[Test] Saints Row 4 Re-elected et Gat out of Hell, l’enfer est proche 
par Quantic

jeudi 12 février 2015 19:33 0 commentaire

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Saints Row est une licence délirante. Après nous avoir bombardé président des États-Unis munis de super-pouvoirs en pleine attaque Alien, quoi de plus normal que de nous envoyer en Enfer pour affronter Satan en personne. Mais le défi est-il à la hauteur de nos espoirs les plus diaboliques ?


Avant de vous parler du jeu en lui-même, je veux d’abord insister sur la multitude de versions disponibles (tantôt en physique, tantôt en digital) de cette édition spéciale de Saints Row 4, moitié remake HD, moitié DLC stand Alone.

Alors, pour que tout le monde comprenne, on reprend au début. Fin 2013, sortait Saints Row 4 qu’on avait plutôt bien apprécié dans notre test à l’époque (7,5/10) sur PS3. Maintenant, c’est Saints Row 4 Re-elected qui nous arrive sur PS4 et Xbox One, un remake HD du Saints Row 4 d’origine. Mais en bonus, on peut aussi récupérer le DLC Stand alone Gat out of Hell pour découvrir de nouvelles aventures. Méfiez-vous donc de la version que vous vous procurez puisqu’il est possible d’acheter les deux jeux en bundle à petit prix ou juste le stand alone.

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Re-elected, un remake light

Re-elected, c’est facile, c’est tout simplement Saints Row 4 avec ses DLC en version HD. On redécouvre donc avec plaisir l’ambiance délirante et les dialogues surréalistes du jeu d’origine mais aussi tous ses défauts et bugs puisque la situation ne s’est pas beaucoup arrangée depuis sa sortie.

Techniquement, le remake HD se montre assez léger. La fluidité, qui était un des points noirs de la version d’origine s’est nettement améliorée puisque hormis des baisses de framerate un peu étonnante quand ça pète de partout, on peut profiter d’un jeu en 60 images/secondes quasiment tout le temps. Et Next Gen oblige, la résolution monte en 1080p.

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Dommage par contre que le moteur graphique ne se montre pas de la première fraicheur et ne semble même pas vraiment adapté à un jeu Next Gen. Les textures sont grossières et les personnages souvent mal modélisés, bref, le moteur graphique qui était déjà vieillissant sur PS3 et Xbox 360 se montre carrément bon pour le service gériatrie sur PS4 et Xbox One.

Pourtant, cela ne m’a pas empêché de recréer mon héroïne fétiche à la poitrine opulente et à m’amuser comme un petit fou avec les pouvoirs et les armes les plus débiles de l’histoire du jeu-vidéo. Ceci dit, il faut reconnaitre que cette version HD s’adresse avant tout aux joueurs qui ont raté le quatrième épisode et qui veulent rattraper leur retard. Si vous aviez déjà retourné le jeu dans tous les sens, comme c’est mon cas, une impression de déjà vu s’installera bien vite.

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Gat out of Hell, le stand alone démoniaque.

Gat out of Hell est un gros DLC qui fait suite aux évènements de Saints Row 4 mais peut se jouer sans avoir le jeu d’origine que ce soit sur Next Gen ou sur Old Gen. Dans cette extension, notre héros se retrouve enlevé par Satan et envoyé en Enfer. Ce dernier ayant des projets de mariage avec sa fille. Autant vous dire que nos amis ne l'entendent pas de cette oreille. Ainsi, Gat et Kinzie sont envoyés en Enfer afin de mettre le boxon et de fâcher notre futur beau-père.

Pas de secret, Gat out of Hell n’est pas un jeu complet mais une simple extension. Son monde ouvert se montre donc un peu étriqué et le scénario se parcourt en à peine 7 heures de jeu (en prenant son temps). Sachant que ce gros DLC est vendu à petit prix, ce ne serait pas vraiment un défaut si on retrouvait tout ce que l’on a apprécié dans le jeu d’origine mais malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Le gameplay ressemble très fort à ce que l’on connait déjà avec de nouveaux pouvoirs pas très originaux mais toujours bien délirants et un nouveau pouvoir de déplacement : des ailes démoniaques. On peut donc parcourir l’enfer en volant, si, si. Difficile de s’éloigner encore plus du GTA-like qu’était la licence Saints Row à l’origine. Néanmoins, on parcourt le jeu sans trop se prendre la tête et en cassant tout ce qui passe à notre portée encore plus que par le passé.

Dommage quand même que je n’ai pas retrouvé la patte délirante du scénario d’origine. Comprenons-nous bien, le scénario est à la hauteur de la série mais il m’a semblé moins bien fini, moins soigné dans cette extension.

De plus, nous ne jouons pas notre personnage de Saints Row 4 mais bien Gat et Kinzie qui volent à notre secours. Du coup, on perd aussi le plaisir de la personnalisation de notre héros qui était responsable d'une bonne partie de l'immersion du jeu. Notons quand même que notre héros d'origine peut malgré tout intervenir dans le DLC à condition de disposer d'une sauvegarde.

 saints row 4,re-elected,gat out of hell,test,avis,remake hd

Conclusion

Saints Row 4 Re-elected est un jeu à deux volets. Le remake HD de Saints Row 4 est très light et plaira avant tout aux joueurs qui ont fait l’impasse sur le jeu d’origine (et ceux-là s’amuseront comme des petits fous) tandis que les joueurs de la première heure risquent de se lasser assez vite. Gat out of Hell, l’extension stand alone rajoute un chapitre à l’aventure des Saints en prolongeant l’expérience du jeu d’origine tout en n’atteignant pas le niveau de qualité que l’on pouvait en espérer.

Au final, on découvre un bundle intéressant pour les nouveaux joueurs qui pourront tout de suite profiter de l’ensemble de l’histoire de Saints Row 4 mais qui se trouve un peu amoindri par la qualité très relative de l’extension Gat out of Hell. Bref, vivement un Saints Row 5 pour retrouver la série avec tous ses moyens et on sait qu’elle peut être excellente.

Ma Note : 6,5/10 (7,5/10 si vous aviez raté le jeu d’origine)

Saints Row 4 Re-elected est disponible sur PS4 et Xbox One tandis que Gat out of Hell est disponible sur toutes les plateformes en stand alone.

 

Écrire un commentaire