[Test] Valentino Rossi : The Game, un peu de variété pour la série MotoGP 
par Quantic

mercredi 10 août 2016 19:02 1 commentaire

valentino rossi,the game,motogp 16,test,avis,milestone

Les développeurs italiens de Milestone travaillent d'arrache-pied à la refonte de leurs licences historiques. Après WRC il y a quelques mois marketé avec l’aide de Sébastien Loeb, c’est au tour de MotoGP de se retrouver "re-brandé" (comme on dit entre marketeux) avec l’aide de Valentino Rossi.

Un jeu qui attirera donc tous les fans de MotoGP mais surtout ceux du pilote italien. Alors, Valentino Rossi a-t-il signé une véritable révolution pour le MotoGP en jeu-vidéo ?


Le cœur de Valentino Rossi : The Game est bien entendu la partie consacrée au MotoGP.

Et cette partie se base fortement sur ce que l’on connaissait de cette licence ces dernières années. Le jeu reste donc extrêmement complet puisqu’il propose toutes les motos et pilotes des championnats MotoGP, MotoGP 2 et Moto 3 avec en bonus toutes les livrées visuelles de Valentino Rossi au cours de sa carrière.

Le mode carrière, justement, n’évolue que très peu et n’utilise finalement la présence de Valentino Rossi que comme mentor du jeune pilote que l’on incarne, un peu comme Sébastien Loeb le faisait dans Sébastien Loeab Rally Evo, le jeu équivalent pour le rally du même développeur.

 valentino rossi,the game,motogp 16,test,avis,milestone

Même chose au niveau des sensations en piste qui restent très comparables à ce que l’on connaissait l’année dernière avec MotoGP 15. Les motos sont donc toujours assez facilement pilotables avec les différentes aides tandis que le niveau de simulation se complexifie progressivement pour aboutir à un jeu bien plus délicat à maitriser qu’il n’y parait au premier abord. Au guidon d’une motoGP sur piste humide sans aucune aide, croyez-moi, on commence à entrevoir la difficulté de maîtriser une telle machine.

Malheureusement, le point faible principal, à savoir les autres pilotes reste un vrai point noir. Un défaut que l’on avait déjà constaté ces dernières années et qui semble commun à toutes les productions Milestone. Ceux-ci continuent à se montrer trop agressifs et il n’y a rien de plus rageant que de se faire pousser au freinage par une IA mal équilibrée qui va se montrer hyper efficace sur un virage donné pour se trainer sans aucune raison dans le suivant.

valentino rossi,the game,motogp 16,test,avis,milestone

Mais en dehors ce de point, l’expérience MotoGP proposée par Valentino Rossi : The Game se montre plutôt satisfaisante mais sans réel progrès par rapport à l’année dernière.

L’intérêt de l’édition de cette année est donc à chercher ailleurs, du côté de la licence Valentino Rossi. En plus d’être un jeu à la gloire du pilote italien que les fans vont donc vite adorer (et que les détracteurs prendront plaisir à détester), ce jeu propose un peu de variété dans les activités de pilotage proposées puisque tout comme Rossi, on pourra s’adonner à d’autres sports mécaniques comme le Rallye, le Fast Track ou même le Drift… Oui, oui, il y a même des voitures dans ce jeu !

Le rallye est, bien évidemment très similaire dans son gameplay à ce que Sébastien Loeb nous proposait il y a quelques mois sauf que les spéciales proposées se limitent à l'environnement de Monza et de sa région, faisant donc la part belle au pilotage sur circuit entrecoupé de chicanes. Une représentation bien éloignée du rallye qui se montre donc vite limitée mais certainement pas inintéressante.

 valentino rossi,the game,motogp 16,test,avis,milestone

Le Drift se montre bien moins réussi puisque le pilotage s’avère franchement raté avec des voitures qui glissent toute seule dès que l’on tourne, rendant l’expérience un peu caduque. Même constat pour le Fast Track dont le concept moto tout en glisse aurait pu attirer les fans de moto et qui s’avère finalement très décevant avec un gameplay beaucoup trop simpliste pour se montrer digne d’intérêt.

Finalement, ces différents modes de jeu permettent surtout de se détendre entre 2 courses de MotoGP, même si le fan regrettera l’impossibilité de passer ces épreuves "alternatives".

Enfin, au rayon nouveautés, notons quand même l’apparition d’un gain d'expérience pour son pilote que l’on pourra donc faire grimper en compétences pour venir concurrencer Valentino Rossi lui-même. Un concept intéressant mais qui ne semble pas encore tout à fait bien intégré dans l'environnement général du jeu.

 valentino rossi,the game,motogp 16,test,avis,milestone

Conclusion

Valentino Rossi : The Game est un bon spin off de la série MotoGP qui conserve tous les points forts de la licence : une excellente représentation du championnat MotoGP qui attirera aussi bien le débutant que le joueur confirmé mais qui traine également tous les défauts historiques de la licence : une IA adverse peu évoluée et un niveau graphique en deçà de ce que l’on peut espérer d’une simulation de cette catégorie.

En bonus, le fan de Valentino Rossi découvrira plein de petit détails sur son champion favori et aura l’occasion de varier (un peu) l’expérience avec d’autres sports moteurs que le MotoGP même s’il faut avouer que l’intérêt de ces "bonus" reste assez limité.

Ma Note : 7,5/10

Valentino Rossi : The Game est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

   

Commentaires

Alle Vale

Écrit par : Gabriel | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire