[Test] Dungeon Travelers 2, Dungeon crawling et fan service au programme 
par Quantic

jeudi 26 novembre 2015 18:31 0 commentaire

dungeon travelers 2,test,avis,nis

Dungeon Travelers 2, the Royal Library and the Monster Seal a une première caractéristique qui ne trompe pas sur ses origines japonaises : un nom à rallonge. Et ce n’est pas la seule caractéristique typiquement japonaise que ce Dungeon Crawler offre au fan du genre, loin de là. S’agit-il pour autant d’un bon RPG japonais ? C’est ce que je vous propose de découvrir...


Dungeon Travelers 2 n’est pas un jeu tout neuf puisqu’il est déjà sorti une première fois sur PSP en 2013 en connaissant un joli succès sur l’archipel Nippon. La PS Vita reprenant doucement le flambeau de la PSP en nous offrant un bon paquet de jeux typiquement japonais, l’adaptation de ce titre sur PS Vita était inévitable et c’est pour le plus grand bonheur des fans de RPG et de fan service que ce titre arrive dans nos contrées.

dungeon travelers 2,test,avis,nis

Pour résumer simplement, Dungeon Travelers 2 est un Dungeon crawler en vue à la première personne bourré de fan service. Ah ça, le fan de petites culottes et de poses lascives sera comblé puisque, oh quel heureux hasard, la quasi-totalité des personnages que l’on croise dans le jeu (hormis le héros bien sûr) sont des femmes, pulpeuses si possible et court vêtues en bonus. Le fan service est, il faut dire, un genre à part au Japon et je dois avouer que je n’y suis pas insensible à condition que le scénario et les personnages soient à la hauteur quand même.

Dans le cas présent, on ne peut pas dire qu’on découvre avec Dungeon Travelers 2 le jeu le plus original du monde puisque son scénario est, on ne peut plus classique : Des monstres apparaissent un peu partout dans votre monde mais un puissant alchimiste a conçu un sceau capable de les emprisonner. A vous de vous atteler à la tâche de sauver l’univers avec l’aide de vos "assistantes". Rien d’original mais rien de dramatique non plus puisque l’histoire se laisse parcourir avec plaisir, les différents personnages étant, en plus, assez développés et suffisamment intéressants pour ne pas lasser le joueur trop vite.

dungeon travelers 2,test,avis,nis

D’autant plus que le contenu de ce titre est juste gigantesque. A vue de nez, il faut compter une bonne centaine d’heures pour tout terminer.

Au niveau du gameplay, on est aussi dans le grand classique. Quiconque a déjà tâté d’un RPG tactique ou d'un Dungeon Crawler au tour par tour en vue à la première personne ne sera pas perdu. On construit notre équipe en piochant parmi les différents personnages et leurs capacités afin d'équilibrer nos forces et on part à l’aventure dans des donjons assez répétitifs mais assez étendus. Heureusement que notre carte se crée au fur et à mesure, sinon, on aurait vite fait de se perdre dans ce dédale de couloirs, surtout moi et mon sens de l'orientation légendaire.

dungeon travelers 2,test,avis,nis

Le seul véritable twist de gameplay concerne notre capacité à absorber le monstre que l’on a tué afin de donner à l’un de nos personnages un sceau qui lui donnera des bonus contre les créatures de ce type.

dungeon travelers 2,test,avis,nis

Conclusion

Dungeon Travelers 2 s’avère être un RPG tactique plutôt réussi sans être foncièrement original. Si vous appréciez les dungeon crawlers sexy à souhait et n’hésitant pas à aguicher le joueur avec des visuels mutins, vous vous amuserez un long moment avec ce titre qui ne sera pas le plus facile à jouer dans le métro sans passer pour un pervers profond.

D’un autre côté, les mécaniques de jeu sont ultra-classiques et le scénario ne restera pas longtemps dans nos mémoires. Mais comment ne pas apprécier un jeu qui proposé une classe de "maid" ?

Ma Note : 7/10

Dungeon Travelers 2 est disponible en exclusivité sur PS Vita.

         0 commentaire

dans Gaming, PS VITA, Test
Tags : dungeon travelers 2, test, avis, nis

Écrire un commentaire