Le Tokyo Game Show, le salon asiatique du jeu vidéo à ne pas manquer 
par Quantic

mardi 19 août 2014 19:33 0 commentaire

 tokyo game show 2014,tgs 2014,conseils

Et voilà, la Gamescom, c'est terminé. Bon, on doit encore vous rédiger tout ce que l'on a vu à Cologne mais déjà le prochain gros salon pointe le bout de son nez puisque le Tokyo Game Show (le TGS pour les intimes) se déroulera du 18 au 21 Septembre prochain...


Après trois E3 et quatre Gamescom, nous sommes un peu devenus de vieux routiers des salons jeux vidéo. Bon, on vous l'avoue, on sautille toujours autant dans tous les sens comme des fans des One Direction lorsque ces salons approchent car on adore les visiter et vous raconter ce qu'on y découvre mais un salon majeur manque encore à notre tableau de chasse : le Tokyo Game Show.

Il faut dire que pour les occidentaux, c'est certainement le salon le plus difficile à visiter. Même si le Japon reste une des patries du jeu-vidéo, les nippons ne sont plus maîtres d'un genre qui s'est fortement occidentalisé. Et même les développeurs japonais gardent le gros de leurs annonces pour l'E3 ou la Gamescom.

On peut quand même espérer voir Nintendo, Sega ou encore Square Enix lâcher quelques cartouches mises de côté. Il faut dire que Final Fantasy XV s'est fait très discret à l'E3 ou à la Gamescom. Quand à The Last Guardian que l'on met au planning de tous les salons depuis des années, peu d'espoir de le voir à Tokyo mais on peut toujours croiser les doigts.

 tokyo game show 2014,tgs 2014,conseils

Un autre gros écueil que l'on affronte au Japon, c'est la langue bien sûr. A l'E3, c'est le bonheur puisque tout le monde parle anglais et même français si vous allez chez Ubisoft. A la Gamescom, ça se complique déjà puisque quasiment toute la partie publique parle exclusivement la joviale langue de nos voisins germaniques et croyez-moi, 30 minutes de démo non interactive de Splinter Cell tout en allemand, ça laisse des traces dans votre psyché.

A Tokyo, on augmente encore la difficulté avec un salon tout en japonais. Bref, le TGS, c'est un rêve pour tout gamer et encore plus si vous fantasmez sur tous ces jeux Japonais qui ne sortiront jamais en Europe mais c'est un rêve qui se mérite et qui se prépare.

 tokyo game show 2014,tgs 2014,conseils

Notre envie de nous rendre au TGS est au moins proportionnelle à notre désir de retourner au Japon et plus particulièrement à Tokyo. Nous avons visité le pays pendant 3 semaines à l'occasion de notre voyage de noces il y a quelques années de cela. Voilà qui ne nous rajeunit pas. C'est à cette occasion qu'Aelya a démarré sa collection de figurines, je vous laisse imaginer la tête de nos bagages pour rentrer au pays.

Mais nous sommes tous deux tombés amoureux de ce pays que l'on ne connaissait finalement qu'au travers des mangas et des animes et qui se montre à fois tellement proche de ces univers de l'imaginaire et tellement surprenant pour des esprits occidentaux.

 tokyo game show 2014,tgs 2014,conseils

Et bien entendu, nous avons terminé notre voyage par une semaine à Tokyo où nous avons quasiment passé tout notre temps à Akihabara à visiter les magasins de figurines sur 10 étages et autres petits plaisirs de geeks. Bref, combiner une visite du TGS avec un voyage à Tokyo, c'est quelque chose de très tentant. Peut-être un jour quand Liara (notre fille) aura grandi un peu et qu'on aura économisé assez pour revenir les bras remplis de mangas/jeux/gadgets/figurines/...

Mais si cela vous tente autant que nous, sachez que le Japon n'est pas le pays le plus simple à visiter, particulièrement sans un accompagnateur local. La langue est réellement une difficulté mais c'est un pays tout à fait abordable pour un voyageur seul qui tient à son indépendance.

 tokyo game show 2014,tgs 2014,conseils

Et dans ce cadre, on ne peut que vous conseiller de faire comme nous pour notre voyage de noces et passer par une agence de voyage locale qui planifiera les détails de votre séjour pour ne plus avoir trop de soucis logistiques sur place.

Écrire un commentaire