[Test] God of War Ascension, l'odyssée de Kratos ne fait que commencer 
par Quantic

mardi 09 avril 2013 19:10 1 commentaire

 god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Un peu à l’image de Gears of War chez Microsoft, il fallait que les possesseurs de PS3 aient un dernier épisode de leur héros spartiate à se mettre sous la dent avant le passage à la Next Gen et, comme pour Gears of War, c’est une prequel qui est mise en scène.

 god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Un scénario moins flamboyant.

Ainsi, on retrouve Kratos juste après qu’il ait, sous l’influence d’Ares, assassiné sa femme et sa fille. Celui-ci n’a donc qu’une ambition : venger leur mémoire. Il se trouve ainsi confronté aux trois Erinyes (Mégère, Tisiphone et Alecto) dont le combat constitue une sorte de fil rouge tout au long de cet épisode entrecoupé de flashbacks. Je n’en dirai pas plus mais quand on connait la série depuis ses débuts, on reste un peu déçu de ce scénario moins grandiloquent que par le passé.

Narrativement, certains passages restent très réussis comme ceux mettant en scène un monde illusoire sous l’emprise des mégères mais d’autres passages s’éternisent un peu trop longtemps comme l’interminable voyage sur le serpent géant. Bref, même si on continue à se prendre au jeu et à suivre les aventures de notre spartiate palot favori, on sent que cet épisode n’est là que pour occuper le terrain avant un épisode next gen.

Pourtant, l’aventure ne démérite pas. Une trentaine de chapitre pour une bonne dizaine d’heures de jeu avec tous les ingrédients habituels de la série : action, violence, gore et une pointe de sexe pour donner du piment à l’ensemble.

 god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Un gameplay renouvelé en douceur.

Même si Ascension ne bouleverse pas le gameplay de la série, il apporte quand même son lot de nouveautés pour rendre une copie finalement originale. Par exemple, Kratos peut ramasser une arme secondaire (épée, masse, javelot, ...) pour varier le plaisir d’occire ses ennemis. Sur certains de ceux-ci, la mise à mort (toujours à base de QTE) se retrouve améliorée par des mini-jeux très répétitifs mais qui dynamisent un peu l’ensemble. La magie est également revue puisque l’on ramassera au cours de l’aventure des pouvoirs de différents dieux pour déclencher des supers attaques à base de la foudre, du feu, ... Rien de transcendant une fois de plus mais de quoi apporter suffisamment de variété.

La plus grande nouveauté du titre, c’est l’utilisation d’artefacts qui permettent au sein des combats de ralentir un adversaire ou d’appeler au secours un ami venu droit des enfers. Ces artefacts sont également au cœur de l’autre grande nouveauté : le retour des énigmes. Ainsi, on peut se dédoubler pour débloquer des mécanismes ou utiliser un artefact permettant de régénérer ou de dégénérer son environnement. Une sorte de voyage dans le temps dont l’utilisation s’avère plus subtile que prévue. Ces énigmes constituent une bonne pause entre deux grosses bastons et ça fait du bien de voir un jeu grand public proposer ainsi de réfléchir un tout petit peu. Bon, ceci dit, les énigmes restent quand même très faciles mais l’intention est louable.

god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Hormis ces nouveautés, c’est bien un God of War très classique qui nous est présenté avec toujours son système de caméra fixe qui existe maintenant depuis un bon paquet de temps et qui donne à l’ensemble un vrai sentiment de vieillot. Il serait temps que la série s’affranchisse de ce truc de mise en scène qui nuit de plus en plus au gameplay.

D’autant plus que par certains côtés, Kratos commence à ressembler à un Dante en version Maxi et que j’ai gardé une excellente impression du dynamisme du dernier Devil May Cry. Bref, la comparaison n’est pas forcément avantageuse au guerrier spartiate. Néanmoins, le plaisir de tout exploser sur son passage est bien là et cela reste l’essentiel.

 god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3 god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Un multi sinon rien.

Ascension a été vendu par Sony comme l’épisode du multi et à ce titre, j’ai eu très peur du résultat car, avouons-le, les multis dans un univers de baston, ce n’est pas toujours une réussite. Heureusement, le solo prépare très bien le terrain du multi puisque à peu de chose près, la maniabilité est identique.

Après avoir choisi son dieu de préférence qui modifiera son style de gameplay (un peu comme les classes dans un FPS), on personnalise son avatar et on se lâche en explosant tout ce qui passe à portée. Et là où le résultat aurait pu être catastrophique, on découvre un gameplay assez bien fichu avec des modes de jeux sympas et des maps particulièrement bien construites. De plus, comme la montée en niveau s’accompagne de récompenses diverses, on se prend vite au jeu. Pour autant et même si le multi s’avère plus stratégique que prévu, le chaos a vite fait d’envahir l’écran dès que trop de persos se retrouvent ensemble.

god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Ainsi, en duel, les possibilités sont nombreuses entre les contres, la magie, les armes spéciales, ... Mais quand 4 persos se tapent dessus avec joie et allégresse, essayez seulement d’encore comprendre quelque chose. Le jeu se résume alors très vite à un simple button smashing pas très subtil.

En plus du multi compétitif, God of War Ascension propose également un coopératif basique consistant à repousser des vagues d’ennemis. A noter que ce mode peut même se jouer seul, ce qui est utile pour gagner ses premiers niveaux. On touche là à un autre défaut : le déséquilibre entre les différents niveaux. Du sommet de votre niveau 1 de parfait débutant, vous partirez très fortement désavantagé dans un duel contre un niveau trop supérieur. La montée en niveau s’avèrera donc indispensable pour se bagarrer à armes égales.

Malgré ces défauts, ce multi reste une surprise agréable et est peut-être le premier jeu de baston à m’avoir convaincu du bien-fondé d’un mode multi dans le genre du gros jeu d'action/baston qui tâche.

god of war ascension,god of war,kratos,test,ps3

Conclusion

God of War Ascension ne va pas bouleverser les codes établis au sein de la série. On reste sur un God of War très classique et dont le scénario s’avère un peu décevant.

Pour autant, on se prend vite au jeu et le plaisir de se battre avec Kratos reste intact. Les quelques nouveautés du solo donnent un brin d’originalité à ce titre dont la seule intention est de faire patienter le fan de base jusqu’à la version Next Gen qui ne tardera certainement pas.

Le multi constitue d’ailleurs la vraie nouveauté pour ce God of War et même si celui-ci est loin d’être parfait, il s’avère agréable à jouer et plus stratégique qu’on pourrait le penser pour un jeu bourrin par excellence. Une bonne surprise et une bonne manière de prolonger la durée de vie.

Ma Note : 7/10


Commentaires

Le multi m'a également agréablement surpris !

Écrit par : CollecZone | 11/04/2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire