[Test] Atelier Rorona Plus : The Alchemist of Arland, l'alchimie à la portée de tous 
par Aelya

mardi 22 juillet 2014 19:08 0 commentaire

 atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Atelier Rorona Plus : The Alchemist of Arland fait partie d'une série de J-RPG (Jeux de Rôle Japonais) dont la particularité est de mettre l'accent sur l'alchimie. 

J'ai toujours été intriguée par ce concept mais n'avais jusqu'à présent pas eu l'occasion d'y jouer malgré mon intérêt pour ce type de jeux. Mais aujourd'hui, j'ai enfin pu tester Atelier Rorona et voici mes impressions.


Rorona est une charmante jeune fille très gentille, limite un peu niaise, qui se fait exploiter travaille dans l'atelier d'Alchimie de sa ville. Sa mentor, Astrid, ne fait pas grand-chose et préfère dormir et la torturer plutôt que lui apprendre l'alchimie.

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Mais voilà, suite au manque de clients et donc de revenus de l'établissement, le roi a décidé de le mettre à l'épreuve en lui passant douze commandes pendant 3 ans : si ces dernières ne sont pas honorées dans les délais impartis, la boutique fermera ! Au lieu de prendre les choses en main, Astrid fait tout retomber sur les épaules de Rorona qui va devoir apprendre l'alchimie, récolter les ingrédients nécessaires et sauver l'atelier...

L'histoire est donc assez simple et mignonne, avec des personnages attachants (même Astrid qui agit finalement avec son propre agenda) et un humour bien présent. Tout ceci se reflète d'ailleurs dans le design mignon du titre où se mélangent interventions 2D des personnages lorsqu'ils parlent entre eux par exemple et visuels 3D lors des déplacements ou des combats. On voit que la 3D n'est pas toute récente mais perso, je trouve les personnages 2D vraiment beaux, dans un style manga que j'aime beaucoup^^

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Pour sauver l'atelier, Rorona doit donc pratiquer l'alchimie. Or avant toute chose, elle a besoin d'ingrédients. Certains peuvent être achetés en ville, mais non seulement au début, nos poches sont vides, mais en plus la liste s'avère un peu restreinte. Seule solution, aller les chercher soi-même en dehors de la ville. Problème : c'est peuplé de monstres... Résultat, il va falloir apprendre à se battre.

 atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Heureusement, on ne sera pas seule. En effet, des amis peuvent se joindre à nous si on les paye (est-ce vraiment des amis ?). On peut ainsi partir récolter à 3. Chaque région se divise en différentes zones où l'on trouve des ingrédients spécifiques mais également des monstres, leur puissance étant souvent en corrélation avec la qualité des ingrédients.

Les monstres sont matérialisés sur la map et il est donc possible de les éviter si l'on s'y prend bien mais comme ils laissent tomber des ingrédients, les affronter peut s'avérer intéressant. Les combats se déroulent au tour par tour : à droite de l'écran des icônes représentant les personnages et leurs ennemis indiquent l'ordre dans lequel l'affrontement va se dérouler. On choisit l'action de son personnage, celui-ci l'effectue et son icône est déplacée plus ou moins à la fin de la liste. Je dis plus ou moins car l'action choisie peut influer sur le placement, certaines permettant de rejouer plus tôt.

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

En effet, plusieurs types d'actions sont disponibles. Les personnages peuvent attaquer, défendre ou choisir un sort/attaque spéciale spécifique à chaque combattant et qui consomme des MP. Rorona, en tant qu'Alchimiste, dispose d'une capacité supplémentaire, celle d'utiliser des objets (bombes, potions de soins...) qui s'avère bien utiles et qui utilise aussi les MP de Rorona. Les combats ne sont donc pas spécialement compliqués mais demandent une certaine stratégie.

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Une fois les ingrédients nécessaires en poche, on peut s'atteler à l'alchimie elle-même. Celle-ci se révèle assez simple : chaque recette nécessite des ingrédients spécifiques. Lorsqu'on possède le nombre requis, on peut créer l'objet désiré. Il faut cependant faire attention à la difficulté de la recette : si l'on est niveau 3 alors qu'elle requiert un niveau 8, les chances de réussite diminuent.

De plus, chaque ingrédient possède certains effets qui peuvent se transmettre à l'objet transmuté ainsi qu'un degré de qualité allant de 0 à 100 : plus la qualité des ingrédients est bonne, plus l'objet créé aura une qualité élevée, qualité qui peut faire partie de la description de la quête (il me faut tel potion/bombe avec une qualité minimum de 80). Enfin, chaque recette consomme plus ou moins de MP qu'il faudra donc récupérer par la suite. C'est donc un système assez simple, je lui reprocherais juste de ne pas être toujours clair dans les ingrédients requis pour une recette : j'ai parfois eu du mal à voir desquels il s'agissait...

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Tout ceci ne semble pas trop compliqué, mais je n'ai pas encore mentionné l'élément qui vient changer la donne et apporte une dimension stratégique supplémentaire au titre : le temps. En effet, il s'agit là de notre vrai ennemi. Les missions royales doivent être accomplis endéans un certain délai, or quasiment toutes les actions consomment du temps : sortir de la ville pour aller dans une autre région, passer d'une zone à l'autre à l'intérieur même d'une région, faire de l'alchimie, se reposer pour récupérer plus ou moins de HP/MP, tout prend plusieurs jours... Il faut donc bien réfléchir avant d'agir, calculer si l'on va avoir le temps avant la prochaine deadline.

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Surtout qu'en plus des missions royales, des quêtes secondaires sont disponibles pour gagner des récompenses mais également de la notoriété pour que notre atelier retrouve sa gloire d'antan. Or ces quêtes là aussi sont limitées dans le temps et si on décide de les prendre mais qu'on échoue, notre renommée diminue : c'est vraiment à double tranchant.

Il y a donc une vraie stratégie à adopter : vais-je me reposer trois jours pour récupérer tous mes HP/MP (et ceux de mes camarades) ou plutôt un seul jour pour repartir plus vite ? Vais-je créer un seul objet, ce qui ne me prendra qu'un jour ou trois ce qui m'en prendra deux ? Bref, il faut réfléchir. Néanmoins, on n'échappe pas à une certaine répétitivité vu que l'on répète essentiellement les mêmes actions : expéditions, combats, alchimie, repos...

atelier rorona plus,alchemist of arland,test,ps3,ps vita,nis america

Conclusion

Atelier Rorona Plus : The Alchemist of Arland est un J-RPG très sympa qui a le mérite de ne pas se concentrer sur les combats mais au contraire sur l'alchimie et la transmutation d'objets. De plus il requiert une certaine stratégie grâce à une utilisation bien dosée du temps.

Il est vrai que graphiquement il n'est plus très à jour et qu'il souffre d'une certaine répétitivité, mais il compense par de jolis graphismes 2D, des personnages attachants et un humour très sympa. Bref, j'ai bien aimé y jouer !

Ma note : 7,5/10

Le jeu est disponible sur PS3 et PS Vita avec une possibilité de cross-save.

Écrire un commentaire