[Test] Assassin’s Creed Chronicles India, et le Kama Sutra dans tout ça ? 
par Quantic

lundi 08 février 2016 18:58 1 commentaire

 assassin's creed chronicles india,test,avis

Assassin’s Creed est une licence qui marche et Ubisoft commence doucement à la décliner à toutes les sauces (même au curry). Après la Chine l’année dernière, Ubisoft nous propose le second épisode de la trilogie Chronicles : India. Une trilogie alternative qui s’adresse avant tout aux fans de la licence désireux d’en apprendre plus sur le contexte historique des assassins. India repart donc sur les bonnes bases de China pour nous plonger dans une nouvelle aventure Assassins’ Creed.

Alors, la sauce (non, je ne ferai pas deux fois le même jeu de mots idiot d'affilée) prendra-t-elle ?


L'Inde, le pays de tous les contrastes où l'on peut trouver une fabrique de bidets à côté d'un supermarché informatique, sans que cela ne gêne en rien les activités du vendeur de clous d'en-face. Un pays fascinant par sa culture, son mysticisme (si c'est votre truc) mais que, personnellement, j'ai trouvé particulièrement épuisant quand je l'ai visité il y a quelques années de cela. Ou alors, c'est le fait que j'ai eu la tourista dès la descente de l'avion... ce qui m'a permis de faire une visite très pédagogique des toilettes locales et croyez-moi, les toilette de Trainspotting, à côté, c'est du luxe. Mais je m'égare... De quoi parlait-on déjà ?

assassin's creed chronicles india,test,avis

Ah oui, Assassin's Creed Chronicles India...

Ce second épisode de la trilogie Chronicles s’inspire très fortement de son prédécesseur chinois, même peut-être un peu trop tellement son gameplay est similaire. Vous pouvez d’ailleurs relire notre test d’AC Chronicles China pour vous donner une bonne idée de cette série alternative.

India est donc toujours un pseudo-Assassin’s Creed en vue à la 2,5 D, autrement dit vu de côté avec plusieurs niveaux de profondeur. Notre assassin continue à alterner des séquences de plateformes parfois assez exigeantes avec des séquences d’infiltration où la coordination de nos déplacements est capitale. Ces séquences s’apparentent souvent à de petits casse-têtes consistant à déterminer comment passer de l’autre côté de l’écran. Dommage quand même qu’en général une seule (ou à la rigueur deux) solution(s) soi(en)t réellement viables, transformant vite l’énigme en simple "Die and Retry", un gameplay qui a le don de m’énerver en 30 secondes chrono.

assassin's creed chronicles india,test,avis

Les combats sont toujours assez exigeants et restent globalement identiques à ce que China proposait déjà l’année dernière. On peut noter un beau travail sur les armes pour coller au contexte indien mais leur utilisation reste très similaire à ce que l'on connaissait déjà. Toujours au rayon gameplay, il faut tout de même féliciter les équipes d’Ubi pour les nombreuses séquences chronométrées où, généralement, tout s’écroule autour de nous et qui se montrent à la fois intenses et réussies même s’il est rare d’en sortir vivant du premier coup.

Le scénario de ce deuxième épisode n’apporte pas grand-chose à la storyline générale de la série mais nous met dans les chaussettes d’Arbaaz Mir en plein milieu de l’empire Sikh en 1841. On espère que le prochain épisode : Russia apportera quelque chose de plus consistant car la narration d'India reste très molle et ne nous apprendra que le minimum syndical sur l'univers Assassin's Creed.

 assassin's creed chronicles india,test,avis

Enfin, au niveau artistique, India se dévoile sous ses plus beaux atours, en prenant l’exact contrepoint de China. Exit les nuances de gris et l’effet peinture estompée pour des visuels plus classiques ornés de couleurs chaudes comme le soleil indien. Les arrière-plans sont également de toute beauté démontrant tout le talent des artistes de ce jeu.

 assassin's creed chronicles india,test,avis

Conclusion

Assassin’s Creed Chronicles India est un deuxième opus tout à fait à la hauteur du premier épisode : China. Visuellement moins original mais plus lisible, India reprend la quasi totalité du gameplay de China sans lui apporter de nouveautés marquantes. A n'en pas douter, ce second opus de la série Chronicles plaira à tous les joueurs ayant appréciés China pour ce qu’il est : un spin off sympathique à la série principale.

Ma Note : 7/10

Assassin's Creed Chronicles India est disponible en téléchargement sur PS4, Xbox One et PC.

Nos jeux gratuits de la semaine : Les jeux de Saint Valentin.

Commentaires

Hello, merci pour ce nouveau test :)

Je n'ai pas fait China car avant qu'il ne sorte j'étais déjà passé à un autre jeu après Unity, j'avais attendu (difficilement) le permier DLC Dead Kings mais ensuite je suis passée à autre chose et finalement je n'ai pas trouvé le temps de faire le "China".

J'ai vu qu'il y avait un pack avec China et Russia. Je le prendrai peut-être mais tant de beaux et bons jeux cette année que j'ai peur de ne pas pouvoir les faire. Enfin je verrai bien mais il est possible que :)

L'univers de Chine me plait bien et les couleurs d'India m'attirent également, pour Russia je n'ai trop vu d'image encore.

Écrit par : Stelle | 13/02/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire