[Craquage] Artbooks et guides - Blizzard et The Last of Us 
par Aelya

jeudi 28 février 2013 19:17 2 commentaires

Depuis que j'ai craqué pour l'artbook et le guide de Tomb Raider, Amazon me fait gentiment des suggestions sur d'autres artbooks susceptibles de m'intéresser... Et je ne vais pas vous le cacher, ce fichu magasin tape souvent dans le mille.

J'arrive à résister tant bien que mal mais voilà, à force de les voir et de recevoir des mails à leur sujet, il vient un moment où ma volonté rend l'âme et je craque.

Mes derniers craquages en date ne m'ont cependant pas trop valu les gros yeux de Quantic, celui-ci étant fan de l'univers.

En effet, j'ai craqué pour The Art Of Blizzard, un artbook de 350 pages reprenant les dessins préparatoires, sketchs, peintures numériques, etc, bref tout l'art de Blizzard, pour tous leurs jeux.

craquage,précommande,artbook,guide,blizzard,last of us,starcraft 2,remember me,bioshock infinite

Bon, par contre, il n'est pas donné : 57 euros... Ca fait un peu mal mais bon... Je ne pouvais pas passer à côté de ça, surtout que l'ouvrage a son coffret collector.

Mon deuxième craquage a été pour Starcraft II: Heart of the Swarm Collector's Edition Strategy Guide. J'ai beau ne pas souvent utiliser de guide, j'aime beaucoup les avoir car on y trouve une mine d'informations sur le jeu et de beaux visuels. 

craquage,précommande,artbook,guide,blizzard,last of us,starcraft 2,remember me,bioshock infinite

Il viendra compléter mon édition collector de Starcraft II: Heart of the Swarm car oui, ce sera la mienne et non celle de Quantic ;-) Mais attention, je ne prends pas tous les collectors : Quantic et moi avons un système de partage juste (même s'il vous dira le contraire^^).

Enfin, on change d'univers avec The Art of the Last of Us qui comptera 184 pages 

craquage,précommande,artbook,guide,blizzard,last of us,starcraft 2,remember me,bioshock infinite

J'attends avec impatience la sortie du jeu et n'ai pas pu résister !

Maintenant, en plus de ces craquages avérés, je résiste tant bien que mal à deux autres artbooksThe Art of Bioshock Infinite (184 pages), dont l'univers est vraiment attirant, et The Art of Remember Me (184 pages), futur jeu Capcom qui me fait de l'oeil.

craquage,précommande,artbook,guide,blizzard,last of us,starcraft 2,remember me,bioshock infinite craquage,précommande,artbook,guide,blizzard,last of us,starcraft 2,remember me,bioshock infinite

Alors à votre avis, vais-je craquer pour ces deux-là ? Dois-je craquer ?

        

dans Craquage, Gaming
Tags : craquage, précommande, artbook, guide, blizzard, last of us, starcraft 2, remember me, bioshock infinite

[Preview] Rome II Total War, Empire ou République, il faudra choisir 
par Quantic

mercredi 27 février 2013 19:12 2 commentaires

 rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

La série des Total War est un succès renouvelé à chaque épisode.

Et cela fait un peu plus de 10 ans que Creative Assembly abreuve notre soif de pouvoir dans des époques et des lieux variés (Moyen-Âge, Japon médiéval, ...)

Pour ceux qui n’ont jamais joué à un Total War (oui, les deux du fond près du radiateur, ne vous cachez pas, je vous ai vu...), il s’agit d’un savant mélange entre carte tactique à la Civilization et combat en 3D temps réel où les armées respectives se tapent dessus pour notre plus grand plaisir de stratège.
Le mélange de ces deux gameplays très différents rend le jeu unique et est donc susceptible de plaire autant à l’amateur de Civilization qu’à celui des wargames en temps réel.

rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

Pour ma part, j’ai découvert la série avec Rome Total War en 2004 et hormis les nombreux bugs, je suis totalement tombé sous le charme de l’ambiance romaine et de ses intrigues familiales. Il semble que je ne sois pas le seul puisque la communauté des fans de Total War réclamait une suite depuis de nombreuses années. Il faut dire que l’antiquité romaine se prête particulièrement bien à un jeu de conquête et que la puissance de l’empire Romain est à même de satisfaire notre désir de pouvoir.

Je n’ai encore rien vu de la carte tactique mais on nous promet qu’elle sera très grande (probablement représentant l’empire romain au sommet de sa puissance) avec des régions mieux subdivisées que par le passé. Notre famille sera toujours notre principale force politique avec la possibilité de marier ses filles avec les généraux en vue pour amener l’un de nos descendants au titre d’empereur.

On nous promet  également un scénario moins manichéen. Ainsi, à plusieurs moments dans le jeu, on devra prendre des décisions difficiles qui influenceront directement la suite du jeu, la question ultime étant : Vais-je sauver la République ou l’écraser pour être couronné empereur ?

 rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

L’objectif avoué des développeurs est de nous proposer une image plus sombre de la guerre en plaçant les soldats au centre de nos préoccupations. Sur le champ de bataille, on pourra ainsi observer nos soldats via des expressions faciales qui évolueront en fonction de leur moral. De même, ils seront beaucoup plus influencés par les évènements se passant directement autour d’eux que dans les précédents épisodes. Par exemple, si un soldat meurt, le moral des soldats voisins diminuera et la peur se transmettra petit à petit à tout le contingent. Il y aura donc un effet contagion pour gérer le moral de ses troupes.

Enfin, Creative Assembly a promis une nette amélioration de la gestion des flottes qui, dans le dernier épisode Romain, ne servaient pas à grand-chose. Cette fois, elles permettront le transport des soldats et interviendront directement dans les batailles si celles-ci ont lieu sur les côtes. Et on peut supposer qu'à l'image des derniers épisodes Total War, les batailles purement navales seront également de la partie.

 rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

Pour terminer la présentation, Creative Assembly nous a proposé une démo live de leur moteur de bataille en simulant la bataille de Carthage. On voit ainsi les flottes romaines s’approcher de la ville et débarquer les soldats qui attaquent directement les murailles.

A l’intérieur de la ville, les défenseurs s’organisent, protégeant les portes mais se répandant également dans la ville en cas de brèches dans les murs.
La ville est incroyablement vaste et détaillée avec ses tours et ses quartiers très variés. On peut même observer les graffitis sur les murs.

 rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

Mais tandis qu'on admire l'architecture des lieux, la bataille s'intensifie. Il faut dire que les romains ont réussi à passer les murailles, les armées se font face au cours de brefs combats intenses faisant reculer le vaincu. Il semble bien que le syndrome du précédent épisode qui voyait les assiégés reculer immédiatment jusqu’au centre névralgique de la cité, à peine un ennemi ayant franchi la porte, soit vraiment de l’histoire ancienne. On a plutôt à faire à un jeu du chat et de la souris entre les armées sans grande bataille de ligne, bref, du vrai combat urbain.

Au cours des combats, les murs tombent, les tours s’écroulent et on en prend plein la vue.
Petit à petit, les romains prennent l’avantage mais tandis que la caméra reste au niveau des soldats, une charge d’éléphants vient les balayer et conclure  la démo avec brio.

 rome 2 total war,total war,creative assembly,sega,preview

Cette présentation m’a totalement replongé dans l’ambiance Total War, un mélange unique entre réalité historique et inspiration hollywoodienne combiné avec un volet stratégique passionnant.
Si les bugs sont moins envahissants que dans les précédentes versions, ce jeu est assuré de faire un carton autant auprès des fans de stratégie que des amoureux de Civilization.

Encore un jeu qui rejoint mon top attentes pour 2013, même si on devra attendre encore Octobre 2013 pour en profiter.

        

dans Gaming, PC, Preview
Tags : rome 2 total war, total war, creative assembly, sega, preview

Concours Anniversaire n°6 : Namco vous offre 11 jeux pour PS3, Xbox360, DS, Wii et Wii U 
par Aelya & Quantic

mardi 26 février 2013 19:10 87 commentaires

Et on continue avec les concours anniversaires... On espère que cela vous plait toujours autant ?
Et oui, les premiers résultats vont bientôt commencer à tomber. Patience, patience !

concours 2 ans,concours,gagner,jeux,namco

Cette semaine, c'est Namco qui vous gâte avec pas moins de 11 jeux à gagner pour PS3, Xbox 360, Wii, DS et même Wii U.

Voici donc les lots à remporter :

- 5 jeux Rise of the Guardians sur PS3

- 3 jeux Rise of the Guardians sur DS

- 1 jeu DragonBallZ Kinect sur Xbox 360

- 1 jeu Ben10 Omniverse sur Wii

- 1 jeu Tekken Tag Tournament 2 sur Wii U

Pour participer au tirage au sort, trois méthodes :

1. Commentaires sur le blog
Postez simplement un commentaire ci-dessous pour confirmer votre participation en indiquant la console pour laquelle vous jouez (PS3, DS, Xbox 360, Wii ou Wii U).

2. Facebook
Devenez fan de notre page Facebook
. Ensuite, retrouvez la news du concours dans notre timeline, aimez-là et laissez un commentaire
en indiquant la console pour laquelle vous jouez (PS3, DS, Xbox 360, Wii ou Wii U).

3. Twitter
Suivez-nous sur Twitter et tweetez le message suivant

Follow @CoupleofPixels et RT pour gagner l'un des 11 jeux Namco pour PS3, Xbox 360, DS, Wii ou Wii U : http://t.co/OmVLTrPfau

Attention, votre compte doit être public pour que nous puissions enregistrer votre participation.

Comme d'habitude, vous pouvez cumuler les trois modes de participation pour multiplier vos chances.

Ce concours est ouvert aux résidents de Belgique et de France Métropolitaine.

Fin du concours : Dimanche 17 Mars 2013

Bonne chance à toutes et tous !

        

dans Concours
Tags : concours 2 ans, concours, gagner, jeux, namco

[Craquage] L'artbook du nouveau Tomb Raider, il me le fallait ! 
par Aelya

lundi 25 février 2013 19:33 5 commentaires

J'aime beaucoup le nouveau look de Lara Croft, même si j'aimais tout autant son ancien design.

D'ailleurs, j'ai apprécié la démo à laquelle Quantic et moi avons pu jouer (voir notre preview) et avons déjà craqué pour l'édition Collector du jeu comme mentionné dans un précédent article.

Mais voilà, aujourd'hui, au gré de mes pérégrinations sur Amazon (en ce moment j'y passe pas mal de temps à regarder entre autre les trucs pour bébé, allez savoir pourquoi ;-)), je suis tombée sur l'élément en plus qui ne pouvait que me faire craquer : l'artbook du nouveau Tomb Raider !

On ne voit que la couverture et l'on n'apprend pas grand-chose sur ce qu'il contient, mais je n'ai pas pu résister !

 tomb raider,artbook,guide,craquage, précommande

Par contre, j'ai eu un gros moment de doute car j'en ai trouvé deux

L'un s'intitule "The Art of Tomb Raider A Survivor is Born" publié par BradyGames tandis que l'autre s'appelle "Guide Tomb Raider : The Art of Survival" publié par Square Enix.

Grosse interrogation : Est-ce les deux mêmes ou deux différents ? Dois-je craquer pour les deux ?

Les résumés proposés par Amazon n'étant pas identiques, ils n'aident pas beaucoup, on ne peut pas non plus comparer le nombre de pages car cela n'est pas indiqué. 
Finalement, j'ai comparé les deux images de couverture : elles sont identiques et le sous-titre est le même dans les deux cas : "The Art of Survival". Je pense donc que ce sont les mêmes mais catalogués de façon différente par Amazon en fonction de la langue.

En effet, je suis passée sur la boutique de Square Enix et le livre y apparait en français, tandis que celui de BradyGames est clairement en anglais sur Amazon.

Reste la question, lequel prendre ?

Finalement, je me suis décidée à pré-commander la version par Square Enix ("Guide Tomb Raider : The Art of Survival"), en espérant ne pas m'être trompée et avoir fait le bon choix...

Le pire c'est qu'après toutes ces tergiversations, je suis également tombée sur l'édition limitée du guide stratégique de Tomb Raider en anglais (Tomb Raider Limited Edition Strategy Guide ) qui propose une réplique du pendentif de Lara ainsi que deux objets in-game...

tomb raider,artbook,guide,craquage, précommande

Re-craquage immédiat !

Bref, dure journée pour les finances mais Quantic et moi sommes fin prêts pour accueillir la nouvelle Lara Croft^^

Vivement le 5 mars que le jeu sorte^^

        

dans Craquage, Gaming
Tags : tomb raider, artbook, guide, craquage, précommande

[Test] Dead Space 3, moins d'angoisse mais mon coeur se porte mieux 
par Quantic

vendredi 22 février 2013 19:03 1 commentaire

 dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

A l’origine, Dead Space se voulait une alternative viable à Resident Evil dans le domaine du survival horror, comprenez un jeu lent où l’on sursaute sans arrêt et où la difficulté principale consiste à économiser ses munitions pour venir à bout des méchants. Et si la licence a très bien démarrée en nous glissant dans un vaisseau envahit de nécromorphes (les aliens locaux) surgissant de nulle part, ce troisième épisode se rapproche beaucoup plus du TPS d’action que du vrai survival horror.

 dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

L’espace est mort... Mais pas tout à fait.

Isaac Clarke n’a quand même pas de chance. Il réussit à se tirer déjà deux fois des griffes des nécromorphes et finit par se retrouver seul et malheureux dans un appartement miteux (bref, un vrai héros)... Mais sa réputation de tueurs de monolithes le poursuit. Le voilà embrigadé de force par une équipe d’intervention qui veut "sauver le monde" et envoyé illico presto sur l’orbite de Tau Volantis, la planète d’origine des nécromorphes où il retrouve son amour de toujours, sa douce Ellie. Mais de l’autre côté, il y a Jacob Danik gourou charismatique de l’église d'unitologie qui a bien l’intention au contraire de l’empêcher de mettre un terme à l’influence des monolithes et de sauver l’humanité par la mutation. Bon, c’est vrai, c’est un peu tiré par les cheveux mais dans l’ensemble, l’univers présenté dans ce 3ème épisode fonctionne assez bien.

La première moitié du jeu nous emmène ainsi dans un environnement classique Dead Space donc dans un cimetière de vaisseau envahi de nécromorphes. On retrouve les sensations typiques de la série même si celles-ci commencent à ne plus vraiment surprendre. Ainsi, on sent quand un nécromorphe va attaquer et hormis des effets de mise en scène parfois bien pensés, il devient difficile de véritablement être surpris par l'un d'eux. La recette devient malheureusement trop connue.

dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

Cette partie du jeu nous permet par contre d’admirer de superbes plans de fonds spatiaux qui ont quand même réussi à émouvoir le fan de space opera que je suis.

On apprend également dans cette première partie du jeu à utiliser le tout nouveau système de création d’armes. Pour résumer, chaque ennemi abattu (ou démembré plutôt) lâchera les classiques potions de vie, munitions, recharge de stases mais au contraire des précédents titres de la licence, il faudra fouiller un peu partout à la recherche de matériaux. Ceux-ci permettront de fabriquer des consommables (munitions, potions de vie, ...), si cela s’avère nécessaire, mais surtout de fabriquer de nouvelles armes totalement originales en assemblant différents modules ensemble.

Ce système d’artisanat permet d’expérimenter de nombreuses combinaisons entre tir primaire et tir secondaire mais il faudra malheureusement pas mal tripoter les modules pour réussir à construire une arme maison réellement efficace. J’avouerai que mes premiers essais ont plutôt créé des pétoires totalement inutilisables. L’artisanat s’avère donc intéressant, car on a une liberté totale de création, mais pas à conseiller à tout le monde si l’on ne veut pas gâcher sa sauvegarde. Heureusement, Visceral Games a pensé aux moins doués en incluant des schémas d’arme standard assez proche de ceux que l’on connait des précédents jeux.

 dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

Revers de la médaille : pour que ce système d’artisanat fonctionne, une munition unique a été introduite. Quel que soit votre pétoire, toutes les munitions ramassées seront utilisables. On quitte donc progressivement le survival horror pour un simple TPS d’action puisque la plupart du temps, on est noyé sous les munitions.

A peine s’est-on échauffé avec ce trip spatial que l’on se retrouve débarqué sur la terre ferme et gelée de Tau Volantis pour la suite de l’aventure. Et si dans l’espace, Dead Space 3 avait encore une légère ressemblance avec un survival horror, la deuxième partie du jeu s’oriente 100 % action. Ce n’est pas encore un FPS mais on ne se sent plus vraiment dans une ambiance de survivant. Le jeu perd d’ailleurs assez vite son rythme et on ne continue l’aventure que par curiosité. Il faut dire que les cinématiques et le scénario, pourtant très hollywoodien, donnent envie de voir la suite.

Au final, j’aurai passé une bonne vingtaine d’heures de jeu dans les bottes d’Isaac et c’est à peu près la durée nécessaire pour profiter du jeu si vous prenez votre temps et que vous faites les missions facultatives. C’est d’ailleurs aussi à peu près la durée de vie qui permet d’éviter de s’y ennuyer. Au-delà, seuls les chasseurs de trophées pourront encore trouver une satisfaction à retourner Tau Volantis dans tous les sens. Ceci dit, au vu de la durée de vie moyenne du solo des FPS à la mode, 20 heures, c’est déjà énorme.

dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

Si on accepte la tournure très action de la licence, Dead Space 3 se laisse donc jouer avec plaisir mais je retiens encore quelques défauts qui auront réussi à m’énerver plus d’une fois. Demandez à Aelya, elle a du supporter mes gros accès de râleries.

Le premier et pas des moindres concerne la gestion cataclysmique des sauvegardes. Artisanat oblige, il y a deux sauvegardes différentes, la première concerne votre inventaire et je n’ai pas à m’en plaindre. La seconde concerne la progression dans le scénario et là, systématiquement, lorsque je reprenais ma partie après une interruption, je me retrouvais à mon avant dernier point de sauvegarde. Pas dramatique mais très énervant quand vous aviez passé un passage difficile avant d’aller dormir et qu’il faut maintenant le refaire.

Pour terminer avec les râleries, je signalerai aussi les temps de chargement devant les portes qui me sont apparus comme incroyablement longs mais surtout, par pitié, il faut que Visceral Games implémente un saut ou au minimum un passage d’obstacle. Il n’y a rien de plus énervant que d’être systématiquement coincé par un rebord de 5 cm.

 dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

La coop, nous ne sommes plus seuls dans l’espace

Si vous relisez ma preview réalisée lors de l’E3 2012, vous verrez qu’EA nous a menti. Eh oui, à l’époque, Dead Space 3 était présenté comme un jeu centré autour de son mode coopératif. Dans la pratique, c’est très différent et le jeu se joue en solo sans aucun problème. Seules 3 missions facultatives imposeront d’être accompagné d’un camarade de jeu.

Ceci dit, même si 95% du jeu est pensé pour le solo, la campagne est entièrement jouable à deux en mode coopératif mais uniquement en ligne. Pas de split screen pour partager ses peurs sur le même canapé et voilà qui est bien dommage. Alors, bien sûr, il est possible de trouver un camarade de jeu via le système de recherche de partie mais mes quelques essais m’ont convaincu d’ignorer les parfaits inconnus si vous voulez éviter la crise de nerfs. Par contre, avec un ami, cela se passe assez bien et permet même de rajouter quelques éléments scénaristiques avec des évènements que l’on ne voit pas pendant le solo. Bref, un mode coop réussi, bien que très classique et auquel il manque une vraie volonté de partage, comme un mode split screen.

dead space 3,tps,survival horror,test,ea,visceral games

Conclusion

Dead Space 3 voit la licence abandonner progressivement son gameplay de survival horror pour le plus classique et plus accessible TPS d’action. Un gameplay moins hardcore qui ne nuit pourtant pas à l’ambiance de la série, toujours aussi noire et qui lorgne beaucoup du côté d’Alien.

Si on met de côté le trip religieux un peu simpliste et l’histoire d’amour un peu gnan-gnan, on peut passer une bonne vingtaine d’heure assez agréable avec Isacc à couper du nécromorphe en tranches fines.

Néanmoins, la licence connait ici un épisode de transition plus qu'un épiosde de conclusion et il serait bon que Visceral Games repense sa copie de fond en comble pour éviter l’écueil d’un jeu qui ne se renouvelle plus (ou mal) d’un épisode à l’autre.

Ma Note : 7,5/10


        

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dead space 3, tps, survival horror, test, ea, visceral games

La PS4 officialisée, notre résumé de la Conférence Playstation 2013 
par Quantic

jeudi 21 février 2013 04:15 11 commentaires

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Voilà plusieurs mois qu'on attendait, mais cette fois, ça y est. Sony vient de terminer sa fameuse conférence de presse et c'est maintenant officiel, la PS4 existe et portera donc bien le nom de PS4. Et oui, tout simplement.

Nous espérons que vous avez pu vivre avec nous le live de cet évènement et remercions d'ailleurs Sony au passage de nous avoir offert la possibilité de vous retransmettre le flux officiel.

Si ce n'est pas le cas ou que vous désirez vous replonger dans l'ambiance de l'évènement, voici notre résumé de la conférence. A noter que vous pouvez également revoir le live complet dans notre article qui lui est consacré. Celui-ci sera rediffusé encore pendant quelques jours.

Pour les plus pressés d'entre-vous, jetez simplement un oeil à ce court trailer qui condense en moins de deux minutes les grandes images de la conférence. On retouve les autres juste après pour le détail...


Andy House monte sur scène et raconte son bla bla commercial tout en expliquant une vraie évolution dans la stratégie Playstation visant à mettre le gamer au centre de ses préoccupations. Mais rapidement, la PS4 est annoncée et est présentée, bien entendu, comme une révolution ;-)

Andy laisse alors la place à Marc Cerny (Lead System Architect sur la PS4). Celui-ci insiste sur le fait que la PS4 est en développement depuis 5 ans et a été pensée pour les développeurs et par les développeurs.

Ainsi, il confirme le total volte-face technique de Sony puisque la PS4 sera bien basée sur une architecture type PC à base de bon vieux x86 associé à un GPU performant (on n'en saura pas plus). La grande nouvelle par contre, c'est la confirmation que la console sera munie de 8 GB de RAM et non les pauvres 4 GB que les rumeurs colportaient.

En bonus, il montre quelques vidéos pour démontrer qu'en plus de posséder un CPU et un GPU performant, ce dernier pourra aussi alléger la charge du CPU en traitant bien plus que des simples polygones.

Marc en profite également pour dévoiler pour la première fois le nouveau pad de la PS4, le Dual Shock 4.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

A première vue, celui-ci ressemble fort au bon vieux pad PS3... Taille similaire, boutons similaires et toujours les mêmes pads analogiques. Pourtant, le pad est profondément amélioré puisqu'un share button fait son apparition. Celui-ci permettra de partager instantanément son expérience de jeu sur les réseaux sociaux et même uploader en direct une vidéo de sa dernière session de jeu.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Un touchpad similaire à la PS Vita fait également son apparition au centre du pad. Enfin, le pad se transforme en sorte de Wiimote puisque associé à un équivalent de sensor bar, il pourra toujours être repéré dans l'espace. Une sorte de move sans doute un peu moins précis mais ouvrant de nouvelles possibilités de gameplay avec notre bonne vieille manette de gamer.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Il présente ensuite le premier trailer de jeu de la soirée avec un nouveau titre : Knack. Autant vous le dire, ce genre de jeu, ce n'est pas vraiment notre truc mais à voir comment il pourra tirer parti de la console.

Marc présente ensuite quelques fonctionnalités du nouvel OS de la PS4. Par exemple, l'apparition d'un mode veille qui permettra de couper la console tout en pouvant reprendre un jeu comme si de rien n'était exactement au même endroit. Il insiste aussi sur la nécessité de proposer une expérience de jeu plus rapide. Ainsi l'objectif est de permettre un jeu immédiat avec le download qui se fait en background.

Enfin, l'aspect social de la PS4 est mis en avant avec des possibilités énormes de partage de son jeu avec ses amis. On pourra regarder en live un ami jouer, commenter sa prestation, lui donner des conseils et même prendre son pad à distance pour l'aider et tout cela au travers d'un PSN bien plus puissant qu'auparavant.

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

David Perry (le CEO de Gaikai) monte sur scène pour approfondir le sujet du partage en ligne... Il faut dire que Gaikai est spécialisé dans le streaming en ligne de jeux vidéo et a été racheté il y a quelques mois par Sony. Il insiste sur le fait que le remote play sera au coeur de la PS4 avec comme objectif de rendre tous les jeux PS4 jouable en streaming sur PS Vita. Ainsi, on libère la télévision quand cela s'avère nécessaire mais on peut continuer à jouer à son jeu favori.

Enfin, il introduit le Playstation Cloud Service dont le but est de proposer tous les jeux PS1, PS2 et PS3 en streaming. Peu d'infos pour l'instant mais on en apprendra sûrement plus à l'E3.

Commence alors une longue présentation des futurs jeux de la PS4... Et il y a du lourd.

D'abord, Guerilla Games monte sur scène pour présenter KillZone Shadow Fall. Du pur Killzone mais dans un environnement absolument magnifique. Des effets de lumière digne d'un PC high end. On en attendait pas moins.

Ensuite, c'est au tour d'Evolution Studio de venir présenter son bébé de course : Drive Club, un jeu de courses de voitures qui semble absolument magnifique et dont l'originalité est de mettre en avant les courses en équipe. Nous, ce qui nous a impressionnés, c'est le niveau de détails des voitures présentées. C'est bluffant !

Sucker Punch prend alors possession de la scène pour présenter Infamous Second Son. Là encore, une licence connue revisitée pour la PS4 et le jeu semble toujours superbe.

Ensuite, petit intermède dans le monde de l'indie game avec les créateurs de Braid qui présente leur nouveau titre PS4 : The Witness. Un jeu de puzzle dans un univers open world le plus intense possible afin d'éviter toute répétition. Une curiosité qu'il faudra tenir à l'oeil.

Ensuite, un de nos développeurs favoris, David Cage de Quantic Dreams vient démontrer les capacités incroyables de la PS4 avec un trailer en temps réel du visage d'un vieil homme. Incroyable de réalisme !

Media Molecule, les créateurs de Little Big Planet, viennent ensuite promouvoir leur manière de révolutionner la création de jeux vidéo pour tout le monde. En utilisant la puissance de la PS4 et le PS Move, ils démontrent que l'on peut très facilement créer en quelques minutes un univers complet. Bon, nous, on est pas trop convaincu mais il y aura surement des fans.

Sony propose ensuite aux éditeurs tiers de venir présenter leurs principaux jeux pour la PS4.

Et c'est Capcom qui se lance avec une présentation époustouflante de leur futur moteur destiné à la PS4, le Panta Rhei au travers d'un nouveau titre en développement : Deep Down. Les effets de feu du dragon sont vraiment bien réussis.

Square Enix prend le relais mais ne présente que du réchauffé puisqu'ils proposent simplement le trailer de leur nouveau moteur Luminous que l'on avait déjà vu il y a quelques mois. On sait simplement maintenant qu'il tourne en temps réel sur PS4.

Enfin, le brand director de Final Fantasy annonce qu'un nouveau titre Final Fantasy est en cours de développement sur PS4. On n'en saura pas plus mais on nous dit d'attendre l'E3.

Yves Guillemot et son accent "incroyable" monte alors sur scène pour parler du très prometteur Watch_Dogs d'Ubisoft. Et là, on s'est vraiment réveillé. On a un peu mieux compris comment le jeu fonctionnerait et il faut avouer, il nous fait vraiment baver ! On espère qu'il sera jouable à l'E3.

Ensuite, grande surprise puisque c'est le dieu des développeurs (enfin, selon nous), Blizzard, qui monte sur scène pour annoncer l'arrivée de Diablo 3 sur PS4 et sur PS3. Une annonce tout simplement énorme. Nous sommes curieux de voir si Microsoft aura également droit à son Diablo. En tout cas, cela va faire du bruit !

ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Et enfin, pour conclure, Activision monte sur scène pour présenter un peu plus le nouveau bébé de Bungie (créateur de Halo) : Destiny, un FPS dévoilé la semaine dernière qui semble tout simplement grandiose. Il ne s'agira clairement pas d'une exclu PS4 mais ils ont confirmé que du contenu exclusif PS4 serait développé. Un très grand jeu en prévision.

Et la conférence se termine sur ce dernier jeu.

Notre avis

Fidèle à ses habitudes, Sony a orchestré une conférence longue (2 heures) et très peu rythmée mais bon, on sait que ce n'est pas leur point fort. Par contre, c'est bien la PS4 qui a été dévoilée et même si on a rien vu du design final de la console, on en a beaucoup appris sur le nouveau pad.

De même, aucune caractéristique technique précise n'a été dévoilée, ni une première idée de prix... Il fallait bien laisser quelque chose pour l'E3. Le sujet "très délicat" de la vente d'occasion n'a pas non plus été abordé.

Bref, on sait que la PS4 existe maintenant officiellement et qu'elle présente un niveau technologique très avancé. Franchement, au vu des trailers, on risque d'être bluffé. On peut aussi noter une présence massive des éditeurs tiers à l'exception d'Electronic Arts. On imagine qu'ils vont sortir du bois pour l'E3.

Mais ce qui nous a le plus interpelé, c'est la confirmation d'une rumeur insistante : celle que les développeurs adorent le kit de développement PS4 qui leur donne beaucoup de liberté et peut-être déjà un avantage décisif sur celui de la future Xbox. On sait que Sony avait raté son coup à ce niveau avec la PS3... Ils ont bien corrigé le tir.

 ps4,conférence,playstation,new york,conference playstation ps4

Pour notre part, on est très enthousiaste par rapport à cette nouvelle console et on voit mal Microsoft arriver avec quelque chose de beaucoup mieux techniquement. Ce sera très intéressant de voir la réponse de Microsoft qui risque de proposer un hardware sensiblement identique et un peu comme Sony, une nouvelle fournée de ces licences phares.

Bref, Sony a tiré et selon nous a plutôt bien réussi son coup. On attend maintenant la suite avec impatience et nous laissons le soin aux trolleurs de tout camp de s'affronter sur les réseaux sociaux et les forums. 

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

Et juste pour le plaisir, le petit trailer d'intro de la conférence qui risque de faire frémir plus d'un d'entre vous...

Mise à jour 22 février

Une courte mise à jour de cette article pour confirmer que Shuhei Yoshida, CEO de Sony Worldwide Studio,  a confirmé que la PS4 ne bloquerait pas les jeux d'occasion. Une bonne nouvelle qui sera sans doute confirmée officiellement par Sony dans les mois à venir.

Moins bonne nouvelle, le monsieur dit également que la PS4 ne sera rétro-compatible avec aucuns jeux Playstation de génération précédente, donc pas de PS3, PS2 et PS1 mais aussi pas de jeux PSN achetés sur PS3 par exemple. De même, les sauvegardes devraient être incompatibles.
Cela parait assez logiques étant donné la différence d'architecture entre la PS4 et les précédentes consoles. Ceci dit, il avoue que Sony travaille d'arrache pied pour proposer aux joueurs une solution pour jouer à leurs anciens jeux, probablement en streaming via Gaikai. On en saura sans doute plus à l'E3.

        

dans Buzz, Event, Gaming, PS4
Tags : ps4, conférence, playstation, new york, conference playstation ps4

Conférence Playstation 2013 : vivez l'annonce de la PS4 en direct 
par Aelya & Quantic

mercredi 20 février 2013 18:25 6 commentaires

 playstation,conférence,sony,ps4,annonce,live,conference playstation ps4

Ca y est : la conférence Playstation va bientôt commencer et il y a de très fortes chances que la PS4 y soit dévoilée. On doit vous avouer que l'on trépigne d'impatience !

Vous pouvez suivre cette annonce en direct depuis cet article si vous avez le courage de rester éveillé jusqu'à minuit ce soir ou, si vous l'avez manquée, la revivre en cliquant simplement sur la vidéo ci-dessous dans la langue de votre choix.

La conférence en français :

La conférence en anglais :

        

dans Buzz, Event, Gaming, PS4
Tags : playstation, conférence, sony, ps4, annonce, live, conference playstation ps4

Notre sélection d'images geeks insolites VII 
par Quantic

mardi 19 février 2013 19:12 6 commentaires

Une nouvelle fournée d'image geeks pour vous...

Et on commence en force avec cette superbe serviette de bain pour faire comme votre Sim sous la douche

insolite,photos,geek

Et pour ne pas faire de jalouse, il y a une version mâle aussi...

insolite,photos,geek

Ensuite, quelques sculptures de saison qui mettent en scène le MasterChief d'Halo et notre bon vieux Space Invaders

insolite,photos,geek

insolite,photos,geek

On continue avec ce préservatif Star Wars absolument hilarant

insolite,photos,geek

Et on reste dans Star Wars avec Dark Vador qui a enfin fait à Jar Jar ce que tout vrai fan rêve de lui faire

insolite,photos,geek

Et je ne quitte toujours pas Star Wars avec ce casque très R2D2

insolite,photos,geek

Plus classique, une étagère Pac Man que nous aimerions bien avoir dans notre gaming room

insolite,photos,geek

Et pour terminer, deux coussins Batman & Robin un peu ridicules donc indispensables

insolite,photos,geek

        

dans Buzz, Geek
Tags : insolite, photos, geek

Concours Anniversaire n°5 : 5 jeux Warner à gagner 
par Aelya & Quantic

lundi 18 février 2013 19:17 123 commentaires

 concours 2 ans,concours,gagner,warner,batman,lollipop chainsaw

C'est au tour de Warner de fêter avec vous notre anniversaire et vous allez être gâté puisqu'il y en aura quasi pour toutes les consoles et du bon jeu bien sympa en plus.

5 lots sont à gagner :

- 1 jeu Batman Arkham City (GOTY edition) pour PS3

- 1 jeu Lolippop Chainswaw pour PS3

- 1 jeu Batman Arkham City (GOTY edition) pour Xbox 360

- 1 jeu Lego Batman 2 pour Wii

- 1 jeu Lego Batman 2 pour DS

Pour participer au tirage au sort, trois méthodes, comme d'habitude :

1. Commentaires sur le blog
Postez simplement un commentaire ci-dessous pour confirmer votre participation en indiquant si vous jouez pour PS3, Xbox 360, Wii ou DS.

2. Facebook
Devenez fan de notre page Facebook
. Ensuite, retrouvez la news du concours dans notre timeline, aimez-là et laissez un commentaire en indiquant si vous jouez pour PS3, Xbox 360, Wii ou DS.

3. Twitter
Suivez-nous sur Twitter et tweetez le message suivants (ou les deux) :

Follow @CoupleofPixels et RT pour gagner 5 jeux Warner pour PS3, Xbox 360, Wii ou DS : http://t.co/bQPlKbkE

Attention, votre compte doit être public pour que nous puissions enregistrer votre participation.

Comme d'habitude, vous pouvez cumuler les trois modes de participation pour multiplier vos chances.

Ce concours est ouvert aux résidents de Belgique et de France Métropolitaine.

Fin du concours : Dimanche 10 Mars 2013

Bonne chance à toutes et tous !

        

dans Concours
Tags : concours 2 ans, concours, gagner, warner, batman, lollipop chainsaw

Conférence Playstation : vivez l'annonce de la PS4 en direct sur Coupleofpixels.be 
par Aelya & Quantic

dimanche 17 février 2013 19:44 0 commentaire

playstation,conférence,sony,ps4,annonce,live,conference playstation PS4


Mercredi soir vers minuit, vous pourrez suivre directement chez nous et en direct la conférence de presse de Sony grâce à notre live feed... On espère que vous serez nombreux à suivre cet évènement en notre compagnie.

Pour l'instant, il n'y a pas grand-chose à ajouter, si ce n'est que vous pouvez retrouver un compte-rendu de toutes les rumeurs à sujet de la PS4 (mais aussi de la Xbox720) dans notre article dédié.

        

dans Buzz, Event, Gaming, News, PS4
Tags : playstation, conférence, sony, ps4, annonce, live, conference playstation ps4