[Test] The Witch and the Hundred Knight, petit mais costaud 
par Quantic

mercredi 11 mai 2016 19:39 0 commentaire

 the witch and the hundred knight,test,avis,action rpg

The Witch and the Hundred Knight est un jeu japonais du développeur de la série Disgaea, une référence du Tactical RPG qui ne cesse de nous étonner à chaque nouvelle version. Issu de la PS3, c'est son remaster PS4 que nous avons eu l'occasion de tester. Voici notre avis sur un titre à mi-chemin entre l'action RPG et le Hack and Slash...


Le scénario est digne des créateurs de Disgaea puisqu'une fois n'est pas coutume, on joue du côté des méchants. En effet, nous incarnons une petite créature invoquée par Metallia, la sorcière des Marais. Cette dernière en a assez de traîner dans sa boue et compte sur nous pour devenir un légendaire démon qui lui permettra enfin de prendre le dessus sur sa rivale de toujours, la sorcière des Bois.

the witch and the hundred knight,test,avis,action rpg

Le fait de jouer les méchants est la porte ouverte à des dialogues succulents débordant d'ironie et de sarcasme.

Alors, oui, comme tout RPG japonais, le jeu est très, très bavard, parfois même un peu trop mais la qualité des dialogues compense largement ce petit défaut.

Le gameplay s’avérera assez surprenant pour les fans de Disgaea puisque l'on est ici plus proche du hack and slash que du combat tactique. Les combats en eux-mêmes ne présentent d'ailleurs pas beaucoup d'originalité dans le genre. Il faut faire évoluer régulièrement ses armes et les placer intelligemment pour optimiser ses combos mais l'aspect stratégique s’arrête là.

the witch and the hundred knight,test,avis,action rpg

Heureusement, le jeu parvient quand même à surprendre avec d'autres petites finesses qui le rendent finalement assez intéressant à jouer. Par exemple, un chronomètre se réduit en permanence et une fois à zéro, notre jauge de vie commence à souffrir. Pour retarder l'échéance, on peut dévorer nos ennemis mais notre estomac est vite plein, il faut donc optimiser sa progression afin d'éviter d'être renvoyé au hub central sans ses précieux bonus glanés dans le niveau.

Dans le même ordre d'idée, on est toujours tiraillé entre l'envie d'optimiser sa sortie et ses bonus et le désir de sécuriser sas gains en revenant au hub central. Du coup, la durée de vie est rallongée puisqu'il faudra plusieurs sorties pour nettoyer un niveau complètement.

Dommage quand même que les effets visuels s'avèrent un peu trop envahissants et nuisent à la lisibilité générale des combats.

 the witch and the hundred knight,test,avis,action rpg

Conclusion

The Witch and the Hundred Knight est un mélange peu innovant entre Action RPG et Hack and Slash. Si certains concepts de gameplay se montrent agréable à pratiquer, on ne peut s'empêcher de trouver ce titre vite répétitif et peu varié dans son action. Heureusement, les dialogues sont succulents à condition d'apprécier le second degré et le côté très bavard typique des RPG japonais. Au final, un titre que je ne conseillerai qu'aux plus grands fans de hack and slash ou aux amateurs de scénario japonais bien tarabiscoté.

Ma Note : 6,5/10

The Witch and the Hundred Knight est disponible sur PS4 (en version remaster) et toujours sur PS3 (dans sa version originale).

   

Écrire un commentaire