[Preview] Lego Dimensions, les petits blocs à la conquête du monde 
par Quantic

lundi 06 juillet 2015 19:22 0 commentaire

 lego dimensions,preview,e3 2015

Lego est un vrai phénomène. Au bord de la faillite il n’y a pas si longtemps que cela, la marque a réussi à redresser la barre en déclinant son concept de jouets aux grandes licences populaires avant d’envahir le jeu-vidéo avec des jeux accessibles à tous mais plutôt intéressant.

Sauf que la licence Lego en jeux-vidéo se répétait un peu trop de manière systématique sans apporter du nouveau. Et puis Lego Dimensions a été annoncé et avec lui un nouveau concept pour les petites briques de notre enfance. J’ai pu jouer un bon moment à Lego Dimensions à l’occasion de l’E3 2015, voici mes premières impressions...


La mode est au jeu-vidéo jouet ou jouet jeu-vidéo selon le point de vue. Avec le succès de Skylanders, de Disney Infinity ou des amiibos, ce n’était qu’une question de temps pour voir Lego montrer le bout de son nez dans ce marché très rémunérateur pour les éditeurs et très onéreux pour les consommateurs. Lego Dimensions propose donc sa vision du jeu Lego assortis de vraies figurines physiques.

lego dimensions,preview,e3 2015

Le starter pack comprendra 3 figurines (Batman, Gandalf et Wyldstyle) + 1 véhicule (Batmobile) ainsi que le fameux portail (genre Stargate). Eh oui, avant de joueur au dernier né des jeux-vidéo Lego, il faudra assembler le portail de nos petites mains tremblantes en maudissant l’inventeur de ces pièces trop petites pour les gros boudins qui nous font office de doigts.

Cette construction fait véritablement partie intégrante du jeu puisque pendant la partie, on nous demandera régulièrement (avec un plan à l’écran) de démonter un véhicule pour le réassembler. Bon, que les paresseux se rassurent, on peut sauter cette étape puisque bien entendu, l’état du véhicule est stocké dans la puce NFC... Vous pourriez tout démonter et ne rien en faire que le je jeu n’y verrait que du feu… mais oui, je le reconnais, c’est tricher et tricher, ce n'est pas bien.

lego dimensions,preview,e3 2015

A côté de son aspect construction de vrais Lego, Lego Dimensions innove également par son utilisation du portail qui joue le rôle d’une seconde manette. Celui-ci dispose de 7 emplacements sur lesquels on peut amasser ses figurines et véhicules et croyez-moi, quand tout est rempli, c’est quand même un joyeux bordel.

Le jeu en lui-même ressemble fort  à n’importe quel jeu Lego avec ses multiples personnages aux compétences complémentaires entre lesquelles il faut switcher pour résoudre diverses énigmes et progresser dans le jeu. Mais, ici, le concept est étendu grâce à l’utilisation du portail. Ainsi, dans le monde d’Oz, j’ai dû changer ma figurine physique de place pour éviter qu’elle se fasse attaquer par la méchante sorcière de l’Ouest.

lego dimensions,preview,e3 2015

Dans la même idée, j’ai dû résoudre des énigmes à base de couleurs apparaissant sur le portail pour aligner des lasers et détruire un passage bloqué dans le monde de Portal. A noter d’ailleurs que c’est Homer Simpson en personne qui a débarqué pour tout casser avec sa fameuse boule de démolition. Le portail apporte donc une interactivité supplémentaire plutôt bienvenue quand on connait l’immobilisme de la série des jeux Lego depuis pas mal d’années.

Visuellement aussi, le jeu semble beaucoup plus beau, n’hésitant pas adapter son aspect visuel à l’univers que l’on découvre. Mais la grande force de Lego Dimensions, c’est bien sûr la multitude d’univers que l’on peut découvrir et qui parleront instantanément aux geeks. Imaginez un jeu qui mélange allègrement (et avec humour) Batman, Le Seigneur des Anneaux, Portal, Scooby Doo, Le Magicien d’Oz, Les Simpsons, Retour vers le Futur, Doctor Who ou encore Ghostbusters... C’est un peu la liste rêvée au Père Noël que Warner nous propose. Et encore, il y a bien d’autres licences prévues.

lego dimensions,preview,e3 2015

Lego Dimensions semble donc bien parti pour proposer un gameplay renouvelé mais ce qui risque de déplaire, c’est la politique commerciale de Warner. Car, dans Lego Dimensions, tout est cher et même très cher. Le starter pack avec son portail, ses 3 figurines et son véhicule : 100 euros. Le Team Pack avec 2 figurines et 2 véhicules : 25 euros, le level pack avec 1 figurine, 1 véhicule, 1 accessoire et un set de niveaux : 25 euros, le fun pack avec 1 figurine et 1 véhicule : 15 euros. Voilà qui n'est pas donné.

Les Skylanders, les Disney Infinity ou les Amiibos étaient déjà facturés à un prix élevé mais quoi qu’on en pense, il s’agissait de très belles figurines souvent de bonne qualité. Ici, on parle de figurines Lego de 3 cm de haut ! Le prix de la briquette va exploser et bientôt  on les achètera en kit dans l’arrière-cour des écoles contre une dose de colle à sniffer. Non, sérieusement, on n’a pas encore tous les détails mais cela s’annonce très, très cher. Surtout que contrairement aux jeux Lego classiques où tous les personnages sont directement jouables, ici, vous devez avoir la figurine pour jouer avec elle dans le jeu.

lego dimensions,preview,e3 2015

Pour conclure cette preview de Lego Dimensions, j’ai beaucoup apprécié la découverte de ce titre et de son gameplay innovant. L’utilisation des figurines physiques et du portail pour résoudre les énigmes autrement qu’avec la manette est franchement une bonne idée, même si pas toujours évidente à appréhender sans aide extérieure.

En tout cas, TT games propose enfin de la nouveauté dans un jeu Lego et cela fait plaisir. Mais ce qui fera le succès ou l’échec du jeu, ce sera surtout la tarification des figurines supplémentaires et pour l’instant, on peut dire qu’il s’agit d’un jeu très cher. Les fans Lego craqueront à coup sûr mais qu'en sera-t-il des autres ?

Lego Dimensions sera disponible sur PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360 et Wii U le 27 Septembre 2015.

 

Écrire un commentaire