[Test] Dirt 3, à fond sur l'accélérateur 
par Quantic

dimanche 05 juin 2011 14:07 1 commentaire

 dirt3,codemasters,jeux de course,ps3

Après un Dirt 2, bien réalisé et très fun mais dont la portion rallye avait été réduite à peau de chagrin au profit de multiples courses pas toujours très intéressantes, Codemasters avait bien l'intention de redresser la barre et de remettre son bébé à sa place, à savoir, la référence des jeux de rallye.

Dirt 3 n'est pas parfait mais les développeurs ont corrigé beaucoup des défauts que je reprochais au précédent opus.
Adieu une interface gadget qui vous faisait perdre votre temps dans les paddocks, bienvenue à une interface épurée, simple à naviguer et qui rassemble l'essentiel.
Adieu les commentaires des pilotes IA en pleine course qui étaient vite répétitifs, envahissants et sans aucun intérêts, bienvenue à un environnement où seul votre moteur et votre co-pilote vous accompagneront.
Mais les améliorations ne s'arrêtent pas là. Dirt 3 n'est certainement pas une simple version améliorée de Dirt 2.
Tout change, tout est nouveau ou presque.

 dirt3,codemasters,jeux de course,ps3  dirt3,codemasters,jeux de course,ps3

Au niveau technique, le jeu est plus beau que jamais. Les environnements et les voitures sont tout simplement sublimes. La bande son est au niveau du précédent opus avec des bruits de moteurs ultra-réalistes. Par contre, l'ambiance musicale est un poil moins pèchue. Sans doute pour souligner que Dirt 3 se veut un jeu plus sérieux que son prédécesseur.

Le mode solo change aussi en profondeur puisque vous serez engagés dans 4 saisons dont vous débloquerez les courses au fur et à mesure de vos résultats. A cette "quête" principale, se rajoutera au fur et à mesure de votre progression quelques courses supplémentaires afin de rajouter encore un peu de challenge. Les habitués de la série retrouveront les formats de course habituels : Rally, Rally-cross, Trail Blazer, ... avec quelques nouveautés comme les challenges consistant à réussir des défis très orientés Drift sur un circuit donné et le Gymkhana cher à Ken Block, qui est confirmé comme pilote vedette de la licence.

 dirt3,codemasters,jeux de course,ps3  dirt3,codemasters,jeux de course,ps3

Le Gymkhana, vraie nouveauté de cet épisode est très réussi. Après quelques minutes d'entraînement, les figures s'enchainent avec bonheur et on prend beaucoup de plaisir à effectuer les figures les plus folles dans un environnement ouvert qui vous laisse improviser votre run à votre guise. Une belle réussite, qui constitue un bon interlude entre deux courses, plus classiques.

Notons d'ailleurs que la quasi-totalité des circuits sont nouveaux, même si leur tracé n'est pas toujours des plus intéressants. Dommage que tout au long du solo, seuls quelques pays soient visités, limitant d'autant la variété des environnements. Malheureusement, cela sent le DLC à plein nez.

Toujours au rayon nouveauté, soulignons encore l'apparition de la pluie et de la neige dont l'effet visuel est plus que convaincant. Enfin, finissons le tour des nouveautés avec les voitures très nombreuses et toujours de qualité faisant la part belles aux historiques puisqu'il est possible de piloter des voitures des années 60 à nos jours. Dommage que la différence de pilotage ne se fait pas vraiment sentir.

Le moteur physique de la voiture reste toujours orienté arcade avec l'impression d'une voiture beaucoup trop légère et il faut retirer toutes les aides pour commencer à sentir quelques vraies sensations de pilotage. C'est d'autant plus vrai pour les Rallyes où les aides vous empêchent même de faire un bon temps.

N'oubliez pas non plus de passer les notes en complexe, car le mode simplifié ne vous apprendra quasiment rien sur le prochain virage. J'ai également trouvé que le système de note s'est nettement amélioré et commence à se rapprocher de la réalité. En étant bien concentré, on peut réussir un bon temps dès le premier passage sur une spéciale.

dirt3,codemasters,jeux de course,ps3  dirt3,codemasters,jeux de course,ps3

Regrettons quand même que la partie Rallye reste proportionnellement peu représentée et que les circuits sont beaucoup trop courts et peu techniques. Dirt 3 ne sera pas encore le digne successeur de Rally Championship 2000 ou de Richard Burns Rally, les références en la matière mais il reste certainement le meilleur jeu typé Rallye à l'heure actuelle.

Le multi est également mis à l'honneur avec (chose suffisamment rare que pour être signalée) un split screen et une grande variété dans les modes de jeu, depuis les plus sérieux jusqu'aux plus fun. Soulignons d'ailleurs la créativité des développeurs qui se sont arrachés les cheveux pour nous proposer des modes de jeu fun, qui valent la peine d'être essayés, mais les modes de courses classiques restent excellents. Chacun y trouvera son compte. Dommage que Codemasters ait choisit, comme c'est la mode depuis quelques mois de lier le mode en ligne à un pass, inclus gratuitement pour les acheteurs du jeu neuf, mais payant pour les autres.

Enfin, notez que le support des volants est particulièrement soigné. Mon Logitech G27 par exemple est supporté intégralement et le retour de force est tout simplement splendide.

 dirt3,codemasters,jeux de course,ps3  dirt3,codemasters,jeux de course,ps3

Conclusion

Dirt 3 est un excellent jeu, digne successeur de Dirt 2. Les défauts de la licence sont corrigés d'épisodes en épisodes et Codemasters propose toujours des nouveautés et pas seulement une simple mise à jour de la précédente édition. Le gymkhana est très réussi et tout le monde pourra s'amuser à faire des burns, des donnuts et autres figures après seulement quelques minutes d'entrainement.
Dommage que Codemasters ne reviennent pas aux origines de la série en centrant son jeu sur le rallye, car cette discipline reste le point fort du titre. A trop vouloir attirer le grand public, Codemasters finira par perdre les pilotes hardcores. Dommage également que les courses restent trop courtes et que le modèle physique reste si éloignée de la réalité.
Mais pour le reste, vous pouvez foncer ! Dirt 3 est ce qui se fait de mieux en matière de jeu de rallye à l'heure actuelle. Impossible de passer à côté.
Pour Dirt 4, j'ai deux espoirs : encore plus de rallye et l'arrêt de la collaboration avec Ken Block, piètre successeur à Colin McRae.

Note : 8/10

 

         1 commentaire

dans Gaming, PC, PS3, Test, Xbox360
Tags : dirt3, codemasters, jeux de course, ps3

Commentaires

yeahhhhhhhhhhhh,

ca va gazer sec

Écrit par : jonax6 | 08/07/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire