[Test] Anno 2205, le city builder qui repense le futur 
par Quantic

lundi 29 février 2016 19:13 6 commentaires

 anno 2205,test,avis,city builder

La série des Anno commence à avoir de la bouteille (le premier épisode date quand même de 1998). Avec Sim City, il s'agit de l'une des licences de City Builder les plus anciennes encore en activité. Et on peut dire que les développeurs nous auront fait traverser les époques puisque cette licence nous bombarde maintenant dans le futur en 2205.

Mais après toutes ces années, le charme opère-t-il toujours ?


Second épisode de la licence à se dérouler dans le futur, Anno 2205 reprend les bases de son prédécesseur : Anno 2070 mais en profite pour liquider l'opposition écologie/Industrie. Cette fois, on est tellement loin dans le futur que tout le monde est écologiste. Dommage, j'aimais bien cette opposition qui apportait son petit plus au jeu.

 anno 2205,test,avis,city builder

On se retrouve donc "simplement" à la tête d'une méga-corporation avec un objectif simple : Dominer l'univers (en gros).

Mais notre nouveau statut de leader incontesté (enfin, c'est comme ça que je m’imagine dans mes rêves et puis Aelya me réveille et me demande de descendre les poubelles) ne change rien au postulat de base : on  débarque dans une zone vierge et on développe une ville fonctionnelle en partant de rien.

La première zone que l'on découvre dans Anno 2205 est assez classique pour quiconque a déjà touché à un city builder mais le concept reste efficace. On remplit les différents besoins primaires de ses habitants, les bâtiments évoluent, les besoins des habitants aussi et ainsi de suite jusqu'à avoir la plus belle ville du monde... ou presque.

Artistiquement parlant, les villes du 23ème siècle ont plutôt une bonne tête. Futuristes mais pas trop, nos bâtiments s'inspirent de ce que pourraient bien être nos capitales dans quelques dizaines d'années sans trop partir dans des concepts novateurs irréalistes. De la science-fiction maitrisée qui fait plaisir à voir.

 anno 2205,test,avis,city builder

Notons quand même un vrai changement pour l'habitué de la série des Anno avec l'apparition des extensions.

Ainsi, on aura beaucoup moins besoin de dédoubler nos structures puisque dès qu'un manque se fera sentir, il suffira de coller une extension au bâtiment voulu et l'affaire est réglée. Bon, par contre, il faudra prendre le réflexe de construire en laissant de la place pour les extensions futures. Sinon, on risque de râler très fort.

Les développeurs de Blue Byte ont quand même pensé aux moins prévoyants puisqu'il est possible de déplacer facilement un bâtiment d'une zone un peu étriquée vers une zone libre. Pas très réaliste mais bon, c'est le futur.

L'autre grande nouveauté, c'est l'apparition du jeu multi-sessions car au fur et à mesure de notre progression, nous partirons "coloniser" de nouvelles zones bien différentes. La seconde zone que l'on nous propose est une zone arctique. Les règles du jeu ne changent pas vraiment sauf qu'il fait très froid dehors, du genre à ne pas mettre une Aelya dehors. Il va donc falloir garder les bâtiments qui ne produisent pas de chaleur au chaud et les coller près des bâtiments qui en produisent.

anno 2205,test,avis,city builder

Une relecture du gameplay de base intéressante et rafraîchissante à défaut d'être vraiment novatrice.

Et le concept sera encore retravaillé une seconde fois en construisant notre coûteux ascenseur spatial, direction la Lune et ses précieuses ressources. Là, ce sera au tour des météorites de nous mettre des bâtons dans les roues puisqu'il faudra protéger ses bâtiments à l'aide de boucliers qui coûtent une petite fortune. On va donc serrer au maximum nos habitants... et puis comme ça ils se tiendront chaud et on améliorera notre natalité au passage.

anno 2205,test,avis,city builder

Dommage qu'un titre qui se présente sous d'aussi bonnes dispositions conserve quand même quelques points qui fâchent comme la composante militaire, toujours présente et toujours aussi inutile hormis les matières très rares qu'elle permet de récupérer.

On notera également la disparition d'un mode multijoueur digne de ce nom. Il ne reste finalement qu'un marché en-ligne qui ne passionnera que les joueurs les plus avides de bénéfices faciles. Exit aussi le mode bac à sable, ce qui est moins choquant puisque le mode scénarisé ne l'est que légèrement et fournit quand même un bon paquet d'heures de jeu mais les puristes du genre pousseront quand même une petite gueulante.

anno 2205,test,avis,city builder

Conclusion

Anno 2205 est globalement un bon city builder qui apporte son lot de nouveaux concepts mais qui reste un peu trop sage, un peu trop lisse pour se positionner comme un immanquable du genre. Si cela fait quelques années que vous n'aviez pas touché à la série des Anno, vous serez agréablement surpris du renouvellement de la série mais si vous êtes un aficionado de chaque épisode, les nouveautés par rapport à l'épisode précédent me paraissent un peu légères pour craquer les yeux fermés.

Mais ne boudons pas notre plaisir, Anno 2205 est un City Builder et ce genre est devenu suffisamment rare que pour lui pardonner ses quelques manquements. A vos truelles, buildez !!

Ma Note : 7,5/10

Anno 2205 est disponible exclusivement sur PC.

         6 commentaires

dans Gaming, PC, Test
Tags : anno 2205, test, avis, city builder

Commentaires

super sympa merci

Écrit par : Tania | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

pareil n importe la quel merci d avance

Écrit par : Tania | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

pour moi la reine des neiges,merci pour le concours sympa

Écrit par : Patricia | 07/03/2016

Répondre à ce commentaire

merci pour ce concours

Écrit par : Nicolas | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

Dark Vador .. Trop classe

Écrit par : Laurent | 08/03/2016

Répondre à ce commentaire

celui de Dark Vador il est trop cool

Écrit par : Catherine | 09/03/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire