[Preview] God Eater 2 Rage Burst débarque en occident et il n’arrive pas seul 
par Quantic

mardi 26 avril 2016 18:46 0 commentaire

 god eater,rage burst,resurrection,preview,impressions

Monster Hunter est devenu pour des millions de joueurs une véritable obsession. Et si en Occident, le mastodonte de Capcom domine totalement ce marché, au Japon, la concurrence est féroce.

God Eater a été un énorme succès lors de sa sortie initiale sur PSP en 2011 et sa suite God Eater 2 Rage Burst est déjà un hit au Japon. L’occasion pour Bandaï-Namco de lancer son bébé en occident. J’ai eu la chance de pouvoir mettre mes petites mains dessus et voici mes premières impressions...


J’ai également eu l'opportunité de rencontrer le producteur de la série : Yusuke Tomizawa, un ancien responsable de "Capsule Toys" (vous savez, ces petites figurines vendues en distributeur qui rendent fou n’importe quel geek au Japon) chez Bandaï dont la la passion pour les figurines semble toujours très présente. A mon avis, il s’entendrait bien avec Aelya...

Vous pouvez lire mon interview avec Yusuke Tomizawa ici.

god eater,rage burst,resurrection,preview,impressions

God Eater est donc un Monster Hunter-like mais, dans cette catégorie et fort de ses 3 millions de ventes, il se pose d’entrée comme un vrai leader sur le marché Japonais. Il était donc étonnant que cette série n’ait pas encore pointé le bout de son nez en occident. Du coup, Bandaï-Namco a bien l’intention de frapper un grand coup en proposant en bundle le tout récent God Eater 2 Rage Burst accompagné gratuitement du premier épisode remastérisé : God Eater Resurrection.

Deux jeux pour le prix d’un : c'est l’occasion de pouvoir profiter de toute la série surtout que le premier épisode sur PSP n’était pas sorti chez nous à son époque.

god eater,rage burst,resurrection,preview,impressions

L’univers de God Eater est plutôt du genre sombre, même très sombre avec un design que ne renieront pas les fans de Dark Souls. Les monstres (Aragamis de leur petit nom) semblent horribles à souhait et souvent d’inspiration semblable à la série de From Software. Dans God Eater, l’humanité est proche de l’extinction. Seuls les "God Eaters", une poignée de combattants intrépides continuent de lutter contre les Aragamis, des monstres gigantesques bien destinés à détruire notre monde.

Cette variation de l’attaque des Titans en mode Dark Souls a fait mouche au Japon puisque en plus du jeu-vidéo et de sa suite, la licence est déclinée également en Manga, en Anime et propose une quantité impressionnante de goodies dont de petites statuettes de toute beauté (quand je vous disais que le producteur aimait les figurines…).

 god eater,rage burst,resurrection,preview,impressions

God Eater s'apparente donc à un Action RPG, classique dans son principe, mais qui annonce la couleur en proposant un puissant outil de personnalisation de son héros, des combats nerveux à souhait, un jeu coopératif jusque 4 joueurs et un vrai scénario digne d’un J-RPG.

Sur le papier, ça à l’air génial mais il faudra quand même attendre de pouvoir y jouer plus de 10 minutes pour juger de toutes ces promesses.

 god eater,rage burst,resurrection,preview,impressions

Une chose est certaine, les combats se montrent très dynamiques et même stratégiques puisque nous pouvons changer d’arme en plein combat pour transformer notre grosse épée en fusil et même faire appel à nos capacités surnaturelles pour la transformer en une espèce de tête de dragon dont la morsure permet à la fois de faire de gros dégâts et de ramasser du loot.

Visuellement, attention malgré tout à God Eater Resurrection qui n’est qu’une remastérisation du jeu PSP de 2011. Même bien faite, ça pique quand même les yeux mais bon, il est offert donc on ne va pas faire son difficile.

A noter enfin que God Eater sera localisé avec des vois anglaises (en perdant le japonais au passage) et sous-titres français.

God Eater Resurrection et God Eater 2 Rage Burst seront disponibles le 30 Août 2016 sur PS4, PS Vita et PC.

Écrire un commentaire