[Test] Rain, un jeu pour les gens du Nord 
par Quantic

vendredi 18 octobre 2013 19:17 1 commentaire

rain,test,ps3,psn,camp,sony

Je vais vous dire un secret, j'adore entendre le bruit de la pluie sur le velux de notre gaming room... Vous savez le tocotocotoc caractéristique d'une bonne averse. J'adore entendre le bruit de la pluie alors que je suis bien au chaud chez moi devant la console. Rain semblait donc être le jeu de mes rêves...


Eh oui, dans Rain, la nouvelle production de C.A.M.P, l'équipe derrière le fabuleux Tokyo Jungle, il pleut tout le temps. D'ailleurs, cette pluie permanente contribue à l'ambiance sinistro-dépressive de ce jeu à tendance artistique mais pas trop.

Le PSN est d'ailleurs régulièrement le lieu rêvé de Sony pour tester des jeux "différents", des jeux à connotation artistique et au gameplay alternatif. On peut ainsi tomber sur des pépites comme Tokyo Jungle ou Journey mais aussi sur des titres plutôt médiocres comme Datura. C'est donc toujours un peu une loterie et si les trailers insistent beaucoup sur le côté artistique souvent réussi, on ne sait jamais trop sur quoi on va tomber.

rain,test,ps3,psn,camp,sony

Dans Rain, l'aspect artistique est en tout cas réussi. On incarne un jeune garçon devenu invisible pour une raison inconnue. Sa forme n’apparait donc que sous la pluie. Notre héros est donc invisible à l'écran si ce n'est par ses interactions avec son environnement : la pluie, les flaques d'eau, ... Au cours de notre progression, nous croisons des monstres invisibles comme nous mais aussi une jeune fille qui ne nous laisse pas indifférent et que l'on essayera de rattraper pendant les 8 chapitres du jeu.

Quel meilleur gameplay pour un jeu où l'on est invisible qu'un jeu d'infiltration ? Aucun, je vous le concède. Rain est donc un jeu basé à 80% sur un gameplay d'infiltration où l'on essaie d'éviter les gouttes de pluie pour se faufiler entre les ennemis. Rajoutons quand même un petit 10% de plate-forme et enfin un bon 10% de casse-tête (pas très complexe) et on découvre un gameplay sympathique mais finalement assez peu original.

 rain,test,ps3,psn,camp,sony

Pourtant, les développeurs se sont creusés la tête pour proposer de la variété comme la boue qui vous rend constamment visible ou les gros monstres pacifiques en-dessous desquels on peut s'abriter. Mais malheureusement, ces bonnes idées sont sous-exploitées. Avec les mêmes recettes, un autre studio aurait pondu un bon jeu hardcore, complexe à souhait où il faut bouger au dixième de seconde près. Mais C.A.M.P a préféré privilégier l'aspect artistique pour nous raconter une jolie histoire, ce qui personnellement me touche bien plus.

Mais, raconter une belle histoire ne suffit pas toujours car Rain souffre beaucoup de son extrême linéarité associée à une durée de vie d'à peine 2-3 heures (même si les chasseurs de trophées y passeront un peu plus de temps).

 rain,test,ps3,psn,camp,sony

Conclusion

Rain est un jeu artistique qui part d'une excellente idée de gameplay (malheureusement sous exploitée) pour nous raconter une belle histoire. Pour ma part, j'ai apprécié les 3 heures de jeu passées sous la pluie malgré la simplicité du gameplay mais soyez prévenus que plus qu'un jeu, c'est surtout une belle histoire que les développeurs de C.A.M.P vous raconteront.

Ma Note : 7,5/10

Rain est disponible en exclusivité sur le Playstation Store au prix de 12,99 euros.


         1 commentaire

dans Gaming, PS3, Test
Tags : rain, test, ps3, psn, camp, sony

Commentaires

C’était un plaisir de lire cet article. J’aime bien Rain pour plusieurs raisons. Toutefois, je m’ennuie rapidement avec des jeux du genre et c’est principalement à cause du décor.

Écrit par : Soupic | 23/10/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire