les lumières sont trop fortes, les couleurs trop criardes. Rien qui choquera outre-mesure un joueur qui découvre la licence mais des changements suffisamment importants pour qu’un fan du style visuel Rocksteady se pose quelques questions.

Mais l’élément le plus gênant de ce remaster est le manque de fluidité constaté sur les deux jeux. Si il y a bien un élément important dans un remaster, c’est la nécessité d’être parfait, techniquement parlant et ce n’est clairement pas le cas de Batman : Return to Arkham. Visuellement, c’est plus beau, certes mais pas au point de concurrencer le récent Arkham Knight et tout cela au prix d’une fluidité clairement aux abonnés absents.

 batman,return to arkham,test,avis

Conclusion

Batman : Return to Arkham est un remaster décevant de deux excellents titres de la génération PS3/Xbox 360. Comme souvent avec les remasters, je conseillerai aux joueurs ayant déjà retourné les titres originaux de passer leur chemin tandis que les joueurs découvrant la licence devraient se montrer satisfaits de ce qu’ils auront devant les yeux. Dommage quand même que le soin accordé à ce remaster ne soit pas au niveau de certains remasters récents laissant aux deux jeux originaux une jolie place dans notre coeur.

Ma Note : 8/10 (si vous découvrez la licence, plusieurs points de moins si ce n'est pas le cas)

Batman : Return to Arkham est disponible sur PS4 et Xbox One.

  

         0 commentaire

dans Gaming, PS4, Test, Xbox One
Tags : batman, return to arkham, test, avis

Écrire un commentaire