Heroes of the Storm, nos premières impressions et le lancement de la bêta 
par Quantic

lundi 12 janvier 2015 19:11 1 commentaire

 heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Le MOBA est aujourd’hui un genre qui passionne des dizaines de millions de joueurs dans le monde. Après League of Legends, DOTA 2 et Smite, le genre voit l’ogre Blizzard se lancer à son tour dans la danse avec son Heroes of the Storm. La bêta fermée sera lancée ce mardi 13 Janvier mais voilà quelques mois que nous avons accès à l’Alpha technique. Alors, Blizzard va-t-il encore tout balayer devant lui ?


A cette question, la réponse est simple : oui, cent fois oui, mais (parce qu’il y a toujours un mais…), peut-être pas pour tout le monde.

Le MOBA, mais c'est quoi ?

Blizzard est resté fidèle à sa méthode : prendre tous les éléments d’un genre, les passer à la moulinette et en garder l’essentiel pour proposer un jeu accessible à tout le monde, avec une énorme marge de progression et satisfaire aussi bien le joueur occasionnel que le plus hardcore des joueurs. Et avec Heroes of the Storm, la recette est bien partie pour encore faire un carton.

 heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Pour ceux qui débarquent de Mars, le MOBA est à l’origine un mod de Warcraft dont les principes de bases n’ont quasiment pas changés. Chaque joueur incarne un héros avec des attaques et des compétences qui lui sont propres. Il monte en puissance en affrontant d’autres héros ainsi que des vagues de serviteurs IA qui suivent des lignes prédéterminées.

La plupart du temps, une carte dispose de 3 lignes où progressent les serviteurs IA’s. Le long de ces lignes, des forts protègent une idole qu’il faut détruire pour gagner la partie. Les héros peuvent donc assister leurs vagues de serviteurs le long d’une ligne ou au contraire se déplacer d’une ligne à l’autre dans la jungle où l’on trouve des mercenaires neutres qui nous feront monter plus vite en puissance. Il s’agit donc d’un jeu incroyablement tactique où la coopération entre les différents héros est capitale pour la victoire.

heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Un concept simplifié mais pas simple.

Le plus grand défi pour Blizzard était de garder l’esprit du MOBA (son aspect coopératif, son aspect compétitif) tout en réussissant à contrôler les sautes d’humeur d’une communauté prompte à toujours accuser son voisin d’être à l'origine de la ruine de l’équipe. Les joueurs de League of Legends sont aujourd’hui habitués aux insultes gratuites mais je reste persuadé que de nombreux joueurs ont quitté cet excellent jeu à cause de sa communauté pourrie.

Pour tenter de calmer les plus nerveux, Blizzard a supprimé certains des éléments les plus à même de créer des disputes. Ainsi, pas de boutiques pour acheter de l’équipement en cours de partie mais des talents débloqués automatiquement lors de la montée en niveau. Pas de "last hit" (ce bonus qui confère de l’XP et/ou de l’or au héros qui donne le coup fatal). Ici, tous les joueurs proches du combat gagneront de l’expérience ensemble et toute l’équipe voit son niveau monter en parallèle.

heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Même chose dans la jungle où les différents camps de mercenaires n’apporteront ni or, ni XP mais bien la participation de gros mercenaires bien costauds à notre offensive le long d’une ligne. Cela n’a l’air de rien mais quand vous avez un gigantesque ogre qui combat à vos côtés, je peux vous assurer que c’est la panique en face. Enfin, sur chacune des 5 cartes disponibles, des évènements spéciaux apparaissent à intervalle régulier pour vous donner un coup de pouce.

Par exemple, on peut rassemble des pièces d’or pour qu'un bateau pirate bombarde les bâtiments adverses ou bien, il faut collecter des tributs pour maudire ses adversaires. Là aussi, le fait d’être du bon côté va fortement influencer l’issue de la partie.

heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Un jeu qui a tout pour réussir.

A première vue, Heroes of the Storm ressemble donc à un MOBA simplifié, amputé d’une bonne partie des caractéristiques historiques du genre MOBA. Du coup, le jeu se montre rapidement accessible au plus grand nombre et même si on peut se prendre de sacrées déculottées lors des premières parties, un joueur débutant ne sera pas effrayé par la complexité du jeu ou des choix à faire en cours de partie. Inutile de lire des pages et des pages de conseils, on peut se jeter dans la bagarre et apprendre sur le tas. Cela rend les premières parties enthousiasmantes et on a toujours envie d’y retourner.

Pourtant, ce choix de gameplay est à double tranchant. D’abord, les premières parties multi sont souvent jouées trop tôt par des joueurs qui n’ont pas pris le temps de bien comprendre le jeu ou de bien maitriser leur héros. Car comme dans n’importe quel MOBA, le skill du joueur est mis à rude épreuve et bien souvent les parties à bas niveau se finissent souvent par une bonne fessée de la part de l’IA.

heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Mais surtout, les joueurs vétérans de League of Legends et consorts auront du mal à trouver du challenge dans Heroes of the Storm. Quand on maitrise à la perfection la gestion de l’or, de l’équipement et qu’on a une équipe de joueurs réguliers, difficile d’imaginer partir dans un autre MOBA, aussi bon et réussi soit-il.

Un petit mot encore sur l’aspect monétisation. Comme tous les MOBA’s, Heroes of the Storm est (et restera) gratuit. Chaque semaine, 5 nouveaux héros sont jouables gratuitement et leur achat permet juste de garantir leur disponibilité à tout moment. Ils peuvent aussi être achetés, de même que les skins avec de l’or que l'on gagne pendant les parties multi-joueurs. Finalement, les seuls éléments non achetables avec la monnaie du jeu sont des éléments esthétiques, totalement inutiles donc totalement indispensables. Et croyez-moi, nous n’avions pas commencé à jouer depuis 2 jours que nous sommes déjà passés par la caisse. Ils sont tellement forts chez Blizzard !

heroes of the storm,impressions,moba,alpha,bêta,blizzzard

Pour conclure cette présentation de Heroes of the Storm, je ne peux que vous conseiller de vous inscrire à la bêta et d’espérer recevoir une clé pour tester ce jeu.

Si vous aimez les MOBA mais que vous avez un peu de mal à vous imposer ou que vous cherchez une communauté un peu plus mature (ce qui n’empêche pas certaines parties de tourner au vinaigre), il y a des chances que Heroes of the Storm soit le jeu que vous cherchiez.

Si, par contre, vous êtes un vétéran de League of Legends ou DOTA 2, c’est surtout la curiosité qui devrait vous attirer. Dans l’Alpha, il n’y a encore qu’un squelette de ladder compétitif donc des fonctionnalités e-sport très limitée mais Blizzard a déjà annoncé le lancement de son ladder compétitif avec la bêta, ce qui pourrait rendre le jeu bien plus attirant pour vous. Dans tous les cas, n’hésitez pas le tester, après tout, Blizzard rate rarement son coup !

Commentaires

Hello,
Ce divertissement me parait très intéressant. Est-ce que tu as des informations sur sa date de sortie ? En attendant, je vais faire passer le temps avec les jeux en ligne du site http://www.playweez.com/ . Je te recommande fortement cette plateforme si tu veux passer de bons moments !

Écrit par : franck | 20/01/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire