[Preview] La Terre du Milieu : L'ombre du Mordor, Ezio chez les Orcs 
par Quantic

jeudi 19 juin 2014 19:19 4 commentaires

 e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

L’univers du seigneur des anneaux est très riche et a déjà connu son lot d’adaptation plus ou moins réussies. Mais cet univers se prêtait particulièrement bien à un jeu d’action en monde ouvert. L'ombre du Mordor remplit cette tâche avec brio en nous offrant une adaptation qui a tout pour réussir...


Nous incarnons dans ce jeu, Talion, un ranger sauvagement assassiné par les armées de Sauron. Nous sommes ramenés à la vie par un spectre dont on ne sait pas grand-chose. Mais à notre renaissance, nous n’avons plus qu’un seul but : nous venger en terrassant un par un les généraux de l’armée de Sauron. A première vue, il s’agit d’un scénario assez classique et pas très inspiré. Pourtant, c’est le scénariste derrière Red Dead Redemption qui est aux manettes. On peut donc espérer de multiples rebondissements et une histoire plus profonde qu’elle n’y parait à première vue.

 e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

Le gameplay fait directement penser à un mélange entre la série des Batman Arkham et celle d’Assassin’s Creed. Talion peut ainsi se déplacer comme il l’entend et grimper sur à peu près n’importe quoi, un peu à l’image d’un Ezio. Se faufiler à l’intérieur d’un camp ennemi tout en exécutant les orcs un à un sera d’ailleurs une bien meilleur technique que l’affrontement bête et méchant.

Pour les combats, on sent la patte de Batman et ils apparaissent donc comme très dynamiques et entièrement basé sur le timing. Au vu du nombre élevé d’ennemis que l’on affronte en même temps, on peut même penser qu’ils seront sans doute plus difficiles que la moyenne dans ce genre de jeu.

e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

A côté de nos bonnes vieilles armes de Ranger, on pourra aussi faire appel aux pouvoirs que nous avons hérités du spectre qui a permis notre renaissance. On pourra donc entre autres petits plaisirs ralentir le temps ou se téléporter à côté d’une cible. Et pour ce que j’ai pu constater , les effets visuels liés à ces pouvoirs sont vraiment réussis.

Les missions s’annoncent assez classiques et dans la lignée d’autres jeux d’action en monde ouvert sauf que le cœur du jeu tournera autour du système Nemesis qui semble particulièrement intéressant. En pratique, pour contrôler une région, il va falloir liquider les officiers de l’armée de Sauron. Sauf que ces derniers sont assistés par un ou plusieurs gardes. Ainsi, attaquer directement l’officier reviendra à se jeter dans une meute de 40 orcs assoiffés de votre sang. Un peu suicidaire donc.

e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

Pour arriver à ses fins, il faudra donc affronter la hiérarchie de l’armée des Orcs et grimper petit à petit en puissance mais là où ce système se montre particulièrement original, c’est que les caractéristiques des orcs sont générées aléatoirement. Ils ont chacun des points forts et des points faibles et on devra adapter notre style de combat pour se focaliser sur leurs points faibles sans déclencher leurs points forts. Ainsi, certains officiers deviennent berserk à la vue du feu tandis que des officiers vétérans se retrouvent une seconde jeunesse quand ils sont blessés. Toutes ces caractéristiques sont mélangées de manière à ce qu’aucune partie ne ressemble à une autre.

 e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

Mais le mieux, c’est que nos ennemis ont de la mémoire. Si on les attaque mais qu’on échoue dans notre tentative, ils se souviendront de nous quand on les croisera plus tard. De plus, c'est une vraie hiérarchie que l'on affronte avec des officiers orcs ambitieux qui prendront la place de ceux qu’on l’on aura tué.

Enfin, lors de la mise à mort d’un ennemi, trois choix se présenteront à nous. On peut le tuer pour bénéficier d’expérience et réduire l’armée de Sauron d'une précieuse unité. On peut le laisser fuir en espérant le ré-affronter plus tard pour un meilleur loot ou (mon préféré), on peut le soumettre à notre volonté afin qu’il trahisse son officier supérieur lorsqu’on l’attaquera. En étant un peu malin, on peut ainsi installer à la tête des armées de Sauron des généraux soumis.

 e3 2014,preview,l'ombre du mordor,warner

Pour conclure cette preview, L'ombre du Mordor est un jeu d’action à la Assassin’s Creed qui montre beaucoup de potentiel. Son système original de Nemesis nous promet des parties uniques tandis que son gameplay semble tout à fait au point pour nous occuper pendant de longues heures. Le monde ouvert a l’air assez gigantesque même s’il parait encore un peu vide pour l’instant. De même, les références au Seigneur des anneaux semblent encore un peu légère mais il reste encore quelques mois à Monolith (le studio derrière F.E.A.R) pour peaufiner son bébé et réussir à nous bluffer avec un AC-like peut-être même supérieur à son inspiration. On ne demande qu’à voir.

Le Seigneur des Anneaux : L’ombre du Mordor sera disponible sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC le 7 Octobre 2014.

   

 

Commentaires

Un jeu que j'attend avec impatience ^^. Je me demande si ça va être aussi bien que ce que le trailer montre.

Écrit par : RetroGame Production | 25/06/2014

Répondre à ce commentaire

oui je pense qu'il va étre aussi bon que ce que le traiter montre :) je te conseille de regarder la video gameplay du jeu en pré alpha

Écrit par : galaxy note 4 | 29/06/2014

Répondre à ce commentaire

Je vais voir ça alors :) merci

Écrit par : RetroGame Production | 29/06/2014

ça fonctionne bien et intéressant, merci pour le partager

Écrit par : coque xpera z5 | 09/09/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire