[Preview] Mafia 3 , le monde ouvert préféré des gangsters 
par Quantic

jeudi 08 septembre 2016 19:01 0 commentaire

 mafia 3,mafia,preview,impressions

La licence Mafia ne s'était plus montrée depuis son second épisode en 2010 et c’est donc avec enthousiasme que l'arrivée prochaine de Mafia 3 a été officialisée. Un jeu qui, sous ses airs de GTA des années 60, offre sa propre vision du monde ouvert tout en proposant une histoire scénarisée et violente à l’extrême. Voici nos premières impressions sur ce titre qui s’annonce comme le monde ouvert à ne pas rater en fin d’année...


Là où GTA a toujours proposé un environnement plus ou moins moderne (en tout cas post 80ies), la licence Mafia a toujours préféré bouger dans le temps (d'abord les années 30 et la prohibition, ensuite les années post seconde guerre mondiale). Cette fois, c'est en 1968, année très agitée de l'histoire américaine que l'on se retrouve.

mafia 3,mafia,preview,impressions

Et comme les années 60 ne sont pas forcément une période de grand développement pour le crime organisé, c'est l'occasion pour nous d'incarner un personnage un peu différent. En effet, on pouvait un peu reprocher aux deux premiers Mafia de faire l'apologie des gangsters puisque notre "héros" devait se hisser à la tête de l'organisation criminelle... par tous les moyens.

Ici, on incarne Lincoln Clay, vétéran du Vietnam et petite frappe notoire qui, avec son groupe, est venu un peu trop concurrencer la Cosa Nostra (enfin son équivalent américain). Du coup, un petit règlement de compte plus tard, Lincoln se retrouve seul, blessé et pétri de haine pour l'organisation criminelle responsable de la mort de ses amis. Il va donc passer tout le jeu à se venger et à récupérer le business très lucratif de la Mafia.

Une belle pirouette scénaristique qui met en avant un homme, seul contre tous mais moralement pas forcément très exemplaire. Voilà qui promet un scénario plutôt intéressant.

mafia 3,mafia,preview,impressions

L'action se déroule à New Bordeaux, une Nouvelle Orléans qui n'en porte pas le nom mais qui y ressemble comme deux gouttes d'eau. Cette ville est quasiment le véritable héros de Mafia 3 avec ses nombreux quartiers allant du bayou au centre-ville en passant par les traditionnels zones pauvres et quartiers huppés. Chacune de ces zones dispose de sa propre ambiance mais aussi de ses propres maux depuis le trafic de drogues au racket organisé en passant par les organisations racistes. Lincoln aura fort à faire pour imposer sa marque et contrôler petit à petit la ville.

Difficile de savoir maintenant comment les missions principales et les activités secondaires vont s’imbriquer dans le scénario mais le jeu parait particulièrement bien scénarisé. Comme toujours, je risque de perdre mon temps à me balader en ville plutôt qu’à progresser dans le scénario principal mais les amateurs de bonnes histoires de gangsters seront sûrement enchantés.

mafia 3,mafia,preview,impressions

A première vue, le gameplay de Mafia 3 parait très proche de n’importe quel monde ouvert : on vole des voitures, on remplit des missions, on échappe à la Police, rien de bien neuf. La principale différence par rapport aux autres titres du genre se situe dans les phases de combat à pied. Déjà, de nombreuses missions peuvent s’aborder en infiltration "discrète", enfin plus ou moins via des actions qui nous aideront à nous introduire sans bruit. Par exemple, en volant la voiture d’un notable corrompu, on peut facilement s’introduire dans l’antre de l’ennemi et progresser ensuite sans bruit. Ne nous leurrons, ce n’est pas Hitman non plus, impossible ici de se la jouer "fantôme" mais au moins, chaque joueur sera libre de son approche : bourrin d’entrée de jeu ou bourrin après quelques minutes.

Mafia 3 revendique d’ailleurs son statut de pur jeu d’action tant les séquences de combat sont intenses. On est même impressionné par le degré de violence dont notre "héros" est capable. Dans ce jeu, on n’incarne définitivement pas un enfant de chœur. Exécution à bout portant et éclatage de cervelle sont clairement au programme d’un titre qui revendique son aspect graphique à ne pas mettre entre toutes les mains (surtout petites).

Il faudra voir lors du test si cette violence est un hommage aux références du genre ou s’avère tout simplement un peu trop "gratuite".

 mafia 3,mafia,preview,impressions

Pour conclure ces premières impressions sur Mafia 3, voilà un titre qui m’intrigue vraiment. Si les scénaristes réussissent à retranscrire en jeu-vidéo l’ambiance d’un bon film de gangster (comme c'était le cas dans les précédents opus) et que l’ensemble reste équilibré entre découverte libre de la ville et missions principales scénarisées, on pourrait bien tenir là un candidat sérieux au titre de jeu de l’année.

D'un autre côté, le thème du crime organisé est un sujet glissant, encore plus quand on choisit de placer l'action à une époque où les thèmes raciaux sont au cœur de l’ambiance. Une combinaison qui peut faire des étincelles mais pour l’instant, ce titre a toutes les cartes en mains pour nous convaincre en fin d’année.

Mafia 3 est prévu pour une sortie le 7 Octobre 2016 sur PS4, Xbox One et PC.

    

         0 commentaire

dans Gaming, PC, Preview, PS4, Xbox One
Tags : mafia 3, mafia, preview, impressions

Écrire un commentaire