[Test] Final Fantasy XIV : Heavensward, l'extension qui donne des ailes 
par Quantic

mercredi 09 septembre 2015 19:04 1 commentaire

final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Deux ans déjà que Final Fantasy XIV a été relancé suite au fiasco de sa première sortie. Deux ans qui ont permis aux développeurs de confirmer le succès de cette renaissance au nom révélateur : "A Realm Reborn". D’ailleurs, on ne compte plus les nombreux patches bourrés de nouveau contenu qui ont bien renouvelé l’intérêt du jeu comme tout bon MMO doit le faire.

Après une sortie l’année dernière sur PS4 et un nombre d’abonnés qui ne cesse d’augmenter (on parle maintenant de 5 millions), il était logique que Square Enix passe à la vitesse supérieure avec une vraie extension payante qui impressionne par sa qualité et son contenu. De quoi nous faire replonger ?


Je ne reviendrai pas trop sur tout ce qui fait de Final Fantasy XIV un bon MMO. Aelya vous avait déjà détaillé toutes les bonnes idées de ce titre dans son test à l’époque de la sortie du jeu. Mais retenons quand même que le concept des jobs combinant différentes classes est probablement l’idée la plus fraîche du MMO depuis pas mal de temps. On aurait pu croire que cela complexifierait trop le jeu mais en pratique, c’est très simple et cela permet de se spécialiser tout en n'ayant pas l’impression d’aller à l’usine tous les soirs. Un concept fabuleux qui est encore mieux exploité dans cette extension.

 final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Bon, autant vous le dire si vous êtes sur le point de craquer pour la jolie boite d’Heavensward. Il s’agit d’une vraie extension et non d’un Stand Alone. Il vous faudra donc une version de "A Realm Reborn" pour profiter de son contenu. Mais Square Enix a pensé à vous, pauvres mortels qui aviez raté le jeu à sa sortie en proposant un bundle reprenant les deux jeux, tandis que les fans de la première heure pourront se procurer Heavensward seul à un bon prix (+/- 20 euros).

La seconde chose à savoir, c’est que le contenu d’Heavensward est quasi entièrement destiné aux hauts levels. Si vous découvrez ce titre, une bonne centaine d’heures de jeu vous attendent avant de pouvoir profiter à fond de toutes les nouveautés de cette extension.

 final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Au niveau du scénario, Heavensward se pose dans la bonne moyenne des Final Fantasy puisqu’il nous conte les évènements de la guerre que se livre les chevaliers d’Ishgard et les dragons de Dravania. Un scénario plutôt bien emballé qui fait penser aux meilleurs épisodes de la licence.

Mais quelles sont les nouveautés ?

D’abord, comme pour toute bonne extension de MMO, le level cap a été augmenté de 50 à 60. Pour grimper nos niveaux, de nouvelles zones nous attendent dont la superbe cité d’Ishgard qui en éblouira plus d’un. Une sixième race se rajoute, les Ao Ra qui ont un look très avenant avec leurs cornes (Aelya adore les personnages à cornes...).

final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Trois nouveau jobs font aussi leur apparition, augmentant encore la variété de gameplay proposé par ce titre. Il s’agit du Chevalier Noir, un tank qu’on n'a pas intérêt à énerver, du Machiniste, un DPS spécialisé dans les armes à feux et de l’Astromancien, un soigneur qui fera du bien autour de lui avec ses sorts de protection et de guérison.

L’autre grande nouveauté de cette extension est l’apparition de montures volantes : griffons et chocobos. Malheureusement, on ne pourra les utiliser que dans les zones d’Heavensward et seulement après avoir pas mal grindé la zone, ce qui rend leur utilisation parfois un peu frustrante. Comme toujours, ces montures volantes constituent plus un bonus pour le joueur haut level qu’un passage obligé cependant leur look est réussi et le joueur de MMO aime s’afficher avec ce genre de petits gadgets.

final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Cette extension propose également un bon paquet d’améliorations plus discrètes. Ainsi, les possibilités de personnalisation des maisons et des aéronefs sont décuplées, de nouvelles options pour le partage du loot font leur apparition, 8 nouveaux donjons (pour 4 joueurs) s’offrent aux plus aventuriers et 2 nouveaux primordiaux bien costauds seront à abattre. Ajoutez à cela une foule de nouvelles quêtes et vous comprendrez que cette extension est plus que réussie.

Pour le reste, la recette originale continue de bien fonctionner. Le jeu reste fort orienté solo pour la partie scénario tandis que les groupes sont à l’honneur une fois que l’on monte en niveaux. Globalement, la qualité des quêtes est plutôt bonne même si l'on n'échappe pas aux traditionnelles quêtes Fedex et le grinding reste souvent nécessaire pour ne pas trop mourir dans les zones plus costaudes. On a quand même affaire à un J-RPG, que diable...

 final fantasy xiv,heavensward,test,avis,mmo,extension

Conclusion

Après A Realm Reborn qui était déjà un MMO plutôt réussi, Final Fantasy XIV Heavensward maintient le niveau avec une extension très conséquente en contenu et globalement de très bonne qualité. Dommage qu’il faille déjà être niveau 50 pour réellement profiter de son contenu. On peut aussi regretter que l’abonnement (12,99 euros/mois) reste indispensable pour y jouer. Mais comme les joueurs sont présents en nombre, on comprend que Square Enix n’ait pas envie de passer au free to play tout de suite.

Final Fantasy XIV confirme donc son statut d’excellent MMO sur PC et sur Playstation, un jeu qui est devenu une valeur sûre du RPG multijoueur en monde persistant après un premier démarrage pourtant catastrophique. Qui a dit que les miracles n’existaient pas ?

Ma Note : 8/10

Final Fantasy XIV Heavensward est une extension de l’édition originale : A Realm Reborn et est disponible sur PC, PS3 et PS4.

 

Commentaires

yes

Écrit par : Donovan | 24/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire