[Preview] Alien Isolation, quand la peur devient physique 
par Quantic

mercredi 30 juillet 2014 18:34 4 commentaires

alien isolation,preview,sega,creative assembly

Alien Isolation est le nouveau jeu de The Creative Assembly, les brillants développeurs de la série de stratégie PC Total War. Un vrai changement de style pour eux et un regard neuf sur le jeu de survie. Tout cela dans l’univers d’Alien. Alors, après le massacre d’Aliens Colonial Marines, tient-on enfin le jeu "Alien" ultime ?


Je suis terrorisé, caché derrière une grande caisse de métal. Je sais qu’il est là, qu’il me chasse mais je suis tétanisé, je n’ose plus me pencher pour jeter un œil car j’ai peur de me retrouver nez à nez avec lui. Depuis que j’ai aperçu son ombre et que j’ai maladroitement couru me réfugier, je n’arrive plus à me décider à poursuivre ma progression. Mais, il le faut, je prends mon courage à deux mains et je m’apprête à longer le mur du couloir... Trop tard, je n’ai même pas fait un pas qu’il m’est tombé dessus par une canalisation. Il me crache au visage, je sens ma chair fondre et j'ai à peine le temps de voir sa double mâchoire se détendre.

Voilà le récit traumatisant de ma première partie sur Alien Isolation et croyez-moi, j’ai eu du mal à m’en remettre. En fait, l’attaque de l’Alien était tellement surprenante et violente que lors de ma partie suivante, je n’osais presque plus quitter la zone de départ de peur de tomber encore une fois nez à nez avec lui.

 alien isolation,preview,sega,creative assembly

Mais pas de soucis, il est juste venu me débusquer tout seul, comme un grand, alors que  j’étais terrorisé dans un coin de la map. Bon, je vous rassure, lors de mes parties suivantes, j’ai un peu pris sur moi et j’ai fini par voir que le gameplay était plus profond qu'un simple simulateur de stress.

Au niveau du scénario, on n’en a pas appris beaucoup plus puisque j’ai été "simplement" jeté dans un niveau me demandant d’atteindre l’infirmerie. Difficile donc de juger de la fidélité du scénario à la saga Alien. On sait qu’on incarnera Amanda, la fille d’Ellen Ripley. Cette dernière part récupérer la boite noire du vaisseau de sa mère sauf que sur place, une méchante bébête est encore bien vivante et vous verrait bien figurer à son menu. On ne sera quand même pas entièrement seul avec l’Alien puisque d’autres humains, légèrement traumatisés et un peu agressifs à votre égard ainsi que des androïdes quasi invincibles essayeront aussi de nous tuer. Décidément, tout le monde nous en veut dans ce jeu.

 alien isolation,preview,sega,creative assembly

Mais là où cela devient amusant, c’est qu’on peut voir les autres humains/androïdes comme une plaie ou comme un don du ciel selon sa stratégie. Ainsi, on peut être tenté de les tuer à grands coups d'armes automatiques bien bruyantes, ce qui fera le bonheur de l’Alien ou au contraire, utiliser un des gadgets à notre disposition pour générer du bruit sur la position de nos ennemis et laisser l’Alien nettoyer le passage pour nous.

Mais le cœur d’Alien Isolation, c’est clairement ce jeu du chat et de la souris où l’on essaye d’avancer dans le niveau en criant après sa maman à chaque bruit suspect, à chaque virage aveugle, à chaque canalisation trop sombre que pour être honnête.

 alien isolation,preview,sega,creative assembly

A notre disposition pour survivre, c’est le minimum syndical : un lance-flamme qui permettra de repousser la bête une fois et encore avec de la chance (en général, c’est pour mieux crever juste après), un détecteur de mouvement pour se stresser inutilement, un pistolet et une clé anglaise totalement inutile contre l’Alien. A cela se rajoute quelques gadgets que je n’ai pas vraiment pu utiliser pendant la démo mais qui permettront sans doute des stratégies alternatives.

L’autre grande force du jeu est de nous proposer d’affronter un Alien garanti sans script. Il est entièrement contrôlé par une IA qui regarde, qui écoute et qui vous cherche. Autrement dit, impossible de prévoir à l’avance par où l’Alien passera. Si on s’est retrouvé nez à nez avec lui dans le couloir de droite, rien ne dit qu’à la partie suivante, il n’aura pas choisi le couloir de gauche car il a entendu un bruit en provenance de cette direction. Par contre, après quelques échecs, on finit par mieux connaître le niveau et donc on identifie mieux les cachettes, les zones plus bruyantes et les passages détournés. Ainsi, même si l’Alien reste très souvent imprévisible, on finit quand même par apprendre de nos erreurs et à avoir une chance de s’en sortir.

 alien isolation,preview,sega,creative assembly

Pour conclure cette preview, Alien Isolation m’a laissé une très bonne impression. Ce jeu n’est pas destiné aux cardiaques ou aux malheureux dans mon genre qui sursautent au moindre bruit mais il promet de nous proposer un vrai jeu de survie, hardcore à souhait. L’Intelligence Artificielle de l’Alien semble exemplaire et le rendu visuel nous met véritablement au cœur de la saga Alien. Si le scénario parvient à nous faire vibrer, on tiendra là le jeu Alien que tout le monde espère depuis des années. Croisons les doigts.

Alien Isolation sortira sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC le 7 Octobre prochain.

   

 

 

A noter que la précommande du jeu nous permettra de revivre les aventures du premier film, comment ne pas craquer maintenant ?

Commentaires

Super cool

Écrit par : petites annonces gratuites | 31/07/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai hate d'avoir peur. J'espère ne pas être déçu par l’atmosphère dans ce genre de jeu, c'est vitale.

Écrit par : poterne | 01/08/2014

Répondre à ce commentaire

Espérons qu'il soit mieux que les précédents...

Écrit par : mazbot | 01/08/2014

Répondre à ce commentaire

Franchement, je mets beaucoup d'espoir dans celui-là.
Le gameplay a tout pour lui. Mais il faut quand même voir sir le scénario sera à la hauteur.

Écrit par : Quantic | 01/08/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire