[Test] Blood Bowl 2, le championnat de la fantaisie ouvre ses portes 
par Quantic

mercredi 11 novembre 2015 18:46 2 commentaires

blood bowl 2,test,avis,cyanide studio

Après un premier épisode en 2009, les français de Cyanide nous reviennent avec une seconde version de Blood Bowl, le célèbre jeu de plateau mélangeant fantaisie et sport. De quoi donner un coup de boost à cette licence et faire replonger gaiement dans l’arène les fans des grosses baffes dans la figure...


Il s’agit bien d’un jeu de football américain puisque Blood Bowl 2 met en scène deux équipes de 11 joueurs devant amener le ballon dans l’en-but adverse pour marquer un touchdown mais la comparaison avec Madden s’arrête là.

C’est surtout l’occasion pour toutes les races que la fantaisie compte de se mettre joyeusement sur la figure en essayant de faire avancer le ballon. La preuve : les joueurs seront régulièrement mis KO sur le terrain et peuvent même être tués si vous voulez vous débarrasser de la concurrence.

 blood bowl 2,test,avis,cyanide studio

Des nouveautés discrètes.

Techniquement parlant, le progrès depuis la première version du jeu est sensible. Nouveaux graphismes, nouvelle interface, cette suite déborde de petites nouveautés pas toujours indispensables mais qui permettent à cette nouvelle version de sortir du lot. Seul regret pour les possesseurs de la première version : seules huit races sont disponibles en standard : les humains, les orques, les nains, les skavens, les elfes noirs, les chaos, les bretonniens et les hauts elfes. Les autres arriveront en DLC, ce qui pourra refroidir ceux qui ont déjà une version complète du premier jeu.

Je ne vais pas trop m’attarder sur le gameplay de cette suite qui est très similaire à l'édition originale de ce titre et qui met toujours en scène deux équipes dans un affrontement au tour par tour. Les règles évoluent peu, ce qui est normal puisque Cyanide se doit de coller au maximum aux règles bien établies du jeu de plateau d'origine. Il faut surtout retenir qu'en fonction de la race que l’on incarne, il faudra jouer de manière parfois très différente. Par exemple, en contrôlant les orques, on passera plus de temps à latter la figure de nos adversaires qu’à jouer le ballon.

blood bowl 2,test,avis,cyanide studio

On peut quand même noter une prise en main un peu plus facile pour les novices et une meilleure compréhension des différentes probabilités de réussite. Blood Bowl 2 est finalement un jeu de pari : Si je passe à droite, j’ai 20% de chance d'y arriver mais à gauche, j’ai 80% de chances de passer sauf que je me retrouverai ensuite face au gros orque qui a coupé en deux un de mes autres joueurs sur le tour d’avant. Que faire ? C’est à ce genre de décision que l’on est confronté sans cesse faisant passer Blood Bowl 2 du statut de pseudo simulation sportive vers un jeu de baston tactique au tour par tour.

Et le pire, c’est que l’on se prend au jeu.

Il faut dire que le mode scénarisé nous plaçant aux commandes des Reikland Reavers fait office de gros tutorial nous apprenant match après match les finesses du jeu tout en nous racontant le comeback de notre équipe à grands coups de mise en scène spectaculaire et de retournements de situations improbables. Une franche réussite aussi bien pour les habitués que les novices.

blood bowl 2,test,avis,cyanide studio

La gestion de nos joueurs est également un exemple du genre, ils vieillissent, s’améliorent, prennent de l’expérience, etc. On peut customizer notre stade, transférer nos joueurs,... Bref, tout ce que l’on peut trouver dans les jeux de gestion plus classiques.

Le jeu online fonctionne également parfaitement nous autorisant pas mal de fantaisies dans les paramètres des compétitions même si j’ai rencontré quelques joueurs peu consciencieux, n’hésitant pas à utiliser les petites failles pour gagner facilement ou ne pas enregistrer de défaites. En attendant une éventuelle solution de Cyanide il est donc préférable de jouer en ligues privées avec des joueurs plus sérieux.

blood bowl 2,test,avis,cyanide studio

Conclusion

Blood Bowl 2 est une franche réussite. Une très belle adaptation du jeu de plateau du même nom qui réussit l’exploit de faire aimer le football américain même aux joueurs les plus imperméables aux jeux sportifs. Normal, puisque ce jeu est plus proche du jeu de baston tactique que de la simulation sportive. Plus joli et plus lisible que son prédécesseur, Blood Bowl 2 s’imposera assez naturellement auprès des fans de la licence tandis qu’il se montre bien plus accessible aux novices avec son mode scénarisé passionnant de bout en bout.

Dommage quand même que Cyanide ait conservé sa politique de races en DLC n’offrant que 8 races dans le jeu de départ, ce qui forcera peut-être les joueurs ayant investi dans le premier épisode à patienter un peu avant de passer le cap. Bon, je  vous laisse ici, j’ai encore des elfes à massacrer avec mon équipe de nains. Saleté d’elfes, va.

Ma Note : 8/10

Blood Bowl 2 est disponible sur PS4, Xbox One et PC.

 


Commentaires

merçi pour ce concours

Écrit par : Benoit | 29/11/2015

Répondre à ce commentaire

Sébastien Loeb bien sûr....et merci

Écrit par : Jean-Jacques | 29/11/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire