[Early Access] Master of Orion, l’ancêtre renait de ses cendres 
par Quantic

mardi 17 mai 2016 19:54 1 commentaire

 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions

Après une première présentation à l'occasion de la Gamescom 2015 qui, en bon papy du jeu-vidéo, m’a mis l’eau à la bouche, j’ai eu l’occasion de m’essayer à la version "Accès anticipé" de Master of Orion, le reboot de la célèbre licence spatiale qui a quasiment fondé le style du 4X, largement popularisé ensuite par Civilization. Alors, que pouvons-nous espérer de cette renaissance dans son état actuel de développement ?


 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions

Ce jeu, c’est un peu le rêve de Victor Kislyi, CEO de Wargaming.net, qui prend vie.

Tandis que les free to plays qui ont fait (et font) la fortune de Wargaming (World of Tanks, World of Warplanes et World of Warships) continuent de cartonner et de remplir les caisses du développeur Biélorusse, le rachat de la licence Master of Orion paraissait assez surprenant. Disons que Wargaming sort un peu de sa zone de confort.

Mais ce jeu avait un goût de Madeleine de Proust pour Victor Kislyi puisque le jeu original sorti en 1993 lui a coûté des centaines d’heures de jeu et n’est pas étranger à sa volonté de fonder un studio de jeu-vidéo.

Posséder cette licence, c’était tout simplement son rêve. Mais il voulait aller plus loin : ne pas simplement se dire : "Voilà, j’ai une belle licence historique dans mon portefeuille, qu’est-ce que j’achète maintenant ?" Non, il voulait faire revivre cette licence, permettra à la nouvelle génération de joueurs de découvrir ce titre comme lui avait pu la découvrir plus jeune.

 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions

Comment adapter une telle licence au monde du jeu-vidéo moderne sans la dénaturer, sans lui enlever tout ce qui faisait d’elle un superbe 4X à son époque ?

Soyons clair, il n’y a pas de réponse simple à cette question à part celle que Wargaming nous fournit et qui derrière son aspect purement marketing est sans doute la seule possible : Travailler avec des développeurs qui étaient là il y a 20 ans de cela et faire son possible pour garder l'esprit de la licence originale. 

En pratique, Master of Orion est "encore en développement", il faut le rappeler. Mais son feeling est déjà proche de ce que l'on ressentait il y a 20 ans de cela. Les graphismes modernes, les doublages de qualité et une nouvelle ergonomie en plus.

Ainsi, on démarre sa partie en choisissant la taille de sa galaxie, sa forme et son ancienneté, ce qui déterminera le type d’étoiles et de civilisations que l’on croisera. Ensuite, on choisit sa race parmi les 11 propositions disponibles pour l’instant avec la possibilité de créer une race 100% customisée. Ensuite, on est parti pour la conquête de la galaxie. Le début d’une partie paraîtra assez naturel aux fans de 4X un peu "old school" puisque l'on démarre avec deux vaisseaux d’exploration et un vaisseau de colonisation.

 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions 

Bien évidemment, on va coloniser les planètes au fur et à mesure de notre expansion dans la galaxie mais il faudra bien les choisir : la taille, le type d’atmosphère, la gravité, etc. Autant de choix qu’il faut prendre en compte car au plus la planète sera adaptée aux caractéristiques de notre race, au plus, notre production sera efficace et au plus nous évoluerons vite que ce soit sur le plan industriel, militaire ou tout simplement dans le gain de nouvelles technologies.

Rapidement, on découvre une grosse différence avec le jeu d’origine. A l’époque, on pouvait en effet piloter ses vaisseaux à sa guise et partir au hasard dans la galaxie. Maintenant, il faut suivre des routes prédéfinies que l’on peut d’ailleurs protéger. Cette simplification rend le début de partie bien plus accessible tandis que l'on peut s’éviter des attaques surprises à condition de bien défendre ses "routes".

Lors des combats, on se rend vite compte que le jeu est encore en développement puisque la résolution automatique s’avère plus efficace que la résolution tactique. Cette dernière va sûrement encore beaucoup évoluer d’ici à la sortie finale car, actuellement, elle est encore un peu trop simple, ne proposant que peu d’éléments tactiques. Il y a encore du travail sur la planche de ce côté-là.

 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions

Un autre point faible que j’ai pu constater concerne les technologies disponibles. L’arbre proposé est juste gigantesque puisqu’il contient plus d’une centaine de technologies possibles mais actuellement, elles sont toutes accessibles à toutes les races, ce qui ne parait pas très logique : certaines races sont juste des brutes épaisses alors que d’autres ont élevé l’intelligence au rang d'une vertu. Ce serait dommage de ne pas proposer des technologies exclusives (ou au moins nécessitant un certain degré d'intelligence) à certaines races pour coller au background très riche de la série.

Enfin, il faut noter le soin accordé au doublage car Wargaming s’est fait plaisir en engageant les meilleurs doubleurs du secteur : Mark Hamill (Luke Skywalker bien sûr, mais aussi le Joker dans Batman Arkham) ou Nolan North (Nathan Drake d’Uncharted) pour ne citer qu’eux.

 master of orion,accès anticipé,early access,avis,impressions

Conclusion

Difficile de donner un avis tranché alors que le jeu est encore en plein développement et que les derniers patches bousculent encore bien les bases de ce titre. On peut d’ailleurs se dire que Wargaming ne fait que tester la popularité de la licence via cet accès anticipé.

Mais une chose est certaine : les bases sont solides pour développer un excellent reboot à une licence aussi mythique que Master of Orion. Il y a des innovations et il y a encore pas mal de défauts à corriger mais l’esprit de la licence originale me parait parfaitement conservée tout en se montrant plus accessible. Il ne reste plus qu’à espérer que le travail se poursuit dans la bonne direction pour redécouvrir un Master of Orion aussi réussi qu’à sa grande époque.

Master of Orion est disponible en accès anticipé exclusivement sur PC.

Commentaires

Des early acces j'en ai fait .. mais celui là il est vraiment early de chez early .. à voir

Écrit par : MicroArena | 21/05/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire